MEDPOINT: confirmation de la "waiver" de Rs 2,43 M

Le vice-Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth a apporté des précisions sur les transactions entre la Banque de Développement (DBM) et les anciens propriétaires de la clinique MedPoint, rachetée par le ministère de la Santé au prix gonflé de Rs 144,7 millions en décembre de l'année dernière. Il a apporté la confirmation que les anciens propriétaires de la clinique, dont le Dr Krishan Malhotra, ont bénéficié de la générosité de la DBM sous forme de waiver (renonciation) sur des intérêts dus et des amendes pour des retards de paiements, soit une somme de Rs 2,43 M.

La waiver, a indiqué le ministre des Finances, a été émise en deux occasions au " Conservator of Mortgages for the erasure of all charges in respect of that loan " une première fois le 10 juin dernier et le 23 décembre, soit à l'avant-veille de la signature de l'acte notarié.

Intervenant lors du Statement Time, hier après-midi, Pravind Jugnauth a retracé les principales dates de ce prêt de Rs 24 M contracté auprès de la Banque de Développement en février 1992. " The main promoters of the company are Dr Krishan Kumar Malhotra and Mrs Shalini Devi Malhotra. The purpose of the loan was to finance the setting-up of a modern clinic of 65 beds with all latest medical facilities ", devait-il déclarer en s'étendant sur les conditions imposées.

19 tranches

Pravind Jugnauth a poursuivi en affirmant que le prêt a été déboursé en 19 tranches, dont la dernière en septembre 1996. " After disbursement of the loan, the company had been effecting its payments in advance until year 1998 when the main promoter, Dr Malhotra, had to undergo urgent medical treatment abroad. The company requested several times the postponement of the capital repayment date of the loan. As the company had been meeting its interest commitments regularly, the DBM agreed to the company's requests ", dit-il. De 1998 à 2005, des remboursements de Rs 13,66 M ont été effectués en réduisant le montant du capital à Rs 10,34 M.

Un rééchelonnement de la dette pour une nouvelle période de cinq ans devait intervenir en juillet 2005 vu que la compagnie était engagée dans un exercice de restructuration. " However, in April 2008, the company wrote to the DBM to inform that it was incurring losses since the occupancy rate of the clinic had been adversely affected because the access road to the clinic had been closed for over six months owing to sewerage works being carried out by the authorities. The company informed DBM that it was not in a position to service its loan according to schedule. The company therefore requested the DBM to reschedule the loan again ", avance le VPM et ministre des Finances. La DBM devait rejeter cette proposition avec des négociations jusqu'en décembre 2009 sur une proposition pour le règlement des "liabilities made to the arrears committee of the DBM".

" The remaining liabilities still due by the company amounted to Rs 12.07 Million, representing capital of Rs 8.83 Million, interests of Rs 1.68 Million and penalty interests of Rs 1.56 Million ", précise Pravind Jugnauth, qui ajoute qu'à cette date, MedPoint avait effectué des paiements de Rs 33,665 M. Le 17 décembre 2009, la waiver de Rs 2,34 millions sur la dette de Rs 12,07 millions a été entérinée par la Banque de Développement.

En conclusion, le vice-Premier ministre et ministre des Finances a trouvé que la Banque de Développement a agi conformément au Manual of Procedures for Arrears Collection. " In this case, the main promoter met with an accident and due to physical injuries, he has become permanently disabled. The decision was also motivated by the fact that the main promoter effected advance payments at the beginning and the interest component ought to have been adjusted accordingly ", devait-il renchérir en confirmant le remboursement de Rs 9,64 millions en date du 25 mars de l'année dernière.