- Publicité -

Trafic de drogue Maurice/Réunion : intrigante disparition de 2 habitants de Grand-Baie

La police compte établir des contacts avec les autorités réunionnaises en vue d’avoir davantage d’informations sur la disparition de deux habitants de Grand-Baie. En effet, Jean Daniel L. et Sébastien S. n’ont plus donné signe de vie depuis qu’un speedboat a été découvert drossé sur les rochers de Sainte-Rose à l’île sœur. Alors que les Mauriciens Andy Patate (33 ans), Benjamin Leu (31 ans) et Jean Roddy Meunier (48 ans) ont été capturés en l’espace de quelques heures.

- Publicité -

Les Casernes centrales souhaitent confirmer s’il n’y avait que ces trois personnes à bord ou plus. Ainsi, des informations seront recherchées auprès des enquêteurs de La Réunion qui ont interrogé le trio. Entre-temps, les policiers sur le terrain à Maurice essaient d’obtenir davantage de renseignements au sujet des Whereabouts de ces deux habitants de Grand-Baie auprès de leurs proches et connaissance.

La douane mauricienne a obtenu des renseignements sur cette disparition auprès de leurs sources. À ce stade, les Casernes centrales n’ont aucune confirmation si Jean Daniel L. et Sébastien S. sont à Maurice ou s’ils se cachent à La Réunion, ou encore s’ils ont eu un problème lorsque le speedboat s’est mis à dériver en mer après une avarie de moteur. Ce sont seulement les trois Mauriciens qui pourront confirmer toute information.

C’est en avril dernier qu’un speedboat s’est échoué sur les rochers de Sainte-Rose. Andy Patate, Benjamin Leu et Jean Roddy Meunier sont soupçonnés d’avoir fait la traversée illégalement pour récupérer une cargaison de zamal. À cause du mauvais temps et d’une panne de moteur, l’embarcation a dérivé. Les gendarmes soupçonnent qu’ils faisaient le chemin du retour lorsque le problème est survenu et qu’ils se seraient débarrassés de la drogue en mer.

Ils n’ont rien trouvé de suspect sur le speedboat sauf des bidons d’essence. Les autorités réunionnaises ont alors informé Maurice de ces arrestations. L’Anti Drug and Smuggling Unit de la Northern Division s’est intéressée à la vente du speedboat et devait arrêter trois suspects, soit le vendeur, le prête-nom et le propriétaire. Tous nient les accusations portées contre eux.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour

- Publicité -