- Publicité -

Accident à Ebène – Traumatisée, la conductrice : « Mo’nn sap dan la mor »

La conductrice de la Suzuki ne cesse de remercier Dieu après l’accident de mercredi soir sur La Nationale. « Mo’nn sap dan la mor », a-t-elle fait comprendre à la police car elle était restée prisonnière de sa voiture, qui avait fait un tonneau avec le violent impact. Étant une personne pieuse, elle continue à faire ses prières même en étant hospitalisée.

- Publicité -

Elle a expliqué à la police qu’elle roulait sur l’autoroute en direction du Sud pour rentrer chez elle, à Phoenix, lorsqu’une voiture blanche a percuté la sienne. Sous l’effet de l’impact, son véhicule s’est renversé. La victime doit son salut à des volontaires, qui ont pu l’extirper de sa voiture, avant qu’elle ne reprenne ses esprits en bordure de route.
La quinquagénaire explique qu’elle était « sous le choc », d’autant plus qu’elle était blessée. Elle dit ensuite avoir vu « deux hommes près de la Mercedes », quelques mètres plus loin, mais ne pas savoir qui des deux se trouvait au volant du véhicule blanc, « car l’accident s’est passé vite ».

Elle ajoute qu’alors que des badauds l’entouraient pour s’enquérir de son état, les deux occupants de la Mercedes « sont restés à distance ».

À l’arrivée de la police, la victime a sollicité une assistance médicale. « Traumatisée » par l’accident, elle ne se souvient pas de tous les détails. Sauf qu’elle respectait la limite de vitesse et était à bonne distance des véhicules la précédant.

L’enquête policière se poursuit.

À lire également : Accident à Ébène : Libéré, Adrien Duval parle de détention illégale

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour