Anerood Jugnauth

mai 17, 2015

Le question a, à raison, été posée la semaine dernière. Celle de savoir pour quelles raisons les mœurs de notre classe politique sont si éloignées de celles qui se pratiquent dans les grandes démocraties. Le sujet a été évoqué après les dernières élections en Grande Bretagne où deux des leaders battus se sont immédiatement retirés après avoir concédé la défaite, tandis qu'un troisième a repris son tablier une semaine après l'avoir rendu. Pourquoi on n'en fait pas autant chez nous et pourquoi les leaders politiques battus ne se retirent pas? Bonne question. Mais les comparaisons ont leurs limites et ne doivent pas s'arrêter qu'aux politiciens. Même si c'est à eux d'indiquer la voie. Un pays c'est un tout. Il a toujours les dirigeants qu'il mérite. En Grande Bretagne comme à Maurice. Contrairement à ceux dont nous sommes censés nous inspirer, nous ne sommes pas une grande démocratie, nous ne sommes pas un État-nation. Nous sommes pétris d'une toute autre culture. Notre pratique de la démocratie ne commence et ne s'arrête finalement qu'à aller aux urnes tous les cinq ans. Un point, c'est tout.

Le question a, à raison, été posée la semaine dernière. Celle de savoir pour quelles raisons les mœurs de notre classe politique sont si éloignées de celles qui se pratiquent dans les grandes démocraties.

mai 16, 2015

Dans une nécessaire démarche de clarifi er une situation confuse au sein des cinq conseils municipaux du pays, le gouvernement de l’Alliance Lepep a décidé la tenue d’élections municipales anticipées le 7 juin prochain. Normalement ces élections ne devraient avoir lieu qu’en 2017. Toutefois, la question se pose : dans quelle mesure les prochaines consultations de l’électorat urbain seraient-elles plus crédibles, plus équitables, vu que le précédent redécoupage des arrondissements imposé à travers le Local Government Act de 2011 par l’ancien régime est maintenu ?

Dans une nécessaire démarche de clarifi er une situation confuse au sein des cinq conseils municipaux du pays, le gouvernement de l’Alliance Lepep a décidé la tenue d’élections municipales anticipées le 7 juin prochain. Normalement ces élections ne devraient avoir lieu qu’en 2017.

mai 13, 2015

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, s’est repositionné sur l’orbite politique hier après-midi en faisant un retour surprise à la réunion de l’exécutif du parti au square Guy Rozemont.

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, s’est repositionné sur l’orbite politique hier après-midi en faisant un retour surprise à la réunion de l’exécutif du parti au square Guy Rozemont. « J’ai décidé de revenir par passion pour mon pays, pour mon parti. L’unité de mon parti est importante. Je ne peux pas permettre qu’on fasse le jeu de Jugnauth consistant à “finir” le PTr », a-t-il lancé lors d’un point de presse.

mai 7, 2015

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, qui procédait hier à l'inauguration d'un hangar appartenant l'YU Lounge Mauritius GAM Terminal, a dénoncé la mentalité consistant à mettre en oppposition le gouvernement et le secteur privé. Il a par la même occasion observé que le gouvernement a mis à jour des scandales « d'une proportion incroyable ». Et de lancer : « We are more than ever determined to flush out all the ills and evils that have been besetting our country for so many years. »

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, qui procédait hier à l'inauguration d'un hangar appartenant l'YU Lounge Mauritius GAM Terminal, a dénoncé la mentalité consistant à mettre en oppposition le gouvernement et le secteur privé. Il a par la même occasion observé que le gouvernement a mis à jour des scandales « d'une proportion incroyable ». Et de lancer : « We are more than ever determined to flush out all the ills and evils that have been besetting our country for so many years.

mai 3, 2015

Quatre mois après le dernier grand meeting où ils avaient rencontré leurs partisans avant les élections générales du 10 décembre 2014, les membres de l’Alliance Lepep étaient de nouveau à Vacoas la semaine dernière pour marquer le 1er-Mai. Foule moins dense, mais toujours de l’enthousiasme autour de Sir Anerood Jugnauth et des siens, pour un rassemblement où les membres du gouvernement ont choisi le ton politique pour commenter les affaires qui font l’actualité, pour critiquer l’adversaire et pour réitérer les engagements pris durant la campagne électorale.

Quatre mois après le dernier grand meeting où ils avaient rencontré leurs partisans avant les élections générales du 10 décembre 2014, les membres de l’Alliance Lepep étaient de nouveau à Vacoas la semaine dernière pour marquer le 1er-Mai.

April 28, 2015

La mise sur pied d’une commission d’enquête sur le trafic de drogue, telle qu’annoncée dans le programme électoral de l’Alliance Lepep, a été confirmée aujourd’hui par le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth. Il répondait à une question sur ce sujet lors de la tranche des questions consacrée au Premier ministre (PMQT). Le PM a par ailleurs indiqué qu’au regard des peines liées à la consommation des stupéfiants, le nécessaire sera fait pour modifier la loi y relative.

La mise sur pied d’une commission d’enquête sur le trafic de drogue, telle qu’annoncée dans le programme électoral de l’Alliance Lepep, a été confirmée aujourd’hui par le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth. Il répondait à une question sur ce sujet lors de la tranche des questions consacrée au Premier ministre (PMQT).

April 26, 2015

Vingt jours après avoir annoncé la mise à pied de la Bramer Bank et de la BAI, des suites d'un "mega scandale de Ponzi scheme", le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth a animé une nouvelle conférence de presse vendredi dernier pour rassurer les détenteurs de police d'assurance à la BAI, principalement les souscripteurs du Super Cash Back Gold Scheme. Il affirme que le gouvernement a sauvé le pays d'un désastre et promet que tout sera mis en œuvre pour traquer les coupables de ce qu'il considère comme une escroquerie préméditée réalisée avec la complicité de Navin Ramgoolam et du PTr.

Vingt jours après avoir annoncé la mise à pied de la Bramer Bank et de la BAI, des suites d'un "mega scandale de Ponzi scheme", le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth a animé une nouvelle conférence de presse vendredi dernier pour rassurer les détenteurs de police d'assurance à la BAI, principalement les souscripteurs du Super Cash Back Gold Scheme.

April 26, 2015

Celui a été choisi vendredi par le Conseil des ministres pour présider la Financial Services Commission, une institution régulatrice placée au coeur de la tourmente BAI peut être considéré comme un phénomène exceptionnel dans la vie publique mauricienne. Dev Manraj a été de tous les gouvernements, de tous les comités, de tous les boards. Nommé par Navin Ramgoolam au poste de Financial Secretary en octobre 2013 en remplacement d'Ali Mansoor, ce fonctionnaire qui a toujours joui d'un certain respect auprès de ses pairs, a vu son influence s'accroître davantage depuis l'arrivée aux affaires de l'Alliance Lepep. Retour sur le parcours de l'insubmersible Monsieur Manraj.

  • Confronté aux cyclones MCB/NPF et BPML et à son association avec Teeren Appasamy, il a toujours su remonter la pente et se faire nommer sous tous les gouvernements qui ont existé depuis l'indépendance
April 26, 2015

Une partie de rigolade sur un dossier aussi délicat tant sur le plan national qu’international. Des demi-réponses entrecoupées de ricanements ministériels. C’est le triste numéro qui nous a été servi vendredi lors d’une énième conférence de presse du gouvernement sur le dossier BAI. Après avoir péremptoirement déclaré au Méridien le 3 avril que ceux qui ont choisi, en toute connaissance de cause, de mettre leur argent à la BAI, n’on qu’à s’en prendre à eux-mêmes et qu’ils n’avaient rien à attendre des autorités parce “larzan la ine fi ni al dehors”, il y a un changement de programme.

Une partie de rigolade sur un dossier aussi délicat tant sur le plan national qu’international. Des demi-réponses entrecoupées de ricanements ministériels. C’est le triste numéro qui nous a été servi vendredi lors d’une énième conférence de presse du gouvernement sur le dossier BAI.

April 25, 2015

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, à l'issue de la réunion du Conseil des ministres hier, a annoncé à la presse les mesures qui ont été prises pour permettre à ceux ayant investi dans le SCBG de recouvrer leur capital.

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, à l'issue de la réunion du Conseil des ministres hier, a annoncé à la presse les mesures qui ont été prises pour permettre à ceux ayant investi dans le SCBG de recouvrer leur capital. Un premier groupe de personnes qui ont investi jusqu'à Rs 500 000 seront remboursées au plus tard le 15 mai alors que ceux ayant investi plus de Rs 500 000 bénéficieront chacun d'un remboursement maximum de Rs 500 000 au plus tard le 30 juin prochain.

April 24, 2015

En début d’après-midi, après la réunion du Conseil des ministres du jour, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a annoncé un Package en faveur des déposants du Super Cash Back Gold de la BAI, soit un total de 14 570 personnes, pour 24 690 polices d’assurance pour un montant de Rs 19,2 milliards.

En début d’après-midi, après la réunion du Conseil des ministres du jour, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a annoncé un Package en faveur des déposants du Super Cash Back Gold de la BAI, soit un total de 14 570 personnes, pour 24 690 polices d’assurance pour un montant de Rs 19,2 milliards. Ainsi, le gouvernement a annoncé que ceux ayant investi jusqu’à un maximum de Rs 500 000 chacun seront remboursés intégralement au plus tard de 15 mai.

April 22, 2015

Le Premier ministre a assisté ce matin à la Prison Training School, à Beau-Bassin, à la Passing Out Parade de 67 nouveaux Prison Officers, dont neuf femmes, qui se sont joints à ce service en août 2014. « Le travail des Prison Officers devient de plus en plus astreignant de par le monde et Maurice n’est pas une exception. En outre, vous avez à faire face aux projecteurs des médias et des organisations des droits humains », devait affirmer sir Anerood Jugnauth.

Le Premier ministre a assisté ce matin à la Prison Training School, à Beau-Bassin, à la Passing Out Parade de 67 nouveaux Prison Officers, dont neuf femmes, qui se sont joints à ce service en août 2014. « Le travail des Prison Officers devient de plus en plus astreignant de par le monde et Maurice n’est pas une exception. En outre, vous avez à faire face aux projecteurs des médias et des organisations des droits humains », devait affirmer sir Anerood Jugnauth.

April 21, 2015

When Sir Anerood Jugnauth announced the formation of his new government in December last, he displayed his lifelong experience of government business by consolidating existing Ministries through the addition of relevant portfolios, namely Innovation, Ocean Economy and National Emergency and also by creating a new Ministry responsible for Financial Services, Good Governance and Institutional Reforms.

When Sir Anerood Jugnauth announced the formation of his new government in December last, he displayed his lifelong experience of government business by consolidating existing Ministries through the addition of relevant portfolios, namely Innovation, Ocean Economy and National Emergency and also by creating a new Ministry responsible for Financial Services, Good Governance and Institutional Reforms.

April 19, 2015

La Tamizh Puttaandu Mammatha Aandou-5117 a été célébrée mardi au Centre culturel Indira Gandhi à Phoenix en présence du PM, Sir Anerood Jugnauth et du président de la Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF) Siven Pareatumbee. L’occasion pour le public d’apprécier les talents de Vaanu Pillai — une Mauricienne établie en Angleterre depuis 15 ans et son groupe le Dodo Crew—, une symphonie de Veena et un numéro de Bharatnatyam.

La Tamizh Puttaandu Mammatha Aandou-5117 a été célébrée mardi au Centre culturel Indira Gandhi à Phoenix en présence du PM, Sir Anerood Jugnauth et du président de la Mauritius Tamil Temples Federation (MTTF) Siven Pareatumbee. L’occasion pour le public d’apprécier les talents de Vaanu Pillai — une Mauricienne établie en Angleterre depuis 15 ans et son groupe le Dodo Crew—, une symphonie de Veena et un numéro de Bharatnatyam.

April 18, 2015

L’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam, qui avait été arrêté le 6 février dernier après la perquisition de ses résidences à rue Desforges et à River-Walk, demande que tous ses biens saisis chez lui, y compris les millions de roupies découverts dans ses coffres-forts, lui soient restitués. Dans une plainte logée en Cour Suprême, il réclame également une roupie symbolique comme dommages pour le préjudice subi. L’affaire sera appelée le 14 mai.

L’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam, qui avait été arrêté le 6 février dernier après la perquisition de ses résidences à rue Desforges et à River-Walk, demande que tous ses biens saisis chez lui, y compris les millions de roupies découverts dans ses coffres-forts, lui soient restitués. Dans une plainte logée en Cour Suprême, il réclame également une roupie symbolique comme dommages pour le préjudice subi. L’affaire sera appelée le 14 mai.

April 16, 2015

Deux semaines après la révocation de la Banking Licence de la Bramer Banking Corporation Limited, provoquant l’écroulement de l’empire-B (h) AI Rawat, la maison Rawat essuiera en cette fin de semaine le coup de grâce.

  • Restraining Orders (gel) de la Cour suprême contre tous les avoirs, soit propriétés immobilières et comptes bancaires, de Dawood Rawat et de ses trois filles Kerima, Laina et Adeela
  • Les propriétés ciblées à l’étranger : un appartement de Rs 25 M au Ritz-Carlton 
de Washington, quatre résidences en Caroline du Nord (USA), le château baronnial de Rome de Rs 520 M et un bloc d’appartements de Rs 100 M à Londres
April 15, 2015

Le « deuxième miracle économique » est en marche. Le budget 2015-2016 a été préparé dans cet esprit. Il jette les bases pour un nouveau modèle de développement. C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth (SAJ) lors des débats ce matin sur le budget à l’Assemblée nationale.

Le « deuxième miracle économique » est en marche. Le budget 2015-2016 a été préparé dans cet esprit. Il jette les bases pour un nouveau modèle de développement. C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth (SAJ) lors des débats ce matin sur le budget à l’Assemblée nationale.

April 12, 2015

Il est, pour dire le moins, "bien étoffé" le nouveau conseil d'administration d'Air Mauritius qui a tenu sa toute première réunion vendredi. Jugez-en vous même: le président est Arjoon Sudhoo et les nouveaux membres sont le nouveau chef de la fonction publique, Satiadev Seebaluck, Doreen Fong Weng-Poorun, la secrétaire permanente qui a été rétrogradée du PMO au ministère du Tourisme, ainsi que Marc Hein, Prakash Mauthrooa et Bissoon Mungroo.

Le récent nominé politique sur le Board d'Air Mauritius avait été trouvé "guilty of a serious, deliberate and ingenuous fraud" dans un jugement de la cour de District No 2 de Port-Louis, confirmé par les Juges Ahnee et Proag en appel et entériné enfin par le Conseil Privé

April 8, 2015

Since last Friday, the term “Ponzi scheme” has become the new buzzword sprawling across the media and in people’s conversations, no doubt spurred by its use by none other than the country’s premier, Sir Anerood Jugnauth, when referring to the Bramer Banking Corporation Ltd (“BBCL”) and British American Insurance Co Ltd (“BAI”). Revisiting the definition and characteristics of a Ponzi scheme, along with the salient points of the most famous case – namely the Madoff scandal, would certainly shed some light on whether assimilating BBCL and BAI to such a scheme is justified.

Since last Friday, the term “Ponzi scheme” has become the new buzzword sprawling across the media and in people’s conversations, no doubt spurred by its use by none other than the country’s premier, Sir Anerood Jugnauth, when referring to the Bramer Banking Corporation Ltd (“BBCL”) and British American Insurance Co Ltd (“BAI”).

April 8, 2015

L'Equal Opportunities Commission (EOC) n'est pas habilitée à traiter les protestations concernant les décisions prises par la PSC, a fait comprendre le Premier ministre sir Anerood Jugnauth en réponse à une interpellation de la députée Danielle Selvon.

L'Equal Opportunities Commission (EOC) n'est pas habilitée à traiter les protestations concernant les décisions prises par la PSC, a fait comprendre le Premier ministre sir Anerood Jugnauth en réponse à une interpellation de la députée Danielle Selvon.

April 7, 2015

Intervenant hier lors de l’inauguration d’une conférence de l’Organisation africaine-asiatique pour le développement rural (AARDO) à l’hôtel Le Méridien, à Pointe-aux-Piments, en présence de quelque 125 participants étrangers, dont 17 ministres, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a évoqué la nécessité d’une croissance inclusive.

Intervenant hier lors de l’inauguration d’une conférence de l’Organisation africaine-asiatique pour le développement rural (AARDO) à l’hôtel Le Méridien, à Pointe-aux-Piments, en présence de quelque 125 participants étrangers, dont 17 ministres, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a évoqué la nécessité d’une croissance inclusive.

April 5, 2015

“Nu dimoune”. On croyait ne plus entendre cette expression depuis que Navin Ramgoolam l’avait utilisée en septembre 2007 pour justifier le bail accordé à son  agent politique Jayraj Woochit à l’îlot Gabriel. On se souvient que le Premier ministre d’alors avait profité d’une plate-forme socio-culturelle, les 100 ans de l’Union Park Hindu Samelan Sabha et en présence du président de la République, Sir Anerood Jugnauth pour dénoncer violemment en les traitant de “racistes” ceux qui s’élevaient contre ce cas de passe-droit et de favoritisme flagrant. Il avait, en effet, déploré que “pa kapav ki sak fwa nou bann dimounn gayn kitsoz, kouma dir pa gayn drwa!”

“Nu dimoune”. On croyait ne plus entendre cette expression depuis que Navin Ramgoolam l’avait utilisée en septembre 2007 pour justifier le bail accordé à son  agent politique Jayraj Woochit à l’îlot Gabriel.

April 3, 2015

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, entouré de tous ses ministres, a rencontré la presse à la mi-journée pour donner les raisons qui ont motivé la révocation de la licence d’opération de la Bramer Bank par la Banque de Maurice et celle de la BAI Co (Mauritius) par la Financial Services Corporation. « Il a fallu bouger très vite parce que nous sommes en présence d’un Ponzi scheme de vaste proportion qui selon les premières indications dépasse largement Rs 25 milliards. C’est un scandale financier sans précédent », a dit le Premier ministre.

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, entouré de tous ses ministres, a rencontré la presse à la mi-journée pour donner les raisons qui ont motivé la révocation de la licence d’opération de la Bramer Bank par la Banque de Maurice et celle de la BAI Co (Mauritius) par la Financial Services Corporation. « Il a fallu bouger très vite parce que nous sommes en présence d’un Ponzi scheme de vaste proportion qui selon les premières indications dépasse largement Rs 25 milliards.

March 30, 2015
  • « Si bisin karcher pou nettoye dernier placar Ramgoolam∞ nou pou fair li »
  • « Il n'y a pas de vendetta politique. Les procédures légales sont suivies »
  • « Sans méritocratie, pas de démocratie »

Sir Anerood Jugnauth a renouvelé hier sa détermination à « nettoyer le pays de la pourriture », ajoutant que « ce ne sont pas les critiques » qui lui feront peur. S'adressant hier aux nombreux invités de la réception organisée par le SAJ Fan Club à Roche-Noire pour célébrer son 85e anniversaire, le Premier ministre s'est attaqué à « ceux qui n'ont pas de conscience » et « ki fine jouir et bwar disan populasyon ». Niant toute vendetta politique, il a donné l'assurance que, dans le cadre des enquêtes en cours, toutes les procédures légales sont suivies, et ce tout en faisant comprendre que « si bisin karcher pou nettoye dernier placar Ramgoolam, nou pou fair li ». Son intervention a aussi été marquée par un plaidoyer en faveur de la méritocratie. « Sans méritocratie, il n'y a pas de démocratie », a-t-il dit.

  • « Si bisin karcher pou nettoye dernier placar Ramgoolam∞ nou pou fair li »
  • « Il n'y a pas de vendetta politique. Les procédures légales sont suivies »
  • « Sans méritocratie, pas de démocratie »