Faits divers

April 24, 2017

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), qui est déjà en présence d’indications préliminaires des  informations sur le réseau derrière la plus importante cargaison d’héroïne saisie dans cette partie de l’océan Indien, met actuellement la dernière main en vue de l’interrogatoire de Navin Kistnah, 34 ans, Custom Clerk de son état et habitant Petite-Rivière. Ainsi, tout semble indiquer que ce suspect fait durer le suspense quant à ses confessions susceptibles de pouvoir démanteler d’importants pans de la mafia de la drogue à Maurice. Ce matin, il a comparu sous forte escorte policière devant le tribunal de Port-Louis pour la reconduction de sa détention en cellule policière.

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), qui est déjà en présence d’indications préliminaires des  informations sur le réseau derrière la plus importante cargaison d’héroïne saisie dans cette partie de l’océan Indien, met actuellement la dernière main en vue de l’interrogatoire de Navin Kistnah, 34 ans, Custom Clerk de son état et habitant Petite-Rivière.

April 20, 2017

Que ce soit du côté de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) ou de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC), l’heure est à l’offensive dans les enquêtes sur les saisies record de mars dernier d’une valeur marchande de Rs 2,5 milliards. Sur la base des premiers éléments fournis dans le cadre d’une première Voluntary Statement consignée par le suspect Navin Kistnah depuis son rapatriement du Mozambique via l’Afrique du Sud, les hommes du Deputy Commisioner of Police, Choolun Bhojoo, directeur général de l’ADSU, ont déjà établi une première liste de suspects à être interpellés. Les premières opérations ont démarré hier avec l’arrestation d’Imteeyaz Baccus, un habitant de Coromandel dans la trentaine. De nouvelles arrestations sont à prévoir au fur et à mesure que progresse l’enquête du côté des Casernes centrales.

  • Avec une première « Voluntary Statement » de Navin Kistnah, les hommes du DCP Bhojoo procèdent à de nouvelles arrestations, soit celle d’Imteeyaz Baccus
  •  Sur la base d’un « Karne Laboutik » avec une soixantaine de noms, dont plus d’une dizaine d’hommes de loi, et y compris Navin Kistnah, l’ICAC aborde une nouvelle phase de l’enquête axée sur le Money Laundering
April 19, 2017

Après ses trois premiers jours de détention dans des conditions de haute sécurité au QG de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), le Prime Suspect dans la saisie de 135 kg d’héroïne du 9 mars dernier, Navin Kistnah, affirme être prêt à collaborer avec les autorités. C’est ce qui ressort de l’entourage de cet Honorary Member d’une écurie affiliée au Mauritius Turf Club. En effet, Navin Kistnah, qui détient la clé du mystère des compresseurs rembourrés de sachets d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 2,5 milliards pour les trois saisies du mois de mars dernier lors des opérations conjointes de l’ADSU et de la Customs Anti-Narcotics Team de la Mauritius Revenue Authority, devra confirmer cette position dans les prochains jours. Hier s’est déroulée une première prise de contacts entre le suspect et le panel d’hommes de loi chargé de le défendre, dont Mes Neelkant Dulloo, Vinesh Boodhoo et Avinash Bissasur, et Me Rama Valayden en tant que Leading Counsel.

Après ses trois premiers jours de détention dans des conditions de haute sécurité au QG de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU), le Prime Suspect dans la saisie de 135 kg d’héroïne du 9 mars dernier, Navin Kistnah, affirme être prêt à collaborer avec les autorités. C’est ce qui ressort de l’entourage de cet Honorary Member d’une écurie affiliée au Mauritius Turf Club.

April 18, 2017

Après l’étape préliminaire de l’inculpation provisoire d’hier dans la saisie des 135 kg d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 2 milliards, l’heure de vérité s’est approchée à grands pas pour Navin Kistnah, un habitant Petite-Rivière âgé de 34 ans. En effet, dès cet après-midi a débuté au QG de l’ADSU, aux Casernes centrales, son interrogatoire Under Warning sous haute sécurité au sujet des tenants et aboutissants de ce réseau de drogue au-dessus de tout soupçon. Mais dès les premiers contacts avec ses proches, après sa comparution devant la magistrate Navina Parsuramen, siégeant au tribunal de Port-Louis, il a laissé entendre que ce ne sera pas une partie facile même si les premiers nommés continuent à clamer son innocence dans cette importation record d’héroïne.

Une autre zone d’ombre à élucider demeure l’identité et le rôle du Custom Broker Homanchal Ramdin, un habitant de Vallée-des-Prêtres recherché par l’ADSU et l’ICAC

April 17, 2017

Depuis samedi, les multiples enquêtes sur des saisies record d’héroïne, soit les 135 kilos du 9 mars, les 20 kilos du 24 mars et les deux kilos du 25 mars, d’une valeur marchande de Rs 2,5 milliards, ont pris une nouvelle tournure. Ainsi, le Prime Suspect, Navin Kistnah, qui était en fuite en Afrique du Sud et au Mozambique depuis le 8 mars dernier, est revenu sous le contrôle des limiers de l’ADSU.

  • Comparution devant le tribunal de Port-Louis reportée à aujourd’hui pour les charges provisoires d’importation d’héroïne « with an averment of trafficking »
April 6, 2017

L'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a sur les bras un autre colis de 16 kilos d'héroïne, établissant un nouveau record de saisies pour le mois de mars, soit 173 kilos, passant la barre des Rs 3 milliards de valeur marchande. Ce colis était arrivé à Maurice par courrier depuis le 19 mars dernier. Les 16 kilos de drogue avaient été embarqués au Nigeria à destination de Maurice. L'exercice de Contriol Delivery, qui avait été initié pour la livraison, n'a pas donné les résultats escomptés avec l'ADSU décidant de mettre un terme à l'opération en fin de matinée de ce jeudi.

L'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) a sur les bras un autre colis de 16 kilos d'héroïne, établissant un nouveau record de saisies pour le mois de mars, soit 173 kilos, passant la barre des Rs 3 milliards de valeur marchande. Ce colis était arrivé à Maurice par courrier depuis le 19 mars dernier. Les 16 kilos de drogue avaient été embarqués au Nigeria à destination de Maurice.

April 6, 2017

Quatre semaines se sont écoulées depuis la plus importante saisie d’héroïne qui s'est déroulée sur le territoire mauricien, soit 135 kilos d’une valeur de Rs 2 milliards, suivie de deux autres cas de saisies de 20 kilos et de deux kilos, par l’Anti-Drug and Smuggling Unit et la Customs Anti-Narcotics Team de la Mauritius Revenue Authority. L’enquête au pénal semble toutefois être au point mort. Le dernier développement en date, à savoir la mission confiée au directeur général du National Security Service, Lockdev Hoolass, et l’ASP Deeal, suscite davantage de questions que de réponses. Pour cause : cette affaire aurait techniquement dû relever de l’Investigating Agency, de ce fait l’ADSU, ou de la cellule d’Interpol à Maurice. Néanmoins, la fuite de cette information n’est pas du goût de l’hôtel du gouvernement, qui a réclamé une enquête de haut niveau afin de situer les responsabilités dans cette affaire. De son côté, l’Independent Commission against Corruption (ICAC), qui se consacre au volet de “Money Laundering” dans cette importation de drogue, adopte la tactique de la « tenaille » contre Shahebzada Azaree, aussi connu sous le nom de Dade, patron de Gloria Fast Food et compère de Navin Kistnah au Champ de Mars.

Quatre semaines se sont écoulées depuis la plus importante saisie d’héroïne qui s'est déroulée sur le territoire mauricien, soit 135 kilos d’une valeur de Rs 2 milliards, suivie de deux autres cas de saisies de 20 kilos et de deux kilos, par l’Anti-Drug and Smuggling Unit et la Customs Anti-Narcotics Team de la Mauritius Revenue Authority. L’enquête au pénal semble toutefois être au point mort.

April 5, 2017
  • Pour les besoins de cette transaction immobilière, les promoteurs, dont Alvaro Sobrinho, ont dû effectuer un dépôt de Rs 250 millions en janvier dernier à la signature d’un contrat préliminaire de réservation devant notaire
  • À la conclusion de ce deal, le groupe Alvaro Sobrinho sera propriétaire majoritaire des 200 « apartments, townhouses and villas » de Royal Park à Balaclava
  • Mauricio Fernandes, Deputy CEO de l’ASA Group, entendu “Under Warning” de nouveau en début de semaine par le Central CID
  • La FSSC dénonce la « Premature Action » de la FSC à l’encontre du Head Supervision – Global Business Vikash Doongoor

La Private Notice Question d’hier du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a ouvert un nouveau front dans l’Alvaro Sobrinho Saga – State House Connection. En jetant son dévolu sur le projet de Royal Park Luxury Real Estate de Balaclava, le confident de la présidente de la République, Alvaro Sobrinho, a confirmé ses ambitions de magnat de  l’immobilier haut de gamme avec des centaines de millions de roupies déjà engagées.

La Private Notice Question d’hier du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a ouvert un nouveau front dans l’Alvaro Sobrinho Saga – State House Connection. En jetant son dévolu sur le projet de Royal Park Luxury Real Estate de Balaclava, le confident de la présidente de la République, Alvaro Sobrinho, a confirmé ses ambitions de magnat de  l’immobilier haut de gamme avec des centaines de millions de roupies déjà engagées.

April 4, 2017

Depuis mardi dernier, les proches de Navin Kistnah, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt international à la demande de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) dans la saisie record de Rs 2 milliards d’héroïne, sont sans nouvelles du suspect. Ce jour-là, il avait sommairement indiqué au téléphone à un de ses parents qu’il avait été arrêté par les autorités au Mozambique. Entre-temps, les proches ont reçu d’autres appels de nature inquiétante venant de tierce partie réclamant jusqu’à 5 000 dollars américains en vue d’entreprendre des démarches pour sortir le Manager de Kun Management International Ltd du guêpier dans lequel il se trouve à Maputo après avoir fui successivement Maurice et l’Afrique du Sud. Sur le front de l’enquête de l’Independent Commission Against Corruption, le Stable Manager Simon Jones a préféré solliciter et obtenir un renvoi de son rendez-vous d’hier pour interrogatoire Under Warning au sujet des connexions avec le tandem Kistnah/Azaree. Il sera assisté d’un conseil légal de son choix lors de la prochaine convocation.

  • Les Casernes centrales maintiennent : « Aucune information officielle du Mozambique au sujet de l’arrestation de Navin Kistnah »
  • Des proches envisagent de se rendre au Mozambique pour confirmation vu qu’ils sont déjà en présence d’une demande de 5 000 dollars US pour des « démarches »
  • Rendez-vous raté, hier, pour le Stable Manager Simon Jones, qui retient les services de conseil légal pour la prochaine audition Under Warning
April 3, 2017

Plus de six ans après le meurtre de Michaela Harte, dans une chambre de l’ex-Legends Hotel à Grand-Gaube, l’époux de la victime, John McAreavey, est toujours en quête de la vérité dans cette affaire. Arrivé, samedi, en compagnie de sa sœur, avocate de profession, et le frère de la victime, il multiplie les contacts au plus haut niveau, soit le Directeur des Poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, et les responsables du Central CID. Il prévoit d’animer un point de presse, demain, en vue de faire état de ses contacts au sujet de l’évolution de l’enquête de la police sur ce meurtre non-résolu à ce jour et pour lancer un ultime appel à témoins.

Plus de six ans après le meurtre de Michaela Harte, dans une chambre de l’ex-Legends Hotel à Grand-Gaube, l’époux de la victime, John McAreavey, est toujours en quête de la vérité dans cette affaire. Arrivé, samedi, en compagnie de sa sœur, avocate de profession, et le frère de la victime, il multiplie les contacts au plus haut niveau, soit le Directeur des Poursuites publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, et les responsables du Central CID.

April 3, 2017

C’est confirmé ! Le fugitif dans la saisie record de 135 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 2 milliards et probablement dans les deux autres perquisitions subséquentes de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et de la Customs Anti-Narcotics Team de la Mauritius Revenue Authority de 20 kilos et de deux kilos, estimés à plus de Rs 2,4 milliards, Navin Kistnah, a été appréhendé par Interpol suite à l’exécution d’un mandat d’arrêt international. Les détails glanés par Le Mauricien de sources proches de la famille indiquent que depuis mardi dernier, celui qui est soupçonné d’être l’executing arm du réseau de trafiquants de drogue utilisant des compresseurs, est en détention policière dans une des régions de Maputo au Mozambique. Mais en fin de semaine dernière, les Casernes centrales, et plus particulièrement le QG de l’ADSU, laissaient entendre qu’elles ne détenaient aucune information officielle quant à ce développement majeur. Lors de la réunion du comité central du MSM, samedi, le Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth, a fat état de sa conviction que le dénommé Kistnah sera arrêté, mettant fin à sa fuite sans ajouter de précisions.

C’est confirmé ! Le fugitif dans la saisie record de 135 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 2 milliards et probablement dans les deux autres perquisitions subséquentes de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et de la Customs Anti-Narcotics Team de la Mauritius Revenue Authority de 20 kilos et de deux kilos, estimés à plus de Rs 2,4 milliards, Navin Kistnah, a été appréhendé par Interpol suite à l’exécution d’un mandat d’arrêt international.

April 1, 2017

Vingt-cinq jours après son départ précipité en Afrique du Sud pour éviter une arrestation par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) avec la saisie record de 135 kilos d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 2 milliards, la fin de cavale serait en vue pour Navin Kistnah, habitant Petite-Rivière. C’est du moins des indications qui se dégagent dans certains milieux officieux, qui suivent de près l’évolution de cette enquête suite à l’opération conjointe de l’ZDSU et de la Customs Anti-Narcotics Team de la Mauritius Revenue Authority à l’arrivée du MSC Ivana d’Afrique du Sud le 9 mars dernier.

  • L’ICAC multiplie les descentes au Champ-de-Mars avec des dossiers sur des propriétaires d’une dizaine de chevaux emportés à des fins d’enquête hier matin
  • Le Stable Manager Simon Jones, malmené lors de son audition d’hier au QG de l’ICAC, sous le coup d’une prochaine séance d’interrogatoire Under Warning
March 28, 2017

L’Independent Commission Against Corruption et l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) sont sur la piste du gérant de Gloria Fast Food, Shahebzada Azaree, aussi connu sous le nom de Dade, dans le cadre de l’enquête sur les dernières saisies de drogue, principalement les 135 kilos d’une valeur de Rs 2 milliards du 9 mars.

  • Le Stable Manager Simon Jones entendu par l’ICAC  au sujet de ses liens avec le propriétaire de Gloria Fast Food, intéressé à faire l’acquisition de Kilroy pour Rs 600 000
  • Un autre frère de Navin Kistnah convoqué aujourd’hui au QG de l’ICAC pour interrogatoire
  • Des formalités pour les premiers Freezing Orders logées probablement devant des juges siégeant en référé la semaine prochaine
March 26, 2017

La série de saisies de drogue, principalement de l’héroïne dans le port, se poursuit. Hier encore, la traque des trafiquants a débouché sur la découverte de deux kilos d’héroïne et de 25 kilos de gandia d’une valeur marchande de Rs 50 millions au Aurélie Perrine Terminal dans le port.

  • L’ADSU et la Customs Anti-Narcotics Team de la MRA sur le qui-vive avec des indications au sujet de trois prochains conteneurs pour le tandem Kistnah-Dewdanee
  • Après les 20 kg d’héroïne du MSC Filomena vendredi, la douane procède à la saisie de deux kilos d’héroïne  et de 25 kg de gandia d’une valeur de Rs 50 M au Aurélie Perrine Terminal dans le port hier
March 26, 2017

Intervenant lors de la remise de titres de propriété à des bénéficiaires du VRS 2 à Ferney hier, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a réitéré sa détermination à combattre le trafic de drogue. Il a indiqué qu’à ce sujet, il n’a « de leçons à apprendre de personne ». De même, il a déclaré que c’est lui « qui donne l’ordre pour les arrestations », même quand il s’agit de personnes qu’il connaît. Pravind Jugnauth a réaffirmé sa vision de faire de Maurice un pays moderne et a annoncé l’application de l’économie digitale pour bientôt. De même, il a dit investir dans la sécurité avec le projet de Safe City, lancé sur une base pilote prochainement.

Intervenant lors de la remise de titres de propriété à des bénéficiaires du VRS 2 à Ferney hier, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a réitéré sa détermination à combattre le trafic de drogue. Il a indiqué qu’à ce sujet, il n’a « de leçons à apprendre de personne ». De même, il a déclaré que c’est lui « qui donne l’ordre pour les arrestations », même quand il s’agit de personnes qu’il connaît.

March 25, 2017

L’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et la Customs Anti-Narcotics Team de la Mauritius Revenue Authority (MRA), qui étaient sur le qui-vive depuis le début de la semaine, sont de nouveau passées à l’offensive dans le port, hier après-midi. Le bilan de cette opération conjointe, soit la deuxième en autant de semaines, se résume à la saisie de 20 kilos d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 350 millions. Mais le fait brutal demeure que le Modus Operandi adopté par les trafiquants de drogue pour cette nouvelle cargaison d’héroïne est similaire à celui pour la tentative de contrebande de 135 kilos de drogue, évalués à Rs 2 milliards à bord du MSC Ivana du 9 mars dernier. Ce qui laisse supposer que le même réseau d’approvisionnement et de réception de la cargaison était à l’œuvre. Toutefois, le Deputy Commissioner of Police et patron de l’ADSU, Choolun Bhoyjoo, s’est gardé, face aux journalistes, dans la soirée d’hier, de tirer les mêmes conclusions, préférant laisser suivre l’évolution de l’enquête. Par ailleurs, aucune indication quant à des arrestations lors de cette opération. En parallèle, l’Independent Commission Against Corruption (ICAC)  poursuit son enquête dans le volet de blanchiment de fonds dans le circuit des courses hippiques organisées par le Mauritius Turf Club (MTC). Hier, Jean-Michel Henry, entraîneur au MTC, a été entendu par des limiers de l’ICAC au sujet des propriétaires de trois chevaux, notamment Rampant Ice, Jambamman et Don’t Tell Mama. Le frère de Navin Kistnah, qui doit retourner prochainement au QG de l’ICAC, a soutenu qu’il ne sait rien du business de celui sur qui pèse un mandat d’arrêt international.

Dès le début d’hier après-midi, une effervescence régnait du côté de l’ADSU et de la douane, en particulier dans la région du Mauritius Container Park dans le port. Très vite, la nouvelle allait se répandre comme une traînée de poudre au sujet d’une nouvelle opération de saisie d’héroïne dans des conteneurs débarqués à Port-Louis.

March 24, 2017

Une année après le début de l’enquête de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) dans l’affaire du prêt de 1,1 million d’euros obtenu par le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo de la State Bank of Mauritius, l’Office of the Director of Public Prosecutions a conclu à une No Further Action dans cette affaire.

  • La Banque de Maurice appelée à sanctionner la SBM « for any breach of the Bank of Mauritius Guidelines in relation to its banking procedures »
  • Le 7 novembre 2016, l’ICAC avait conclu à une « insufficient evidence against Mr Lutchmeenaraidoo »
March 24, 2017

L’Independent Commission against Corruption (ICAC), qui se concentre sur la Horse Racing Connection dans la saisie record de 135 kilos d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 2 milliards, procède depuis ce matin à l’interrogatoire du frère de Navin Kistnah.

  • Le DCP Bhoyjoo de retour de mission depuis hier
  • L’ICAC établit l’axe entre Navin Kistnah et un homme d’affaires des Plaines-Wilhems, et figure bien connue du Champ de Mars
March 23, 2017

Jalil Baccar, habitant la banlieue de Port-Louis, n’est officiellement pas salarié. Il était propriétaire d’une tabagie « renommée » qu’il loue maintenant depuis trois ans. Et occasionnellement, il est chauffeur de taxi pour un Mauricien vivant en France. Cependant, son compte en banque, avec « plusieurs virements en liquide », a intrigué la Commission Lam Shang Leen. « Pour un homme qui, selon nos renseignements, est “sans emploi”, cela a de quoi soulever des questions ! » L’homme concède de plus être un « oncle de Naserah Vavra, épouse de Siddick Islam, alias Ner ». Or, ce dernier purge une peine de 30 ans pour importation de drogue tandis que Naserah Vavra, surtout connue comme la « Reine de Plaine-Verte », a défrayé la chronique quand son nom a été associé au réseau de Gro Derek…

  •     Convoqué à nouveau le 27 avril, ce proche de Naserah Vavra devra s’expliquer 
sur divers virements, dont « Rs 300 000 en cash et Rs 100 000 via un chèque, 
les deux transactions étant effectuées le même jour en septembre 2016 »
  •      Il est propriétaire d’une tabagie de la capitale où « les “sim cards” se vendent comme des petits pâtés chauds ! » signale Lam Shang Leen
April 27, 2017
  • Les paramètres de l’interrogatoire Under Warning du Star Witness-in-Waiting définis lors d’une première prise de contact formelle avec l’ADSU, hier
  • Les 19 noms d’avocats dans le Karne Laboutik de l’ICAC avec des paiements réguliers allégués de la mafia suscitent l’intérêt

Le suspense autour des premières révélations de Navind Kistnah sur les protagonistes et le Modus Operandi du réseau d’importation d’héroïne dans des compresseurs durera jusqu’au moins la fin de cette semaine. C’est l’impression qui se dégage après l’une des premières prises de contact des hommes de loi du suspect, en l’occurrence Me Rama Valayden et Me Neelkant Dulloo, avec la direction générale de l’Anti-Drug and Smuggling Unit, représentée par le surintendant Azima, hier après-midi, aux Casernes centrales. La préoccupation majeure, que ce soit du côté de l’ADSU, des conseils légaux et de l’entourage de Navind Kistnah, porte sur des garanties pour la sécurité des différentes parties au fur et à mesure que les révélations sur le réseau de drogue seront consignées dans le dossier à charge dans les jours à venir. En parallèle dans cette même affaire d’enquête sur les trois dernières saisies d’héroïne, soit 135 kilos le 9 mars, 20,34 kilos le 24 mars et deux kilos de 25 mars, la liste de 19 noms d’avocats sur le Karne Laboutik de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) suscite un intérêt grandissant dans ces mêmes milieux professionnels.

Le suspense autour des premières révélations de Navind Kistnah sur les protagonistes et le Modus Operandi du réseau d’importation d’héroïne dans des compresseurs durera jusqu’au moins la fin de cette semaine.

April 26, 2017

Fawza Legentil, une jeune femme habitant Plaine-Verte, avait été reconnue coupable par la Cour intermédiaire d’avoir vendu son bébé en 2010 à un couple qui prévoyait de s’établir avec l’enfant en Grande Bretagne. Cela, contre la promesse d’avoir une maison à Maurice et de se voir offrir un séjour en Grande-Bretagne. Elle avait alors 28 ans. La mère avait écopé de deux ans de prison pour trafic d’enfant. Elle avait également été condamnée à deux autres peines de prison de six mois chacune pour avoir fait une fausse déclaration au bureau de l’État civil et pour avoir donné des instructions à deux personnes pour jurer un faux affidavit. La magistrate Darshani Gayan avait cependant suspendu la sentence, ordonnant qu’une enquête sociale soit menée sur la jeune femme pour déterminer si la sentence pouvait être commuée en travaux communautaires. La Cour fera connaître sa décision le 3 mai prochain.

Fawza Legentil, une jeune femme habitant Plaine-Verte, avait été reconnue coupable par la Cour intermédiaire d’avoir vendu son bébé en 2010 à un couple qui prévoyait de s’établir avec l’enfant en Grande Bretagne. Cela, contre la promesse d’avoir une maison à Maurice et de se voir offrir un séjour en Grande-Bretagne. Elle avait alors 28 ans. La mère avait écopé de deux ans de prison pour trafic d’enfant.

April 26, 2017

Un électricien était soupçonné de s’adonner à des activités illicites. Ce qui a été confirmé hier lors d’une descente policière à son domicile à Goodlands hier, lors de laquelle des armes et munitions ont été saisies.

Un électricien était soupçonné de s’adonner à des activités illicites. Ce qui a été confirmé hier lors d’une descente policière à son domicile à Goodlands hier, lors de laquelle des armes et munitions ont été saisies.

April 26, 2017

Le litige entre la Mauritius Housing Company (MHC) et le dénonciateur d’une fraude à hauteur de Rs 700 M au sein de cette dernière est loin d’être arrivé à ses fins avec le limogeage de Ranjivsingh Boolauck. Le board de la MHC a en effet procédé à son licenciement jeudi dernier pour « breach of trust » et « unrecognised qualification and institution », avançant avoir mené une enquête et avoir sollicité la Tertiary Education Commission (TEC). Le board de la MHC soutient que les qualifications de Ranjivsingh Boolauck « ne sont pas reconnues » car l’institution dont elles proviennent « n’est pas reconnue ». Ce dernier se dit « persécuté » car il a toujours eu les qualifications requises et qu’il avait passé le Qualification Test auprès de la TEC et de la BoM avant d’être recruté.

Le litige entre la Mauritius Housing Company (MHC) et le dénonciateur d’une fraude à hauteur de Rs 700 M au sein de cette dernière est loin d’être arrivé à ses fins avec le limogeage de Ranjivsingh Boolauck. Le board de la MHC a en effet procédé à son licenciement jeudi dernier pour « breach of trust » et « unrecognised qualification and institution », avançant avoir mené une enquête et avoir sollicité la Tertiary Education Commission (TEC).

April 26, 2017

Un détenu de 26 ans, incarcéré à la prison de Beau-Bassin, a tenté hier soir de se débarrasser d’un colis de drogue. Alors que deux gardes-chiourmes étaient de service au Reception Office, se trouvant près d’une porte, ils ont aperçu le jeune homme qui manipulait un morceau de papier. En apercevant les gardiens, il a laissé tomber le colis. Mais, les surveillants l’ont aussitôt ramassé et se sont rendu compte qu’il contenait une certaine quantité de cannabis. Ils ont alerté le Principal Prison Officer qui de son côté a contacté le bureau de l’ADSU de la Western Division.

Un détenu de 26 ans, incarcéré à la prison de Beau-Bassin, a tenté hier soir de se débarrasser d’un colis de drogue. Alors que deux gardes-chiourmes étaient de service au Reception Office, se trouvant près d’une porte, ils ont aperçu le jeune homme qui manipulait un morceau de papier. En apercevant les gardiens, il a laissé tomber le colis. Mais, les surveillants l’ont aussitôt ramassé et se sont rendu compte qu’il contenait une certaine quantité de cannabis.