- Publicité -

Île de La-Réunion : un bateau mauricien sinistré et abandonné depuis jeudi

L’affaire de l’embarcation mauricienne sinistrée et abandonnée sur la côte de Sainte-André, île de La-Réunion, jeudi dernier pourrait être relancée en marge de l’opération Mazik de la PHQ Special Striking Team et la saisie de stupéfiants d’une valeur marchande de Rs 150 millions. C’est du moins ce qu’espèrent les autorités de La Réunion, qui s’apprêtent à initier au moins un échange d’informations avec les Police Headquarters des Casernes centrales.

- Publicité -

En effet, depuis jeudi matin, la gendarmerie de La Réunion s’était retrouvée avec un dossier intrigant à élucider. Les informations publiées dans la presse de l’île soeur avancent qu’une embarcation avait été retrouvée incendiée jeudi matin sur le bord de mer de Saint-André, entre entre Bois Rouge et la Marine.

« La commune et la police de cette commune cherchent à comprendre ce qui a pu se passer. Il s’agirait d’un bateau mauricien. » Aux alentours de 4 heures le jeudi 29 septembre, un bateau incendié et échoué a été trouvé sur le front de mer de Sainte-Suzanne. Il aurait transporté des marchandises suspectes.

La découverte a été faite par un pêcheur jeudi matin. Le bateau calciné se trouvait à l’embouchure de la Rivière Saint-Jean. Des paquets de cigarettes auraient été trouvés à proximité du bateau qui serait d’origine mauricienne. Son propriétaire n’a pas encore été identifié.

Dans un premier temps, une enquête ouverte s’orientait sur la piste d’un trafic de cigarettes. Mais depuis hier matin, les données auraient changé avec la saisie de plus d’une centaine de kilos de cannabis en provenance de La Réunion sur la route de Rivière-Noire.

La confirmation de l’identité du propriétaire de cette embarcation, dotée de moteurs avec la capacité d’effectuer la traversée entre les deux îles en une moyenne de quatre heures, devrait relancer l’enquête sur les commanditaires de cette importante de même que les fournisseurs de cette importante quantité de drogue en provenance de La Réunion

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour