45 ans après l'indépendance

Une touriste française se fait royalement arnaquer au marché de Port-Louis. On lui fait payer Rs 4 600 pour quatre t-shirts, un sachet de gousses de vanille et quelques épices. Des articles qui, selon d'autres marchands, valaient tout au plus Rs 1 200. Ces arnaques seraient monnaie courante au marché de Port-Louis, où les touristes sont littéralement pillés. Les prix se retrouvent multipliés, et c'est ainsi qu'un sachet de safran peut passer de Rs 25 à Rs 300, des t-shirts de Rs 300 à Rs 600, des nappes et des draps brodés du simple au quadruple. La touriste ne s'est pas laissée faire et a porté plainte à la police du Tourisme, qui l'a renvoyée à l'inspectorat du marché. Après discussion avec le marchand concerné – discussion, mais pas procès verbal et amende ?! – une partie de son argent a été rendu à la touriste.
Interrogé par l'express, le lord maire a déclaré être au courant de ces arnaques et annonce qu'il compte, dans le long terme, introduire un pass pour contrôler la situation. En attendant, il souhaite que d'autres instances s'intéressent à cette situation et interviennent pour la régler. Il n'a pas jugé bon de dire ce qu'il comptait faire dans le court terme pour régler la situation. Si le lord maire de Port-Louis n'est pas capable de contrôler la situation au marché principal de la ville, à quoi sert-il ?

*

Accusée par son ancien propriétaire d'avoir volé des meubles, une femme a été arrêtée par la police le 28 février. Elle est admise le même jour à l'hôpital Victoria, où elle passera cinq jours. À chaque fois qu'elle est présentée en cour, la police objecte à sa remise en liberté sous caution. Ce n'est qu'une semaine après son arrestation qu'elle a eu le droit de contacter un avocat. Elle lui confie qu'elle a été battue par les policiers, à quoi ceux-ci rétorquent qu'elle est… tombée d'une chaise dans sa cellule. Ses avocats, ayant des craintes pour la sécurité de leur cliente, l'ont fait admettre en clinique. Entre-temps, un avocat a tenté d'alerter la National Human Rights Commission, l'organisme chargé de veiller au respect des droits de l'Homme à Maurice. La secrétaire lui a répondu que cette institution était dans l'incapacité d'ouvrir une enquête, dans la mesure où elle n'était composée que… d'un président.
Sans l'intervention de l'ONG Justice, on se demande ce qu'il serait advenu de cette femme, qui est restée en détention pendant 21 jours sans que la police n'ait pris une déposition d'elle. On se demande aussi si toutes les cellules policières mauriciennes sont dotées de chaises pour permettre à leurs occupants de tomber ? On se demande surtout à quoi sert un président – sans doute payé des fonds publics – dans une commission dont il est l'unique membre ?

*

Une trentaine d'étudiants mauriciens croyaient qu'ils allaient enfin obtenir leurs diplômes de médecin après dix années d'études à l'École Louis Pasteur de Port-Louis. Chacun d'entre eux a déboursé Rs 100 000 pour les frais d'inscription, puis environ Rs 2,5 à Rs 3 millions pour les études. Des études qui ont ressemblé à un véritable cauchemar puisque, après cinq ans de cours théoriques à Paris, ils ont découvert qu'aucun arrangement n'avait été fait pour qu'ils fassent leur internat. Un accord a été négocié à la onzième heure avec l'Université de Lille, et les étudiants ont pu commencer leur internat. Ces étudiants se croyaient au bout de leurs peines quand ils ont appris que l'accord avec l'Université de Lille était un arrangement personnel entre le responsable de l'École Louis Pasteur et le Doyen de l'Université de Lille. Un arrangement qui a pris fin avec la mise à la retraite du Doyen avant la fin des études des Mauriciens.
Selon le responsable de l'École Louis Pasteur, l'accord n'était pas un arrangement et il a été signé en présence de représentants de la Tertiary Education Commission, responsable de l'organisation, de la gestion et du contrôle de l'éducation tertiaire à Maurice. À quoi sert la TEC et le ministre de l'Éducation Tertiaire – qui avait promis un graduate par foyer mauricien – s'ils ne sont pas capables de faire la différence entre un accord entre deux institutions et un arrangement entre deux individus, et de protéger les droits des étudiants mauriciens ?
Quarante cinq ans après l'indépendance, à quoi servent ces individus et ces institutions aux titres ronflants impliqués dans les trois affaires mentionnées ?


Commentaires

Y a-t-il a Maurice un seul organisme public qui fonctionne de facon normale, integre et efficace (pour ne pas dire efficiente) ? Si oui, j'aimerais bien savoir lequel. J'irai y faire un tour juste pour la sensation de depaysement total a bon marche. Notre "National Human Rights Commission", ca fait des annees que tout le monde sait, grace a d'innombrables plaintes rapportees par divers medias, qu'elle ressemble et fonctionne a une voiture a une roue. Les chaises agresseuses et autres ont encore de bien beaux jours devant elles ! Quant aux peripeties des "courtiers" et autres marchands du marche de Port-Louis, elles sont meme sur Youtube. Exemple le plus choquant : un sachet de 200 grammes de poudre a curry - prix mauricien: Rs 40 (prix supermarche au moment ou la video a ete faite: Rs 25), prix touriste : ... Rs 480 ! Ils pourraient presque rivaliser avec notre fameuse (notoire ?) "Madonna", qui a vendu un ananas a Rs 900 ou avec d'autres marchands de plages qui ont vendu des colliers a Rs 1500-2000 (prix en gros, a l'epoque: Rs 50, et prix mauricien en magasin : Rs 150). Bien sur, meme maintenant, on peut toujours facilement trouver plein de contrefacons des grandes marques, qui "deviennent des vrais si on coupe l'etiquette". On ne parle meme pas du harcelement insupportable qui gache toute visite au marche. Un trajet de 7 kilometres en taxi : Rs 1000 ! Quand est-ce que des guides resquilleurs de ce qui reste du jardin de Pamplemousses vont nous montrer des roquets peints et essayer de nous faire croire que ce sont des lions indigenes ?

Your examples are all horribly familiar! I'm lucky in that I know, more or less, what the prices should be, so I can laugh at these people when they offer me some 'bargain' at 10 times its real value. I love seeing the expression on their faces when I tell them I can buy their Rs1,500 necklace in such-and-such shop for Rs150. However, the average first-time visitor won't have any idea what they should be paying.

Perhaps there should be a list prominently displayed at the entrance to every market giving the prices for the most popular goods. The same thing at the beach and taxi rank. That would stop the game of the Port Louis taxi driver who cheerfully offered to take me to Mahebourg for Rs5,000. "No thanks, mate, I'm happy to take the bus and get change from a Rs50 note!"

Not everyone who comes to Mauritius on holiday, business or to visit family is a millionaire. Not everyone stays at a five-star hotel. Most of us have worked long hours (and in the UK it's not unusual to work 10- or 12-hour days six days a week) through the year or over several years in order to save enough for a two-week visit to Mauritius. Increasingly, though, you are made to feel like a wallet on legs, a cash cow to be milked at every opportunity - sometimes followed all the way down the street by aggressive hawkers who refuse to take a polite 'No' for an answer.

The Ministry of Tourism and the MTPA should be really concerned about these issues, but they are too busy preening themselves and smirking self-importantly at trade fairs abroad or posing with with Brazilian samba dancers (no so such photo opportunity this year, I'm told - carnival cancelled, cos they've sacked the only two people able to organise it!).

Maurice, c'est un plaisir - but only at the right price!

Correct Mr Londoner, I keep repeating that Horatio keeps talking bulls... , It is like the comments that our London playboy prime minister everything he opens his gob in Public, Mugabe, Ramgoolam Jr , same Sh..t, differrent country.....

Horatio.Caine, what you're forgetting is openness. Yes, if I go to Vallee de Ferney or Ile aux Aigrettes I'll get charged far more than will my wife. I have the choice whether to go to those places or not - the prices are advertised in the brochures and websites. Personally, I think it's reasonable to charge visitors a fair price for entry to the state-run museums too - they certainly could do with the extra funds. However, I can imagine the outcry if the UK started to do that, even though many of the people visiting London, for example, earn far more than the locals.

What is not fair is the unadvertised 'tourist tax' that unscrupulous traders, taxi drivers and others levy on their victims. This is fraud. It's also damaging the reputation of Mauritius among tourists. Don't think that people don't talk about this when they get home - it may be one reason why tourist arrivals from Europe are declining. True, Europeans can be replaced by Chinese and Indians, but they won't be any more keen about being ripped off than French, British or Australians. Contrary to some people's ideas, tourists aren't fools and they'll take their money somewhere else next time.

I don't know what line of business you're in, Horatio, but I rather doubt that you charge Mauritians one-third of your normal price. If you do, I doubt you'll remain in business for long!

election 1967 PMSD ti predire tous sa la zotte ti dire apres lindependance pour ena pier c..a shit tree

Est-il possible de redemander la reintegration dans l'empire britannique voire meme dans la giron francais comme l'ile de la reunion par exemple???. y a t-il un fondement juridique pour le faire??? Quelqu'un peut-il repondre a cette question??. Nos dirigeants sont trop nuls, ca fait 40 ans que nous avons les memes, l'ile maurice est devenu un enfer...il n'y a pas d'avenir dans ce pays pour nos enfants, pas plus pour nous d'ailleurs

You are over-reacting, and it's not good at all writing this type of nonsense. You could have written such thing if Mauritius was like Somali, Syria, Bangladesh, Afghanistan, Pakistan or some ex-USSR countries.

No I am not overreacting at all. il y a beaucoup de mauriciens surtout dans les communautes minoritaires a maurice qui se posent la question de la pertinence de l'independence. Sommes nous plus libres? Avons nous plus de droits? Un article recent mentionne qu'il y a plus de 500.000 Mauriciens de la premiere et deuxieme generation presents actuellement en Angleterre. Si vous ajoutez ceux du canada, l'Australie et la France sans comptez, l'Italie ou meme les USA vous pouvez atteindre facilement les 2 Millions sinon plus. Donc il y a plus de mauriciens a l'exterieur de maurice qu'a l'interieur de maurice. Quelle en sont les raisons?? Le manque d'opportunites professionnelles, absence d'avenir pour nos enfants, discrimination raciale a l'embauche et promotion aux postes importants, le manque de justice entre les communautes qui ne sont pas defendus de la meme maniere au niveau politique social etc..Bref, ceux qui partent disent qu'ils ne se sentent pas appartenir a ene sel lepep et ene sel nation. Le pays qui nous ressemblerait le plus d'un point de vue historique et ethnique serait Singapour. En quelques annees ils ont reussit a devenir le pays le plus prospere au monde en menant une politique ou toutes les communautes trouvent leur place dans la societe, a la fois, socialement, economiquement mais aussi et surtout politiquement. Mais il faut dire que la-bas, c'est les chinois qui sont majoritaires, c'est toute la difference......Il ne faut pas se leurrer, il n'y a aucune politique de justice communautaire et raciale a Maurice. Les plus forts et les plus nombreux imposent leur lois et leur agenda. D'une certaine maniere il aurait mieux valut pour les communautes minoritaires que l'Ile Maurice reste sous l'empire Britannique voire meme sous le joug francais. A l'ile de la Reunion il y a definitivement moins de communalisme entre les communautes sous l'autorite morale des francais que nous n'avons pas chez nous. Vous seriez Reunionnais vous pouriez voyager dans le monde entier quasiment sans visa, envoyer vos enfants dans de grandes Universites reputes, avoir acces a des formations de grandes qualite, avoir acces a une medecine et une education gratuite pour tout le monde et pour finir une protection sociale generalisee et surtout une justice qui est appliquee pour tous et toutes de la meme . Apres 45 ans vous pouvez etre fiere de votre independance mais qu'est ce que ca vous a apporte?? ZERO LAKE BEF !!!

TRUE.................

@Jean-Claude Antoine:

Selling a commodity at a (slightly or reasonably) higher price to a non-national is justifiable on both efficiency and equity grounds: the commodity has more value in the eyes of the non-national as compared to a national, and the non-national has a higher purchasing power than the national.

@ Horatio.Caine ( God Knows where you got that name from....) What a lot of Bulls..... A thief is a thief irrespective whether the victim is a touriste or not. You will fit rightly in the Mauritian Parliament with your silly comments.......

How can the name of person who made an intellectual argument affect the latter?

Similarly, neither the name of a person nor the latter's religion indicate exactly the community of that person, as has been noted repeatedly by the Supreme Court of Mauritius.

@ HORATIO.CAINE I am sorry whoever you are blue , yellow , black , red or white .Your comment is noway near an INTELECTUAL arguement , it is simply " ...A LOT OF BULLS......" .
You live in a country where local mauritians are treated as second class citizen by the locals " marchands " and tourists as first class "Pigeons" by the same local "marchands" .
This line of thinking is being perpetrated by the actual government policies as regards to access to mauritian beaches which are supposed to be public.................

To conclude, two points:

Please refer to the cost-benefit-analysis scholarly literature, where you'll find the arguments that I've made echoed there; and

There are already several institutions that tackle discrimination, among others, so please make use of them.

That's it!

Live in the Real world Mr Caine....

So what?

To be sure, it means that a dual pricing system can be justified on efficiency and equity grounds!

Hey'this means then when you go abroad,you should be happy to pays things at higher prices than locals.please essaye réflési impé do!

Not sure what's H.Caine's point. Would be glad if he can answer your's.

For instance, when you go to national parks in Thailand or in Taiwan, tourists pay a higher price than the locals of those countries.

Once again, it is reasonably justifiable to have a dual pricing system inasmuch as there are such increased costs with regards to recruiting and retaining bilingual staffs, to running the National Park's website in foreign languages, to having signs in other languages than the local one, such as in English.

For all those reasons listed in all my comments, it appears that it is reasonably justified to have a dual pricing system!

Hi Horatio,
even though I did mention that tourists are being ripped off - in my earlier comment - as a hospitality professional, I PARTLY agree with you - it's true that when you visit places in other countries, you pay a higher price, for example there are different prices for locals and tourists for visiting The Taj Mahal.
In Mauritius, hotels have "Mauritian Rates" which is less than what tourists pay. There is some sense in what you are saying.
However, it would be difficult to apply this dual pricing for commodities.
I think the tourists that we have currently do not spend too much - and also I am sure they can determine if the goods offered are good value for money.

The other issue is not only the prices, but also the abusive attitude of the sellers.
The fact of the matter is there is a lack of honesty from the sellers!

You need to compare like with like , when you are paying for a taxi fare or buying a product at the Bazar Prt Louis , the costing is very simple.When you are talking about hotel price then it is more complex , as foreigners are paid differrently to mauritians, the same appies to differrent nationals working in UAE for example(It is discriminatory but this the world we live in).
As for the mauritian working in our 5 star hotel their wages does not vary as the hotel profit soars and if the hotel is losing money, ask the St Geran staff in the news recently.....

Il y a quelques jours j'avais écrit
sur le wall du parti politique de ce maire:

"Est ce que les marches menant au bazar sous les toles à Port Louis sont faites pour que les DROGUÉS et courtiers-bazar puissent s'assoir
dessus et harceller les passants? À quand un vrai nettoyage si la nouvelle administration est vraiment sincère?"

Le marché de Port Louis autrefois un détour
touristique incontournable est devenu aujourd'hui un no man's land où
cohabitent voyous, drogués, arnaqueurs et marchands ambulants sincères. Comment, avec une situation pareille, peut on esperer que les revenus touristiques ne continuent à degringoler? Il est grand temps que Micheal fasse un grand nettoyage si l'autre n'en est pas capable.

JCA, que dire du marchand vendant deux sorbets à la gaufre pour Rs 200. Ben oui, c'est cela l'Ile Maurice. Plus précisement à Mont Choisy sur la plage publique. En me rendant, la victime étant un membre de ma famille en vacance, sur place illico presto, le gars nous débite "bé madame la alé sans qui mo kapav retourne li so la monnaie." Et hop, ca a été Rs160 comme remboursement pour deux sorbets.

The Port Louis market - 1 day i accompanied my friend, who is from Europe, a tourist in the eyes of the sellers - I was shocked and ashamed by the way these people can rip off tourists - they were even threatening me - if I dared to prevent my friend from buying - both male and female sellers are as ruthless! Furthermore, when Mauritians go there, they treat you with disdain...they cannot rip Mauritians off!

They're digging their own graves without perceiving it.

et que dire des taxis qui font 'visiter' les magasins aux touristes alors que ceux ci ne demande qu'à voir notre belle ile 'c'est un plaisir'? le réponse et je pense que personne à maurice (y compris aux ministères concernés) n'ignore la raison de cette grosse arnaque : Rs 300 par arrêt magasin + 20% sur la vente . à ce tariff là les visiteurs iront visiter d'autres pays

J'en connais des chauffeurs de taxis qui officient aussi comme guide au jardin de Pamplemousses debitant des conneries du genre "big bonzai" a des touristes Britanniques.

est-ce qu'il existe à maurice une police du tourisme? un tourism authority? que font les autorités compétentes pour lutter contre ces pratiques? va-t-on laisser pourrir le 'fruit'? faut pas se voiler la face sachez que les touristes font circuler les informations sur les résaux sociaux et autre forum au sujet des ces pratiques douteuses voire ces escrocs qui agissent en bande parfaitement organisée; quel avenir pour cette industrie?

Ce pays a fonctionné sans plannification depuis sa naissance aux forceps cher blogger. Et que dire du bon sens, quasiment inexistant. Donc nous sommes qu'une poignée face a ceux "ki pé tayé razé" et requisitionner le "razoir" s'avere une partie titanesque.