Arvin Boolell

September 13, 2015

Le PTr songe déjà à des élections générales anticipées. Et le rassemblement du 20 septembre à Kewal Nagar marquant le 115e anniversaire de la naissance de Sir Seewoosagur Ramgoolam sera la première étape de cette marche vers la reconquête du pouvoir, moins d'un an après la débâcle électorale de décembre dernier. En dépit des scandales qui ont secoué la crédibilité des Rouges, dont leur leader Navin Ramgoolam et leurs amis Nandanee Soornack et Dawood Rawat. Qu'à cela ne tienne, le PTr, qui se dit victime d'une vendetta politique, est déterminé à "donner un coup de balai à ce gouvernement dominer qu'est l'Alliance Lepep et qui a trahi la confiance que lui a faite la population le 12 décembre 2014."

Le PTr songe déjà à des élections générales anticipées. Et le rassemblement du 20 septembre à Kewal Nagar marquant le 115e anniversaire de la naissance de Sir Seewoosagur Ramgoolam sera la première étape de cette marche vers la reconquête du pouvoir, moins d'un an après la débâcle électorale de décembre dernier.

September 12, 2015

Le Parti travailliste a entamé hier soir à Nouvelle-France la dernière ligne droite de sa campagne de mobilisation en marge du rendez-vous du 20 septembre à Kewal Nagar pour les célébrations marquant les 115 ans de la naissance de sir Seewoosagur Ramgoolam. Dans une ambiance de campagne électorale, l'état-major des rouges n'a fait aucun cadeau au gouvernement de L'Alliance Lepep de sir Anerood Jugnauth et a même évoqué des élections générales anticipées par l'intermédiaire d'Arvin Boolell. Ce membre très en vue du PTr devait même prédire que « pouvwar pa pou tarde pou vinn are nou » tandis que le nouveau venu dans l'écurie des rouges, Rama Valayden, devait haranguer les partisans à participer à une manifestation légale contre le gouvernement de L'Alliance Lepep « pou dir zot ki fine arriv ler pou zot ale ».

Le Parti travailliste a entamé hier soir à Nouvelle-France la dernière ligne droite de sa campagne de mobilisation en marge du rendez-vous du 20 septembre à Kewal Nagar pour les célébrations marquant les 115 ans de la naissance de sir Seewoosagur Ramgoolam.

September 7, 2015

Because it didn't take part in them. Although Arvin Boolell did tell us at one point in time that a list of candidates was almost ready.

Because it didn't take part in them. Although Arvin Boolell did tell us at one point in time that a list of candidates was almost ready. That was just before Navin Ramgoolam stormed into a critical meeting that would eventually have given voters -- especially labourites -- a lot more choice on the ballot paper. Ramgoolam essentially said that the governing parties had set a trap and Labour should avoid it. Understand by that that Arvin doesn't have the right profile.

September 5, 2015

Les dirigeants du Parti travailliste étaient à Vallée-Pitot, hier soir, dans le cadre d’une réunion de mobilisation de leurs partisans pour la célébration du 115e anniversaire de la naissance de Sir Seewoosagur Ramgoolam qui aura lieu à Kewal Nagar le 20 septembre. À cette occasion, Arvin Boolell a déclaré que « si ce jour-là, nous obtenons une grosse foule, ce sera le début de la marche pour des élections générales anticipées dans le pays ».

Les dirigeants du Parti travailliste étaient à Vallée-Pitot, hier soir, dans le cadre d’une réunion de mobilisation de leurs partisans pour la célébration du 115e anniversaire de la naissance de Sir Seewoosagur Ramgoolam qui aura lieu à Kewal Nagar le 20 septembre. À cette occasion, Arvin Boolell a déclaré que « si ce jour-là, nous obtenons une grosse foule, ce sera le début de la marche pour des élections générales anticipées dans le pays ».

September 4, 2015

En marge du grand rassemblement à Kewal Nagar le 20 septembre pour célébrer les 115 ans de la naissance de sir Seewoosagur Ramgoolam, le PTr a lancé sa campagne de mobilisation sur le terrain avec une réunion politique nocturne hier à Buckingham, Rose-Hill. Les principaux intervenants ont tiré à boulets rouges sur le MSM, Arvin Boolell affirmant à l’assistance que « SAJ est un accident de parcours ». Ce rassemblement politique a été l’occasion pour Rama Valayden de faire sa toute première sortie dans la circonscription N° 19.

En marge du grand rassemblement à Kewal Nagar le 20 septembre pour célébrer les 115 ans de la naissance de sir Seewoosagur Ramgoolam, le PTr a lancé sa campagne de mobilisation sur le terrain avec une réunion politique nocturne hier à Buckingham, Rose-Hill. Les principaux intervenants ont tiré à boulets rouges sur le MSM, Arvin Boolell affirmant à l’assistance que « SAJ est un accident de parcours ».

août 19, 2015

S’il y a une question en particulier qui préoccupe les Mauriciens depuis le début de l’année, surtout ceux de la classe moyenne et démunie, c’est bien l’emploi. Ils sont nombreux les jeunes Mauriciens au chômage, bien que très qualifiés.

S’il y a une question en particulier qui préoccupe les Mauriciens depuis le début de l’année, surtout ceux de la classe moyenne et démunie, c’est bien l’emploi. Ils sont nombreux les jeunes Mauriciens au chômage, bien que très qualifiés.

août 7, 2015

It is high time that our society adopts a true concept of Mauritianism in the evaluation of our political system.

It is high time that our society adopts a true concept of Mauritianism in the evaluation of our political system. Here in Mauritius, history keeps repeating itself in so far as ethnics, caste, and religions are concerned with regards to nominations, promotions and positions at the helm of one’s political career. For instance, we have today four members of the Labour Party elected in our Parliament including Shakeel Mohamed, who is leading the Labour Party in Parliament due to his political experience as MP.

août 3, 2015

La décision de la délégation comorienne de se retirer des Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI) est considérée à Maurice comme une conséquence logique d’une violation de la Charte des Jeux. C’est ce qui ressort des premières déclarations faites par le ministre des Affaires étrangères Étienne Sinatambou ainsi que de son prédécesseur, Arvin Boolell. Pour Jean-Claude de l’Estrac, secrétaire général de la Commission de l’Océan Indien (COI), les Comores ne pouvaient pas ne pas réagir à cette situation sachant qu’ils contestent le statut de Mayotte dans les instances internationales.

La décision de la délégation comorienne de se retirer des Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI) est considérée à Maurice comme une conséquence logique d’une violation de la Charte des Jeux. C’est ce qui ressort des premières déclarations faites par le ministre des Affaires étrangères Étienne Sinatambou ainsi que de son prédécesseur, Arvin Boolell.

août 2, 2015

9es JIOI: Arvin Boolell dénonce le subterfuge de la présence de Mayotte

juin 29, 2015

L'ancien ministre des Affaires étrangères Arvin Boolell a, dans une déclaration au Mauricien ce matin, demandé au gouvernement d'instituer un comité pour étudier l'impact financier de la crise de la dette en Grèce sur Maurice. La Banque centrale européenne a en effet décidé hier de ne pas avancer de nouveaux prêts d’urgence aux banques grecques.  Cette décision augmente les risques de fermeture des banques et la limitation des retraits d’argent en Grèce. Les prêts d’urgence, dont bénéficie Athènes, s’élèvent actuellement à 89 milliards d’euros, que les banques grecques utilisent pour approvisionner les comptes des clients venus retirer leur argent.

L'ancien ministre des Affaires étrangères Arvin Boolell a, dans une déclaration au Mauricien ce matin, demandé au gouvernement d'instituer un comité pour étudier l'impact financier de la crise de la dette en Grèce sur Maurice. La Banque centrale européenne a en effet décidé hier de ne pas avancer de nouveaux prêts d’urgence aux banques grecques.  Cette décision augmente les risques de fermeture des banques et la limitation des retraits d’argent en Grèce.

juin 23, 2015

Intervenant samedi à la Sal Travayer, lors d’une session du Parlement populaire consacrée à « la bonne gouvernance et l’accountability », Joseph Tsang Mang Kin, ancien ministre travailliste de la Culture, a fait un vibrant plaidoyer pour l’institution d’une Commission nationale de gouvernance à Maurice. Ce rendez-vous au siège de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) à l’arrière du marché de Rose-Hill, a été marqué par la présence d’Arvin Boolell du Parti travailliste.

Intervenant samedi à la Sal Travayer, lors d’une session du Parlement populaire consacrée à « la bonne gouvernance et l’accountability », Joseph Tsang Mang Kin, ancien ministre travailliste de la Culture, a fait un vibrant plaidoyer pour l’institution d’une Commission nationale de gouvernance à Maurice.

juin 2, 2015

Le membre du PTr, Arvin Boolell, a, dans une déclaration au Mauricien ce matin, affirmé que la nomination d’Ameenah Gurib-Fakim au poste de présidente de la République est accueillie favorablement dans son parti.

Le membre du PTr, Arvin Boolell, a, dans une déclaration au Mauricien ce matin, affirmé que la nomination d’Ameenah Gurib-Fakim au poste de présidente de la République est accueillie favorablement dans son parti.

mai 23, 2015

Avec le Nomination Day pour les élections municipales nous entrons de plain-pied dans la campagne électorale en vue des élections municipales du 14 juin prochain.

Avec le Nomination Day pour les élections municipales nous entrons de plain-pied dans la campagne électorale en vue des élections municipales du 14 juin prochain. Même si, de part et d’autre, on peut donner l’impression que les élections municipales ont uniquement un caractère local, nous savons que dans une démocratie comme Maurice toutes les élections ont leur importance.

mai 21, 2015

Le Parti travailliste (PTr) refuse de participer aux élections municipales du 14 juin prochain, a annoncé hier après-midi le leader de ce parti, Navin Ramgoolam, à l’issue d’une réunion du bureau politique (BP) au square Guy Rozemont.

Le Parti travailliste (PTr) refuse de participer aux élections municipales du 14 juin prochain, a annoncé hier après-midi le leader de ce parti, Navin Ramgoolam, à l’issue d’une réunion du bureau politique (BP) au square Guy Rozemont.

mai 20, 2015

Le Parti travailliste (Ptr) refuse de participer aux élections municipales prévues pour le 14 juin prochain, a annoncé mercredi après -midi  le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam à l’issue de la réunion du bureau politique  de son parti au Square Guy Rozemont.

Le Parti travailliste (Ptr) refuse de participer aux élections municipales prévues pour le 14 juin prochain, a annoncé mercredi après -midi  le lea

mai 20, 2015

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, et l’ancien porte-parole de ce parti, Arvin Boolell, ont eu une nouvelle réunion ce matin dans la perspective de la réunion du Bureau politique (BP) rouge prévue au square Guy Rozemont cet après-midi. Les deux dirigeants devraient être présents à la réunion de cet après-midi durant laquelle la participation éventuelle du PTr aux prochaines élections municipales sera décidée.

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, et l’ancien porte-parole de ce parti, Arvin Boolell, ont eu une nouvelle réunion ce matin dans la perspective de la réunion du Bureau politique (BP) rouge prévue au square Guy Rozemont cet après-midi. Les deux dirigeants devraient être présents à la réunion de cet après-midi durant laquelle la participation éventuelle du PTr aux prochaines élections municipales sera décidée.

mai 19, 2015

Arvin Boolell, qui a démissionné comme porte-parole du PTr mardi dernier, est attendu au square Guy Rozemont demain pour la réunion du Bureau politique (BP). Il s’est entretenu ce matin avec le leader du PTr, Navin Ramgoolam. Un nouveau contact entre les deux dirigeants du PTr était prévu dans le courant de la journée. Les deux hommes ont passé en revue la situation au sein de leur parti, dont il a été question d’un plan de restructuration et dont la mise en œuvre avait commencé.

Arvin Boolell, qui a démissionné comme porte-parole du PTr mardi dernier, est attendu au square Guy Rozemont demain pour la réunion du Bureau politique (BP). Il s’est entretenu ce matin avec le leader du PTr, Navin Ramgoolam. Un nouveau contact entre les deux dirigeants du PTr était prévu dans le courant de la journée. Les deux hommes ont passé en revue la situation au sein de leur parti, dont il a été question d’un plan de restructuration et dont la mise en œuvre avait commencé.

mai 18, 2015

La nouvelle arrestation du leader du PTr vendredi dernier est « une vendetta politique » pour les membres du parti rouge, qui avaient réuni la presse au square Guy Rozemont samedi matin. Arvin Boolell ayant rendu son tablier de porte-parole, et étant par ailleurs absent de cette conférence de presse, c’est le président du parti, Patrick Assirvaden, ainsi que le chef de file du Labour au Parlement, Shakeel Mohamed, qui ont animé la réunion.

La nouvelle arrestation du leader du PTr vendredi dernier est « une vendetta politique » pour les membres du parti rouge, qui avaient réuni la presse au square Guy Rozemont samedi matin. Arvin Boolell ayant rendu son tablier de porte-parole, et étant par ailleurs absent de cette conférence de presse, c’est le président du parti, Patrick Assirvaden, ainsi que le chef de file du Labour au Parlement, Shakeel Mohamed, qui ont animé la réunion.

mai 17, 2015

Après un mouvement de dissension mardi dernier, les membres du PTr font aujourd’hui bloc derrière leur leader. Hormis Arvin Boolell qui s’est retiré en tant que porte-parole du parti et qui prend un temps de réflexion durant la campagne électorale, la majorité des membres influents du PTr étaient présents à la conférence tenue hier matin au Square Guy Rozemont. Même Yatin Varma qui s’est retiré de la politique active – qui se dit, «coincé entre sa loyauté envers Navin Ramgoolam et son amitié pour Arvin Boolell» – était présent. Un bloc travailliste pour dénoncer «la dérive totalitaire et la dictature qui se sont installées dans le pays.» Plus que jamais le moment est à l’unité de la grande famille PTr face à un gouvernement répressif, a affirmé le président des Rouges, Patrick Assirvaden, qui appelle également à l’unité de l’opposition «sur ce point commun» pour contrer la dictature installée dans le pays.

Après un mouvement de dissension mardi dernier, les membres du PTr font aujourd’hui bloc derrière leur leader. Hormis Arvin Boolell qui s’est retiré en tant que porte-parole du parti et qui prend un temps de réflexion durant la campagne électorale, la majorité des membres influents du PTr étaient présents à la conférence tenue hier matin au Square Guy Rozemont.

mai 17, 2015
  • Navin Ramgoolam aux 91 questions du Central CID : « I state that there is not an iota of evidence against me »
  • Judge’s Order émis à 22h vendredi pour le gel d’un compte conjoint Ramgoolam-Ah Fat au nom du Parti travailliste pour un montant de Rs 16 millions
  • Un autre ordre de la Cour suprême autorisant l’accès à deux Bank Vaults au nom de l’ancien Premier ministre, de Veena Ramgoolam et de Sunita Joypaul
  • Claudio Fiestritzer, l’époux d’Aleena Rawat et premier du clan du Chairman Emeritus de BAI, à subir l’affront d’une détention en cellule policière, en liberté sous caution de Rs 200 000 et reconnaissance de dettes de  Rs 5 millions

Une dizaine de jours après le flagging of the super deal done de Rs 105 millions au bénéfice de l’ancien Chief Executive Officer (CEO) de la State Investment Corporation Iqbal Mallam-Hasham, l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, s’est retrouvé au cœur de la BAI Mega-Financial Scam, avec un préjudice d’au moins Rs 23 milliards. L’enquête menée par le Central CID, sous la supervision de l’assistant commissaire de police Heman Jangi, s’est orientée sur la connexion Ramgoolam-Rawat par le truchement des autorisations sous la Non-Citizens (Property Restriction) Act du Prime Minister’s Office pour la vente des propriétés immobilières de Bramer Property Fund. Au terme d’au moins six heures d’interrogatoires under warning vendredi, Navin Ramgoolam s’est vu infliger trois nouvelles charges provisoires, soit de conspiracy to defraud the company, money laundering et forgery, délit jugé extrêmement grave reproché à un ancien chef de gouvernement.

Une dizaine de jours après le flagging of the super deal done de Rs 105 millions au bénéfice de l’ancien Chief Executive Officer (CEO) de la State Investment Corporation Iqbal Mallam-Hasham, l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, s’est retrouvé au cœur de la BAI Mega-Financial Scam, avec un préjudice d’au moins Rs 23 milliards.

mai 13, 2015

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, s’est repositionné sur l’orbite politique hier après-midi en faisant un retour surprise à la réunion de l’exécutif du parti au square Guy Rozemont.

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, s’est repositionné sur l’orbite politique hier après-midi en faisant un retour surprise à la réunion de l’exécutif du parti au square Guy Rozemont. « J’ai décidé de revenir par passion pour mon pays, pour mon parti. L’unité de mon parti est importante. Je ne peux pas permettre qu’on fasse le jeu de Jugnauth consistant à “finir” le PTr », a-t-il lancé lors d’un point de presse.

mai 13, 2015

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, s’est repositionné sur l’orbite politique hier après-midi en faisant un retour surprise à la réunion de l’exécutif du parti au square Guy Rozemont.

Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, s’est repositionné sur l’orbite politique hier après-midi en faisant un retour surprise à la réunion de l’exécutif du parti au square Guy Rozemont. « J’ai décidé de revenir par passion pour mon pays, pour mon parti. L’unité de mon parti est importante. Je ne peux pas permettre qu’on fasse le jeu de Jugnauth consistant à “finir” le PTr », a-t-il lancé lors d’un point de presse.

mai 12, 2015

Arvin Boolell, désigné comme le porte-parole du PTr, a réalisé un coup d’éclat lors de la réunion de l’exécutif de cet après-midi. A peine les délibérations entamées, il a quitté la salle de réunion, visiblement hors de lui, en signe de protestation contre ce qui s’y est passé.

Arvin Boolell, désigné comme le porte-parole du PTr, a réalisé un coup d’éclat lors de la réunion de l’exécutif de cet après-midi. A peine les délibérations entamées, il a quitté la salle de réunion, visiblement hors de lui, en signe de protestation contre ce qui s’y est passé.

mai 11, 2015

Mettre fin à la dérive dictatoriale, c’est l’appel lancé par Arvin Boolell, porte-parole du PTr, lors d’un point de presse samedi au Square Guy Rozemont à Port-Louis. Pour lui, il est temps que l’actuel gouvernement se ressaisisse et qu’il arrête ses tentatives d’intimidation en « mettant son nez dans les affaires des institutions ». Il a tenu cependant à saluer le courage du Bar Council qui a « exposé la dérive du gouvernement avec des tentatives d’intimidation sur des hommes de loi ».

Mettre fin à la dérive dictatoriale, c’est l’appel lancé par Arvin Boolell, porte-parole du PTr, lors d’un point de presse samedi au Square Guy Rozemont à Port-Louis. Pour lui, il est temps que l’actuel gouvernement se ressaisisse et qu’il arrête ses tentatives d’intimidation en « mettant son nez dans les affaires des institutions ».