- Publicité -

Se disant victime d’un lynchage dans un lieu sacré : la police porte plainte contre un récidiviste

La police a déposé use plainte pour “Breach of Condition of Bail” contre un récidiviste notoire (48 ans), dimanche. Cela fait suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux où le principal intéressé a été agressé par plusieurs personnes dans un lieu sacré la veille. Des dévots n’auraient pas apprécié certaines remarques et actions menées par le récidiviste.

- Publicité -

Une vive dispute a éclaté entre ces derniers, les dévots ont bousculé le récidiviste pour le mettre à terre avant de lui donner des coups de pied. Lorsqu’il s’est relevé, un groupe a poursuivi l’agression avant de le laisser partir. Cet habitant de Saint-Hubert n’a pas souhaité porter le cas à la police. Sauf qu’une vidéo de cette agression circule sur les réseaux sociaux. Ainsi, la police a aussi eu vent de cet incident.

En se basant sur certains renseignements et sur cette bande-vidéo en circulation, la police de Cent-Gaulettes a porté plainte contre le récidiviste. Ce dernier est en liberté conditionnelle, entre autres, pour un cas de vol de la succursale de la banque SBM en 2017. Le tribunal de Port-Louis avait imposé un Curfew Order contre ce quadragénaire qui n’a pas le droit de quitter sa maison entre 19h et 5h du matin. Or, la police a appris que son agression s’est déroulée samedi soir et donc, il n’aurait pas respecté cette condition de la cour. Ainsi, une enquête a été ouverte contre le quadragénaire.

Par ailleurs, même en l’absence d’une plainte du quadragénaire, la police a initié une enquête pour savoir ce qui s’est passé dans ce lieu sacré, samedi. La police estime qu’il s’agit de protéger des dévots qui se rendent sur place pour prier et éviter que des individus portent atteinte à la réputation de ce lieu.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour