Quand Johnny Lever dérange…

Avec le spectacle « 100 % Bollywood, 100 % Entertainment » de l’humoriste indien Johnny Lever ce soir au Swami Vivekananda Centre, Pailles, allons-nous assister à un deuxième épisode à la Susheela Raman, l’an dernier ? Pour rappel, cette artiste d’envergure internationale, connue des États-Unis à Chennai, en passant par quasiment tout le reste de l’Inde, l’Angleterre et le Pakistan, avait dû censurer partiellement sa prestation chez nous, lors de son passage au Mahatma Gandhi Institute (MGI). La raison : un groupuscule socioculturel avait fait des représentations contre le fait que Susheela Raman interprète certaines des chansons de son répertoire qui sont à caractère religieux… Et l’artiste opta pour le silence. Une honte pour la liberté d’expression si chère chez nous !
Depuis le début de cette semaine, un autre groupuscule multiplie ses efforts pour boycotter la présence de l’humoriste et comédien indien Johnny Lever chez nous. La raison invoquée, entre autres : le fait que l’homme, originaire de l’Inde, ait choisi de se convertir… Ce qui est, de prime abord, une question qui relève prioritairement et uniquement de sa vie privée, même s’il est une figure publique en tant qu’artiste de renommée internationale. Et qui, d’autre part, ne concerne nullement sa présence chez nous, puisqu’il vient y animer un spectacle de divertissement et non une conférence ou toute autre activité à caractère théologique, spirituelle, religieuse ou ayant trait à quelque foi !
Il est vrai, qu’il y a quelques années, ce même artiste avait été invité par un autre groupe, à caractère religieux, pour animer un « gospel festival », ce qui avait provoqué des dérapages… Mais cette fois, il n’est question que de divertissement, purement et simplement !
Souhaitons simplement que les droits de tout un chacun seront respectés ce soir, et que ce groupuscule concerné ne fera aucun étalage d’intolérance envers cet invité étranger et la délégation d’artistes qui l’accompagne, tous issus de la Grande Péninsule, pays ami très cher tant à Maurice qu’aux Mauriciens, de par notre histoire commune et notre avenir intrinsèquement lié.
Les humoristes indiens, plus particulièrement ceux de Bollywood, il convient de le souligner, n’ont rien en commun avec leurs homologues français, américains ou canadiens. En effet, le registre de Johnny Lever ne ressemble en rien à celui de Gad Elmaleh, de Florence Foresti ou de Kev Adams ! En ceci, et tous ceux qui sont fans de Bollywood le savent, l’humour « made in Bollywood » est surtout servi à la sauce « masala », comme dans les films. Et donc, ne touche quasiment jamais aux grandes questions, qu’elles soient politiques, religieuses ou spirituelles !
Tout en respectant les droits de chacun, même ceux ayant les idées les plus courtes, il est toutefois triste de constater qu’en 2013, à Maurice, nous ayons encore quelques esprits chagrins qui pensent que le fait de se choisir une foi ou une religion ne relève pas d’une liberté individuelle et d’un droit constitutionnel !
Les courants extrémistes, il a été vérifié de par le monde entier, ne causent que du tort ! La montée de l’islamophobie, post les terribles attentats terroristes d’Al-Qaïda aux États-Unis en septembre 2001, en atteste très fortement. Pire, ce même Al-Qaïda et ses autres mouvances, qu’il s’agisse des Talibans ou autres, n’ont fait que du tort à l’islam de par le monde entier.
Ceci pour expliquer que, quelle que soit la religion ou la mouvance spirituelle, les courants extrémistes n’ont jamais aidé à consolider la foi. Mais ils ont davantage contribué à l’affaiblir, bien au contraire.


Commentaires

Il ne faudrait pas jeter tout le monde dans le meme panier...les extremistes de tout bords ne se ressemblent pas car certains sont des fous a lier aussi...Cependant il y a differentes formes d'extremismes, certains violent et direct et d'utres indirectes et plus subtil ! Le groupe Kranti ont ose dire haut et fort que le racolage religieux est a l'encontre du droit de proteger sa religion! le probleme qu'ils ont decris c'est le droit de proteger sa religion et culture contre toute tentative ou subterfuges pour convertir l'autre. Un point de vue qui derange car favorisant les religions qui racole a ceux qui ne le font pas ou quasiment pas envers les autres !

Utiliser leur star power pour arreter les guerres, la faim ou aider les pauvres dans le monde est tres commendable en effet mais l'utiliser pour vehiculer sa religion ou sa foie ou plus directement a convertir les autres n'a plus sa place en 2013. C'est une sorte de guerre contre l'autre ou du moins une forme a peine voilee de l'intolerance de l'autre !

Donc oui pour les stars qui utilisent leur notorietes a bon escient mais non a ceux qui prennent encore des gens de confessions differentes pour des faux croyants ou d'autres trucs completement fou de la sorte ! En 2013 des gens qui essayent de vous convaincre de joindre un culte non mais on reve le yeux ouvert quoi ! Les stars ne sont pas des apotres ou autres prophetes et n'ont rien a faire a promouvoir une religion quelqu'onque etc...La religion reste personnel...Le droit de se convertir est une farce car Dieu est pour tous...et les extremistes ne respectent rien sauf leur propre culte !

Du moins le droit de se convertir devrait etre accompagner du droit de se proteger de la convertion car certains religion pratique la conversion car les extremistes de ces religions ont fait un lavage de cerveaux a leur membres que les autres sont des non croyants, alors que d'autres religions ne pratique pas la conversion de l'autre ou tres peu ! Ahurissant en 2013 ! L'humanite n'arrive pas a se liberer de la main mise des extremistes pur et dur aussi bien que d'autres formes plus subtil et indirectes qui accapare leur religions et la conscience humaine !

Bref il n'y a point lieu de se convertir quand on y pense ! On est ce qu'on est un point c'est tout et Dieu est pour tous point barre !

la montée de l'islamophobie ............ quoi de surprenant lorsqu'on voit touts les atrocités commises par les extrémistes musulmans sans foi ni loi? Souvent sur leur propre peuple.
Pakistan ......... poudrière du monde où on tue une fille de 14 ans qui a osé prendre la parole. Ne collez pas l'étiquette 'extrémiste' à tout le monde; les autres, au moins, ne tuent pas à longueur d'année.