Faits divers

octobre 3, 2017

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 5.0px 0.0px; font: 12.0px Helvetica}

Mohamad Hussein Abdool Rahim, 32 ans, le principal dénonciateur d’un réseau de blanchiment de fonds avec le système international de paris en ligne BET365, forçant Ravi Yerrigadoo a step down comme Attorney General, fait face à un procès en Cour intermédiaire sous sept charges d’escroquerie. Il aurait utilisé un faux profil Facebook pour extirper une somme totalisant Rs 790 000 à un policier, du nom de Roopeshsing Lofur, se faisant passer pour une jeune femme vivant aux États-Unis. Il devra se trouver un autre avocat, ses hommes de loi, Me Gavin Glover et Ashvin Luckeeram, ayant préféré se retirer.

Mohamad Hussein Abdool Rahim, 32 ans, le principal dénonciateur d’un réseau de blanchiment de fonds avec le système international de paris en ligne BET365, forçant Ravi Yerrigadoo a step down comme Attorney General, fait face à un procès en Cour intermédiaire sous sept charges d’escroquerie. Il aurait utilisé un faux profil Facebook pour extirper une somme totalisant Rs 790 000 à un policier, du nom de Roopeshsing Lofur, se faisant passer pour une jeune femme vivant aux États-Unis.

octobre 3, 2017

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 5.0px 0.0px; font: 24.0px Times; color: #407993}

Latchmee Devi Adheen a logé une plainte à la Cybercrime Unit du Central CID hier, accusant le Private Parliament Secretary (PPS) Kalyan Tarolah de lui avoir envoyé des photos et vidéos indécentes en plusieurs occasions. Cette habitante de Quatre-Cocos, âgée de 26 ans, ne nie pas avoir elle aussi envoyé des photos intimes d'elle à l'élu de la circonscription No 10. « Mo ti avoy PPS Tarolah mo foto avek lespwar gagn enn travay », a-t-elle justifié à sa sortie des Casernes centrales.

Latchmee Devi Adheen a logé une plainte à la Cybercrime Unit du Central CID hier, accusant le Private Parliament Secretary (PPS) Kalyan Tarolah de lui avoir envoyé des photos et vidéos indécentes en plusieurs occasions. Cette habitante de Quatre-Cocos, âgée de 26 ans, ne nie pas avoir elle aussi envoyé des photos intimes d'elle à l'élu de la circonscription No 10.

octobre 3, 2017

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 5.0px 0.0px; font: 24.0px Times; color: #407993}

La commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge Paul Lam Shang Leen, semble vouloir prévoir un cadeau de Noël en matière de lutte contre la drogue. C’est du moins ce qui découle du calendrier de travail établi par le président de la commission en collaboration avec ses deux assesseurs, Sam Lauthan et le Dr Doomun.

  • Le calendrier de travail établi indique que l’étape de la rédaction du rapport de la commission sur la drogue passerait à la phase active en décembre prochain
  • Avec la reprise des auditions prévue demain, les noms de trois Senior Members at the Bar, soit Mes Stephen, Trilochun et Gulbul, cités
octobre 1, 2017

 
Un avion de la compagnie aérienne émiratie de transport de fret Etihad Cargo a été contraint de dérouter vers l’aéroport international de Koweït City après que le commandant de bord de l’appareil, le Mauricien Patrice Grenade, qui détient la nationalité canadienne, a fait un malaise après une heure de vol. Il n’a malheureusement pas pu être réanimé.

 

octobre 1, 2017

Trente-deux mois après son arrestation et la saisie en sa résidence de River Walk de trois coffres-forts avec des dollars américains et des coupures de Rs 1 000 et de Rs 2 000 de la Banque de Maurice pour un montant total de
Rs 220 millions, l’ancien Premier ministre et leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam, devra affronter un nouveau procès au criminel. En effet, l’Office of the Director of Public Prosecutions a transmis en fin de semaine au Cental CID le dossier d’enquête avec des directives en vue de loger dans les meilleurs délais 23 counts sous les clauses 3 et 5 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundring Act. 

Trente-deux mois après son arrestation et la saisie en sa résidence de River Walk de trois coffres-forts avec des dollars américains et des coupures de Rs 1 000 et de Rs 2 000 de la Banque de Maurice pour un montant total de

octobre 1, 2017

 
Au cours de la semaine écoulée, un séisme administratif a ébranlé la SBM Tower. Les autorités compétentes, en l’occurrence la Stock Exchange of Mauritius, la Banque de Maurice et l’Hôtel du gouvernement, principal actionnaire de la banque, ont été informés des tenants et aboutissants de cette affaire, qui risque de faire beaucoup de bruit, que ce soit dans le monde des affaires ou sur le plan politique. C’est presque du jamais vu et du jamais vécu à la tête d’une institution bancaire à Maurice. L’ancien Chief Executive Officer de la State Bank of Mauritius, Jairaj Sonoo, qui a été muté pour s’occuper des opérations internationales, le Head of Accounting and Finance, Chandradev Appadoo, et le Head of Infrastructure and Maintenance, Kumar Dursun, celui-là même qui avait officialisé l’évaluation de la résidence de ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo à Rs 45 millions en marge du prêt d’un million d’euros, dans ce qui fut connu comme l’opération Goldfinger, ont été suspendus de leurs fonctions séance tenante et sans aucune autre forme de procès. Dans des cas, les codes d’accès à la SBM Tower de ces Top Guys avaient été désactivés à leur insu, avec pour conséquence qu’en croyant vouloir venir travailler, ils ont été tenus tout simplement à l’écart en attendant l’institution d’un comité disciplinaire, dont la présidence sera confiée probablement à Me Désiré Basset, Senior Counsel. Toutefois, les conclusions accablantes de cette enquête concernent également l’ancien Chairman de la State Bank of Mauritius, Muni Krishna Reddy, qui fut également l’alter-ego de Dawood Ajum Rawat en tant que Vice-Chairman du groupe BAI, qui s’est effondré dans la nuit du 2 avril 2015 avec l’opération Daylight Robbery. Le board de directeurs de la State Bank of Mauritius, avec le soutien de SBM Holding Ltd, étudie les recours disponibles pour faire que Muni Krishna Reddy réponde de ses actes au nom de la bonne gouvernance et des dispositions de la Banking Act.

 

September 30, 2017

La plainte logée par Navin Ramgoolam, réclamant des dommages moraux de Rs 225 M conjointement à l’État, au Commissaire de police et à l’ACP Heman Jangi, a été appelée hier devant le Master and Registrar de la Cour suprême. Les défendeurs avaient soumis leur “demand of particulars” pour réclamer certaines précisions sur les faits reprochés par l’ancien Premier ministre dans son affidavit. Son homme de loi, Me Bhooneshwar Sewraj, a obtenu un renvoi pour donner sa réplique. L’affaire sera appelée de nouveau le 14 novembre.

La plainte logée par Navin Ramgoolam, réclamant des dommages moraux de Rs 225 M conjointement à l’État, au Commissaire de police et à l’ACP Heman Jangi, a été appelée hier devant le Master and Registrar de la Cour suprême. Les défendeurs avaient soumis leur “demand of particulars” pour réclamer certaines précisions sur les faits reprochés par l’ancien Premier ministre dans son affidavit.

September 30, 2017

La State Trading Corporation (STC) et Betamax se retrouveront de nouveau devant la justice la semaine prochaine, dans le cadre de l’award du Singapore International Arbitration Centre ordonnant à la STC de verser Rs 4,7 milliards de dédommagements à Betamax pour rupture de contrat pour le transport de carburant.

La State Trading Corporation (STC) et Betamax se retrouveront de nouveau devant la justice la semaine prochaine, dans le cadre de l’award du Singapore International Arbitration Centre ordonnant à la STC de verser Rs 4,7 milliards de dédommagements à Betamax pour rupture de contrat pour le transport de carburant.

September 30, 2017

L’ex-constable Ziaoudeen Noorah, 33 ans, plaidera coupable sous une charge réduite de meurtre sans préméditation devant les Assises. Il est accusé d’avoir mis le feu à la maison de sa mère, à Phoenix, lorsqu’elle se trouvait à l’intérieur, dans la nuit du 25 au 26 octobre 2011. Son procès n’a toutefois pas encore été pris sur le fond. L’ex-constable a été admis à l’hôpital Brown-Séquard.

L’ex-constable Ziaoudeen Noorah, 33 ans, plaidera coupable sous une charge réduite de meurtre sans préméditation devant les Assises. Il est accusé d’avoir mis le feu à la maison de sa mère, à Phoenix, lorsqu’elle se trouvait à l’intérieur, dans la nuit du 25 au 26 octobre 2011. Son procès n’a toutefois pas encore été pris sur le fond. L’ex-constable a été admis à l’hôpital Brown-Séquard.

September 30, 2017

Deux hommes, dont un portant une burka, ont été arrêtés hier matin à Morcellement Circonstances, St-Pierre, par les hommes de l’inspecteur Cowlessur, de la Criminal Investigation Division de Moka.

Deux hommes, dont un portant une burka, ont été arrêtés hier matin à Morcellement Circonstances, St-Pierre, par les hommes de l’inspecteur Cowlessur, de la Criminal Investigation Division de Moka. Les deux suspects aux allures louches ont été aperçus tôt hier matin dans la localité faisant le va-et-vient. Des habitants les ont suivis et les ont interrogés sur leur présence dans cette région.

September 29, 2017

Les débats sur la motion logée par l’avocat de Raj Dayal, Me Gavin Glover, SC, pour abus de procédures dans le procès qui lui est intenté dans le sillage de l’affaire « Bal kouler », ont repris hier avec le témoignage de l’ACP Heman Jangi.

Les débats sur la motion logée par l’avocat de Raj Dayal, Me Gavin Glover, SC, pour abus de procédures dans le procès qui lui est intenté dans le sillage de l’affaire « Bal kouler », ont repris hier avec le témoignage de l’ACP Heman Jangi.

September 29, 2017

Ahmad Ashmeer Assenjee a été condamné hier à 10 ans de prison par le juge Benjamin Marie Joseph siégeant aux Assises. Initialement poursuivi pour meurtre sans préméditation (manslaughter), il avait plaidé coupable sous une charge réduite de « wounds and blows causing death without intention to kill ». Le crime a été commis le 3 avril 2010. Ashmeer Assenjee, un cuisinier résidant à Vallée-Pitot, avait 19 ans au moment des faits. Quatre témoins ont été entendus, à savoir les policiers responsables de l’enquête sur ce drame et le médecin légiste Maxwell Monvoisin.

Ahmad Ashmeer Assenjee a été condamné hier à 10 ans de prison par le juge Benjamin Marie Joseph siégeant aux Assises. Initialement poursuivi pour meurtre sans préméditation (manslaughter), il avait plaidé coupable sous une charge réduite de « wounds and blows causing death without intention to kill ». Le crime a été commis le 3 avril 2010.

September 29, 2017
  • Me Shakeel Mohamed : « Mo panse FIU bizin ankete en Suisse et à Dubaï lor sa zafer blansiman la »
  • Roshi Bhadain est également entendu depuis ce matin au sujet de ses contacts avec Abdool Rahim avant la préparation de l’affidavit

Depuis ce matin, le QG du Central CID accueille un véritable défilé des contacts établis par Mohamad Husein Abdool Rahim avant la rédaction de l’affidavit du 12 septembre dernier incriminant l’ancien Attorney General Ravi Yerrigadoo dans l’opération Dhobi de klas avec des gains du BET365. Outre l’ancien AG, Me Ashley Hurhangee, dont les services avaient été retenus pour les besoins de cet affidavit, Me Shakeel Mohamed et Me Roshi Bhadain sont entendus de manière séparée sur des échanges avec le dénommé Abdool Rahim dans le cadre de l’enquête sur le délit éventuel de Conspiracy pour « faire tomber Ravi Yerrigadoo en tant qu’Attorney General ». A la mi-journée, l’audition de ces protagonistes se poursuivait avec des sources policières autorisées affirmant que la liste de témoins pourrait s’allonger davantage au fil des dépositions.

  • Me Shakeel Mohamed : « Mo panse FIU bizin ankete en Suisse et à Dubaï lor sa zafer blansiman la »
  • Roshi Bhadain est également entendu depuis ce matin au sujet de ses contacts avec Abdool Rahim avant la préparation de l’affidavit
September 29, 2017
  • Me Shakeel Mohamed : « Mo panse FIU bizin ankete en Suisse et à Dubaï lor sa zafer blansiman la »
  • Roshi Bhadain est également entendu depuis ce matin au sujet de ses contacts avec Abdool Rahim avant la préparation de l’affidavit

Depuis ce matin, le QG du Central CID accueille un véritable défilé des contacts établis par Mohamad Husein Abdool Rahim avant la rédaction de l’affidavit du 12 septembre dernier incriminant l’ancien Attorney General Ravi Yerrigadoo dans l’opération Dhobi de klas avec des gains du BET365. Outre l’ancien AG, Me Ashley Hurhangee, dont les services avaient été retenus pour les besoins de cet affidavit, Me Shakeel Mohamed et Me Roshi Bhadain sont entendus de manière séparée sur des échanges avec le dénommé Abdool Rahim dans le cadre de l’enquête sur le délit éventuel de Conspiracy pour « faire tomber Ravi Yerrigadoo en tant qu’Attorney General ». A la mi-journée, l’audition de ces protagonistes se poursuivait avec des sources policières autorisées affirmant que la liste de témoins pourrait s’allonger davantage au fil des dépositions.

  • Me Shakeel Mohamed : « Mo panse FIU bizin ankete en Suisse et à Dubaï lor sa zafer blansiman la »
  • Roshi Bhadain est également entendu depuis ce matin au sujet de ses contacts avec Abdool Rahim avant la préparation de l’affidavit
September 29, 2017

Swaraj Seethul, âgé de 42 ans, a avoué hier aux enquêteurs de la MCIT avoir tué son épouse, Shalini Basama, âgée de 25 ans, après avoir tenté mercredi de faire croire que cette dernière s’était suicidée par pendaison. Hema Seethul, la mère du suspect, soupçonnée d’être complice dans ce meurtre, a également été arrêtée. Mère et fils ont comparu hier devant le tribunal de Mahébourg. Une charge provisoire a été retenue contre le fils et une autre de “conspiracy” contre la mère. La police a objecté à leur remise en liberté.

Swaraj Seethul, âgé de 42 ans, a avoué hier aux enquêteurs de la MCIT avoir tué son épouse, Shalini Basama, âgée de 25 ans, après avoir tenté mercredi de faire croire que cette dernière s’était suicidée par pendaison. Hema Seethul, la mère du suspect, soupçonnée d’être complice dans ce meurtre, a également été arrêtée.

September 29, 2017

La pose de la première pierre du Metro Express Depot par la Premier ministre, Pravind Jugnauth, à Richelieu hier après-midi, a marqué le lancement officiel des travaux menant à l’introduction du métro express à Maurice. « Je suis certain d’avoir pris la meilleure décision que le pays mérite pour accomplir le deuxième miracle économique dont nous rêvons tous », a lancé le Premier ministre avec un sentiment de satisfaction hier. « J’ai fait le choix de doter le pays d’infrastructures les plus modernes possibles parce que je crois que la population le mérite », a-t-il ajouté. De son côté, le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, a annoncé que le rapport de faisabilité sur le projet de métro express réalisé par les experts singapouriens sera rendu public à la rentrée parlementaire.

La pose de la première pierre du Metro Express Depot par la Premier ministre, Pravind Jugnauth, à Richelieu hier après-midi, a marqué le lancement officiel des travaux menant à l’introduction du métro express à Maurice. « Je suis certain d’avoir pris la meilleure décision que le pays mérite pour accomplir le deuxième miracle économique dont nous rêvons tous », a lancé le Premier ministre avec un sentiment de satisfaction hier.

September 28, 2017

Steeve Patrick Prinslet Serret, plus connu sous le sobriquet Polocco, fait face à un procès en Cour intermédiaire dans lequel cinq accusations ont été retenues contre lui, dont notamment pour agression préméditée et pour avoir saccagé des véhicules, à Ste-Croix, en 2012. Sa sœur se retrouve à ses côtés sur le banc des accusés, accusée de complicité et pour avoir endommagé un véhicule et les fenêtres d’une maison.

Steeve Patrick Prinslet Serret, plus connu sous le sobriquet Polocco, fait face à un procès en Cour intermédiaire dans lequel cinq accusations ont été retenues contre lui, dont notamment pour agression préméditée et pour avoir saccagé des véhicules, à Ste-Croix, en 2012. Sa sœur se retrouve à ses côtés sur le banc des accusés, accusée de complicité et pour avoir endommagé un véhicule et les fenêtres d’une maison.

