Faits divers

February 25, 2017

Trois premiers membres du barreau, figurant sur la première Hit List dressée par la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême Paul Lam Shang Leen, devront en début de semaine accuser réception de leurs citations à comparaître.

Trois premiers membres du barreau, figurant sur la première Hit List dressée par la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême Paul Lam Shang Leen, devront en début de semaine accuser réception de leurs citations à comparaître.

February 22, 2017
  • Avec l’expiration, demain, du délai de trois mois pour loger une Judicial Review contre la décision de No Case to Answer du DPP, consultations d’urgence entre le Central CID et le Solicitor General’s Office
  •  Les Casernes centrales allèguent que ce n’est qu’hier qu’a été rendu le Police Case File OB 120/2015 soumis au DPP’s Office le 17 décembre 2015 avec une demande de « Further Enquiry » en date du 3 mars 2016

Le dossier d’enquête de la Betamax Saga, avec des réclamations de l’ordre de Rs 10 milliards en arbitrage international, est venu s’ajouter aux différends opposant le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, au gouvernement. À cet effet, tout semble indiquer qu’en cas de recours à une Judicial Review contre la décision du DPP dans l’affaire Betamax, la police devra retenir les services d’hommes de loi du privé comme ce fut le cas avec Me Kailash Trilochun.

Le dossier d’enquête de la Betamax Saga, avec des réclamations de l’ordre de Rs 10 milliards en arbitrage international, est venu s’ajouter aux différends opposant le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, au gouvernement. À cet effet, tout semble indiquer qu’en cas de recours à une Judicial Review contre la décision du DPP dans l’affaire Betamax, la police devra retenir les services d’hommes de loi du privé comme ce fut le cas avec Me Kailash Trilochun.

February 20, 2017

Un accident de travail mortel a été enregistré ce matin sur un chantier à Pointe-aux-Piments. Kevin Camatchee, un Curepipien âgé de 31 ans, Crane Operator de son état, a en effet trouvé la mort par électrocution. Le bras de la grue qu’il manœuvrait sur un chantier de trio Development Company Ltd a heurté une ligne de haute tension à 10h50. Transportée d’urgence au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital, la victime ne devait pas survivre à la décharge électrique qu’il avait reçue, décédant en cours de route. La police a ouvert une enquête en vue de déterminer les circonstances de ce drame. Les inspecteurs de l’Occupational Health and Safety Inspectorate du ministère du Travail et des Relations industrielles devaient également se rendre sur les lieux de l’accident en vue de s’assurer que les normes de sécurité prescrites avaient été respectées.

Un accident de travail mortel a été enregistré ce matin sur un chantier à Pointe-aux-Piments. Kevin Camatchee, un Curepipien âgé de 31 ans, Crane Operator de son état, a en effet trouvé la mort par électrocution. Le bras de la grue qu’il manœuvrait sur un chantier de trio Development Company Ltd a heurté une ligne de haute tension à 10h50.

February 19, 2017

Pendant huit jours, les proches de  Christiane Chery, âgée de 27 ans, mère d’une fillette de trois ans, habitant l’avenue Andreanum à La-Tour-Kœnig, sont restés sur le qui-vive. Elle n’avait pas donné signe de vie depuis qu’elle avait quitté son domicile sur le coup de 16h ce jeudi  9 février. Aucune nouvelle d’elle et en dépit de toutes les recherches entreprises, l’espoir de la retrouver vivante s’amenuisait au fur et à mesure que les jours passaient. Son fiancé, un ressortissant réunionnais, avec qui elle avait envisagé de refaire sa vie, était également aux abois et n’arrivait pas à comprendre ce qui aurait pu se passer. Puis, dans la journée de jeudi dernier, c’est l’effroi. Un ouvrier agricole,  affecté à lirrigation travaillant dans un champ de cannes dans les environs de Médine Business Park, Clarens Field, allait faire une découverte macabre, soit le corps d’une jeune femme, avec de graves blessures au cou et sur d’autres parties de son corps, y gisant sans vie. Avec les premières descriptions physiques, les parents devaient faire face à l’atroce réalité à l’effet que la jeune femme a été mortellement agressée. En parallèle, la police, qui avait déjà procédé à l’interpellation du chauffeur de taxi attitré de la victime, Bilal Elahee, âgé de 24 ans, mettait la pression sur ce suspect, qui finira, vendredi matin, par avouer être l’auteur de ce crime odieux par jalousie maladive.

Pendant huit jours, les proches de  Christiane Chery, âgée de 27 ans, mère d’une fillette de trois ans, habitant l’avenue Andreanum à La-Tour-Kœnig, sont restés sur le qui-vive. Elle n’avait pas donné signe de vie depuis qu’elle avait quitté son domicile sur le coup de 16h ce jeudi  9 février. Aucune nouvelle d’elle et en dépit de toutes les recherches entreprises, l’espoir de la retrouver vivante s’amenuisait au fur et à mesure que les jours passaient.

February 18, 2017

Les dernières 24 heures ont été déterminantes dans l'enquête de la Major Crime Investigation Team (MCIT) sur le meurtre de Christiana Chery, jeune femme de 27 ans. Elle avait été retrouvée sans vie avec des blessures dans un champ de cannes à l'arrière du Medine Business Park donnant sur la route de Rivière-Noire. Le meurtrier présumé, Mohamud Bilall Elahee, chauffeur de taxi de 24 ans habitant Quinze-Cantons, Vacoas, arrêté mercredi dernier, est passé aux aveux au sujet de ce meurtre avec pour toile de fond la jalousie. Dans un premier temps, il a été conduit sous forte escorte policière en vue de retrouver l'arme du crime.

Les dernières 24 heures ont été déterminantes dans l'enquête de la Major Crime Investigation Team (MCIT) sur le meurtre de Christiana Chery, jeune femme de 27 ans. Elle avait été retrouvée sans vie avec des blessures dans un champ de cannes à l'arrière du Medine Business Park donnant sur la route de Rivière-Noire.

February 17, 2017

Le corps de Christiana Chery, une habitante de La Tour Kœnig, Pointe-aux-Sables, âgée de 27 ans et portée manquante depuis le 9 février, a été découvert hier après-midi dans un champ de cannes en face du Business Park à Bambous par un employé de Médine. La CID de Port-Louis, des enquêteurs de la Major Crime Investigation Team (MCIT) et des officiers du Scene of Crime Office (SOCO) s’étaient rendus sur les lieux pour prélever des empreintes.

Le corps de Christiana Chery, une habitante de La Tour Kœnig, Pointe-aux-Sables, âgée de 27 ans et portée manquante depuis le 9 février, a été découvert hier après-midi dans un champ de cannes en face du Business Park à Bambous par un employé de Médine. La CID de Port-Louis, des enquêteurs de la Major Crime Investigation Team (MCIT) et des officiers du Scene of Crime Office (SOCO) s’étaient rendus sur les lieux pour prélever des empreintes.

February 16, 2017

Après Patrick Pondor, 48 ans, laboureur de son état, et Mohamad Yunus Dhundass, 24 ans, de Curepipe, deux autres suspects ont été interpellés, depuis hier,  Ils sont Kumarsing Ancharaz, habitant Beau-Bassin, et Gaëtan Lindsay, de la Tour Kœnig. Ils sont tous soupçonnés d’être impliqués dans un réseau de véhicules volés. Kumarsing Ancharaz et Gaëtan Lindsay ont pu retrouver la liberté conditionnelle après leur comparution pour forgery. 

  • Deux « main suspects » attendus avec leur avocat
February 27, 2017

Abdool Hafiz, 45 ans, habitant, domicilié à la rue Edgar Laurent, Plaine-Verte, soupçonné d’avoir agressé Oomar Rossan, 44 ans, à coups de couteau, a été arrêté hier par la Criminal Investigation Division de Port-Louis nord.

Abdool Hafiz, 45 ans, habitant, domicilié à la rue Edgar Laurent, Plaine-Verte, soupçonné d’avoir agressé Oomar Rossan, 44 ans, à coups de couteau, a été arrêté hier par la Criminal Investigation Division de Port-Louis nord.

February 27, 2017

La décision a été confirmée par le représentant de l’Office of the Director of Public Prosecutions devant le tribunal de Port-Louis en début d’après-midi. L’ancien ministre de l’Environnement, Raj Dayal, sera déféré devant la Cour intermédiaire où il devra répondre d’une accusation formelle sous l'article 4 de la Prevention of Corruption Act dans le cadre de l’enquête de l’Independent Commission Against Corruption dans la Bal Kouler Saga remontant à mars 2016.

La décision a été confirmée par le représentant de l’Office of the Director of Public Prosecutions devant le tribunal de Port-Louis en début d’après-midi.

February 27, 2017

Adila Joomun, 19 ans, a succombé à un accident de la route à Gros-Cailloux hier. Le conducteur du van dans lequel elle se trouvait, Privthivee Huzarfuthy, 20 ans, habitant Petite-Rivière, de même que deux autres passagers ont été admis à l’hôpital.

Adila Joomun, 19 ans, a succombé à un accident de la route à Gros-Cailloux hier. Le conducteur du van dans lequel elle se trouvait, Privthivee Huzarfuthy, 20 ans, habitant Petite-Rivière, de même que deux autres passagers ont été admis à l’hôpital.

February 27, 2017

Adila Joomun, 19 ans, a succombé à un accident de la route à Gros-Cailloux hier. Le conducteur du van dans lequel elle se trouvait, Privthivee Huzarfuthy, 20 ans, habitant Petite-Rivière, de même que deux autres passagers ont été admis à l’hôpital.

Adila Joomun, 19 ans, a succombé à un accident de la route à Gros-Cailloux hier. Le conducteur du van dans lequel elle se trouvait, Privthivee Huzarfuthy, 20 ans, habitant Petite-Rivière, de même que deux autres passagers ont été admis à l’hôpital.

February 25, 2017

Doobdev Tamania réclamait des dommages de Rs 5 M à un chauffeur de camion et à une compagnie d’assurances à la suite d’un accident de la route survenu dans la matinée du 7 mai 2012 alors qu’il était à bicyclette. Le camion transportait une bâche qui n’avait pas été fixée convenablement et qui a heurté de plein fouet le plaignant, qui a perdu connaissance après le choc. La juge Devianee Beesoondoyal a toutefois trouvé qu’une somme de Rs 200 000 était appropriée pour le dédommager.

Doobdev Tamania réclamait des dommages de Rs 5 M à un chauffeur de camion et à une compagnie d’assurances à la suite d’un accident de la route survenu dans la matinée du 7 mai 2012 alors qu’il était à bicyclette. Le camion transportait une bâche qui n’avait pas été fixée convenablement et qui a heurté de plein fouet le plaignant, qui a perdu connaissance après le choc.

February 25, 2017

L’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam, ainsi que les deux ex-DCP, Dev Jokhoo et Ravine Sooroojebally, seront de retour en Cour intermédiaire ce mardi dans le cadre du procès qui leur est intenté concernant les incidents survenus au bungalow de Roches-Noires dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. L'affaire prendra sur le fond avec les premiers témoins après que la poursuite ait accepté, lors de la dernière audience, de communiquer les relevés téléphoniques de Jokhoo et Sooroojebally.

L’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam, ainsi que les deux ex-DCP, Dev Jokhoo et Ravine Sooroojebally, seront de retour en Cour intermédiaire ce mardi dans le cadre du procès qui leur est intenté concernant les incidents survenus au bungalow de Roches-Noires dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. L'affaire prendra sur le fond avec les premiers témoins après que la poursuite ait accepté, lors de la dernière audience, de communiquer les relevés téléphoniques de Jokhoo et Sooroojebally.

February 25, 2017

Le 16 février dernier, Shashi Monebhurrun, un éducateur de 23 ans habitant Montagne-Blanche, se faisait violemment agresser par trois individus. Ces derniers – Sunjiv Bhoojudhur, 35 ans et habitant Brisée-Verdière, Akash Seeboruth, 34 ans de Belle-Vue-Maurel et Shabeer Hussein Darbaree, un habitant de Flacq âgé de 39 ans – ont été arrêtés par les policiers de Moka mercredi. Le premier suspect, Sunjiv Bhoojudhur, qui n'est autre que l'oncle de la victime, soupçonnait son neveu d'être l'amant de son épouse.

Le 16 février dernier, Shashi Monebhurrun, un éducateur de 23 ans habitant Montagne-Blanche, se faisait violemment agresser par trois individus. Ces derniers – Sunjiv Bhoojudhur, 35 ans et habitant Brisée-Verdière, Akash Seeboruth, 34 ans de Belle-Vue-Maurel et Shabeer Hussein Darbaree, un habitant de Flacq âgé de 39 ans – ont été arrêtés par les policiers de Moka mercredi.

February 25, 2017

L’audition des témoins dans le procès en Cour d’assises intenté à Vigeshwur Bholal, 19 ans, et Bassoodev Ketwaroo, 23 ans, pour le meurtre de Mamade Issoof Elauhee à Rochester Falls a pris fin jeudi, de même que les plaidoiries de la défense et le réquisitoire de la poursuite. Le juge Benjamin Marie Joseph a ajourné le procès à lundi. Le jury sera appelé à délibérer avant que le juge ne prononce la sentence.

L’audition des témoins dans le procès en Cour d’assises intenté à Vigeshwur Bholal, 19 ans, et Bassoodev Ketwaroo, 23 ans, pour le meurtre de Mamade Issoof Elauhee à Rochester Falls a pris fin jeudi, de même que les plaidoiries de la défense et le réquisitoire de la poursuite. Le juge Benjamin Marie Joseph a ajourné le procès à lundi. Le jury sera appelé à délibérer avant que le juge ne prononce la sentence.

February 25, 2017

Un receveur d’autobus est soupçonné d’être l’auteur de plusieurs viols sur des collégiennes et est activement recherché par la police. Son dernier forfait remonterait au 27 janvier. Ce jour-là, une adolescente de 14 ans qui fréquente une institution secondaire du Sud a consigné une déposition au poste de police de Rose-Belle. L’adolescente a raconté que son petit ami et elle s’étaient rendus plus tôt dans un bâtiment abandonné à Rose-Belle pour y passer du bon temps.

Un receveur d’autobus est soupçonné d’être l’auteur de plusieurs viols sur des collégiennes et est activement recherché par la police. Son dernier forfait remonterait au 27 janvier. Ce jour-là, une adolescente de 14 ans qui fréquente une institution secondaire du Sud a consigné une déposition au poste de police de Rose-Belle.

February 25, 2017

Ils sont remontés et réclament d’urgence « des “corrective measures” dans les court et moyen termes. Sinon, la situation va rapidement se détériorer, comme à l’étranger ». Ces officiers du service pénitentiaire ne comptent pas quatre ou cinq années de service mais ont fait, pour la plupart, carrière dans nos prisons. Le lien intrinsèque entre la drogue et la prison, soutiennent-ils, est « un problème qui ne va pas se résoudre en un tournemain. » D’où leurs espoirs que « la Commission d’enquête sur la drogue fasse un travail de recherches d’informations et de faits. Et que leurs recommandations soient fortes et prises en considération par les dirigeants et l’establishment de la prison. »

Ils sont remontés et réclament d’urgence « des “corrective measures” dans les court et moyen termes. Sinon, la situation va rapidement se détériorer, comme à l’étranger ». Ces officiers du service pénitentiaire ne comptent pas quatre ou cinq années de service mais ont fait, pour la plupart, carrière dans nos prisons.

February 25, 2017

Une Mauricienne, qui vivait en Suisse avec son époux, avait saisi la Cour suprême car ses proches lui aurait refusé l'accès au premier étage d'une propriété familiale alors qu'ils avaient dépensé environ Rs 2 M pour financer la construction de cet étage pour s'y établir. Le juge Nicholas Oh San-Bellepeau, qui a entendu cette affaire, a estimé que le couple n'a pu prouver qu'il avait entièrement financé la construction de cet étage, d'autant plus que la veuve et la fille du défunt ont soutenu que le couple leur envoyait de l'argent pour les aider à préparer un mariage.

Une Mauricienne, qui vivait en Suisse avec son époux, avait saisi la Cour suprême car ses proches lui aurait refusé l'accès au premier étage d'une propriété familiale alors qu'ils avaient dépensé environ Rs 2 M pour financer la construction de cet étage pour s'y établir.

February 23, 2017

L’ordre intérimaire interdisant à la Mauritius Housing Corporation (MHC) d’instituer un comité disciplinaire contre Ranjivsingh Rishi Kumar Boolauck, celui derrière les allégations de fraude de Rs 700 M à la MHC, a été levé hier par la Cour suprême. La juge Rita Teelock avait émis l’ordre d’injonction contre la MHC le 15 février dernier. Ranjivsingh Rishi Kumar Boolauck compte contester la légalité de cet exercice.

L’ordre intérimaire interdisant à la Mauritius Housing Corporation (MHC) d’instituer un comité disciplinaire contre Ranjivsingh Rishi Kumar Boolauck, celui derrière les allégations de fraude de Rs 700 M à la MHC, a été levé hier par la Cour suprême. La juge Rita Teelock avait émis l’ordre d’injonction contre la MHC le 15 février dernier. Ranjivsingh Rishi Kumar Boolauck compte contester la légalité de cet exercice.

February 23, 2017

Tirvengadum Moonesawmy, un récidiviste notoire soupçonné du vol d’une voiture de la marque Toyota sur l’aire de stationnement de Grand-Bassin, a été arrêté hier par la CID de Vacoas. Ayant constaté que sa voiture avait disparu, le propriétaire a consigné une déposition à la police.

Tirvengadum Moonesawmy, un récidiviste notoire soupçonné du vol d’une voiture de la marque Toyota sur l’aire de stationnement de Grand-Bassin, a été arrêté hier par la CID de Vacoas. Ayant constaté que sa voiture avait disparu, le propriétaire a consigné une déposition à la police. Alertée, la brigade criminelle de Vacoas a effectué une patrouille dans la région et a retrouvé la voiture dans un champ de cannes non loin du lieu de prière.

February 22, 2017

Le litige qui oppose Laina Rawat, la fille du Chairman Emeritus de la BAI, Dawood Rawat, à la Financial Intelligence Unit (FIU) a été appelé en chambre commerciale de la Cour suprême mardi alors que la FIU a décidé d'augmenter le montant du retrait mensuel auquel à droit Laina Rawat à Rs 155 800. Mais les démarches n'ont pu être finalisées en raison d'une facture d'électricité faisant partie des documents soumis en cour, qui a attiré l'attention de la FIU, un autre nom que celui de Laina Rawat y figurant.

Le litige qui oppose Laina Rawat, la fille du Chairman Emeritus de la BAI, Dawood Rawat, à la Financial Intelligence Unit (FIU) a été appelé en chambre commerciale de la Cour suprême mardi alors que la FIU a décidé d'augmenter le montant du retrait mensuel auquel à droit Laina Rawat à Rs 155 800.

February 22, 2017

Le nouveau procès intenté à l’Ougandais Robert Dzitse pour trafic de drogue a été appelé hier devant la juge Rita Teelock, siégeant aux Assises. Après avoir demandé lors de la dernière séance que la drogue saisie soit de nouveau analysée, le représentant de la poursuite, Me Raj Baungally, a informé la cour que cet exercice a été effectué et qu’une copie du rapport a été communiquée à la défense. Le procès sera entendu le 27 mars 2017.

Le nouveau procès intenté à l’Ougandais Robert Dzitse pour trafic de drogue a été appelé hier devant la juge Rita Teelock, siégeant aux Assises. Après avoir demandé lors de la dernière séance que la drogue saisie soit de nouveau analysée, le représentant de la poursuite, Me Raj Baungally, a informé la cour que cet exercice a été effectué et qu’une copie du rapport a été communiquée à la défense.

February 22, 2017

Le procès en réclamation intenté par Pravind Jugnauth en tant qu’ex-ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation à l’État et à l’assistant commissaire de police Pregassen Vuddamalay pour son arrestation le 26 décembre 2012, autour de l’affaire de pédophilie alléguée au Mauritius Institute of Training and Development (MITD), a été appelé hier devant le Master and Registrar de la Cour suprême.

Le procès en réclamation intenté par Pravind Jugnauth en tant qu’ex-ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation à l’État et à l’assistant commissaire de police Pregassen Vuddamalay pour son arrestation le 26 décembre 2012, autour de l’affaire de pédophilie alléguée au Mauritius Institute of Training and Development (MITD), a été appelé hier devant le Master and Registrar de la Cour suprême.

February 22, 2017

Une douzaine de témoins ont été entendus hier dans le procès intenté à Vigeshwur Bholal, 19 ans, et Bassoodev Ketwaroo, 23 ans, tous deux poursuivis pour le meurtre de Mamade Issoof Elauhee pour une histoire d'argent. Les dépositions données à la police par les deux accusés ont été lues en cour. Ces derniers avaient affirmé que la victime « était un ami » et que le jour des faits allégués, ils avaient décidé « de s'en prendre à lui pour voler l'argent qu'il avait en sa possession ».

Une douzaine de témoins ont été entendus hier dans le procès intenté à Vigeshwur Bholal, 19 ans, et Bassoodev Ketwaroo, 23 ans, tous deux poursuivis pour le meurtre de Mamade Issoof Elauhee pour une histoire d'argent. Les dépositions données à la police par les deux accusés ont été lues en cour.