Faits divers

mai 29, 2015

Les souscripteurs au fond de la Bramer Asset Management Ltd, soit quelque 6 000 clients avec des placements de plus de Rs 6 milliards, s’attendent à être mis en présence cet après-midi d’éventuelles options pour une sortie de crise. Une assemblée est prévue en fin de journée à Belle-Rose à cet effet alors que dans la matinée, le conseil des ministres s’est penché sur des recommandations élaborées par des consultants sous la supervision du ministère des Services financiers. Aux Casernes centrales, le Chief Finance Officer de la Bramer Asset Management Ltd, un dénommé Kavidath Dinan, a été convoqué pour interrogatoire en présence de son homme de loi, Me Showkat Oozeer. Par ailleurs, la firme PwC de Malte a été contractée pour traquer les avoirs et investissements de la BAI dans ce pays en vue de leur mise en vente éventuelle.

Les souscripteurs au fond de la Bramer Asset Management Ltd, soit quelque 6 000 clients avec des placements de plus de Rs 6 milliards, s’attendent à être mis en présence cet après-midi d’éventuelles options pour une sortie de crise.

mai 29, 2015
  • Les Bearer Bonds placés au nom de Glibro dans des banques au Luxembourg intéressent l’Assets Recovery Unit du DPP’s Office par le biais de Legal Mutual Assistance
  • La Wigam Holding Ltd, basée à Chypre, trait d’union entre le tandem Soornack-Ramgoolam et le Chairman Emeritus de BAI, Dawood Rawat
  • Nandanee Soornack : Ultime dash de Me Raj Boodhoo au QG du Central CID, hier, pour tenter d’arracher une immunité contre des promesses de coopération aux enquêtes policières en cours

Seize semaines après la mise à exécution du mandat de perquisition et la saisie de Rs 220 millions + Rs 4 millions, dont Rs 110 millions en devises étrangères, principalement des Never-Used Bank Notes de USD 100 dollars, en la résidence de River Walk de l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, le Central CID prévoit de les transférer à la Banque de Maurice. Cette opération devrait se dérouler en cette fin de semaine sous forte escorte policière. En parallèle, toujours au chapitre des avoirs et comptes bancaires, l’Assets Recovery Unit de l’Office of the Director of Public Prosecutions compte passer à la vitesse supérieure dans le cadre de la Legal Mutual Assistance en vue d’accéder à des comptes numérotés sous des formes de Bearer Bonds opérés au nom de la société Glibro dans des banques situées au Luxembourg. Dans le cadre des procédures d’extradition logées en Italie contre Nandanee Soornack, la partenaire d’affaires de Navin Ramgoolam, Me Raj Boodhoo, l’homme de loi de celle-ci, basé à Londres, a fait le déplacement à Maurice ces jours-ci pour tenter d’arracher un arrangement de dernière heure contre une coopération de sa cliente dans les différentes enquêtes en cours au Central CID, que ce soit sur le volet des incidents au campement de Roches-Noires dans la nuit du 3 au 4 juillet 2011 ou dans l’affaire des commissions alléguées de l’ordre de Rs 100 millions versées par Dufry avec le contrat de gestion et d’approvisionnement des boutiques hors taxes au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport et au Sir Gaëtan Duval Regional Airport de Rodrigues.

  • Les Bearer Bonds placés au nom de Glibro dans des banques au Luxembourg intéressent l’Assets Recovery Unit du DPP’s Office par le biais de Legal Mutual Assistance
  • La Wigam Holding Ltd, basée à Chypre, trait d’union entre le tandem Soornack-Ramgoolam et le Chairman Emeritus de BAI, Dawood Rawat
mai 28, 2015

Le scandale présenté comme étant le jackpot de Tarisa Resorts, la route publique juste devant l'établissement hôtelier étant privatisée afin de garantir aux clients un accès direct à la plage de Mon-Choisy, s'invite aux Casernes centrales en cette fin de semaine. En effet, dans la matinée, le promoteur de Tarisa Resorts s'est rendu au QG du Central CID dans le cadre d'une enquête initiée pour faire la lumière sur les procédures entourant le feu vert donné pour convertir cette portion publique du territoire mauricien en accès direct, la route étant fermée sur environ 250 mètres et formellement interdite aux automobilistes. Au terme de ce rendez-vous, qui s'est terminé aux alentours de 11 h, Leckram Nundlall a quitté les casernes centrales en compagnie de son homme de loi, Me Gavin Glover.

Le scandale présenté comme étant le jackpot de Tarisa Resorts, la route publique juste devant l'établissement hôtelier étant privatisée afin de garantir aux clients un accès direct à la plage de Mon-Choisy, s'invite aux Casernes centrales en cette fin de semaine.

March 27, 2013
  • Un premier suspect, Bheemal Bissessur (notre  photo), Manager chez White Dot International Consulting Ltd, passe aux aveux sur la collecte de Rs 24 M auprès de 80 victimes
  • Deux autres proches collaborateurs de Haroon Mussodee attendus aux Casernes centrales pour faire le point sur le Scheme avec pas moins de 700 épargnants leurrés
  • Les quatre bureaux de cette société, soit à Ébène Heights et à Port-Louis, et 25 voitures sous haute surveillance de la police depuis hier
  • Vives inquiétudes des épargnants, massés aux Casernes centrales ce matin au sujet de leurs placements
  • Un premier suspect, Bheemal Bissessur( notre photo), Manager chez White Dot International Consulting Ltd, passe aux aveux sur la collecte de Rs 24 M auprès de 80 victimes
  • Deux autres proches collaborateurs de Haroon Mussodee attendus aux Casernes centrales pour faire le point sur le Scheme avec pas moins de 700 épargnants leurrés
  • Les quatre bureaux de cette société, soit à Ébène Heights et à Port-Louis, et 25 voitures sous haute surveillance de la police depuis hier
mai 30, 2015

Poursuivie pour l’assassinat de sa belle-sœur Shahinar Akter, la Bangladaise Joshna Fazlull Haque a comparu devant les Assises hier. Elle est accusée d’avoir, en février 2011, tué sa belle-sœur d’origine bangladaise pour l’avoir menacée à plusieurs reprises de révéler à ses proches dans son pays natal qu’elle entretenait une liaison avec un employé de l’usine où elle travaillait. Son homme de loi, Me Avineshwar Dayal, a informé la Cour qu’il était prêt et que Joshna Haque comptait plaider coupable. Le procès débutera le 16 novembre. La poursuite est représentée par Me Shakeel Bhoyroo.

Poursuivie pour l’assassinat de sa belle-sœur Shahinar Akter, la Bangladaise Joshna Fazlull Haque a comparu devant les Assises hier. Elle est accusée d’avoir, en février 2011, tué sa belle-sœur d’origine bangladaise pour l’avoir menacée à plusieurs reprises de révéler à ses proches dans son pays natal qu’elle entretenait une liaison avec un employé de l’usine où elle travaillait.

mai 30, 2015

Un habitant de Floréal a rapporté à la police de sa localité jeudi le cas d'un cambriolage commis à son domicile entre 16h30 et 19h10 mercredi. Un téléphone portable, deux bouteilles de whisky et 3 000 euros ont été volés. Le montant du butin est de Rs 135 000.

Un habitant de Floréal a rapporté à la police de sa localité jeudi le cas d'un cambriolage commis à son domicile entre 16h30 et 19h10 mercredi. Un téléphone portable, deux bouteilles de whisky et 3 000 euros ont été volés. Le montant du butin est de Rs 135 000.

mai 29, 2015

Amritraj Baotoo, poursuivi aux Assises pour le meurtre de Satyadeo Prakash Lochun, a été condamné ce matin par le juge Benjamin Marie Joseph à huit ans de prison. Il avait plaidé coupable d’une charge réduite de “wounds and blows causing death without intention to kill”. Revenant sur les circonstances de ce crime, le juge a fait ressortir dans son jugement qu'il a préféré croire la version de l'épouse de la victime, qui était « convaincante » dans sa déposition quant aux événements le jour du crime. Faisant allusion aux versions de l'accusé, le juge a indiqué qu'il s'était servi de « plusieurs ruses » pour faire croire qu'il n'avait pas l'intention de tuer Satyadeo Lochun.

Amritraj Baotoo, poursuivi aux Assises pour le meurtre de Satyadeo Prakash Lochun, a été condamné ce matin par le juge Benjamin Marie Joseph à huit ans de prison. Il avait plaidé coupable d’une charge réduite de “wounds and blows causing death without intention to kill”.

mai 29, 2015

Poursuivi devant les Assises sous une charge d'importation de drogue, le passeur malgache Walerice Lehilahitsara, 32 ans a été condamné ce matin à 10 ans de prison par le juge Benjamin Marie Joseph. Son procès avait été entendu du 16 au 20 mars et il avait plaidé coupable. Le Malgache avait été interpellé le 24 février 2013 à sa descente d’avion en provenance de Madagascar avec 152 g d’héroïne. Il était défendu par Me Yahya Nazroo.

Poursuivi devant les Assises sous une charge d'importation de drogue, le passeur malgache Walerice Lehilahitsara, 32 ans a été condamné ce matin à 10 ans de prison par le juge Benjamin Marie Joseph. Son procès avait été entendu du 16 au 20 mars et il avait plaidé coupable. Le Malgache avait été interpellé le 24 février 2013 à sa descente d’avion en provenance de Madagascar avec 152 g d’héroïne. Il était défendu par Me Yahya Nazroo.

mai 29, 2015

Un moniteur d’auto-école et son élève ont été traduits en Cour de District de Curepipe, hier, sous une charge de “conspiracy to commit an unlawful act to wit bribery of public official”. Ils ont été libérés sous caution de Rs 5 000 chacun.

Un moniteur d’auto-école et son élève ont été traduits en Cour de District de Curepipe, hier, sous une charge de “conspiracy to commit an unlawful act to wit bribery of public official”. Ils ont été libérés sous caution de Rs 5 000 chacun.

mai 29, 2015

Le procès intenté à l’ex-Registrar de l’Université de Technologie Sanjiv Kumar Babooa, arrêté en 2012 par la Commission anticorruption (ICAC) sous l’article 7 de la Prevention of Corruption Act, a été appelé en Cour intermédiaire hier devant la magistrate Ida Dookhy-Ramburrun. L’affaire a été renvoyée au 10 novembre, quand les deux parties seront appelées à présenter leurs arguments sur une motion logée par la défense au sujet des charges logées contre son client.

Le procès intenté à l’ex-Registrar de l’Université de Technologie Sanjiv Kumar Babooa, arrêté en 2012 par la Commission anticorruption (ICAC) sous l’article 7 de la Prevention of Corruption Act, a été appelé en Cour intermédiaire hier devant la magistrate Ida Dookhy-Ramburrun.

mai 28, 2015

Naseerudin Tengur et Noordally Mohamed ont comparu devant les Assises hier pour le meurtre de Khairoonessa Tengur, la tante du premier nommé. Défendus par Me Assad Peeroo et Me Ashwin Gopee, tous les deux commis d’office, les deux accusés ont plaidé non-coupable de la charge retenue contre eux. Le juge Benjamin Marie Joseph, qui préside ce procès, l’a ajourné pour l’année prochaine, soit du 8 au 26 février 2016.

Naseerudin Tengur et Noordally Mohamed ont comparu devant les Assises hier pour le meurtre de Khairoonessa Tengur, la tante du premier nommé. Défendus par Me Assad Peeroo et Me Ashwin Gopee, tous les deux commis d’office, les deux accusés ont plaidé non-coupable de la charge retenue contre eux. Le juge Benjamin Marie Joseph, qui préside ce procès, l’a ajourné pour l’année prochaine, soit du 8 au 26 février 2016.

mai 28, 2015

La Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) aura à verser des dommages de Rs 799 033 à Padmini Rajeshri Seeburn et Rs 758 553 à Marie Wendy Rosemonde Yong Chin. Dans un procès en appel interjeté par la MTPA, le chef juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge Asraf Caunhye ont maintenu le verdict du juge Paul Lam Shang Leen qui avait sommé à l’organisme de verser des dommages aux deux ex-employées qui contestaient la décision de la MTPA d’avoir mis fin à leur emploi d’hôtesses.

La Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) aura à verser des dommages de Rs 799 033 à Padmini Rajeshri Seeburn et Rs 758 553 à Marie Wendy Rosemonde Yong Chin. Dans un procès en appel interjeté par la MTPA, le chef juge Keshoe Parsad Matadeen et le juge Asraf Caunhye ont maintenu le verdict du juge Paul Lam Shang Leen qui avait sommé à l’organisme de verser des dommages aux deux ex-employées qui contestaient la décision de la MTPA d’avoir mis fin à leur emploi d’hôtesses.

mai 28, 2015

ROCHE-BOIS : Chute fatale pour un aide-chauffeur de 20 ans
Hriday Nuckcheddy, un aide-chauffeur de 20 ans, a fait une chute fatale hier à Roche-Bois durant ses heures de travail. Les policiers de Roche-Bois se sont rendus à la Transfer Station de la localité à 12h30 où ils ont trouvé cet habitant de New-Grove gisant sur l’asphalte à côté d’une benne à ordures et portant de multiples blessures. Le SAMU, mandé sur place, n’a pu que constater le décès du jeune homme. Une autopsie a été pratiquée par le Dr Monvoisin, Police Medical Officer (PMO), attribuant sa mort à une fracture du crâne. D’après Hemun Beekun, le chauffeur du camion, la victime serait tombée du véhicule en tentant de fixer la bâche. L’incinération de la victime a eu lieu à 13 h aujourd’hui au crématoire de Mare-d’Albert.

ROCHE-BOIS : Chute fatale pour un aide-chauffeur de 20 ans

mai 28, 2015

Jean Maxwell Gopal, 20 ans, a comparu devant les Assises hier pour le viol et le meurtre de Sateewantee Jangtoo, une femme laboureur de 49 ans, dans un champ de cannes non loin de sa maison, à Quatre-Cocos, Belle-Mare, en juin 2012. L’accusé n’ayant toujours pas d’homme de loi pour le représenter, le juge a renvoyé l’affaire au 10 juin.

Jean Maxwell Gopal, 20 ans, a comparu devant les Assises hier pour le viol et le meurtre de Sateewantee Jangtoo, une femme laboureur de 49 ans, dans un champ de cannes non loin de sa maison, à Quatre-Cocos, Belle-Mare, en juin 2012. L’accusé n’ayant toujours pas d’homme de loi pour le représenter, le juge a renvoyé l’affaire au 10 juin.

mai 27, 2015

Dénouement dans le kidnapping d’une fillette de 11 ans devant son école primaire à Port-Louis dans la matinée d’hier avec une demande de rançon de Rs 1 million.

Dénouement dans le kidnapping d’une fillette de 11 ans devant son école primaire à Port-Louis dans la matinée d’hier avec une demande de rançon de Rs 1 million. Elle a été retrouvée saine et sauve à Batterie Cassée à 3 heures 20 ce matin par une escouade du CID de Port-Louis Nord menée par l’assistant-surintendant de police Hector Tuyau après une filature, qui a duré littéralement toute la nuit.

mai 27, 2015
  •      Après une probable triple inculpation dans la State Land Saga, l’ex-Premier ministre devra être interrogé “Under Warning” dans le scandale Betamax 
et les commissions d’Airbus et de MDFP
  •      Le leader du PTr, épargné d’une nouvelle nuit en cellule, remis en liberté à la 
mi-journée avec trois cautions de Rs 50 000 et une reconnaissancede Rs 500 000
  •      Prochain retour sur les marches du CCID de l’ancien VPM Anil Bachoo, 
qui a échappé jusqu’ici aux tracasseries judiciaires dans l’enquête Betamax

Au rythme où avancent les enquêtes confiées aux différentes cellules et “Squads” du Central CID, l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, qui devra récolter en fin de journée sa troisième série d’inculpations provisoires – portant le nombre de charges à huit –, n’est pas encore sorti de l’auberge.

Au rythme où avancent les enquêtes confiées aux différentes cellules et “Squads” du Central CID, l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, qui devra récolter en fin de journée sa troisième série d’inculpations provisoires – portant le nombre de charges à huit –, n’est pas encore sorti de l’auberge.

mai 27, 2015

Du nouveau dans l’enquête du Central CID sur le détournement de Rs 500 millions à la Vacoas Populaire Multi-Purpose Cooperative Society avec des emprunts massifs sans satisfaire les critères en vigueur.

Du nouveau dans l’enquête du Central CID sur le détournement de Rs 500 millions à la Vacoas Populaire Multi-Purpose Cooperative Society avec des emprunts massifs sans satisfaire les critères en vigueur. En ce milieu de semaine, le nombre de protagonistes appréhendés dans le cadre de ce scandale financier au sein de cette société coopérative passe à sept avec l’arrestation de la ressortissante étrangère Tatiana Valérie Uvna-Gunga.

mai 27, 2015

L’ancien Chief Executive Officer (CEO) d’Iframac Ltd Brian Burns a bénéficié des cautions “à la Mammouth” pour sa remise en liberté conditionnelle hier après-midi à la Bail & Remand Court (BRC), à Port-Louis.

L’ancien Chief Executive Officer (CEO) d’Iframac Ltd Brian Burns a bénéficié des cautions “à la Mammouth” pour sa remise en liberté conditionnelle hier après-midi à la Bail & Remand Court (BRC), à Port-Louis. Le suspect inculpé de quatre charges, dont une fraude de Rs 1 milliard au détriment d’Iframac Retail (Courts), devait initialement s’acquitter d’une caution de Rs 200 000 sous les quatre charges retenues contre lui. Finalement, il ne versera que Rs 125 000.

mai 27, 2015

Le procès intenté à Jean Richard Vincent George pour le meurtre de son épouse handicapée Marie Brigitte Vincent George, qui était alors âgée de 52 ans, a pris fin devant les Assises hier. Dans sa plaidoirie, l’avocate de la poursuite, Me Asha Egan-Ramano, s’est attardée sur le problème de violence contre les femmes. Elle a demandé à la cour d’envoyer un signal fort à ceux qui considèrent la violence contre les femmes comme un fait normal.

Le procès intenté à Jean Richard Vincent George pour le meurtre de son épouse handicapée Marie Brigitte Vincent George, qui était alors âgée de 52 ans, a pris fin devant les Assises hier. Dans sa plaidoirie, l’avocate de la poursuite, Me Asha Egan-Ramano, s’est attardée sur le problème de violence contre les femmes. Elle a demandé à la cour d’envoyer un signal fort à ceux qui considèrent la violence contre les femmes comme un fait normal.

mai 27, 2015
  • La victime retrouvée saine et sauve à Batterie-Cassée à 3 h 20 ce matin par une escouade de la CID de Port-Louis Nord
  • La piste des contacts téléphoniques privilégiée pour remonter les traces des cinq occupants d’une voiture ayant participé à l’enlèvement devant une école primaire hier matin

Le kidnapping d’une élève du Certificate of Primary Education (CPE) d’une école de la capitale a connu un dénouement positif à 3 h 20 ce matin. La petite victime a été retrouvée saine et sauve par une escouade du CID de Port-Louis, menée par l’assistant surintendant de police Hector Tuyau.

Le kidnapping d’une élève du Certificate of Primary Education (CPE) d’une école de la capitale a connu un dénouement positif à 3 h 20 ce matin. La petite victime a été retrouvée saine et sauve par une escouade du CID de Port-Louis, menée par l’assistant surintendant de police Hector Tuyau.

mai 27, 2015

Ricardo Agathe, un habitant de Ste-Croix de 38 ans travaillant à son propre compte, a été arrêté par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de Port-Louis peu avant 6 h hier matin. Une fouille complète de son véhicule a mené à la découverte d’une somme de 87 000 euros, soit près de Rs 3,4 millions, cachée dans des magazines. Suspecté d’avoir obtenu cet argent illégalement, Ricardo Agathe a été placé en détention policière.

Ricardo Agathe, un habitant de Ste-Croix de 38 ans travaillant à son propre compte, a été arrêté par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de Port-Louis peu avant 6 h hier matin. Une fouille complète de son véhicule a mené à la découverte d’une somme de 87 000 euros, soit près de Rs 3,4 millions, cachée dans des magazines. Suspecté d’avoir obtenu cet argent illégalement, Ricardo Agathe a été placé en détention policière.

mai 27, 2015

Jean-Marc Yan Teck Ng Man King, alias Ballon, a comparu devant les Assises hier dans le cadre des débats sur la motion de son avocat, Me Rex Stephen, pour sa remise en liberté sous caution.

Jean-Marc Yan Teck Ng Man King, alias Ballon, a comparu devant les Assises hier dans le cadre des débats sur la motion de son avocat, Me Rex Stephen, pour sa remise en liberté sous caution. L’homme d’affaires, déféré aux Assises pour importation et trafic de drogue, reste en détention en attendant le “ruling” du juge Bobby Madhub.

mai 27, 2015

Un enseignant mauricien affecté au Rodrigues College avait demandé une révision judiciaire, le 18 juillet 2013, contestant une décision du ministère de l’Éducation de mettre en pratique les recommandations du Professeur Torul pour abolir les “fringe benefits” des enseignants mauriciens exerçant à Rodrigues à partir de janvier 2013.

Un enseignant mauricien affecté au Rodrigues College avait demandé une révision judiciaire, le 18 juillet 2013, contestant une décision du ministère de l’Éducation de mettre en pratique les recommandations du Professeur Torul pour abolir les “fringe benefits” des enseignants mauriciens exerçant à Rodrigues à partir de janvier 2013.

mai 26, 2015

La brigade antidrogue a effectué plusieurs interventions dans différentes régions de l’île hier, conduisant à l’arrachage de 80 plants de cannabis.

La brigade antidrogue a effectué plusieurs interventions dans différentes régions de l’île hier, conduisant à l’arrachage de 80 plants de cannabis. Vers 10 h 20, quelque 40 plants mesurant entre 5 et 70 cm ont été déracinés sur un terrain abandonné à Ste-Marie, Rivière-des-Galets. Lors d’une opération à Palma, Quatre-Bornes, les membres de la Division Ouest de l’ADSU sont tombés sur 16 plants de cannabis mesurant 35 cm sur un terrain en friche.