Dans une correspondance adressée à Mauritius Turf Club Sports And Leisure Ltd (MTCSL) le 3 avril dernier, la Gambling Regulatory Authority (GRA) a encore fait montre de son ignorance en matière hippique. L’instance régulatrice s’attaque cette fois au rating des chevaux qui seront en compétition lors de la présente saison sous la rubrique F. Updated ratings, la GRA trouve que « pursuant to amendments made to the Handicapping Guidelines by the Authority, the rating discounts for horses coming after a long absence now apply to every horse.» Ce qui veut dire que les nouveaux chevaux ayant déjà bénéficié
d’un remise, par exemple les chevaux de 3 ans qui sont venus avec Merit Rating très élevé et dont la valeur a été ajustée à 55, les compétiteurs qui sont déclarés comme des Maiden et qui bénéficient d’une valeur de 26 ou de 21, dépendant qu’ils soient âgés de 3 ou 2 ans, sont aussi éligibles à obtenir une réduction en valeur s’ils se sont absentés de la compétition pendant plus d’une année.
Mais ce n’est pas tout. La GRA pousse le bouchon encore plus loin quand elle demande à MTCSL d’amender le rating de tous les chevaux concernés sur son site. La GRA demande à MTCSL d’effectuer les amendements illico presto en ce qu’il s’agit d’un cheval bien précis avec une réduction de 8 points pour une absence de 22 mois avant de venir ajouter que si l’absence dépasse ce laps de temps, le cheval recevra une remise additionnelle de 2 points pour chaque deux mois d’absence de plus.
Eu égard aux 2 et 3 ans, on trouve que cela est illogique, dans le sens où ces chevaux ont déjà été avantagés quand un « minium rating » leur a été attribué. Tout porte à croire qu’à la GRA, on n’est pas conscient de la signification du mot « minimum ».
On doit maintenant se demander s’il y a une personne valable pour conseiller la GRA comme il se doit pour qu’elle ne commette pas de telles inepties – à moins que l’instance régulatrice n’ait choisi la mauvaise personne ou encore l’ami de Bruno comme conseiller -, car il est bien connu de tous ceux qui suivent les courses de près que ce n’est que quand un cheval qui n’a pas couru depuis plus d’une année fait partie des entrées que son rating est amendé. Pourquoi exiger un ajustement du rating du cheval quand on ne sait pas quand il sera en mesure de courir ? Comme quoi, il ne l’a pas si mal dit l’ami britannique, « the GRA is a circus being run by the clowns with Bheekary as the ringmaster ».