- Publicité -

La chanson d’un toxicomane *

Pour découvrir le Paradis

- Publicité -

J’ai goûté à la blanche poudre

Et j’ai aussitôt eu le coup de foudre

Pour tous les fruits interdits.

J’ai alors commencé une longue traversée du désert

Nuit et jour j’ai suivi d’illusoires étoiles aux mille mystères

J’ai subi les douloureuses morsures des vipères

Qui m’ont fait perdre tous mes repères

Surgit alors de nulle part une oasis

En m’abreuvant à la source bienfaisante de la tempérance

En goûtant aux doux fruits de l’abstinence

Tout mon corps fut plongé dans de douces délices

D’une vie libérée des affres de la came

Mais ma rebelle âme

En quête de sulfureux fantasmes

Fut entraînée vers les sombres profondeurs abyssales

Et tout mon être fut livré à de douloureux orgasmes.

De ma bouche ne sortaient que de gutturaux râles.

Réduit à l’état d’esclave

je ne suis plus qu’une humaine épave

Je n’ai plus goût à rien

On m’a dépouillé de tous mes biens

Ô toi mon jeune ami

Méfie-toi du piège de l’ennemi

Qui t’attend au prochain carrefour

Pour t’entraîner dans la voie du non-retour.

NORMAN TAMBANIVOUL

Centre Dr Idrice Goomany

Plaine-Verte

* Poème à l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues le 26 juin

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour