FILTERED BY DR ZOOM

À l’âge de quatre ans, il parlait déjà très bien la langue de Ricky Gervais. À tel point qu’en entrant à l’école, il était déjà largement plus à l’aise que son professeur d’anglais. « La faute à Cartoon Network, rigole-t-il. En Lituanie, les dessins animés, tout comme les séries, ne sont pas traduits dans la langue locale. Du coup… c’est quasiment venu tout seul. » L’anglais est omniprésent. Il est précis, sa richesse lexicale (270’000 mots contre 130’000 pour le français) lui permet une plus grande concision et fournit un excellent support à la formulation claire des idées. De plus, l’anglais déborde largement des frontières de l’Europe, il est donc une possibilité de lien partout dans le monde.

https://blogs.letemps.ch/christian-jacot-descombes/2021/09/19/avions-sous-marins-et-esperluette-le-triomphe-de-langlosphere/