- Publicité -

Boardroom Turbulence : Des Governance issues d’une banque dans le viseur

Une grosse pointure du secteur bancaire est une nouvelle fois dans le viseur de la Banque de Maurice. Pour cause cette fois, de sérieux Governance Issues ont de nouveau surgi au sein de cette entité.

- Publicité -

Des recoupements d’information à partir de sources concordantes indiquent que cette banque aurait d’ailleurs accusé des délais dans la soumission de son rapport d’audit et aurait tenté d’obtenir un sursis par rapport à cette obligation statutaire. Les milieux informés laissent entendre que de gros manquements ont été relevés dans le cadre de cet exercice financier et c’est la raison pour laquelle l’on aurait pris du temps à mettre à jour ces données.

Toutefois, la Banque de Maurice n’aurait pas accédé à cette demande d’extension du délai pour cette soumission de ces documents et l’instance régulatrice aurait exigé un bouclage rapide de ce rapport audité crucial pour la suite des événements.

Des sources avisées affirment que cette banque pourrait bientôt se voir imposée des décisions émanant de la Bank of Mauritius Tower compte tenu de la détérioration des relations entre le conseil d’administration et le Management. À la BoM Tower, l’on fait comprendre que ce malaise aurait trop duré et qu’on ne peut opérer une banque de cette envergure en ayant des personnes assurant la suppléance à des postes stratégiques
À ce jour, indique-t-on dans les milieux officiels, la lettre de démission du Chief Executive Officer, n’a pas encore été communiquée officiellement au régulateur. Les éclaircissements recherchés sur les événements qui ont conduit à la démission de ce Top Gun ne seraient pour l’heure pas satisfaisants. Aux dernières nouvelles, le Board pourrait se retrouver sous la menace d’une révocation compte tenu des mises en garde émises formellement depuis 2020.

Ces nouvelles turbulences provoquent une phase d’instabilité pour cet établissement bancaire qui se voit condamné à faire du Damage Control même si financièrement il a maintenu une performance stable. Mais en parallèle, une autre situation serait source de préoccupation. L’on assiste à une série de départs, plaçant le Management dans une situation des plus délicates.
Affaire à suivre…

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour