- Publicité -

22es Championnats d’Afrique seniors, 8 au 12 juin : La barre des 700 participants largement dépassée !

Le président du comité organisateur, Giandev Moteea, entièrement satisfait du « response » des partenaires financiers pour compléter le budget de Rs 39M

- Publicité -

L’Afrique du Sud devrait être la plus grosse délégation de la compétition avec un total de 108 athlètes

Le président du comité organisateur des 22es Championnats d’Afrique seniors (8 au 12 juin), Giandev Moteea, est un homme rassuré en attendant le coup d’envoi de la compétition prévu pour le 8 juin au stade de Côte d’Or. D’abord, par le nombre d’athlètes recensés à l’heure où se clôture aujourd’hui l’engagement nominatif.

Selon lui, ils sont plus de 700 à avoir confirmé, alors que le chiffre visé au départ était de 400-450. On en saura un peu plus au moment de la confirmation des billets, alors qu’au niveau de la participation des pays, le comité s’attend à en accueillir 40 ou légèrement plus, après une inscription record des 54 pays affiliés à la Confédération africaine d’athlétisme (CAA). Giandev Moteea s’est dit aussi satisfait de l’engagement des partenaires financiers à un moment où le monde traverse par une situation économique très difficile.

L’Association mauricienne d’athlétisme (AMA) s’attendait à réunir jusqu’à 450 athlètes, voire même à dépasser la barre des 500 à un moment donné. Sauf qu’à hier, le comité organisateur a largement dépassé la barre des 700 athlètes ! « Je ne sais pas si c’est un record, mais l’intérêt porté pour cette 22e édition ne peut que nous encourager à faire encore mieux. Qui plus est, nous sommes fiers d’avoir été le premier pays a enregistré un nombre record de pays inscrit aux Championnats d’Afrique seniors. Les 54 pays affiliés à la Confédération africain d’Athlétisme (CAA) ayant tous fait part de leur intention de participer », déclare Giandev Moteea.

Ce dernier ajoute que d’ici le coup d’envoi de la compétition, le comité organisateur devrait accueillir 40 pays ou légèrement plus. « Il ne faut pas non plus oublier que le monde traverse par des moments très difficiles au niveau économique. Personne n’y est épargné », fait-il remarquer. Aussi, précise-t-il, l’Afrique du Sud devrait être la plus grosse délégation participante à ces Championnats d’Afrique avec 108 athlètes. Un engouement qu’il qualifie de formidable en raison du fait que les athlètes veulent tous sortir de chez eux et retrouver la haute compétition après la très difficile période de Covid-19.

C’est ainsi que le budget a été revu à la hausse, passant de Rs 36M à 39M. « Il y a eu des besoins supplémentaires comme en témoigne d’ailleurs cette hausse conséquente au niveau de la participation, très loin même de ce qui était attendu », précise Giandev Moteea. Heureusement, ajoute-t-il, que les frais sont divisés par trois. Le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MAJSL) ayant accordé une enveloppe de Rs 12M, alors que la CAA avance un soutien de 250 000 US dollars (environ Rs 10.7M).

Soutien du MAJSL et de la CAA

Selon Giandev Moteea, le comité organisateur devrait, techniquement réunir la somme de Rs 13M et il se dit confiant que cela devrait se faire d’ici cette semaine. « À jeudi, nous avons totalisé une somme de Rs 9.5M et d’ici jeudi prochain, on devrait passer la barre des Rs 13.5M, malgré une situation économique très difficile », souligne-t-il.

Ce dernier est d’avis que son expérience en la matière, notamment son implication lors des Jeux des Iles de l’océan Indien de 2003, et ensuite au sein du comité Club Maurice, entre autres, l’ont grandement aidé. «Au nom du comité organisateur, je dis merci au ministère des Sports, à la CAA et à tous nos sponsors. Non seulement soutiennent-ils l’organisation et les athlètes locaux, mais aussi l’athlétisme africaine à travers ces championnats d’Afrique. Les différentes entreprises ont fait preuve d’un fair-play et d’un esprit d’équipe exemplaire et ça, il faut le saluer », dit-il.
Des commissions qui marchent

D’autre part, Giandev Moteea a tenu à féliciter tous ceux impliqués dans l’organisation par le biais de leur implication au sein des différentes commissions. « Je dis un grand merci à tout ce beau monde. Des gens formidables et dotés surtout d’un très grand sens de dévouement. C’est une aventure extraordinaire dans laquelle nous nous sommes tous engagés et qui prend désormais une ampleur que nous ne l’aurions pas imaginé au départ comme en témoigne le nombre de participants et des pays inscrits », déclare-t-il.

Dans ce contexte, le président du comité organisateur a fait état de la grosse commission Hébergement dirigée de main de maître par Fatima Chuttoo. « Fatima est quelqu’une qui a travaillé pendant de longues années dans l’hôtellerie et qui a même été impliquée lors des Jeux des Iles de 2019 à Maurice. Claude Duval fait aussi un gros travail au niveau de la commission Restauration », indique-t-il.

Giandev Moteea parle aussi de la commission Transport, placée sous la responsabilité de Fazl Hoolash, et qui doit désormais s’accommoder avec les nouveaux chiffres de participants. « Nous avons aussi décidé de louer des mini-bus, afin de faciliter la venue des athlètes et des officiels de Balaclava, où ils seront logés au Ravenala Attitude, à Côte d’Or. Nous avons aussi finalisé l’itinéraire, afin d’éviter les embouteillages et permettre à tout ce monde d’arriver à Côte d’Or dans le temps voulu », dit-il.

Pour conclure, le président du comité organisateur a évoqué le travail accompli par la Commission technique dirigée par Vivian Gungaram et Khemraz Naiko, mais aussi tous ceux qui y sont attachés. « C’est un travail colossal où tout doit être au point de façon que ces Championnats d’Afrique se déroulent dans des conditions optimales. Avec une compétition prévue à huis clos, le soutien de la MBC sera aussi très important, afin que les images puissent être diffusées comme il se doit, non seulement à Maurice, mais à travers toute l’Afrique. J’en profite pour saluer le dévouement de toute l’équipe », conclut Giandev Moteea.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour