Articles

Sélectionner des titres parmi des milliers de romans n’est pas une évidence pour le poète Umar Timol, qui s’est résolu à accéder à la demande de Scope. Nous présentons à nos lecteurs un choix de lecture de qualité.

L’homme qu’on appelle Parasol
— Éta Ti-Louis, ki position my friend ? Kifer to figir koumdir enn maspin sans raisin koumsa ? Problem ?
— Non taaa, ki problem to oulé éna ankor ? Mo pé zis pé réflési inpé.

Jordan Bertrand est un nom connu dans le circuit musical en Chine. Il y a déposé ses bagages en 2013 dans le but de faire carrière comme batteur. Contre vents et marées, il s’est perfectionné en enchaînant les boulots dans les bars en tant que musicien. Pour finir par donner des master classes de batterie au Sichuan Conservatory of Music. En août de cette année, il est sorti vainqueur d’une compétition, The Drummers of China.

L’épreuve phare de cette 30e journée nous propose un champ restreint avec seulement cinq prétendants à la victoire. À première vue, l’entraînement Gilbert Rousset a toutes les cartes en main avec deux partants qui excellent dans deux registres différents.

C’est à Maurice lors du festival Kaz’Out, prévu le samedi 4 novembre, que le groupe Les Yeux d’la Tête clôturera sa tournée célébrant ses dix ans d’existence. L’occasion pour les festivaliers de découvrir l’univers festif de ce sextet fondé par Benoît Savard et Guillaume Jousselin. Un voyage musical à la française rempli d’émotion, d’humour et de finesse.

Ruby Rocker, Streetbouncer, My Boy Willie et Arctic Flyer sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Ruby Rocker s’était élancé de travers, heurtant la portière de sa stalle et s’était ainsi retrouvé plus en retrait que prévu.

Le Casela Nature Park a deux nouveaux pensionnaires depuis la semaine dernière. Zanzak et Zaninn, deux bœufs créoles, ont rejoint le zoo dans le cadre d’un programme de conservation et d’éducation. Aussi blancs que le lait, les deux bœufs font partie d’une espèce unique à Maurice et au monde. L’espèce a évolué pour s’adapter aux conditions locales.

MOMIX, la plate-forme musicale pour dynamiser le secteur musical à Maurice, s’est tenue les 5 et 6 octobre à l’hôtel RIU Creole au Morne. Gavin Poonoosamy, le coordinateur des conférences, se dit satisfait du résultat et des showcases. “Ces deux jours ont été intenses et très encourageants. Nous avons eu des retours positifs des représentants. Il y avait environ une soixantaine de participants.” Fred Lachaize, le créateur du Reggae Sun Ska Festival et Sonya Mazumdar, d’IndiEarth Xchange, faisaient partie des invités étrangers.

Subiraj Gujadhur a décidé de faire appel de l’amende de Rs 20 000 que lui a infligée le board des Racing Stewards pour ne l’avoir pas informé du changement de tactique avec le cheval Beach In A Bottle samedi dernier.

Le coup d’envoi du One Live Muzik Festival a eu lieu le vendredi 6 octobre à l’Embrasure, suivant les conférences et les showcases de MOMIX. Une initiative de Culture Events et de Jorez Box pour permettre aux artistes locaux, régionaux et internationaux de s’exprimer sur la scène mauricienne. Deux jours de concerts étaient dédiés à ce festival de musique du monde. Scope a assisté aux concerts de vendredi.

Joël Rault a été un des plus jeunes ambassadeurs de Maurice auprès de la République de France. Il a été en poste entre le début de 2015 et janvier de cette année, soit une période de deux ans. Il a quitté son poste après le départ du PMSD du gouvernement. Il a, par la suite, ouvert un cabinet de consultant à Paris en attendant de rentrer au pays au moment opportun. Dans cet entretien accordé au Mauricien, il constate que nous ne sommes plus dans la normalité des choses à Maurice. « Nous sommes dans l’anormal », insiste-t-il.

Ils sont venus d’Allemagne pour étudier le kreol à l’Université de Maurice. De leur expérience est né un guide kreol-allemand, avec la collaboration de leur camarade mauricien Oswaldo Michel. Ki pe dir ?propose ainsi en 212 pages d’apprendre des mots dans les deux langues, mais aussi de faire la conversation. Un support audio est également disponible sur leur site. Une expérience qui démontre que le kreol morisien dépasse les frontières.

« On note aujourd’hui une plus grande fréquence de la myopie dès l’enfance et l’adolescence. Une étude a démontré que près de 90% des jeunes en fin de parcours scolaire dans les pays développés d’Asie sont myopes, contre 25 à 40% chez les générations précédentes », fait ressortir le Dr Charles Lim Fat, ophtalmologue à l’hôpital Wellkin, dans le cadre de la Journée de la Vue, observée le 12 octobre. Par ailleurs, au vu de la forte prévalence du diabète à Maurice, le spécialiste encourage les patients diabétiques à se soumettre régulièrement à un contrôle ophtalmologique. « La rétinopathie diabétique reste la cause première de cécité chez les gens en âge de travailler dans les pays industrialisés », souligne-t-il.

L’exercice de “controlled delivery” mené par une équipe de l’ADSU après la saisie de Rs 7,2 M d’héroïne sur une Zimbabwéenne de 40 ans à l’aéroport dimanche n’a pas été apprécié par la hiérarchie aux Casernes centrales. Selon nos renseignements, certaines lacunes ont été notées au cours de l’opération, qui a vu les contacts de la mule filer entre les doigts des policiers. Les responsables de l’ADSU ont ainsi demandé des explications auprès des éléments présents sur le terrain lors d’un “debriefing” cette semaine.

Deux pensionnaires de l’entraînement Rameshwar Gujadhur sont ceux qui ont retenu l’attention lors de cette séance du vendredi 6 octobre. Pour rappel, After Midnight et Sierra Redwood ont été en action lors de la 26e journée et ne se sont contentés que d’un travail de maintenance. Ces deux chevaux ont fait preuve d’une belle régularité ces derniers temps, le deuxième donnant l’impression d’être en pleine ascension. Sur leur bonne forme du moment, ils devraient une fois encore faire l’arrivée. Toujours au sein du même établissement, Mr Leyend semble avoir retrouvé ses moyens. Le voir briguer une victoire d’ici à la fin de la saison serait dans la logique des choses. Birds Eye View nous a paru mieux avec une course dans les jambes. Il mérite d’être repris, alors que Ramaas, Seven Fountains et autre Declarator affichent une forme stable.

L’actrice, cinéaste et scénariste française Nicole Garcia, actuellement à Maurice dans le cadre du Festival du cinéma, a annoncé au Mauricien hier son intention de tourner des séquences d’un film à Maurice l’année prochaine. « Le film devrait avoir trois axes, soit Paris, l’océan Indien et Genève. Je préfère être à Maurice plutôt que n’importe où ailleurs dans l’océan Indien », dit-elle.

Le leader du Mauritian National Congress (anciennement Mouvement Anti-Dynastie), Vivek Pursun, également candidat à l'élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes (N° 18), a organisé une manifestation symbolique ce matin devant l'Hôtel du gouvernement. Il proteste de manière symbolique contre des attaques du gouvernement avec pour cible la presse et des journalistes en particulier.

L’épidémie de peste pulmonaire continue à susciter de vives inquiétudes dans l’océan Indien. Après un premier cas enregistré aux Seychelles mardi, entraînant la mort du patient, Maurice reste sur ses gardes. D’ailleurs, une réunion urgente est convoquée par le ministère de la Santé cet après-midi pour discuter des mesures envisagées pour le renforcement du système de vigilance et de surveillance à différents niveaux.

Les débats sur la motion logée par l'avocat de Raj Dayal pour abus de procédures dans le procès qui lui est intenté dans le sillage de l'affaire « Bal kouler », ont repris hier avec le témoignage de l’ACP Heman Jangi. Ce dernier a relevé que Patrick Soobhany n'a jusqu'à l'heure fait l'objet d'aucune condamnation.

Dans le sillage d’une éventuelle victoire du PMSD à la partielle du 17 décembre prochain dans la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes, Xavier-Luc Duval, en tant que leader de l’opposition, présentera une motion de censure contre le gouvernement. C’est ce qu’il a annoncé hier soir lors du lancement officiel de la campagne des bleus à la municipalité de Quatre-Bornes en présence, entre autres, de son candidat, Danesh Maraye.

A profité de sa ligne intérieure pour se positionner dans le dos du meneur.

Le Bureau politique du Mouvement socialiste militant (MSM) s’est réuni dans l’après-midi d'hier. À sa sortie du bâtiment du Sun Trust, le leader du parti soleil, Pravind Jugnauth, a affirmé que « mo kone kot mo pe ale », comme pour réagir face aux conseils que lui a prodigué le président de la Hindu House dimanche dernier. Ce dernier avait invité le Premier ministre « à prendre une décision ferme » concernant les ministres et députés qui risquent de mener son gouvernement à sa perte.

L’audition pendant un peu plus de quatre heures de celui qui est présenté comme le « temwin sok samachar » par la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême Paul Lam Shang Leen, relance tout l’intérêt autour de la connexion politique avec la mafia de la drogue, non seulement à Maurice mais également au niveau de la région. Ce Special Witness, qui a été entendu dans des conditions de sécurité renforcées, a ciblé au moins trois VVIPs, bien connectés avec le pouvoir politique en place avec des « detailed and well-documented prima facie evidence » de leurs frottements avec des parrains de la drogue et des Drugs Dealings.

L’établissement Simon Jones n’a pas raté l’occasion samedi dernier de gagner une place au classement en ramenant pour la première fois un triplé.