- Publicité -

Île aux Bénitiers: Mystère sur la présence de Rs 30 M de drogues

L’Anti Drugs & Smuggling Unit (Adsu) tente d’établir qui a déposé plusieurs kilos de drogues, évalués à Rs 30 M, découverts sur l’île aux Bénitiers vendredi. À ce stade, la police soupçonne que ces substances illicites proviennent d’un important réseau de drogue ayant utilisé cet îlot comme cachette. La drogue a été découverte à la levée des restrictions sanitaires.

- Publicité -

Le public pouvant désormais avoir accès aux îlots, certaines personnes ont profité de l’aubaine. Et c’est ainsi qu’un visiteur, qui s’est rendu à l’île aux Bénitiers hier matin, a découvert un sac étrange renfermant plusieurs sacs en plastique contenant une substance ressemblant à du cannabis. Trois autres colis, enroulés avec du ruban adhésif, contenaient, eux, une poudre soupçonnée d’être deOK l’héroïne. L’homme ayant fait cette découverte a immédiatement alerté la police.
L’équipe de l’ASP Jagai, de l’Adsu, de même que la National Coast Guard, le Scene of Crime Office et un représentant du Forensic Science Laboratory (FSL) se sont rendus sur les lieux pour un examen du périmètre, sans toutefois rien trouvé d’autres. Les Field Tests effectués sur les colis ont confirmé qu’il s’agissait bien de différentes drogues. Des prélèvements ont été effectués sur les parcelles puis la drogue a été emmenée au quartier général de l’Adsu. À ce stade, les enquêteurs ont deux hypothèses.

La première est que cette drogue était cachée sur l’île aux Bénitiers, car le trafiquant craignait que la police le surveille. Il aurait ainsi donné l’ordre à un membre de son réseau de cacher la drogue sur l’île, qui était temporairement un lieu sûr en raison des restrictions sanitaires. Mais avec l’annonce de la levée de ces restrictions, le suspect n’a pas eu le temps de récupérer la drogue, car la mer était démontée dans la semaine, avec des vagues de cinq mètres. Prendre une embarcation pour se rendre sur place était donc risqué.

La deuxième hypothèse évoquée par la police, elle, est qu’un bateau serait revenu de La Réunion avec la drogue. Craignant que la NCG ne les prenne en filature, les trafiquants auraient alors déposé leur précieux chargement sur cette partie ouest de Maurice, avec l’intention de venir le récupérer plus tard. Quoi qu’il en soit, le mystère demeure sur cette étrange découverte à l’île aux Bénitiers. L’Adsu a ouvert une enquête pour essayer de faire la lumière sur cette affaire.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour