- Publicité -

Navin Ramgoolam : le Black Friday parlementaire mauricien

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, a dans une déclaration au Mauricien parlé de la journée d’hier comme étant un « Black Friday parlementaire ».

- Publicité -

Il a critiqué la précipitation avec laquelle le gouvernement voulait présenter l’IBA Amendment Bill. « C’est une démarche claire que le gouvernement veut fermer Top FM au risque de violer la Constitution du pays », a-t-il dit. Il a rappelé que c’est le gouvernement travailliste qui avait préparé la législation sur la création des radios privées dans les années 1995-1996. Il estime que le MSM n’a jamais été en faveur des radios privées.

Le leader du PTr estime, d’autre part, que Maurice est le seul pays où il n’y a pas eu de questions parlementaires sur la Covid-19. Il s’est étonné qu’un Senior Minister ait présenté le pays comme « Covid safe ». Selon lui le nouveau variant actif en Afrique du Sud, au Zimbabwe, en Namibie et au Botswana entre autres doit être pris au sérieux comme cela a été le cas en Grande-Bretagne, en Inde et à Singapour. « C’est cela la priorité et non pas l’IBA Amendment Bill », a fait ressortir Navin Ramgoolam.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour