- Publicité -

Champ-de-Mars : Arrestation d’un 2e suspect dans le sabotage de la piste

Après Sanjeev Kistopersad (32 ans), la Criminal Investigation Division (CID) de Metro Sud a procédé à l’arrestation d’un autre suspect hier dans l’enquête sur le sabotage de la piste du Champ-de-Mars dans la nuit de vendredi à samedi.

- Publicité -

Ce deuxième habitant de Tranquebar nie les accusations portées contre lui et avance qu’il ne s’est pas rendu sur place durant la période mentionnée. Il ajoute qu’il n’a pas rencontré Sanjeev Kistopersad. Néanmoins, il a été placé en détention en attendant son inculpation provisoire ce mardi pour le délit d’attempt to torture animal.

De son côté, Sanjeev Kistopersad a nié être mêlé à ce sabotage en plantant des pièges et des clous sur la piste en vue des épreuves pour le week-end du Maiden. Il a maintenu qu’il se serait rendu chez son beau-frère à Pointe-aux-Sables dans la soirée de vendredi pour préparer sa fête d’anniversaire.

Le suspect a fêté ses 32 ans dimanche. Il ajoute qu’il y était resté sur jusqu’à l’aube où par la suite, il est retourné à Tranquebar avec sa compagne. D’ailleurs, son beau-frère a été entendu par la police où il a confirmé l’alibi fourni par Sanjeev Kistopersad. Néanmoins, ce dernier demeure toujours en détention préventive.

De son côté, la police se base sur le témoignage fourni par un retraité, âgé de 62 ans, et habitant de Tranquebar. Ce dernier avance qu’il s’était rendu au Champ-de-Mars vers 3 heures du matin samedi pour cueillir des fleurs en vue d’une cérémonie religieuse. Il dit avoir vu Sanjeev Kistopersad qu’il connaît bien.

Ce témoin ajoute que le trentenaire était en compagnie d’un autre homme sur la piste de l’hippodrome. Le duo avait un seau en main et ils lançaient des choses sur l’herbe. L’enquête se poursuit en vue de faire la lumière sur toute cette sinistre affaire.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour