Faits divers

September 21, 2016

Une charge provisoire de « drug dealing with aggravating circumstances » a été logée contre le Français Nicolas Maurice Olivier Brier à sa comparution en Cour de Grand-Port hier. Il a été placé en détention préventive au poste de police de L’Escalier et devrait incessamment être interrogé, indique une source à l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU). Le Français a été appréhendé lundi matin à l’aéroport SSR avec en sa possession de la cocaïne et de l’ecstasy d’une valeur marchande estimée à plus de Rs 36 M.

Une charge provisoire de « drug dealing with aggravating circumstances » a été logée contre le Français Nicolas Maurice Olivier Brier à sa comparution en Cour de Grand-Port hier. Il a été placé en détention préventive au poste de police de L’Escalier et devrait incessamment être interrogé, indique une source à l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU).

September 19, 2016

Le député du MMM et membre du Public Accounts Committee de la Southern African Development Community (SADC), Veda Baloomoody, qui se trouve actuellement en mission officielle en Afrique du Sud, s’est retrouvé coincé parmi des manifestants hostiles.

Le député du MMM et membre du Public Accounts Committee de la Southern African Development Community (SADC), Veda Baloomoody, qui se trouve actuellement en mission officielle en Afrique du Sud, s’est retrouvé coincé parmi des manifestants hostiles. Ce groupe de parlementaires africains a dû être protégé par la police, qui a été forcée de tirer des coups de feu. Mais le député MMM, qui rentrera au pays jeudi, est sorti indemne de ces incidents.

September 16, 2016

L’enquête sur l’agression du Chairman de l’Information and Communication Technologies Authority (ICA), Bhanoodutt Beeharree, a repris à la mi-journée. En effet, la demande formelle de Me Kailash Trilochun, l’ancien conseil légal de l’ICTA au centre d’une controverse politique sur des Legal Fees de Rs 19 millions, pour une confrontation avec l’agresseur présumé, Silvio Candahoo, a été acceptée. À la mi-journée, le dénommé Candahoo a été conduit sous forte escorte policière au QG du Central CID pour les besoins de cet exercice.

L’enquête sur l’agression du Chairman de l’Information and Communication Technologies Authority (ICA), Bhanoodutt Beeharree, a repris à la mi-journée. En effet, la demande formelle de Me Kailash Trilochun, l’ancien conseil légal de l’ICTA au centre d’une controverse politique sur des Legal Fees de Rs 19 millions, pour une confrontation avec l’agresseur présumé, Silvio Candahoo, a été acceptée.

September 13, 2016

Un dramatique accident s’est produit sur la route de Rivière-Noire, à Cascavelle, à 1h ce matin. Une camionnette avec à son bord Premchand et Savina Sookoo, est entrée en violente collision avec la remorque d’un tracteur appartenant à la compagnie Médine Ltd. Si le tracteur n’a pas été très endommagé, la camionnette, elle, a été écrabouillée, ne laissant aucune chance de survie au couple.

Un dramatique accident s’est produit sur la route de Rivière-Noire, à Cascavelle, à 1h ce matin. Une camionnette avec à son bord Premchand et Savina Sookoo, est entrée en violente collision avec la remorque d’un tracteur appartenant à la compagnie Médine Ltd. Si le tracteur n’a pas été très endommagé, la camionnette, elle, a été écrabouillée, ne laissant aucune chance de survie au couple.

September 13, 2016

Le front de la controverse du projet de Heritage City à Bagatelle avec des investissements de Rs 28 milliards reste encore actif. Après l’épisode du Conseil des ministres avec le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, confirmant son intérêt à ce sujet et la mise sur pied d’un comité de haut niveau pour passer en revue les « issues » évoqués et élaborer un projet acceptable, le rapport signé du Special Adviser au ministère des Finances, Gérard Sanspeur, le 4 août dernier, soit à la veille du gel du projet, occupe l’avant-scène.

  • Le secrétaire financier, Dev Manraj, a déjà remis aux limiers de la Special Cell le « Dear Dev Mail » du 18 mai du Special Adviser, Gérard Sanspeur, avec l’Attachment de quatre pages sur le projet Heritage City
September 11, 2016

Six semaines après la présentation du budget 2016-17, exercice ayant vu le gouvernement prétendre insuffler un feel-good factor dans le pays, deux bombes à retardement, soit le projet de Heritage City et l’ICTA Legal Fees Saga de Rs 19 millions, se retrouvent sur la voie que devra emprunter le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, pour la mise en œuvre des 383 mesures budgétaires. D’abord,  l’épine de Heritage City à Bagatelle, avec des investissements massifs de Rs 28 milliards, qui avait été « stalled » par le Conseil des ministres le 5 août suite à une manœuvre du Special Adviser aux Finances, Gérard Sanspeur, a resurgi vendredi dans la controverse et la confusion.

  • Après avoir été mis en minorité le vendredi 5 août, le PM revient le vendredi 9 septembre en présentant le «revival» de Heritage City comme « une décision pour le bien du pays »
  • La première réunion du comité, présidé par SAJ et comprenant le DPM, Xavier Duval, le VPM Collendavelloo, le ministre des Finances, et le ministre Roshi Bhadain to « finalise all issues », fixée au début d’octobre
September 10, 2016
  •      Seuls deux bœufs appartenant à des particuliers, détenant des certificats des services vétérinaires, sont au programme de la Mauritius Meat Authority ce samedi
  •      Avec la réception aujourd’hui de 300 000 doses de l’Union européenne, démarrera
 une campagne de vaccination d’envergure dans la région de Saint-Martin
  •      La ferme Socovia/Sodia à Saint-Martin enregistre 111 bêtes succombant à l’épizootie 
de fièvre aphteuse à la fin de la semaine
  •      Un Movement Certificate émis par les services vétérinaires à tout 
véhicule transportant du bétail pour le Qurbani de lundi

Les séquelles de l’épizootie de fièvre aphteuse, qui sévit à Rodrigues depuis le 7 juillet dernier, se fait davantage sentir à Maurice depuis cette semaine. Avec le virus de cette maladie hautement contagieuse dépisté sur l’une des plus importantes fermes de bétail de l’île, soit celle de Socovia/Sodia à Saint-Martin, l’abattoir central de la Mauritius Meat Authority (MMA) tourne au ralenti pour l’abattage de bœufs. Et dans les conditions qui prévalent ce ne sera pas demain que les activités retourneront à la normale.

Les séquelles de l’épizootie de fièvre aphteuse, qui sévit à Rodrigues depuis le 7 juillet dernier, se fait davantage sentir à Maurice depuis cette semaine. Avec le virus de cette maladie hautement contagieuse dépisté sur l’une des plus importantes fermes de bétail de l’île, soit celle de Socovia/Sodia à Saint-Martin, l’abattoir central de la Mauritius Meat Authority (MMA) tourne au ralenti pour l’abattage de bœufs.

September 10, 2016
  • Dans sa déposition au Central CID, Me Kailash Trilochun : « We met M. Pravind Jugnauth in his office (au Sun Trust puisqu’il n’était ministre) to express our serious concerned about sabotaging the ICTA case at the Supreme Court »
  • Me Valayden dénonce la police pour le refus d’une confrontation directe entre Kailash Trilochun et l’agresseur présumé du Chairman de l’ICTA du 26 mai dernier

Faisant face à des allégations d’instructions pour agresser le Chairman de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee, Me Kailash Trilochun a apporté un éclairage nouveau sur les agissements de Pravind Jugnauth dans les coulisses du pouvoir alors que sa condamnation à 12 mois de prison dans l’affaire MedPoint était en appel.

Faisant face à des allégations d’instructions pour agresser le Chairman de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee, Me Kailash Trilochun a apporté un éclairage nouveau sur les agissements de Pravind Jugnauth dans les coulisses du pouvoir alors que sa condamnation à 12 mois de prison dans l’affaire MedPoint était en appel.

September 9, 2016

La Legal Fees Saga de Rs 19 millions de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA), payés à Me Kailash Trilochun, confirme sa dimension politique. Dès son arrivée à Maurice hier matin, le beau-frère du ministre de l’Infrastructure publique, Nando Bodha, s’est lancé dans une attaque frontale contre le leadership du MSM, en particulier envers le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth.

  • Les noms des membres du GM cités sont, entre autres, le Premier ministre, SAJ, le VPM  Showkutally Soodhun, le leader du MSM, Pravind Jugnauth, et le ministre Nando Bodha
  • Le Conseil légal à Rs 19 millions s’en prend également à un spécialiste de « Mail Hacking »

Présence de Pravind Jugnauth à la réunion du 6 avril dernier au Prime Minister’s Office, présidée par sir Anerood Jugnauth

September 6, 2016

Ashil Gujuooa, âgé de 20 ans et habitant à New-Grove et Sarvesh Dhunooah, 25 ans, résidant à Grand-Bois sont décédés des suites d’un violent accident  entre leur motocyclette et un van. La collision s’est produit vers 15 heures en ce mardi 6 septembre à Mare Tabac.

Ashil Gujuooa, âgé de 20 ans et habitant à New-Grove et Sarvesh Dhunooah, 25 ans, résidant à Grand-Bois sont décédés des suites d’un violent accident  entre leur motocyclette et un van. La collision s’est produit vers 15 heures en ce mardi 6 septembre à Mare Tabac.
La police de Rose Belle a été mandée sur les lieux et n’a pu que constater les dégâts. Selon toute probabilité les deux victimes sont morts sur le coup.

September 5, 2016

Nouvel épisode dans la série des scénarios inépuisables de l’ICTA Legal Fees Saga de Rs 19 millions. Le beau-frère du ministre de l’Infrastructure publique, Me Kailash Trilochun, qui avait pris l’engagement formel de se rendre de son propre gré au QG du Central CID ce matin pour interrogatoire Under Warning, a encore fait faux bond.

  • L’agresseur présumé et auteur des allégations contre Me Rs 19 millions, Sylvio Candahoo, pourrait être convoqué par la Commission des Droits de l’Homme dans les jours à venir
September 2, 2016
  • Un bout de corde, soupçonné d’avoir été utilisée pour ligoter la victime, Jacques Bathilde, mène à l’arrestation de Stéphane Tossé et de Danny Tamby

La thèse de l’Inside family job dans le meurtre de l’ancien constable Jacques Mathilde, à son domicile à Mont-Roches dans la nuit du 24 au 25 août, semble se préciser. Des quatre premiers suspects interpellés et inculpés provisoirement dans l’enquête de la Major Crime Investigation Team (MCIT), deux sont considérés comme avoir évolué dans le giron familial. Le neveu, Désiré Donovan Hansley Boodhun, 29 ans, qui avait été parmi les premiers témoins entendus par les hommes de l’ASP Gérard de la MCIT, a passé la nuit dernière en cellule policière et a comparu devant le tribunal de Rose-Hill ce matin pour son inculpation. Sa concubine, Anouska Manoovaloo, 23 ans, est également en garde à vue. D’autre part, les deux premiers suspects interpellés, Stéphane Tossé, bouncer et tatoueur de son état, et Danny Tamby, marin, continuent à clamer leur innocence. Toutefois, un bout de la corde qui avait été utilisée pour ligoter l’ancien Police Driver de l’ancien commissaire de police André Feillafé a débouché sur leur arrestation.

  • Un bout de corde, soupçonné d’avoir été utilisée pour ligoter la victime, Jacques Bathilde, mène à l’arrestation de Stéphane Tossé et de Danny Tamby
août 30, 2016
  • Scénarios inépuisables : Kailash Trilochun repousse son retour d’Afrique du Sud d’une semaine, soit par le vol d’Emirates Airline à 10 h 45 lundi prochain
  • Au sein du MSM, l’influence de Rama Valayden pour un « hara-kiri politique » du beau-frère du ministre Bodha est vue d’un mauvais œil.

La Legal Fees Saga de Rs 19 millions payés par l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) se joue désormais à deux niveaux. D’abord, l’enquête de la Special Cell du CCID sur l’agression au cutter du Chairman de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee, avec quatre suspects déjà en détention, et Me Kailash Trilochun, sur qui pèsent de graves allégations se faisant toujours attendre pour un interrogatoire Under Warning. Puis, les répercussions de ce scandale sur le plan politique, notamment avec des dénonciations sur les dessous de la saga, susceptibles de secouer les rangs du MSM. Il devient de plus évident qu’au fil des jours, des apparatchiks au Sun Trust ne voient pas d’un « bon œil » l’influence de Me Rama Valayden par rapport aux agissements du beau-frère du ministre de l’Infrastructure publique, Nando Bodha. En ce début de semaine, deux faits sont à retenir : le recadrage de la police par rapport au déroulement de cette enquête criminelle et ensuite le nouveau renvoi à lundi prochain du retour d’Afrique du Sud de Kailash Trilochun.

La Legal Fees Saga de Rs 19 millions payés par l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) se joue désormais à deux niveaux. D’abord, l’enquête de la Special Cell du CCID sur l’agression au cutter du Chairman de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee, avec quatre suspects déjà en détention, et Me Kailash Trilochun, sur qui pèsent de graves allégations se faisant toujours attendre pour un interrogatoire Under Warning.

août 30, 2016

L’enquête judiciaire sur le drame à GRSE instituée par le Bureau du Directeur des Poursuites publiques (DPP) s’est poursuivie hier en Cour de District de Flacq devant la Senior District Magistrate Navina Parsuramen. Plusieurs témoins y ont déposé, notamment les policiers rescapés. Les constables Girishnathsing (Pravin) Permessur et Kamleshsing Beehari ont été appelés à fournir leur version des faits sur ce drame ayant coûté la vie à quatre personnes, dont un bébé de huit mois. Leurs témoignages ont relancé la polémique sur les gilets de sauvetage car ils soutiennent que « personne ne nous a demandé de porter des gilets de sauvetage et c’était le devoir du skipper de nous le proposer ».

L’enquête judiciaire sur le drame à GRSE instituée par le Bureau du Directeur des Poursuites publiques (DPP) s’est poursuivie hier en Cour de District de Flacq devant la Senior District Magistrate Navina Parsuramen. Plusieurs témoins y ont déposé, notamment les policiers rescapés.

août 29, 2016
  • Le conseil légal à Rs 19 millions devra également accuser réception de sa lettre de révocation en tant que Chairman de la FIU signée de la présidente de la république, Ameenah Gurib-Fakim
  • Le quatrième suspect, Steeven St-Pierre, en détention policière depuis samedi, nie toute implication dans ce complot d’agression du 26 mai dernier

Me Kailash Trilochun, dont les services avaient été initialement retenus par le commissaire de police, Karl Mario Nobin, pour contester en Cour suprême une injonction logée par le Directeur des Poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, s’apprête à affronter 24 heures cruciale. Dans l’entourage de son Leading Counsel, Me Rama Valayden, on annonce que le beau-frère du ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha rentrera à Maurice d’Afrique du Sud demain. Même bénéficiant d’une dérogation qui n’est pas accordée à n’importe qui faisant l’objet de graves allégations de nature criminelle, à savoir une option de débarquer au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport sans être inquiété par le Central CID, il devra répondre devant les limiers de la Special Cell du Central CID des graves accusations de Giving instructions to commit a crime dans l’agression au cutter du Chairman de l’Information Communication Technologies Communication (ICTA), Bhanooduth Beeharee. Ensuite, sa lettre de révocation, signée de la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, en tant que Chairman de la Financial Intelligence Unit (FIU) avec des Allowances mensuelles de quelque Rs 55 000, devra lui être remise en personne. Du côté de l’enquête criminelle sur cette affaire d’agression, une guerre de tranchées fait rage au QG du Central CID avec des accusations de laxisme proférées par un camp d’enquêteurs, dénonçant ceux qui accordent une trop large marge de manœuvre aux tentatives pour déboucher sur une éventuelle rétractation du principal suspect, Sylvio Candahoo, dans ses allégations contre Me Kailash Trilochun.

  • Le conseil légal à Rs 19 millions devra également accuser réception de sa lettre de révocation en tant que Chairman de la FIU signée de la présidente de la république, Ameenah Gurib-Fakim
  • Le quatrième suspect, Steeven St-Pierre, en détention policière depuis samedi, nie toute implication dans ce complot d’agression du 26 mai dernier
août 28, 2016

Kailash Trilochun, le beau-frère du ministre de l’Infrastructure publique, Nando Bodha, a écopé d’une première sanction. Sa lettre de révocation en tant que Chairman de la Financial Intelligence Unit, institution sous la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act (FIAMLA), devait être signée durant le week-end par la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakin, sur le conseil du Premier ministre par intérim, Showkutally Soodhun.

  • La principale ligne de défense du beau-frère du ministre Bodha est que l’agression du Chairman de l’ICTA du 26 mai est intervenue après le paiement de ses honoraires
  • Quatre suspects, l’agresseur Sylvio Candahoo, Pascal Collet, Christopher Benoît et Steeven St-Pierre, déjà en détention policière
août 27, 2016

Les limiers de la Major Crime Investigation Team et ceux du CID de la Western Division misent sur les résultats des tests ADN pour insuffler un nouvel élan à l’enquête sur le meurtre de l’ex-policier Jacques Bathilde, âgé de 61 ans. Au cours des dernières 36 heures, ils ont passé au peigne fin les lieux du crime en vue de collecter tous les indices, empreintes digitales et autres prélèvements à des fins d’analyses au Forensic Science Laboratory. En attendant ces résultats scientifiques, la police maintient la thèse d’un Insider Job vu les circonstances du drame.

Les limiers de la Major Crime Investigation Team et ceux du CID de la Western Division misent sur les résultats des tests ADN pour insuffler un nouvel élan à l’enquête sur le meurtre de l’ex-policier Jacques Bathilde, âgé de 61 ans. Au cours des dernières 36 heures, ils ont passé au peigne fin les lieux du crime en vue de collecter tous les indices, empreintes digitales et autres prélèvements à des fins d’analyses au Forensic Science Laboratory.

août 26, 2016

Une autopsie pratiquée par le Dr Maxwell Monvoisin, hier après-midi, a conclu que Jacques Bathilde, 61 ans, avait succombé à une asphyxie après avoir été étouffé. Un coffre-fort fixé au mur de sa chambre a également disparu. Celui-ci contenait environ Rs 300 000, d’après Pascal, le fils de la victime. Les enquêteurs tentent actuellement de déterminer si d’autres objets auraient disparu de son domicile. Une proche de la victime a été interrogée par la MCIT à la mi-journée. Aucune arrestation n’a eu lieu pour l’heure.

Une autopsie pratiquée par le Dr Maxwell Monvoisin, hier après-midi, a conclu que Jacques Bathilde, 61 ans, avait succombé à une asphyxie après avoir été étouffé. Un coffre-fort fixé au mur de sa chambre a également disparu. Celui-ci contenait environ Rs 300 000, d’après Pascal, le fils de la victime. Les enquêteurs tentent actuellement de déterminer si d’autres objets auraient disparu de son domicile.

août 26, 2016
  • Le complice Christopher Benoît refait le trajet de l’agresseur présumé Sylvio Candahoo du 26 mai dernier

Le compte à rebours pour le retour à Maurice de Me Kailash Trilochun, le beau-frère du ministre des Infrastructures publiques, aborde une étape déterminante. En effet, après des consultations au QG du Central CID hier après-midi, Me Rama Valayden, dont les services ont été retenus par le conseil légal aux « fees » de Rs 19 millions de l’Information Communication Technologies Authority (ICTA), a indiqué que la date du retour de son client devra être confirmée en cette fin de semaine. D’autre part, Steven St-Pierre, le quatrième suspect impliqué dans le complot pour l’agression du Chairman de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee, joue à cache-cache avec les enquêteurs de la Special Cell du Central CID. Toutefois, il est attendu durant le week-end, car étant en liberté sous caution dans une affaire de trafic de drogue, cet habitant de Trou-aux-Biches devant se présenter au poste de poste de la localité selon les conditions négociées pour sa remise en liberté provisoire. De son côté, le suspect Christopher Benoît, qui a été inculpé provisoirement du délit d'entente délictueuse, a refait hier le trajet qu’il avait effectué en compagnie de l’agresseur présumé, Sylvio Candahoo, le 26 mai dernier.

Le compte à rebours pour le retour à Maurice de Me Kailash Trilochun, le beau-frère du ministre des Infrastructures publiques, aborde une étape déterminante. En effet, après des consultations au QG du Central CID hier après-midi, Me Rama Valayden, dont les services ont été retenus par le conseil légal aux « fees » de Rs 19 millions de l’Information Communication Technologies Authority (ICTA), a indiqué que la date du retour de son client devra être confirmée en cette fin de semaine.

août 26, 2016
  • Lalit : « Now is the time for an unanimous call for the closing of the illegal U.S. military base on Diego Garcia, part of Chagos »
  • Sir Anerood Jugnauth prévoit une série de contacts à Nairobi avec des chefs d’États d’Afrique en faveur de la résolution de Maurice aux Nations unies le mois prochain

À la veille de la décision des Nations unies d’inclure la résolution de Maurice sur les Chagos lors de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations Unies du mois prochain, le dossier des Chagos s’est invité aux délibérations de la 47e conférence de la Commonwealth Parliamentary Association (Africa Region). Cette conférence, qui réunit quelque 400 délégués, tous des parlementaires venant de 18 pays d’Afrique anglophone, est présidée par la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee. Cette initiative politique revient à Lalit et à des militants luttant pour le retour des Chagos sous la souveraineté de Maurice et se fait sous la forme d’une lettre ouverte, dont les copies ont été distribuées hier aux délégués présents à l’hôtel Intercontinental. En parallèle, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, qui est parti ce matin à destination de Nairobi, au Kenya, pour le TICAD VI Summit sur la coopération économique entre le Japon et l’Afrique, envisage une série de rencontres avec les chefs d’Etat et de gouvernement en vue de rallier leur soutien à la résolution de Maurice aux Nations Unies pour une Advisory Opinion de la Cour internationale de justice contre la Grande-Bretagne.

  • Lalit : « Now is the time for an unanimous call for the closing of the illegal U.S. military base on Diego Garcia, part of Chagos »
  • Sir Anerood Jugnauth prévoit une série de contacts à Nairobi avec des chefs d’États d’Afrique en faveur de la résolution de Maurice aux Nations unies le mois prochain
août 25, 2016
  • Un quatrième suspect, un dénommé Steven, celui qui a assuré le Money Trail pour le paiement, attendu au QG du Central CID
  • Reconstitution des faits et confrontation, hier, avec la participation des suspects Sylvio Candahoo, Pascal Collet et Christopher Benoît, placés en détention policière
  • Une Further Statement du Chairman de l’ICTA, Bhanoodutt Beeharee, s’avère cruciale pour compléter le dossier de la Special Cell du Central CID avant le retour de Me Rs 19 millions et Chairman de la FIU

Moins d’une semaine après l’arrestation au cutter de Sylvio Candahoo, l’agresseur présumé du Chairman de l’ICTA, de graves allégations pesant sur Me Kailash Trilochun, le beau-frère du ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha, l’enquête de la Special Cell du Central CID progresse de manière positive.

Moins d’une semaine après l’arrestation au cutter de Sylvio Candahoo, l’agresseur présumé du Chairman de l’ICTA, de graves allégations pesant sur Me Kailash Trilochun, le beau-frère du ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha, l’enquête de la Special Cell du Central CID progresse de manière positive.

août 25, 2016

Découverte  choquante dans le quartier chic de Mont-Roches ce matin. Un policier à la retraite, et de surcroît le Police Driver de l’ancien commissaire de police Dédé Feillafé, Jacques Bathilde, âgé de 61 ans, a été mortellement agressé dans son lit dans la nuit d’hier à ce matin.

Découverte  choquante dans le quartier chic de Mont-Roches ce matin. Un policier à la retraite, et de surcroît le Police Driver de l’ancien commissaire de police Dédé Feillafé, Jacques Bathilde, âgé de 61 ans, a été mortellement agressé dans son lit dans la nuit d’hier à ce matin. Tout semble indiquer que le crime a été commis vers 3 h du matin.

août 24, 2016
  • Des tentatives initiées en vue de pousser le suspect Sylvio Candahoo à se rétracter au sujet des allégations de « giving instructions to commit a crime », soit l’agression du jeudi 26 mai
  •  Le suspect Sylvio Candahoo participe à la mi-journée à une reconstitution des faits de l’agression du Chairman de l’ICTA
  •  Après Pascal Collet, un autre complice présumé de l’agresseur du Chairman de l’ICTA, Christopher Benoît, devait se constituer prisonnier à la mi-journée mais l’attente au Central CID fut vaine

La Legal Fees Saga de Rs 19 millions versées par l’Information Communication Technologies Authority (ICTA) au beau-frère du ministre des Infrastructures publiques, Me Kailash Trilochun, aborde un tournant décisif. Ainsi, le Chairman de la Financial Intelligence Unit (FIU) et Legal Adviser du commissaire de police Mario Nobin, dans l’injonction logée par le Directeur des poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, dans la Sun Tan Saga, joue à quitte ou double.

La Legal Fees Saga de Rs 19 millions versées par l’Information Communication Technologies Authority (ICTA) au beau-frère du ministre des Infrastructures publiques, Me Kailash Trilochun, aborde un tournant décisif. Ainsi, le Chairman de la Financial Intelligence Unit (FIU) et Legal Adviser du commissaire de police Mario Nobin, dans l’injonction logée par le Directeur des poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, dans la Sun Tan Saga, joue à quitte ou double.

août 22, 2016

Les obsèques de Shobam Unuth, 17 ans, et de sa jeune sœur, Dooshika Unuth, 14 ans, ont eu lieu hier après-midi au domicile de leur mère, à Tacoor Parsad Lane, Triolet. C’est également à cet endroit que les deux jeunes victimes ont poussé leur dernier soupir dans un incendie déclaré au petit matin du même jour. L’autopsie a attribué leur décès au “shock due to extensive burns”.

Les obsèques de Shobam Unuth, 17 ans, et de sa jeune sœur, Dooshika Unuth, 14 ans, ont eu lieu hier après-midi au domicile de leur mère, à Tacoor Parsad Lane, Triolet. C’est également à cet endroit que les deux jeunes victimes ont poussé leur dernier soupir dans un incendie déclaré au petit matin du même jour. L’autopsie a attribué leur décès au “shock due to extensive burns”.