Faits divers

March 27, 2013
  • Un premier suspect, Bheemal Bissessur (notre  photo), Manager chez White Dot International Consulting Ltd, passe aux aveux sur la collecte de Rs 24 M auprès de 80 victimes
  • Deux autres proches collaborateurs de Haroon Mussodee attendus aux Casernes centrales pour faire le point sur le Scheme avec pas moins de 700 épargnants leurrés
  • Les quatre bureaux de cette société, soit à Ébène Heights et à Port-Louis, et 25 voitures sous haute surveillance de la police depuis hier
  • Vives inquiétudes des épargnants, massés aux Casernes centrales ce matin au sujet de leurs placements
  • Un premier suspect, Bheemal Bissessur( notre photo), Manager chez White Dot International Consulting Ltd, passe aux aveux sur la collecte de Rs 24 M auprès de 80 victimes
  • Deux autres proches collaborateurs de Haroon Mussodee attendus aux Casernes centrales pour faire le point sur le Scheme avec pas moins de 700 épargnants leurrés
  • Les quatre bureaux de cette société, soit à Ébène Heights et à Port-Louis, et 25 voitures sous haute surveillance de la police depuis hier
octobre 25, 2014

Le procès intenté à Darshan Gungaram pour le meurtre de Ricardo Linley Dintu s’est poursuivi hier aux Assises devant le juge Benjamin Marie Joseph, avec les témoignages d’Alexandre Makoond, un ancien client du Casino Jackpot City, et de l’ex-WPC Dabee, qui a lu la déposition de l’accusé enregistrée le 31 décembre 2004. Darshan Gungaram a déclaré que deux policiers se trouvaient au casino au moment des faits et qu’un client de l'établissement aurait ramassé le revolver se trouvant à côté de la victime avant de le mettre dans la poche de son pantalon et s’en aller.

Le procès intenté à Darshan Gungaram pour le meurtre de Ricardo Linley Dintu s’est poursuivi hier aux Assises devant le juge Benjamin Marie Joseph, avec les témoignages d’Alexandre Makoond, un ancien client du Casino Jackpot City, et de l’ex-WPC Dabee, qui a lu la déposition de l’accusé enregistrée le 31 décembre 2004.

octobre 25, 2014

Plus de 15 jours après que la Cour intermédiaire ait rayé les charges de complot portées contre le consultant de DCDM, Afsar Ebrahim, qui était poursuivi dans l’affaire du businessman indien Vikram Chopra, le DPP fait appel contre cette décision.

Plus de 15 jours après que la Cour intermédiaire ait rayé les charges de complot portées contre le consultant de DCDM, Afsar Ebrahim, qui était poursuivi dans l’affaire du businessman indien Vikram Chopra, le DPP fait appel contre cette décision. Pas moins de dix points d’appel ont été logés hier devant la Cour suprême pour demander que ce jugement, rendu le 6 octobre par la magistrate Niroshini Ramsoondar, soit annulé.

octobre 25, 2014

Showkutally Soodhun, président du MSM et candidat dans la circonscription No 15 de la Caverne/Phoenix, a appelé ses partisans à « donn enn coup de main pou barre dictature, barre coup d’État », lors d’une réunion à Petit-Camp hier soir. Accompagné par ses deux collistiers, Eddy Boissezon et Tulsiraj Benydin, il a demandé à l’assistance, en évoquant les 14 ans de Navin Ramgoolam passés comme Premier ministre, « kot pena enn dimoun capav dir so lavi inn ameliore ? ».

Showkutally Soodhun, président du MSM et candidat dans la circonscription No 15 de la Caverne/Phoenix, a appelé ses partisans à « donn enn coup de main pou barre dictature, barre coup d’État », lors d’une réunion à Petit-Camp hier soir.

octobre 25, 2014

Un quinquagénaire de Khoyraty, pêcheur de profession, a consigné une déposition au poste de police de Terre-Rouge mercredi pour signaler le vol de bijoux qu’il gardait dans son armoire depuis deux mois. Le montant des objets volés est estimé à Rs 90 000. Aucune trace d’effraction n’a été notée

Un quinquagénaire de Khoyraty, pêcheur de profession, a consigné une déposition au poste de police de Terre-Rouge mercredi pour signaler le vol de bijoux qu’il gardait dans son armoire depuis deux mois. Le montant des objets volés est estimé à Rs 90 000. Aucune trace d’effraction n’a été notée

octobre 24, 2014

Le procès intenté à Darshan Gungaram, accusé d’avoir tué par balle Ricardo Linley Dintu dans la nuit du 30 décembre 2004 au Casino Jackpot City, à Vacoas, s’est poursuivi avec les témoignages de l’ACP Mohammed Ally Oozeer, le chef inspecteur responsable du poste de police de Vacoas au moment des faits et celui d’un ancien client du casino, Alexandre Makoond, qui avait vu le corps de la victime gisant sur le sol avec un revolver à ses côtés.

Le procès intenté à Darshan Gungaram, accusé d’avoir tué par balle Ricardo Linley Dintu dans la nuit du 30 décembre 2004 au Casino Jackpot City, à Vacoas, s’est poursuivi avec les témoignages de l’ACP Mohammed Ally Oozeer, le chef inspecteur responsable du poste de police de Vacoas au moment des faits et celui d’un ancien client du casino, Alexandre Makoond, qui avait vu le corps de la victime gisant sur le sol avec un revolver à ses côtés.

octobre 24, 2014

La demande de l'ancien directeur d'Infinity BPO, Gérald Bouillaud, pour une extension du délai afin de faire appel du jugement de la Cour commerciale – qui l'a condamné à rembourser Rs 8 M – a été rejetée mercredi par le Chef Juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge Shaheeg Buakaurally.

La demande de l'ancien directeur d'Infinity BPO, Gérald Bouillaud, pour une extension du délai afin de faire appel du jugement de la Cour commerciale – qui l'a condamné à rembourser Rs 8 M – a été rejetée mercredi par le Chef Juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge Shaheeg Buakaurally. Dans leur ruling, ces derniers ont fait ressortir que, depuis sa demande, Gérald Bouillaud n'a montré « aucun intérêt » par rapport à cette affaire. Il devrait ainsi loger son appel.

octobre 24, 2014

Condamné à trois mois de prison par la Cour de Pamplemousses pour possession d’objets volés, Maheshwarnath Nobin avait fait appel de cette sentence, arguant qu’elle était « excessive ». Les juges Shaheed Baukaurally et David Chan Kan Cheong, siégeant en Cour suprême, ont conclu que la magistrate qui avait écouté l’affaire n’avait pas pris en considération plusieurs “mitigating factors” dans le procès et qu’une amende était acceptable. Ils ont ainsi converti la peine d’emprisonnement de trois mois en une amende de Rs 50 000.

Condamné à trois mois de prison par la Cour de Pamplemousses pour possession d’objets volés, Maheshwarnath Nobin avait fait appel de cette sentence, arguant qu’elle était « excessive ». Les juges Shaheed Baukaurally et David Chan Kan Cheong, siégeant en Cour suprême, ont conclu que la magistrate qui avait écouté l’affaire n’avait pas pris en considération plusieurs “mitigating factors” dans le procès et qu’une amende était acceptable.

octobre 24, 2014

Le magistrat Patrick Kam Sing, siégeant en Cour industrielle, à trouvé coupable Krishnanund Venkatasami, un directeur d'une usine de Flacq, d'avoir “willfully and unlawfully failed to comply with the requirements of a written notice issued by the Permanent Secretatry  of ministry of Labour”.

Le magistrat Patrick Kam Sing, siégeant en Cour industrielle, à trouvé coupable Krishnanund Venkatasami, un directeur d'une usine de Flacq, d'avoir “willfully and unlawfully failed to comply with the requirements of a written notice issued by the Permanent Secretatry  of ministry of Labour”. Cette written notice faisait suite aux doléances d'un employé de l'usine qui se plaignait de n'avoir pas reçu ses salaires.

octobre 23, 2014

Le bench de la Cour suprême, composé des juges Shaheed Bhaukaurally et David Chan Kan Cheong, a réclamé un rapport social sur un handicapé mental afin de pouvoir substituer en liberté surveillée sa condamnation de 12 mois de prison, infligée par la Cour de première instance. La magistrate avait suspendu la peine d’emprisonnement pour des travaux communautaires mais, vu l’incapacité mentale de l’accusé – qui est sous traitement à l’hôpital psychiatrique de Brown Sequard –, de nombreuses  institutions ont refusé d’en prendre la responsabilité.

Le bench de la Cour suprême, composé des juges Shaheed Bhaukaurally et David Chan Kan Cheong, a réclamé un rapport social sur un handicapé mental afin de pouvoir substituer en liberté surveillée sa condamnation de 12 mois de prison, infligée par la Cour de première instance.

octobre 22, 2014

Le procès intenté par le DPP à la MCB dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) a été appelé aujourd’hui en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo. La Cour a ainsi rejeté la motion logée par les avocats de la défense, Mes Maxime Sauzier, SC, et Éric Ribot demandant l'arrêt des poursuites contre la MCB. Les magistrats ont souligné que, vu la nature complexe de cette affaire, on ne peut pointer du doigt le temps pris par l'ICAC pour boucler son enquête. « It does not fall within the exceptional circumstances », a déclaré le magistrat Vijay Appadoo. La Cour a cependant demandé aux avocats de trouver une date pour que l'affaire soit entendue avant la fin de l'année.

Le procès intenté par le DPP à la MCB dans l’affaire de détournement de fonds du National Pension Fund (NPF) a été appelé aujourd’hui en Cour intermédiaire devant les magistrats Renuka Dabee et Vijay Appadoo. La Cour a ainsi rejeté la motion logée par les avocats de la défense, Mes Maxime Sauzier, SC, et Éric Ribot demandant l'arrêt des poursuites contre la MCB.

octobre 22, 2014

La magistrate Shavina Jugnauth-Chuttur a validé ce matin la radiation des charges provisoires qui avaient été logées contre Mes Rama Valayden et Zakir Mohamed. L’ancien Attorney General était accusé d’entente délictueuse dans le cadre de l’affaire de la bataille légale que livre Sport Data Feed, la firme de pronostics sur les matchs de football étranger, à SMS Pariaz. On se souviendra que l’avocat avait été interpellé par les enquêteurs l’année dernière.

La magistrate Shavina Jugnauth-Chuttur a validé ce matin la radiation des charges provisoires qui avaient été logées contre Mes Rama Valayden et Zakir Mohamed. L’ancien Attorney General était accusé d’entente délictueuse dans le cadre de l’affaire de la bataille légale que livre Sport Data Feed, la firme de pronostics sur les matchs de football étranger, à SMS Pariaz.

octobre 22, 2014

Le sergent de police Sacheedanand Veeriah était poursuivi par l’ICAC devant la Cour intermédiaire sous une charge de “Bribery by Public Official” en violation à la section 4 (1) de la Prevention of Corruption Act.

Le sergent de police Sacheedanand Veeriah était poursuivi par l’ICAC devant la Cour intermédiaire sous une charge de “Bribery by Public Official” en violation à la section 4 (1) de la Prevention of Corruption Act.

octobre 22, 2014

Une menace de licenciement pèse sur une dizaine d’employés de Sukpak Ltd, située à Riche-Terre. À la veille des fêtes de fin d’année, ces employés de cette compagnie, qui fait partie du groupe Vegolic, risquent en effet de se retrouver sur le pavé. Raison invoquée par l’entreprise : une baisse des estimations dans la production/exportation pour 2015. Le syndicat d’employés, lui, réclame le gel de ce projet de limogeage.

Une menace de licenciement pèse sur une dizaine d’employés de Sukpak Ltd, située à Riche-Terre. À la veille des fêtes de fin d’année, ces employés de cette compagnie, qui fait partie du groupe Vegolic, risquent en effet de se retrouver sur le pavé. Raison invoquée par l’entreprise : une baisse des estimations dans la production/exportation pour 2015. Le syndicat d’employés, lui, réclame le gel de ce projet de limogeage.

octobre 21, 2014

Le procès intenté à Darshan Gungaram, le vigile accusé du meurtre de Ricardo Dintu en décembre 2004, a été appelé hier aux Assises. Ont été appelés à témoigner une serveuse du casino, présente au moment des faits, ainsi qu'un Exhibit Officer.

Le procès intenté à Darshan Gungaram, le vigile accusé du meurtre de Ricardo Dintu en décembre 2004, a été appelé hier aux Assises. Ont été appelés à témoigner une serveuse du casino, présente au moment des faits, ainsi qu'un Exhibit Officer.

octobre 21, 2014

La poursuite, dans l’affaire de l’accusation provisoire logée contre Rama Valayden, fera connaître sa position quant à la motion déposée par ce dernier, dans laquelle il demande que cette accusation soit rayée. En fait, le State Law Office compte préciser son stand en cour demain matin.

La poursuite, dans l’affaire de l’accusation provisoire logée contre Rama Valayden, fera connaître sa position quant à la motion déposée par ce dernier, dans laquelle il demande que cette accusation soit rayée. En fait, le State Law Office compte préciser son stand en cour demain matin.

octobre 21, 2014

Neuf ans après, la Cour intermédiaire a ordonné ce matin l'arrêt des poursuites contre l’ancien ministre des Infrastructures publiques Ajay Gunness et l’ex-directeur général de la Development Works Corporation Dhaneshwar Soobrah.

  • Ajay Gunness: « De eleksyon mo finn sarye sa kase la lor mo latet. Adverser ti pe servi sa kont mwa »
  • L'ICAC étudie la possibilité d'interjeter contre le jugement à travers le DPP
octobre 21, 2014

Un directeur de compagnie était poursuivi sous une charge de “possession of goods liable to tax”, en violation avec les Customs Regulations 1989. Il avait été arrêté à sa descente d’avion en possession de bijoux non déclarés.

Un directeur de compagnie était poursuivi sous une charge de “possession of goods liable to tax”, en violation avec les Customs Regulations 1989. Il avait été arrêté à sa descente d’avion en possession de bijoux non déclarés. Le douanier qui l’avait intercepté avait dit avoir contrôlé l’accusé en 2011 alors qu’il était posté au Green Channel de l’aéroport SSR.

octobre 21, 2014

Une jeune vendeuse de 22 ans aura à payer des amendes totalisant Rs 180 000. Elle avait admis sa culpabilité dans l'envoi de messages « indécents » à partir de son téléphone portable.

Une jeune vendeuse de 22 ans aura à payer des amendes totalisant Rs 180 000. Elle avait admis sa culpabilité dans l'envoi de messages « indécents » à partir de son téléphone portable. La sentence lui a été infligée par la Cour criminelle intermédiaire, devant laquelle elle répondait de 18 charges en violation des lois des télécommunications.

octobre 20, 2014

Mauhammad Shahedeen Baccarally, un laboureur de 32 ans, est poursuivi aux Assises pour assassinat. Le 17 juillet 2007, il avait agressé son ex-petite amie Devika Damry, alors âgée de 18 ans, avec une arme tranchante. Quelque 29 témoins sont assignés dans ce procès, qui s’ouvrira aux Assises le 29 octobre. L'accusé a plaidé coupable lors de sa comparution vendredi dernier.

Mauhammad Shahedeen Baccarally, un laboureur de 32 ans, est poursuivi aux Assises pour assassinat. Le 17 juillet 2007, il avait agressé son ex-petite amie Devika Damry, alors âgée de 18 ans, avec une arme tranchante. Quelque 29 témoins sont assignés dans ce procès, qui s’ouvrira aux Assises le 29 octobre. L'accusé a plaidé coupable lors de sa comparution vendredi dernier.

octobre 19, 2014

24 téléphones portables, un iPad Mini, des montres, des accessoires pour téléphones ainsi que la somme de Rs 1 000 ont été volés dans une boutique située le long de la rue La Salette, à Grand-Baie.

24 téléphones portables, un iPad Mini, des montres, des accessoires pour téléphones ainsi que la somme de Rs 1 000 ont été volés dans une boutique située le long de la rue La Salette, à Grand-Baie. Le propriétaire, un habitant de Cap-Malheureux, a signalé l’effraction au poste de police de Grand-Baie, hier à 13 h 30. Selon ses estimations, le vol se serait produit entre le 15 octobre, à 19 h 45, et la matinée du 16 octobre.

octobre 18, 2014

Un marchand de briani opérant sans permis était poursuivi en Cour de Rose-Hill pour avoir verbalement agressé un constable dans l’exercice de ses fonctions. Il avait été interpellé route St-Jean, à Quatre Bornes, alors qu’il vendait du briani sur le trottoir. Alors que des officiers s’apprêtaient à le verbaliser, l’accusé s’en serait pris à l’un d’eux en le couvrant d’insultes. Il avait plaidé non coupable pour les deux charges portées contre lui.

Un marchand de briani opérant sans permis était poursuivi en Cour de Rose-Hill pour avoir verbalement agressé un constable dans l’exercice de ses fonctions. Il avait été interpellé route St-Jean, à Quatre Bornes, alors qu’il vendait du briani sur le trottoir. Alors que des officiers s’apprêtaient à le verbaliser, l’accusé s’en serait pris à l’un d’eux en le couvrant d’insultes. Il avait plaidé non coupable pour les deux charges portées contre lui.

octobre 18, 2014

Le procès qu’intente l’État à Dharshan Gungaram, accusé du meurtre de Ricardo Dintu en décembre 2004, a été appelé hier aux Assises devant le juge Benjamin Marie-Joseph et en présence du jury. Les conclusions du juge sur la motion de voir dire ayant été rendues il y a quelques semaines, avec le rejet des entrées de l’Occurrence book contestés par la défense, le procès pourra reprendre à nouveau sur le fond le lundi 20 octobre.

Le procès qu’intente l’État à Dharshan Gungaram, accusé du meurtre de Ricardo Dintu en décembre 2004, a été appelé hier aux Assises devant le juge Benjamin Marie-Joseph et en présence du jury. Les conclusions du juge sur la motion de voir dire ayant été rendues il y a quelques semaines, avec le rejet des entrées de l’Occurrence book contestés par la défense, le procès pourra reprendre à nouveau sur le fond le lundi 20 octobre.

octobre 18, 2014

Le nouveau procès intenté à l’ex-Chief Manager de la Mauritius Commercial Bank Robert Lesage a été appelé ce matin en Cour suprême devant les juges Ashraf Caunhye et Chan Kan Cheong. Les hommes de loi de la MCB, Mes Eric Ribot SC et Maxime Sauzier SC ont confirmé que la convocation pour se présenter en Cour a été servie à l’homme de loi de Teeren Appasamy, qui fait partie des défendeurs à qui la banque réclame, dans un procès initié devant cette instance, environ Rs 900 millions. La Cour a fixé le procès à mars 2015.

Le nouveau procès intenté à l’ex-Chief Manager de la Mauritius Commercial Bank Robert Lesage a été appelé ce matin en Cour suprême devant les juges Ashraf Caunhye et Chan Kan Cheong.