ARNAUD K.

Dans la conjoncture de la pandémie de Covid-19, beaucoup de personnes ne travaillaient pas et se retrouvaient chez elles à ne rien faire. Tel n’a pas été le cas pour certains habitants de Camp-Levieux, Rose-Hill, plus précisément ceux du Village de la Montagne. En effet, des habitants ont décidé de mettre la main à la pâte afin de rendre leur endroit plus charmant, et accomplir par là même un beau geste pour l’environnement.

Dans ce petit quartier où vit environ une cinquantaine de familles, plusieurs d’entre elles ont voulu redonner un nouveau look à leur localité. Johann Jacques a décidé de prendre les choses en main. Ce dernier s’est dit que l’endroit nécessitait un nettoyage, en particulier près des poubelles, avec pas mal de débris relevant du désordre créé par des chiens errants. Ce serait aussi une opportunité de davantage se familiariser avec les voisins. Par le biais d’un groupe WhatsApp, créé à la base pour le “neighbourhood watch”, des idées ont été communiquées en vue des travaux à entreprendre.

Il y a environ deux semaines, les travaux d’embellissement ont débuté. De jour en jour, davantage de personnes ont apporté leur soutien. Ces hommes ont consacré plus de deux heures de leurs après-midis pour le bien de leur localité. Ils ont déblayé les débris à proximité des poubelles. Par la suite, ils ont rempli de terre de vieux pneus, embellissant de fleurs les cours des voisins. Les poubelles ont été repeintes et il en est de même pour les pneus usagés…

Les jours suivants, certains ont apporté une aide financière pour l’achat du ciment, afin de remettre en état le mur qui longe les poubelles. Il reste certes des améliorations à effectuer et les habitants du quartier comptent faire de leur mieux en ce sens.

En tout cas, on salue le beau geste de ces citoyens. La plupart des habitants sont ravis des travaux entrepris par ces hommes et certains disent même se sentir dans une nouvelle aire. Pour le mot de la fin, nous avons donné la parole à Johann Jacques : « Avant tout, je remercie cette petite équipe bien soudée qui a contribué à rendre ce projet possible. Pour nous les mots clés ont été propreté, solidarité et sécurité. Maintenant j’espère que le reste des habitants de la localité prendra conscience de l’importance de garder notre endroit propre. J’aimerais aussi faire un appel aux autorités pour leur demander si ce serait possible à l’avenir de procéder au ramassage de vieux meubles entre autres objets, car des éboueurs nous ont fait comprendre qu’il ne leur appartient pas de ramasser ce genre de déchets. J’étais parvenu à trouver une solution mais tous les habitants n’étaient pas en accord à ce sujet, vu que c’était un service payant. Donc, si quelque chose pouvait être fait, on serait bien enchanté ! »