Opinions

Pour l’avoir vu à l’œuvre, la semaine dernière, avec son budget supplémentaire pour 2010, nous ne nous attendions certainement pas à une prestation remarquée ou de haut vol de Xavier Duval.

Non, on n’évoque ni un film d’horreur ni parle-t-on ici la langue de “Gossip Girl” où chaque personnage est désigné par la lettre qui débute son prénom… Le propos, ici, est plutôt de réfléchir si la déviation à hauteur de Sorrèze, en opération depuis une quinzaine de jours sur l’autoroute, n’est pas finalement une déviation synonyme de mort ?

Le Grand Argentier Xavier-Luc Duval a réussi hier, avec la présentation du budget 2012, un véritable exercice de funambule en réussissant à introduire d’une part, des mesures susceptibles de relancer des investissements et d’autre part, une série de mesures visant à créer une croissance inclusive, et ce tout en donnant un nouveau souffle aux petites et moyennes entreprises.

Les feux des projecteurs seront braqués durant les prochaines heures sur le ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, qui prononcera un des discours les plus suivis des travaux parlementaires, celui consacré au budget.

Bravo à l’écurie Rousset et ses principaux animateurs que sont Gilbert Rousset et Soodesh Seesurrun pour leur nouveau coup d’éclat qui peut s’avérer décisif dans la course au titre de champion des écuries. Green Keeper, c’est le nom de leur nouvelle petite merveille qui figurera désormais sur les tablettes des vainqueurs de la Coupe d’Or après sa victoire sans opposition, samedi dernier, au Champ de Mars dans l’édition 2011 de cette course classique de fin de saison.

Le hasard de l'actualité fait parfois bien les choses. Il a démontré avec éclat, cette semaine, qu'il y a une nouvelle catégorie de personnes qui gravitent autour du pouvoir et qui ont des talents insoupçonnés, des compétences apparemment uniques.

Cela fait aujourd'hui douze jours depuis que Dharmanand Dhooharika, le rédacteur en chef de l'hebdomadaire Samedi-Plus est privé de liberté, suite à sa condamnation par la Cour suprême à trois mois pour outrage à la Cour. Normalement, un tel décompte des jours et des heures passées d'un prisonnier, dans la prison ouverte de Richelieu (après un court passage à la Prison Centrale aux côtés de dangereux criminels), n'aurait pas dû se faire.

Dans tous ses discours, Navin Ramgoolam ne rate pas une occasion de faire référence à son père, de raconter comment SSR le consultait avant de prendre les grandes décisions ou lui permettait d'assister à certaines de ses rencontres. Évidemment, les plus importantes. Bien que ceux qui l'on connu jeune se disent surpris par ce soudain intérêt — a posteriori — pour son père, admettons l'existence de cet amour filial intense.

Alors que pour bon nombre de Mauriciens cette première semaine de novembre, marquée par deux jours fériés, sera relativement courte – prenant en compte que lundi est un jour « idéal » pour faire le pont –, ce sera loin d’être le cas pour le ministre des Finances.

Le voilà, enfin ! ce week-end de course qui avait dû être reporté, il y a quelques mois, pour cause de pluie et piste impraticable. Si la météo ne fait pas de caprices nous aurons droit cette fois, à l’occasion de la Coupe d’Or, de deux jours de courses d’affilée, une aubaine pour l’industrie hippique, un nouveau défi pour le MTC et un régal  pour les turfistes qui devront néanmoins apprendre à gérer leur budget sur les deux journées.

Après avoir répété ad nauseam dans des déclarations publiques, dans des conférences de presse, dans des meetings et devant l’assemblée des délégués de son parti qu’une alliance entre le MSM et le MMM n’est pas à l’ordre du jour, le leader du MMM, Paul Bérenger a franchi un nouveau pas cette semaine en annonçant que l’éventualité d’un remake de l’alliance MSM-MMM de 2000 n’est pas à écarter. 

On le sentait depuis le retrait du MSM du gouvernement de l'Alliance de l'Avenir : nos politiciens sont entrés dans la période du brame, la saison des amours des cerfs. On les voit souvent ces soirs-ci dans les beaux quartiers de Vacoas et en pleine journée au Réduit.

Même si cela représente également une forme de démesure, nous n'en parlerons pas. Nous ferons l'impasse sur ce qui se trame dans les coulisses de la politique, de ces tractations entre partis, tantôt avec celui-ci et tantôt avec celui-là, de ces agitations, de ces rebondissements et de ces petites phrases assassines prononcées avec emphase un jour, et leur contraire proclamé avec encore plus d'insistance le lendemain.

Espérons que non ! L’éventuelle alliance MMM-MSM qui se profilerait, dans le sillage des récentes rencontres, médiatisées, du leader mauve et du Président de la République, soulève, inévitablement, une foule de questions… Nombreuses, évidemment, relatives à la mémoire collective et populaire !

Tous les patriotes et progressistes de ce pays retiendront leur souffle cette semaine. Non pas connaître les résultats des tractations autour d’éventuelles alliances politiques en vue des prochaines élections, mais pour suivre l’audition par le Privy Council mardi et mercredi prochain du cas défendu par Rezistans ek Alternativ et ses alliés.

Nous ne nous aventurerons pas à qualifier les raisons et le fondement de l’affaire qui ont conduit le Senior Puisne Judge, Keshoe Parsad Matadeen, et le juge Asraf Caunhye, qui lui reprochent d’avoir « publicly scandalised the Supreme Court and brought the administration of justice into disrepute », à condamner Dharmanand Dhooharika, rédacteur en chef de Samedi Plus, à trois mois de prison ferme pour délit d’outrage à la cour.

Le duel tant attendu a bien eu lieu. Acuppa et Intercontinental ont offert au public présent une «Emtel — MTC 175th Anniversary Cup» de toute beauté et indécise jusqu’au bout. Et, si finalement, c’est le nouveau champion de l’écurie Gujadhur qui s’est imposé, il le doit beaucoup à son jockey Robbie Burke qui, à cette occasion, a accompli l’une de ses plus belles montes dans notre pays.

Les tumultes de la reprise des travaux parlementaires ne nous empêcheront pas de nous rappeler que la Journée mondiale du refus de la misère a été célébrée à Maurice hier. Après tout, le but ultime du travail des ministres et des parlementaires n’est-il pas de travailler à l’amélioration de la vie de la population ?

Le pays a, une nouvelle fois, cette semaine été bouleversée par un terrible drame routier. Une jeune femme, une jeune maman de 21 ans qui traverse plus de la moitié du pays pour aller travailler, pour subvenir aux besoins de sa famille, qui fait quotidiennement le trajet Mahébourg/Coromandel, fauchée dans la brume d'un matin de fin d'hiver, récupérée sans vie sur l'asphalte.