Questions d’actualité

Depuis des mois, Mauritius Telecom procède au remplacement des fils en cuivre de son réseau par la fibre optique. Ces travaux et ceux de maintenance des lignes de téléphone sont désormais effectués par des contracteurs qui, selon certains abonnés, ont des agendas tellement chargés qu’il faut maintenant attendre plusieurs jours pour une réparation ou un transfert. Les abonnés regrettent les anciens techniciens de MT, qui avaient une approche plus amicale et beaucoup moins technique que celle affichée par ceux qui les remplacent. Avec la sous-contraction, les délais pour les réparations et autres travaux ont sensiblement augmenté. C’est ainsi qu’une abonnée est restée sans téléphone pendant trois semaines lors de son dernier déménagement. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’abonnée n’a pas changé de district ou de ville, mais a déménagé en restant dans le même quartier. Elle a quitté une maison pour un appartement où la fibre optique avait été déjà installée ! Par ailleurs, certains contracteurs qui installent la fibre optique signalent aux abonnés que contrairement à l’ancien système, le téléphone ne marche que quand le circuit électrique fonctionne. Comment vont fonctionner les systèmes d’alarme électronique qui sont reliés au circuit téléphonique en cas de panne électrique prolongée, pendant le passage d’un cyclone, par exemple ?
Selon des bruits de couloir, une curieuse affaire aurait eu lieu en milieu de semaine. Il semblerait qu’une haute personnalité du pays se serait rendue à un sommet à l’étranger. L’étrangeté de la situation tiendrait au fait que la personnalité en question n’a pu quitter Maurice que le jour de la clôture de la réunion internationale. Est-ce qu’une enquête policière sera ouverte pour faire la lumière sur cette affaire ?
À quoi sert donc la célébration en grande pompe des anniversaires des partis politiques et des politiciens ? Probablement à faire une démonstration de force pour impressionner les partenaires politiques actuels et à venir, pour consolider une alliance ou essayer d’en conclure une autre. C’est visiblement ce qu’Alan Ganoo a tenté de faire en célébrant ses trente-cinq ans comme député de la circonscription N°14 dont il prétend être le « King ». Pour ce faire, il avait battu le rappel de ses mandants à coups de banderoles installées aux quatre coins de la circonscription. Pour montrer sa force politique, le leader du Mouvement Patriotique avait invité tous les partis de l’opposition à participer à son congrès anniversaire. Tous les partis ont répondu présent en envoyant un représentant et le MMM a failli en faire autant, comme un signe d’encouragement à un éventuel retour de Ganoo à lakaz mama. Les membres du Bureau politique mauve avaient déjà désigné leur représentant, quand des membres du Comité central se sont élevés contre cette participation. Ils ont rappelé le rôle joué par Alan Ganoo dans la conclusion de l’alliance avec le PTr, qui devait se conclure par la débâcle électorale de décembre 2014. Ils ont également rappelé quelques propos tenus par l’ex-adjoint leader quand il a quitté le MM pour aller créer le MP. Pour une fois au MMM, c’est la base qui l’a emporté sur le BP. Est-ce que c’est un renversement de tendance qui va s’installer dans le temps ?
Des banderoles, il y en avait aux quatre coins de Maurice pour annoncer la tenue du congrès anniversaire du Mouvman Liberater. Les trois ans de ce parti ont été présentés comme devant être une célébration d’envergure nationale à Rose-Hill, dimanche dernier. Si la salle des fêtes du Plaza ne peut contenir que quelques centaines de personnes, les dirigeants du ML avaient prévu du bruit pour des milliers. Tôt le matin, des joueurs de djembé se sont installés dans la cour du Plaza et n’on pas arrêté de taper sur leurs instruments pendant toute la durée du congrès anniversaire. Le concert de percussions n’a pas arrêté, même pendant les discours des dirigeants. Au moins deux députés n’ont pas participé à l’anniversaire de leur parti. Dans les milieux politiques, on continue à se demander qui le ML a voulu impressionner avec la célébration de son anniversaire. Est-ce qu’il y aurait de l’eau dans le gaz gouvernemental ?