Faits divers

February 28, 2015

La guerre des affidavits dans la demande d’injonction contre le décryptage des « secrets » des six téléphones cellulaires de Navin Ramgoolam joue les prolongations. En effet, le State Law Office a objecté à la teneur du dernier contre-affidavit juré hier matin par l’ancien Premier ministre sous le coup d’une double inculpation provisoire de Conspiracy dans l’agression du campement de Roches-Noires et du blanchiment de Rs 220 millions + Rs 4 millions. Après avoir analysé l’objection soulevée, la juge Rita Teeluck, siégeant en référé, a demandé qu’une version revue et corrigée de ce document soit versée au dossier en Cour suprême.

La guerre des affidavits dans la demande d’injonction contre le décryptage des « secrets » des six téléphones cellulaires de Navin Ramgoolam joue les prolongations. En effet, le State Law Office a objecté à la teneur du dernier contre-affidavit juré hier matin par l’ancien Premier ministre sous le coup d’une double inculpation provisoire de Conspiracy dans l’agression du campement de Roches-Noires et du blanchiment de Rs 220 millions + Rs 4 millions.

February 27, 2015

Alors que Navin Ramgoolam poursuit sa croisade contre des articles de presse au sujet des séquelles de l’opération « Lakaz Lerwa Lion » en vue d’obtenir une injonction de la Cour suprême contre le décryptage des « secrets » de ses téléphones cellulaires, les dernières informations disponibles indiquent une ouverture de l’enquête vers l’étranger.

  • La FinCen du département du Trésor des USA sollicitée pour retracer le cheminement des « Never Used » coupures de 100 dollars des Etats-Unis à Maurice
  • Deux ressortissants étrangers sous le coup d’une « Arrest on Departure » logée au Passport and Immigration Office dans le cadre de la chasse aux preuves de transferts de fonds sous forme de « bribes »
March 27, 2013
  • Un premier suspect, Bheemal Bissessur (notre  photo), Manager chez White Dot International Consulting Ltd, passe aux aveux sur la collecte de Rs 24 M auprès de 80 victimes
  • Deux autres proches collaborateurs de Haroon Mussodee attendus aux Casernes centrales pour faire le point sur le Scheme avec pas moins de 700 épargnants leurrés
  • Les quatre bureaux de cette société, soit à Ébène Heights et à Port-Louis, et 25 voitures sous haute surveillance de la police depuis hier
  • Vives inquiétudes des épargnants, massés aux Casernes centrales ce matin au sujet de leurs placements
  • Un premier suspect, Bheemal Bissessur( notre photo), Manager chez White Dot International Consulting Ltd, passe aux aveux sur la collecte de Rs 24 M auprès de 80 victimes
  • Deux autres proches collaborateurs de Haroon Mussodee attendus aux Casernes centrales pour faire le point sur le Scheme avec pas moins de 700 épargnants leurrés
  • Les quatre bureaux de cette société, soit à Ébène Heights et à Port-Louis, et 25 voitures sous haute surveillance de la police depuis hier
March 1, 2015

Moins d'une semaine de la tragédie en mer, où le couple Baudron – Antoine, 43 ans, et son épouse Ewa, 40 ans –, originaire de Longecourt-en-Plaine, dans l'Est de la France, a péri à Belle-Mare, l'enquête policière prend un tournant avec l'examen des moteurs du hors-bord, le Scene of Crime Office (SOCO) n'ayant relevé "aucune trace d'impact" sur le hors-bord incriminé. De ce fait, tant qu'une enquête approfondie n'a pas été faite, la Tourism Authority placée sous le ministre du Tourisme, Xavier Duval, a ordonné la suspension de toutes activités nautiques dans le lagon de Palmar. Par ailleurs, Carmen, la fille des victimes, âgée de 16 ans, orpheline depuis peu et prise en charge par la Child Development Unit (CDU), a regagné la France avec son parrain – venu de la France – en même temps que les corps rapatriés.

  • Le Scene of Crime Office n'a relevé "aucune trace d'impact" sur le bateau de plaisance incriminé
  • Décision de la Tourism Authority de suspendre les activités nautiques à Palmar en attendant les conclusions de l'enquête policière sur le drame de Belle-Mare
March 1, 2015

En fin de semaine, l'ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, a signifié son intention de déclarer la guerre ouverte aux auteurs des fuites d'informations dans la presse sur les différentes étapes de  l'opération « Lakaz Lerwa Lion ». C'est ce qu'il a affirmé à son entourage proche en particulier à ses hommes de loi en affichant sa détermination de venir de l'avant avec d'autres affidavits pour faire la démonstration de ce qu'il avance et pousser les autorités compétentes à agir. En parallèle, les Never Used Dollar Notes, retrouvées dans les coffres-forts et les valises codées de l'ancien Premier ministre, continuent à susciter un intérêt grandissant avec un premier Assessment pour le compte du Serious Fraud Office du Federal Bureau of Investigation (FBI) des Nations unies. De con côté, le Central CID s'est déjà préparé pour une première analyse des données transmises par les banques et les Foreign Exchange Dealers suite au Judge's Order sur les avoirs et comptes bancaires du couple Ramgoolam.

  • Début de l'Audit Trail des avoirs et comptes bancaires de l'ancien Premier ministre et de son épouse, Veena Ramgoolam, avec le premier Judge's Order de mardi dernier
March 1, 2015

La route côtière de Mon-Choisy, B38 — fermée à la circulation depuis avril 2013 — ne devrait pas se rouvrir de sitôt. Ce, en dépit de la volonté affichée par les autorités pour que le public y ait accès librement. Pour cause, après la mise en demeure que lui a servie le ministère des Terres et du Logement, le sommant de restituer la route à son état original, Tarisa Resorts a répliqué la semaine dernière par une Notice in Reply. S'il a fait enlever la grille métallique qui bordait la route côtière, interdisant le passage, le propriétaire de Tarisa Resorts, Leckram Nundlall, l'ami proche de l'ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, de la compagnie LVN Tourism Enterprises Ltd, est décidé à ne pas se plier à la requête du ministère.

La route côtière de Mon-Choisy, B38 — fermée à la circulation depuis avril 2013 — ne devrait pas se rouvrir de sitôt. Ce, en dépit de la volonté affichée par les autorités pour que le public y ait accès librement. Pour cause, après la mise en demeure que lui a servie le ministère des Terres et du Logement, le sommant de restituer la route à son état original, Tarisa Resorts a répliqué la semaine dernière par une Notice in Reply.

March 1, 2015

La première étape de l'offensive initiée par le vice-Premier ministre et ministre des Terres, Showkutally Soodhun, pour une remise en ordre au niveau de l'exploitation des State Lands est sur le point d'être conclue. D'une part, avec les sept dossiers de dilapidation du patrimoine foncier de l'Etat et de spéculation foncière alléguée soumis à la Land Fraud Squad du Central CID, deux invités de marque, dont l'ancien ministre des Terres Abu Kasenally et le précédent Senior Chief Executive au même ministère, Noorani Oozeer, devront être convoqués incessamment au QG du Central CID pour des interrogatoires under warning.

  • Le ministère des Terres boucle l'étape préliminaire sur sept dossiers pour spéculation foncière et non-respect des procédures, dont les six arpents de Dinesh Ramjuttun à Pointe-aux-Canonniers
  • Décision, hier, sur la reprise de 5 arpents 55 perches de State Land alloués à Vijayi Om Hamara à La Vigie
February 28, 2015

Shamduth Mohabir, qui officiait en tant que prêtre dans quatre temples à Grand-Bassin, avait initié des poursuites contre son ex-employeur, la Hindu Maha Sabha, pour l’avoir « injustement licencié ».

Shamduth Mohabir, qui officiait en tant que prêtre dans quatre temples à Grand-Bassin, avait initié des poursuites contre son ex-employeur, la Hindu Maha Sabha, pour l’avoir « injustement licencié ». La Hindu Maha Sabha lui reprochait quant à elle d’avoir insulté un autre prêtre en présence des dévots présents à Grand-Bassin lors du Maha Shivaratree 2009.

February 28, 2015

Chue Wing & Company Ltd était poursuivi devant la Cour de District de Moka pour avoir transporté des produits frigorifiés dans un véhicule n’étant pas doté d’un système de réfrigération. Il avait été jugé coupable et condamné à payer une amende de Rs 3 000. Il avait fait appel à cette décision de la Cour.

Chue Wing & Company Ltd était poursuivi devant la Cour de District de Moka pour avoir transporté des produits frigorifiés dans un véhicule n’étant pas doté d’un système de réfrigération. Il avait été jugé coupable et condamné à payer une amende de Rs 3 000. Il avait fait appel à cette décision de la Cour.

February 28, 2015

Sadayen Marooday était poursuivi en Cour intermédiaire sous une charge d’homicide involontaire par imprudence, en violation avec la section 239, sous-section 1, du code criminel. Il devait plaider non-coupable de la charge et était représenté par Me Rama Valayden. Selon les faits, l’accusé, qui conduisait un van, a heurté de plein fouet un motocycliste en tentant de le dépasser. Selon la poursuite, l’accusé avait fait preuve d’imprudence, ce qui aurait causé l’accident.

Sadayen Marooday était poursuivi en Cour intermédiaire sous une charge d’homicide involontaire par imprudence, en violation avec la section 239, sous-section 1, du code criminel. Il devait plaider non-coupable de la charge et était représenté par Me Rama Valayden. Selon les faits, l’accusé, qui conduisait un van, a heurté de plein fouet un motocycliste en tentant de le dépasser. Selon la poursuite, l’accusé avait fait preuve d’imprudence, ce qui aurait causé l’accident.

February 28, 2015
  • Alan Ganoo, ancien Attorney General : « C’est une entorse à l’indépendance du DPP et par ricochet à celle du judiciaire »
  • Me Yousuf Mohamed, SC : « Une nouvelle choquante, qui n’augure rien de bon pour l’avenir de Maurice »
  • L’Assets Recovery Office, jusque-là sous la supervision du bureau du DPP, transféré sous l’autorité de la Financial Intelligence Unit

Changement fondamental de structure du judiciaire soulevant un tollé au sein du barreau. Le conseil des ministres a entériné une décision éliminant d’un trait de plume l’indépendance de l’Office of the Director of Public Prosecutions (ODPP).

Changement fondamental de structure du judiciaire soulevant un tollé au sein du barreau. Le conseil des ministres a entériné une décision éliminant d’un trait de plume l’indépendance de l’Office of the Director of Public Prosecutions (ODPP).

February 28, 2015

Muntasir Nawool, officier de police de 29 ans, a été victime d’un grave accident de la route samedi dernier à Goodlands. Dimanche dernier, il a signé une discharge contre avis médical, mais s’est à nouveau présenté à l’hôpital du Nord en cours de semaine en voyant que son état ne s’améliorait pas.

Muntasir Nawool, officier de police de 29 ans, a été victime d’un grave accident de la route samedi dernier à Goodlands. Dimanche dernier, il a signé une discharge contre avis médical, mais s’est à nouveau présenté à l’hôpital du Nord en cours de semaine en voyant que son état ne s’améliorait pas. Opéré et amputé de la jambe droite, son état est jugé critique.

February 27, 2015

Le procès intenté à Jimmy Marthe (Colosso), Jimmy Jean Alexis et Désiré Azie, accusés d’entente délictueuse dans l’importation de 12 kilos d’héroïne d’une valeur de Rs 180 millions, et dont l’instigateur serait Gro Derek, a été appelé hier en Cour intermédiaire.

Le procès intenté à Jimmy Marthe (Colosso), Jimmy Jean Alexis et Désiré Azie, accusés d’entente délictueuse dans l’importation de 12 kilos d’héroïne d’une valeur de Rs 180 millions, et dont l’instigateur serait Gro Derek, a été appelé hier en Cour intermédiaire. Après l’audience de quatre témoins, notamment des policiers ayant travaillé sur cette enquête, le procès a été ajourné au 8 avril.

February 27, 2015

Un petit garçon de 3 ans est actuellement dans un état critique à l'unité des soins intensifs de l'hôpital Jeetoo après avoir été accidentellement percuté par une voiture. Un taximan de Roche-Bois était hier à 17h30 au volant de son véhicule à Vallée-des-Prêtres lorsque le garçonnet a subitement fait irruption sur la route.

Un petit garçon de 3 ans est actuellement dans un état critique à l'unité des soins intensifs de l'hôpital Jeetoo après avoir été accidentellement percuté par une voiture. Un taximan de Roche-Bois était hier à 17h30 au volant de son véhicule à Vallée-des-Prêtres lorsque le garçonnet a subitement fait irruption sur la route.

February 26, 2015

Amritraj Baotoo, qui a plaidé coupable sous une charge réduite de “wounds and blows causing death without intention to kill”, prendra connaissance du verdict du juge Benjamin Marie-Joseph à une date ultérieure. Il lui est reproché d’avoir causé la mort de Prakash Lochun lors d’une bagarre pour une histoire de pétarades.

Amritraj Baotoo, qui a plaidé coupable sous une charge réduite de “wounds and blows causing death without intention to kill”, prendra connaissance du verdict du juge Benjamin Marie-Joseph à une date ultérieure. Il lui est reproché d’avoir causé la mort de Prakash Lochun lors d’une bagarre pour une histoire de pétarades.

February 26, 2015

Le ministre de l’Environnement Raj Dayal a consigné une déposition pour diffamation criminelle contre Arvin Boolell, le porte-parole du Parti travailliste avec le retrait temporaire de Navin Ramgoolam du leadership du Ptr.

Le ministre de l’Environnement Raj Dayal a consigné une déposition pour diffamation criminelle contre Arvin Boolell, le porte-parole du Parti travailliste avec le retrait temporaire de Navin Ramgoolam du leadership du Ptr. Il a demandé au Central CID d’ouvrir une enquête au pénal contre Arvin Boolell suite à une déclaration de ce dernier sur une des radios privées selon laquelle il avait été condamné pour corruption.

February 25, 2015

L’enquête sur le double drame en mer au large de Belle-Mare, avec deux ressortissants français – Antoine Baudron, 43 ans, et son épouse Ewa, 40 ans – tués par le passage d’un bateau de plaisance, s’annonce des plus complexes.

L’enquête sur le double drame en mer au large de Belle-Mare, avec deux ressortissants français – Antoine Baudron, 43 ans, et son épouse Ewa, 40 ans – tués par le passage d’un bateau de plaisance, s’annonce des plus complexes.

February 25, 2015

Poursuivi pour le meurtre du chauffeur de taxi Mohunsing Koolaputh le 10 novembre 2009 à Mount, Pamplemousses, Rajiv Kumar Ramphul, 24 ans, a comparu aux Assises hier devant le juge Benjamin Marie-Joseph. Ses hommes de loi, Mes Vikash Teeluckdharry et Poonam Devi Sookun-Teeluckdharry, ont informé la cour que le dossier était prêt et que le procès pourrait être entendu. L'affaire a été fixée du 5 au 9 octobre prochains. Le DPP a par ailleurs accédé à la demande de réduction de charge. L'accusé a en effet plaidé coupable sous une charge de “manslaughter”.

Poursuivi pour le meurtre du chauffeur de taxi Mohunsing Koolaputh le 10 novembre 2009 à Mount, Pamplemousses, Rajiv Kumar Ramphul, 24 ans, a comparu aux Assises hier devant le juge Benjamin Marie-Joseph. Ses hommes de loi, Mes Vikash Teeluckdharry et Poonam Devi Sookun-Teeluckdharry, ont informé la cour que le dossier était prêt et que le procès pourrait être entendu. L'affaire a été fixée du 5 au 9 octobre prochains. Le DPP a par ailleurs accédé à la demande de réduction de charge.

February 25, 2015

Poursuivi pour le meurtre de sa compagne, Veenoo Naiko, en février 2012, Sanjeev Ramessur a comparu aux Assises hier. Son homme de loi, Me Rama Valayden, avait demandé que la charge d’assassinat qui pèse contre son client soit réduite, alors que la poursuite, elle, avait fait part de sa décision, lors de sa comparution en janvier, de maintenir cette charge. Suite à cela, la défense avait demandé du temps additionnel pour décider de la marche à suivre. Le procès a été fixé du 12 au 16 octobre.

Poursuivi pour le meurtre de sa compagne, Veenoo Naiko, en février 2012, Sanjeev Ramessur a comparu aux Assises hier. Son homme de loi, Me Rama Valayden, avait demandé que la charge d’assassinat qui pèse contre son client soit réduite, alors que la poursuite, elle, avait fait part de sa décision, lors de sa comparution en janvier, de maintenir cette charge. Suite à cela, la défense avait demandé du temps additionnel pour décider de la marche à suivre.

February 25, 2015
  • Tous les comptes bancaires et transactions en roupies et devises étrangères opérées au nom de Veena et Navin Ramgoolam devront être divulgués sur-le-champ au Central CID
  • Les compagnies d’assurances et les Non-Bank Deposit Taking Institutions concernées par cet ordre de la juge Chui Yew Cheong contre l’ancien PM et son épouse
  • Nandanee Soornack, avec Airway Coffee, « agissait comme un État dans un État » à l’aéroport avec aucun paiement effectué à AML et ATOL depuis juin 2010
  • Le couperet du « Winding Up » de la société Airway Coffee devrait tomber le 15 mars avec la nomination d’un administrateur judiciaire à la demande des autorités

La juge Ah Foon Chui Yew Cheong, siégeant en référé, a accédé à la demande l’Office of the Director of Public Prosecutions pour un Audit Trail complet de tous les avoirs et comptes bancaires, de même que les transactions en devises étrangères et polices d’assurance, souscrites au nom de l’ancien Premier ministre et de son épouse, Veena Ramgoolam, au cours de ces dernières années. Avec ce Judge’s Order, les hommes du Central CID, sous la supervision de l’assistant commissaire de police Heman Jangi, disposent d’une autre couverture légale pour réunir des preuves formelles contre Navin Ramgoolam pour le délit de blanchiment de fonds, de même que pour élucider le volet de l’enquête sur ce qui est connu comme de l’Unexplained Wealth.

La juge Ah Foon Chui Yew Cheong, siégeant en référé, a accédé à la demande l’Office of the Director of Public Prosecutions pour un Audit Trail complet de tous les avoirs et comptes bancaires, de même que les transactions en devises étrangères et polices d’assurance, souscrites au nom de l’ancien Premier ministre et de son épouse, Veena Ramgoolam, au cours de ces dernières années.

February 25, 2015

Deux corps sans vie avaient été retrouvés ce dimanche, l'un à Paillote et l'autre à Pailles. Ils avaient tous les deux été envoyés à la morgue en vue d'être autopsiés et de procédures d'identification.

Deux corps sans vie avaient été retrouvés ce dimanche, l'un à Paillote et l'autre à Pailles. Ils avaient tous les deux été envoyés à la morgue en vue d'être autopsiés et de procédures d'identification. Les services de police n'ont pas mis longtemps avant de découvrir l'identité des victimes.

February 25, 2015

Davantage de présence policière à la gare Victoria et la gare du Nord. C’est ce que réclame le Front Commun des Commerçants de l’île Maurice aux autorités. Pour appliquer encore plus le law & order, Raj Appadu, président de l’association, suggère que des éléments de la Special Supporting Unit (SSU) soient déployés dans ces régions stratégiques aux heures de pointe.

Davantage de présence policière à la gare Victoria et la gare du Nord. C’est ce que réclame le Front Commun des Commerçants de l’île Maurice aux autorités. Pour appliquer encore plus le law & order, Raj Appadu, président de l’association, suggère que des éléments de la Special Supporting Unit (SSU) soient déployés dans ces régions stratégiques aux heures de pointe.

February 25, 2015

Avec la vente du Mauritius Pride, l’approvisionnement de Rodrigues en produits de première nécessité se fait de plus en plus difficilement, des pénuries se faisant sentir de manière régulière.

Avec la vente du Mauritius Pride, l’approvisionnement de Rodrigues en produits de première nécessité se fait de plus en plus difficilement, des pénuries se faisant sentir de manière régulière. L’incendie qui a affecté la station-service de Port-Mathurin est venu s’ajouter aux malheurs des Rodriguais, qui doivent maintenant passer de longues heures dans des queues pour faire le plein à la station-service de Mont-Lubin ou encore pour acheter du gaz ménager (voir photos).

February 24, 2015

À partir de 14 h 20 hier, Port-Mathurin a vécu une véritable tension avec de grosses volutes de fumée noire couvrant le port et des explosions se faisant entendre. La police sous la direction du Divisional Commander en poste, l’assistant commissaire de police Ramphul, travaillant de concert avec l’assistant surintendant de police Max Raboude, mettait en place un plan de déviation du trafic routier dans le chef-lieu pour contourner la zone sinistrée avec les risques de déflagration et la présence de produits inflammables sur ce site. Finalement, en fin de journée, avec l’aide de leurs collègues affectés au Sir Gaëtan Duval Regional Airport, les sapeurs-pompiers de Port-Mathurin sont parvenus à maîtriser l’incendie avec un contrôle des lieux pendant toute la nuit d’hier à ce matin.

  • Des sapeurs-pompiers de l’aéroport de Plaine-Corail appelés en renfort pour maîtriser le sinistre vu les risques de propagation
  • La distribution de produits pétroliers désorganisée dans l’île avec les cuves de la station-service de Mont-Lubin mises à sec par des conducteurs craignant une extension de la pénurie