sociéte

Le 2 novembre 1834, après une traversée de six semaines, les premiers travailleurs engagés débarquent du bateau Atlas. 183 ans plus tard, chercheurs et historiens mauriciens explorent toujours ce mouvement de population surnommé la “grande expérience” par les Britanniques. They Came to Mauritian Shores : The Life-Stories and History of the Indentured Labourers in Mauritius (1826-1937), publication de l’historien Satyendra Peerthum qui sera lancée le 2 novembre, met à jour cette période, s’attarde sur les mythes et rétablit des faits importants.

Celle que nous prénommerons Priscille a connu les affres de la drogue. Aujourd’hui, elle est sortie grandie de son passage à la prison pour trafic de stupéfiants. Elle a reconnu ses erreurs passées pour voir la vie autrement et s’est convertie en travailleuse sociale. Mais la réinsertion n’est jamais simple et complète. Dans l’attente d’un travail stable et d’une meilleure situation, elle espère ne pas rechuter.

Je m’enfonce page après page dans un autre univers et vers une autre réalité. Celle dépeinte par des mots d’écrivain. Ce n’est plus ma réalité que je vis mais bien celles des protagonistes du livre. Une fiction que je visualise en pensée, des émotions que je crois ressentir jusque dans ma chair, à travers une certaine empathie qui, au fil des pages, s’est tissée entre une histoire consignée sur du papier. Et je me suis soudainement demandée : n’est-ce pas là une réalité virtuelle qui t’a absorbée et immergée dans un “monde virtuel” depuis près de deux heures ?

Parler de solutions au problème climatique, “c'est mentir aux gens ! ». Telle est l’idée maîtresse de la web série “Next”, documentaire présentant le monde de la collapsologie, soit des prospectives tenant de la théorie de l’effondrement, qui serait donc inéluctable. Son réalisateur, Clément Montfort, explique sa vision de l’avenir.

Pratique chinoise ancestrale visant à rétablir la circulation de l’énergie dans des espaces de vie, le Feng Shui trouve aussi sa place dans le cadre professionnel. Adopter une approche en ce sens permet de rendre votre environnement de travail beaucoup plus agréable et stimulant. À presque deux mois de 2018, Vijayal Sunassee, consultante et propriétaire de la boutique World of Feng Shui, vous oriente vers quelques conseils pour aménager ou réaménager votre bureau pour une nouvelle dynamique sur votre lieu de travail…

Cette semaine, l’instructeur de fitness et de Krav Maga Bruneau Laurette nous propose une série de bodyweight exercices permettant de travailler plusieurs muscles du corps. Les muscles des fessiers, des épaules, des abdominaux et des bras peuvent tous être travaillés à partir de ces exercices dont certains doivent être faits en binôme.

À Montagne Longue, le temps semble suspendu. Comme son nom l’indique, ce village atypique est entouré de montagnes. Ses habitants contribuent à son charme par le dur labeur et leur savoir-faire.

C’est ainsi que le président du conseil d’administration d’Air Mauritius, Arjoon Sudhoo, définit la nouvelle stratégie de la compagnie. Avec le renouvellement de la flotte qui a débuté par la réception du premier A350-900, Air Mauritius veut jouer dans la cour des grands. Six avions du même type et deux A330-Neo sont attendus d’ici 2023. Ils remplaceront les A340, qui seront vendus. Air Mauritius souhaite, avec ces nouveaux avions, reconquérir certains marchés et en pénétrer de nouveaux.

Maurice accueille depuis lundi des experts venus de l’Australie, de la Malaisie, de l’Afrique du Sud et du Surinam pour établir un plan d’action pour les prochains trois ans sur la route de l’engagisme. Ce projet qui date de 2001 est en ce moment en discussions et devrait permettre de mieux comprendre le mouvement massif des personnes au XIXe siècle et aussi la contribution des travailleurs engagés dans la transformation économique.

La Mauritius Sanathan Dharma Temples Federation (MSDTF) compte rendre hommage aux travailleurs engagés ayant contribué au progrès de l'île.

Médine Agriculture, Terra Agri (Solitude), Terra Agri (Belle-Vue), ATOL et Livestock Feed Limited : ce sont les cinq entreprises inscrites au Programme National d’Efficacité Énergétique (PNEE). Business Mauritius, instance suprême du secteur privé à Maurice, avait sollicité la participation à ce projet.

L'Action Familiale, en partenariat avec l'agence Redhouse Mc Cann, a lancé sur les réseaux sociaux la campagne Public Toothbrush–Social Experiment, qui vise à apprendre aux jeunes à respecter l'intimité de leur corps. Le concept du clip de la brosse à dents posté par l'agence Redhouse Mc Cann a reçu plus de 70 000 vues et plus de 500 “shares” sur YouTube et Instagram.

Il y a 17 ans de cela, en 2000, l’Université de Maurice, par le biais notamment du Dr Arnaud Carpooran, aujourd’hui Dean de la Faculté des Sciences sociales, commençait à marquer la Journée mondiale de la langue créole. Depuis, avec la participation d’autres partenaires, du progrès a été accompli. Lors d’une journée de célébration à Réduit, ce matin, le Dr Carpooran a rappelé que cette année a vu la présence du kreol aux examens de PSAC, « idée qui paraissait farfelue dix-sept ans de cela ». D’autre part, cette langue fait son entrée au collège alors qu’au niveau tertiaire, pas plus tard que la semaine dernière, une première promotion d’étudiants en BA French/Kreol Studies ont reçu leur diplôme à l’UoM.

Quarante ans de poésie que Michel Ducasse a décidé de célébrer à travers son recueil Enn Bouke Bwa Tanbour. Une note de fraîcheur, d’émotion à l’état pur et vingt-six poèmes en kreol morisien sous le charme ciselé, d’une plume aguerrie, celle de Michel Ducasse mettant en lumière Baudelaire, Césaire, Tagore, Blake, Prévert, Shakespeare et 16 lezot poet an kreol. Écouter Michel Ducasse conter les poèmes de ces grands qu’il revisite à sa manière dans la langue kreol et Daniella Bastien au son de la ravanne complétant l’accord mélodieux de ces vers qui montent en crescendo nous laisse admiratifs. Le lancement de Enn Bouke Bwa Tanbour s’est fait samedi à l’occasion de la Journée Internationale de la langue créole au Hennessy Park Hotel.

Le sort de Rishikesh Jugoo et Hassam Gorah Nubheebuccus, les deux ingénieurs suspendus de la Road Development Authority (RDA) en février 2015, sera discuté au conseil d’administration de l’organisme cet après-midi. C’est ce que nous a confirmé le Chairman, Claude Wong So, joint au téléphone ce matin.

Le feu couve chez les pompiers. Ces derniers critiquent en effet leurs conditions de travail, raison pour laquelle Radhakrishna Sadien, porte-parole de la Fire and Rescue Cadre (FRC) et président de la Governement Services Employees Association (GSEA), appelle à une « humanisation » des conditions de travail. Aussi une réunion s'est tenue hier après-midi entre Mahen Jugroo, le ministre des Collectivités locales, Radhakrishna Sadien et des membres de la FRC, et ce en présence de sir Bhinod Bacha. « Je suis satisfait qu'une réunion ait eu lieu. Nous attendons la décision du comité technique qui a été mis sur pied avant de prendre une décision concernant la marche à suivre », a ensuite déclaré Radhakrishna Sadien.

La récente grève de la faim des toilet & yard cleaners des écoles primaires met en lumière les difficultés des chefs d’établissements pour maintenir le niveau de propreté. Depuis quelques années, la Mauritius Head Teachers Association fait état d’un manque aigu de personnel permanent et de leur insatisfaction quant au service offert par des entreprises de nettoyage privé. Il y a dix ans le nettoyage des locaux était entièrement assuré par des travailleurs permanents.

Si l’accès au marché est l’un des problèmes auxquels font face les entrepreneurs, le financement et la formation en sont aussi. La dernière foire régionale organisée à Goodlands au début de ce mois par le ministère de l’Activité économique et des entreprises a été l’occasion pour les entrepreneurs présents d’en faire état.

Prakash Bhunsee, conseiller de village et de district de Centre-de-Flacq, réclame, depuis quelque temps, l’aménagement d’une galerie dans son village et des améliorations à la gare routière afin de faciliter la tache des voyageurs. « Notre village mérite plus de considération de la part du gouvernement car il compte près de 40 000 habitants et il est très important dans l’est du pays », dit-il.

Les conditions de service, les lois du travail, le fonctionnement de la Commission Conciliation et Médiation ainsi que les dispositions de l’Employment Rights Act ont été au menu d’un atelier de travail de la All Workers Trade Union Federation hier matin. Le Private Parliamentary Secretary et ancien syndicaliste Toolsyraj Benydin se trouvait parmi les intervenants. Il a plaidé pour une réforme de la Public Service Commission ainsi que pour l’unité syndicale.

Le village de Rivière-du-Rempart souffre d’un manque d’infrastructures, surtout pour les jeunes qui pratiquent le sport. Il est doté de deux terrains de football, l’un géré par le Mauritius Sports Council (MSC) et l’autre par le ministère de l’Éducation, mais selon trois dirigeants du conseil de village, Vikash Gonowree, président, Ashish Rao Appadu et Teeruthrajsing Boyramboli, district councilors, « les jeunes du village n’y ont pas accès ».

Lors de la conférence de presse du PMSD, samedi, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, n’a pas caché sa colère suite à la décision de la Speaker de le suspendre pour deux séances parlementaires. « Je détiens un poste constitutionnel dont la prérogative est la PNQ », a-t-il déclaré. « Si mo les badinn avek PNQ, se demokrasi parlmanter ki pou disparet ». Il a aussi critiqué le MMM qui, selon lui, a pour seul but de « quémander quelques votes du MSM », ce qui constitue, dit-il, « les prémisses d’une alliance entre les deux partis ».

Samedi lors de la conférence hebdomadaire de l’Alliance Lepep, Etienne Sinatambou, porte-parole du gouvernement, est revenu sur la conduite du leader de l’opposition au parlement, la visite de Danny Faure, président des Seychelles, à Maurice et la grève pour la cause des femmes cleaners. À ce sujet, il a déclaré qu’« un gouvernement ne peut être dirigé par des mouvements de grève ».

David Dale Reimer a été désigné pour être candidat aux fonctions d’ambassadeur des États-Unis à Maurice et aux Seychelles. Il a déposé devant le comité sénatorial des relations étrangères le 3 octobre dernier.