- Publicité -

RÉMINISCENCES : En mémoire de Mikhail Gorbatchev, que j’ai eu l’honneur de rencontrer

RAMA POONOOSAMY

- Publicité -

Mikhail Gorbatchev est décédé le mardi 30 août 2022.  Il a, au cours de sa carrière, pris certaines décisions historiques qui ont contribué à transformer le monde. On se souvient tous de sa politique de PERESTROÏKA (Changement) et de GLASNOST (Transparence).

J’ai eu l’honneur de rencontrer Mikhail Gorbatchev en 1986, en tant que représentant du MMM au Congrès International du Parti Communiste de l’Union Soviétique à Moscou. Mikhail Gorbatchev était le Secrétaire Général du parti depuis 1985. Dans mon discours à ce congrès, j’avais dit qu’il était temps que la Pravda, les Radios et la Télévision acceptent aussi de publier et de diffuser des critiques ‘constructives’ contre les institutions gouvernementales. Cela avait surpris et eut un impact certain car le lendemain, un membre du Komsomol (Jeunesse du Parti Communiste) faisait une critique à la radio à l’encontre du Ministère de la Santé, suivie d’une suggestion. Certains délégués croyaient que c’était probablement le KGB (Services Secrets Soviétiques) qui m’avait informé avant l’heure de ce développement inédit.

Guerre Russie – Ukraine

En 2022, quand s’est déclarée la guerre entre la Russie et l’Ukraine, Mikhail Gorbatchev avait 91 ans et il avait adopté une position éclairée, pacifiste, visionnaire.

D’ailleurs, deux années plus tôt, lors d’un entretien télévisé à la BBC, Mikhail Gorbatchev avait déjà exposé ses points de vue sur la confrontation entre la Russie et les pays de l’Ouest et les préoccupations du peuple russe. Ci-dessous, quelques extraits de cet entretien :

– Armes de destruction massive

Mikhail Gorbatchev a déclaré qu’aussi longtemps que ces armes existent, principalement des armes nucléaires, le danger reste colossal et il fallait que toutes les nations, en précisant bien toutes les nations, se décident à faire une déclaration en faveur de la destruction de toutes les armes nucléaires pour sauver l’humanité et la planète d’une éventuelle destruction massive.

– Appréhensions d’une guerre imminente

La Russie ne peut rester insensible à la perspective d’une guerre qui apporterait la destruction et la perte de vie de millions de personnes. Le peuple russe, tout comme le peuple ukrainien, avait ces appréhensions.

Mikhail Gorbatchev rappela qu’en tant que Secrétaire Général du Parti Communiste, il sillonna le pays, à travers les villes et les villages, à la rencontre des gens. Quelle que soit la nature du problème rencontré, les gens auraient toujours de quoi manger. Ils cultiveraient la terre et sauraient se débrouiller. Mais, il y avait une chose que tous souhaitaient, c’était d’éviter la guerre à tout prix. Ils avaient trop souffert de la dernière guerre.

– La ‘guerre froide’

« La guerre froide, froide peut-être, mais c’est toujours la guerre », disait Gorbatchev. « Il suffisait de regarder tout autour, les échauffourées ça et là, les tirs, les avions et les bateaux de guerre. Nul ne peut souhaiter que cette situation perdure pendant des décennies.  Une solution devrait être trouvée impérativement et sans effusion de sang. »

– Menace à la démocratie en Russie

« C’est plus facile de le dire quand on est assis, au cours d’un entretien. Mais, face à cette menace réelle, on devrait faire mieux, aller plus vite et être plus efficace. »

– Changement de leadership en Russie

« Je crois toujours dans un changement de leader car la Constitution le préconise.  Mais, il y a des moments quand de nouvelles têtes ne sont pas prêtes à assumer leur responsabilité. »

Conclusion

En parcourant l’entretien de Mikhail Gorbatchev, et au vu de ce qui se passe depuis l’année dernière dans les relations tendues entre la Russie et l’OTAN d’une part et la Russie et l’Ukraine d’autre part, on réalise que la diplomatie a failli lamentablement face aux dérives inacceptables des puissants de ce monde. Ou est-ce l’ego surdimensionné de certains dirigeants politiques qui a mené à cette guerre sans fin ?

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour