- Publicité -

Kickboxing – Championnats du monde (cadets et juniors) : Riley Jude file en quarts de finale

Riley Jude (-57 kg, low-kick) tient son billet pour les quarts de finale des championnats du monde de kickboxing qui se déroulent actuellement en Italie. Le tireur mauricien a remporté son combat par une décision unanime des arbitres. Il affrontera cet après-midi aux alentours de 16h30 (heure mauricienne) l’Israélien Sultan Khalil. Quant à Clive Carmagnole (-57 kg, full contact), il s’est incliné d’entrée.

- Publicité -

Comme annoncé avant leur départ pour l’Italie, le directeur technique national, Judex Jeannot, avaient accordé ses meilleures chances de médaille à Ryley Jude et Adriano Dinally. Si ce dernier n’est toujours pas entré en scène, Jude a foulé hier le ring italien face au Kirghize Kerimzhanov Myktybek. Un combat que le Mauricien a remporté aux points 3-0.

Pour Judex Jeannot, la performance de Riley Jude n’est qu’une confirmation de sa progression depuis la Coupe du monde en Turquie en mai dernier. « Il a été une nouvelle fois impressionnant sur le ring. Il a su démontrer du caractère et une mentalité de gagnant. Certes, il y avait des déchets dans son combat, car son adversaire ne s’était pas présenté pour faire de la figuration. Selon moi, il a battu un des probables favoris. »

À 16h30 cet après-midi, le tireur mauricien tentera de se hisser en demi-finales, ce qui lui assurera déjà de la médaille de bronze. Mais pour cela, il devra prendre le dessus sur l’Israélien Sultan Khalil, un adversaire inconnu du DTN. « Avec des centaines de tireurs de 63 pays engagés, rencontrer un représentant d’Israël sera intéressant. Je n’ai jamais vu de combat de son adversaire, mais Riley viendra avec un avantage d’avoir déjà un combat dans les jambes. Je pense que ça devrait passer au vu de sa prestation face au Kirghize ».

Pour le DTN, Riley Jude possède plus de talent qu’un certain Fabrice Bauluck au même âge, mais « Fabrice, grâce à sa mentalité et sa soif de victoire, a pu remporter des titres à l’international. Toutefois, Riley a une belle carte à jouer, tout comme ses camarades d’entraînement. »

De son côté, Clive Carmagnole, qui était aligné dans la catégorie des -57 kg en full contact, a chuté d’entrée face au Polonais Patryk Bodzek. Une défaite qui ne surprend pas le DTN. « Lorsque vous montez sur le ring, il n’y a plus de place pour des excuses. En le voyant s’approcher du ring, je savais qu’il allait perdre son combat. Il était stressé et n’avait pas la capacité voulue pour faire la différence. C’est l’exemple à ne pas suivre par ses camarades. Dans le kickboxing, il faut être sérieux et discipliné, sans cela, vous n’irez pas loin. Il est encore jeune et a tout à apprendre. »

 

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour