Articles

Contrairement à l’an passé, où il y avait abondance, la récolte de letchis cette année, prévue dans quelques semaines, s’annonce catastrophique, selon des planteurs s'occupant de grands vergers dans le nord et l’est du pays. Le changement climatique expliquerait, selon eux, la faible floraison, soit moins de 10% cette année. Au vu de cette situation, le prix de ce fruit, dont raffolent les Mauriciens en fin d’année, devrait osciller entre Rs 5 et Rs 10 l’unité. De quoi donner le vertige. « À voir la floraison morose cette année, ça ne vaut pas la peine de surveiller les plantations », estime d'ailleurs Rajen Hemoo, qui cultive environ 80 plants à Caboche-Congomah depuis des années sur une superficie de deux arpents.

Se mobiliser pour rejeter la misère, pour ne laisser personne derrière et renouveler son combat contre la pauvreté. Tel est l’intérêt de nombre d’Ong à Maurice, qui travaillent sans relâche pour sortir des familles de la pauvreté et les aider à se tenir sur leurs propres pieds. À l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, ce 17 octobre, le public était invité à faire l’expérience de la « rencontre du pauvre ». Le rencontrer dans son vécu au quotidien pour mieux se mettre dans sa peau et comprendre ses difficultés, non pas en jugeant mais en faisant un pas pour l’aider. Plusieurs Ong étaient présentes pour partager leurs expériences de ce combat contre ce fléau de la société.

« Le projet immobilier à Bain-de-Rosnay affectera la vie des pêcheurs, des plaisanciers et des habitants », fait ressortir le Kolektif Sov Bain de Rosnay. Lors d’une conférence de presse hier au centre social Marie Reine de la Paix, Max Pasnin, le fondateur du collectif, a estimé qu’à travers ce projet, « zot pou defigir sa lanvironman-la pou fer plezir etranze ».

Le syndicaliste Atma Shanto soutient qu’une « action musclée est envisagée si les autorités ne prennent pas au sérieux les revendications des membres de la Federation of Hotels and Taxi Associations », dont il est le porte-parole Une action régionale ou au niveau national ». C’était lors d’une conférence de presse, hier matin, par la FHTA.

Steeve Magdaleine et Jean-Yves Dansant ont été élus à l'unanimité hier après-midi président et vice-président du conseil de district de Rivière-Noire. De nouvelles élections ont eu lieu pour remplir ces deux postes, et ce après que la Cour suprême a rejeté la demande d'injonction déposée par Véronique Leu-Govind, d'obédience PMSD, qui contestait l'élection d'un nouveau président. La juge Nirmala Devat a informé les hommes de loi du PMSD que la demande a été « set asside ».

Les membres du personnel de Mauritius Telecom bénéficieront d'une révision salariale de 10% avec effet rétroactif à partir de juillet 2016. C'est ce qu'a annoncé publiquement hier la direction de cette société. Le Chief Executive Officer, Sherry Singh, a fait comprendre que les discussions concernant les négociations salariales, pour la période 2016 à 2020, ont historiquement été moins longues que d’habitude.

Ajay Daby a été Speaker à l'Assemblée nationale entre 1983 et 1987, lorsque le parlement a voté en faveur de sa destitution après qu'il ait refusé d'accorder son “casting vote” pour le premier projet de loi en faveur de la République. Il s'est depuis éloigné du mainstream de la politique, bien qu'il se soit fait remarquer à de brèves occasions dans le paysage politique. Sans compter qu'il a également occupé les fonctions de Drug Commissionner.

Intervenant hier après-midi après l'échec des négociations entre les membres du comité de soutien aux grévistes et le Permanent Secretary au ministère du Travail, l'ancien membre fondateur du MSM, ancien ministre de l'Education et ancien haut cadre de l'Unesco, Armoorgum Parsuramen, a rappelé aux ministres et députés leur « devoir de dialogue » en tant qu'élus. Le comité de soutien a convié les sympathisants à une réunion de soutien le dimanche 22 octobre à 10h au centre social Marie Reine de la Paix, Port-Louis, « pour discuter d'une stratégie d'action ».

À Jour J-14 du Nomination Day pour l'élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes (No 18), marquant le coup d'envoi officiel de la campagne sur le terrain, la question du financement électoral, même pour un scrutin de remplacement, garde toute son acuité. Faut-il se rappeler que ce fut au cours de la partielle de Beau-Bassin/Petite-Rivière (No 20) en septembre 1999, avec l'élection sur le fil de Xavier-Luc Duval (PMSD) aux dépens de Françoise Labelle (MMM), que les dessous du financement d'une élection furent exposés par la suite sous toutes ses coutures par un dénommé Eric Stauffer.

Ayant obtenu 15 permis de Public Service Vehicle (PSV) Contract Bus Licence de la National Transport Authority (NTA) le 10 avril dernier, KS Business Co Ltd, dont le directeur est Basoodeo Seetaram, et proche collaborateur du laeder du MSM, Pravind Jugnauth, a demandé une extension vers fin septembre. Ces licences avaient  été octroyées par le conseil d’administration de la NTA en vue d’assurer le transport des employés de la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP).

Mawtee Boodhram, ex-employée au ministère de la Sécurité sociale, avait logé une demande de redressement constitutionnel en Cour suprême après sa condamnation pour corruption en Cour intermédiaire. Elle avait été reconnue coupable d’avoir usé de sa position pour obtenir une gratification. L’État avait alors objecté à sa demande de redressement constitutionnel, avançant que la plaignante ne pouvait loger une telle action et qu’un appel pour contester sa condamnation aurait été la voie adéquate. Une objection retenue par les juges Asraf Caunhye et Prithviraj Fekna, qui ont rejeté sa demande.

Le premier avion marquant le renouvellement de la flotte d’Air Mauritius a atterri à Plaisance hier peu après 15h. Il s’agit d’un Airbus A350-900 portant le nom du Morne Brabant. Sept autres appareils de la même lignée sont attendus dans les cinq prochaines années. Ce renouvellement de la flotte du transporteur national coïncide avec les 50 ans de la compagnie et de l’indépendance du pays. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a déclaré que cet avion marque une nouvelle ère, où Air Mauritius jouera un rôle d’avant-garde dans la région. Il a également assuré le personnel et la direction de son soutien pour la « sérénité » à tous les niveaux.

Vendredi 20 octobre, Me Satyajit Boolell, Directeur des poursuites publiques (DPP), a instruit un procès contre Navin Ramgoolam, ex-Premier ministre, dans l'affaire des coffres-forts contenant Rs 220 M retrouvés à son domicile de Riverwalk. Vingt-trois charges ont été logées en Cour intermédiaire pour « accepting payments in cash in excess of an amount equivalent to 500 000 rupees in foreign currency ». Des délits qui auraient été commis entre 2009 et 2015. Le DPP a fait deux suggestions dans un communiqué hier : que le commissaire de police remette un rapport à l'Integrity Reporting Services Agency en vertu de l'article 9 (2) de la Good Governance and Integrity Reporting Act et que l'enquête soit référée à la MRA pour d'éventuels « revenue offences » commises par Navin Ramgoolam.

Pour marquer la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, qui s’est tenue le mardi 17 octobre, la Swan a procédé à une cérémonie de remise de chèques à 19 Organisations non gouvernementales.

Pour la reprise des travaux de l'Assemblée nationale mardi, la tranche du Question Time sera appelée à assumer un rôle de premier plan vu la pauvreté du Government Business. Après quatre mois de vacances, le seul projet de loi inscrit à l'ordre du jour pour être adopté porte sur le National Employment Bill.

Les hauts officiels de Maurice et des Seychelles se rencontreront lundi à Port-Louis dans le cadre de la 12e session de la commission mixte Maurice–Seychelles. Plusieurs sujets de coopération bilatérale et d’intégration régionale sont à l’ordre du jour de la rencontre des hauts officiels.

« Une promotion outrancière et illégale dans une trentaine de pharmacies. » Tel est le constat concernant un anticoagulant, en l'occurrence le Ticagrelor, produit par le laboratoire Astra-Zeneca et commercialisé sous la marque Brelinta, de la Consumer Advocacy Platform (CAP), qui a saisi le ministère de la Santé de même que la Competition Commission of Mauritius (CCM).

La plainte logée par Nandanee Soornack contre l’État et le commissaire de police en Cour suprême, pour leur réclamer conjointement Rs 400 M, a été appelée devant la Master’s court en Cour suprême hier. La femme d’affaires réclame des dommages pour le préjudice encouru, soutenant avoir été victime « d’immenses préjudices en raison des agissements de l’État et du commissaire de police » et d’« acharnement » sur sa personne après la défaite du PTr aux dernières élections générales.

Reconnu coupable de “causing explosion likely to endanger life” par la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing, Jean Cael Permes ne devrait toutefois pas faire de détour par la case prison. Condamné hier à deux ans de réclusion par la Cour intermédiaire pour son méfait, l'accusé à déjà passé 641 jours en détention. De ce fait, en déduisant le nombre de jours déjà passés en cellule policière, l'accusé devrait ainsi être relâché.

Les publicités payantes au sujet des services offerts par des cliniques privées sont de plus en plus fréquentes, tant dans les médias traditionnels que sur les réseaux sociaux, et soulèvent un tollé général dans la profession médicale. Des médecins du privé et du service public reprochent sévèrement au Medical Council (MC) et au ministère de la Santé leur silence sur la tendance à la pub, qu’ils qualifient de « pratique honteuse ». Le Dr Kailesh Jagutpul, président du MC, répond que « cette affaire est prise au sérieux ». Le 11 octobre, le board a pris la décision de nommer un comité d’enquête concernant l'implication des médecins à ces campagnes de communication payantes.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui intervenait hier à la cérémonie nationale organisée par le ministère de la Culture pour célébrer la fête de Divali, a insisté sur le fait que « la flamme de l'unité doit être entretenue ».

Amener l’art vers le public. Tel est l’objectif d’une initiative conjointe Debonairs Pizza et My Communication 86. Depuis le mois dernier, la succursale de la rue la Reine à Port-Louis accueille des expositions des artistes mauriciens gratuitement. Le but étant de les faire connaître et de promouvoir l’art. « Creatively Amazing » est le thème choisi pour les expositions, comme pour reprendre le slogan du restaurant.

Un High-Powered Committee sur l’évolution de la peste pulmonaire, présidé par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, s’est tenu le mercredi 18 octobre. Étaient présents à cette réunion d’urgence, le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, le ministre du Tourisme, Anil Gayan, des responsables de l’aviation civile, de la force policière ainsi que des représentants d’Air Mauritius.

Enn ti-liv: 62 paz, 2 tem, 3 stil literer, 43 text – parmi, 17 poem, 23 zistwar ek 3 ‘sketch’ – plis ki 150 ti ekrivin amater, 45 profeser KM depi 33 lekol RCA kouma ankadrer, 3 ekrivin/konpoziter konfirme pou form bann profeser-la, ek enn kantite inkalkilab sourir lor bann vizaz zour lansman… ki finn fer anmemtan dan 8 landrwa diferan (Port-Louis, Tamarin, Beau-Bassin, Curepipe, Souillac, Plaine Magnien, Camp de Masque ek Olivia) ! Ala inpe, atraver bann sif, parkour ki rezim prodiksion rekey ‘Melodi Natirel’ par Servis Diosezin Ledikasion Katolik (SeDEC), depi ki lide ti lanse ena 8 mwa de sela, le 21 Fevriye, pou Zourne Internasional Langaz Maternel. Nou invit zot dekouver sa lavantir-la atraver plizir regar.