September 28, 2017

Marie Winsy Buttié, ancienne Senior Executive du groupe Appavoo, ainsi que Marie Denise Henri contestaient l’injonction Mareva émise en Cour commerciale contre elles en mars dernier. Elles avaient reçu l’ordre de ne pas vendre leurs biens et de déclarer leurs avoirs dans le cadre des poursuites civiles intentées contre elles pour fraude au préjudice du groupe Appavoo. Leur appel dans cette affaire a été rejeté hier.

Marie Winsy Buttié, ancienne Senior Executive du groupe Appavoo, ainsi que Marie Denise Henri contestaient l’injonction Mareva émise en Cour commerciale contre elles en mars dernier. Elles avaient reçu l’ordre de ne pas vendre leurs biens et de déclarer leurs avoirs dans le cadre des poursuites civiles intentées contre elles pour fraude au préjudice du groupe Appavoo. Leur appel dans cette affaire a été rejeté hier.

September 28, 2017

Swaraj, un receveur d’autobus de 21 ans, et sa mère Hansaranee Sethul, âgée de 41 ans, tous deux habitant Mahébourg et soupçonnés d’avoir tué mardi soir Shalina Basama-Sethul, l’épouse de Swaraj, âgée de 25 ans, ont été arrêtés hier par la CID de Mahébourg. Tentant de maquiller le crime en suicide, mère et fils voulaient faire croire que Shalina Basama-Sethul s'était suicidée par pendaison.

Swaraj, un receveur d’autobus de 21 ans, et sa mère Hansaranee Sethul, âgée de 41 ans, tous deux habitant Mahébourg et soupçonnés d’avoir tué mardi soir Shalina Basama-Sethul, l’épouse de Swaraj, âgée de 25 ans, ont été arrêtés hier par la CID de Mahébourg. Tentant de maquiller le crime en suicide, mère et fils voulaient faire croire que Shalina Basama-Sethul s'était suicidée par pendaison.

September 28, 2017

La police et la cellule antiterroriste au bureau du Premier ministre prennent au sérieux une lettre adressée à un « policier » du poste d’Abercrombie faisant état de trois attaques à la bombe ce jeudi, et le 2 octobre, au siège de la Mauritius Revenue Authority (MRA), la National Transport Corporation (NTA) à Cassis et dans une station d’essence à Plaine-Verte. L’auteur de la lettre, qui dit faire partie d’un groupuscule, avance que des étrangers auraient financé ces attaques qui ont pour but de tuer un maximum de civils. Dans un premier temps, c’étaient des ministres et VVIP qui étaient visés, avant que le groupe se ravise. Il soutient que les engins explosifs seront placés dans des voitures qui devraient exploser dans la matinée.

La police et la cellule antiterroriste au bureau du Premier ministre prennent au sérieux une lettre adressée à un « policier » du poste d’Abercrombie faisant état de trois attaques à la bombe ce jeudi, et le 2 octobre, au siège de la Mauritius Revenue Authority (MRA), la National Transport Corporation (NTA) à Cassis et dans une station d’essence à Plaine-Verte.

September 27, 2017

Rebondissements de taille à la mi-journée dans l’enquête du Central CID dans l’affaire de Swearing False Affidavit lors de l’opération Dhobi de Klas. Nad Sivaramen, directeur des publications du groupe La Sentinelle, qui était sous le coup d’une arrestation depuis lundi soir, a été “Unarrested”, selon les termes utilisés par l’assistant commissaire de police Devanand Reekoye, du CCID.

Rebondissements de taille à la mi-journée dans l’enquête du Central CID dans l’affaire de Swearing False Affidavit lors de l’opération Dhobi de Klas. Nad Sivaramen, directeur des publications du groupe La Sentinelle, qui était sous le coup d’une arrestation depuis lundi soir, a été “Unarrested”, selon les termes utilisés par l’assistant commissaire de police Devanand Reekoye, du CCID.

September 27, 2017

La 14e séance des travaux de la commission d’enquête sur Britam s’est tenue hier avec l’audition du Special Administrator de la BAI et Managing Partner de BDO, Yacoob Ramtoola. Ce dernier a été questionné sur l’accord à Rs 2,6 milliards conclu avec la firme Plum LLP pour la vente des actifs dans Britam Kenya et sur le rôle des différents protagonistes dans cette vente.

  • Ce témoin prend à contre-pied Roshi Bhadain et Akhilesh Deerpalsing, avançant qu’ils étaient au courant de la conclusion de la vente
September 27, 2017

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a tenu à féliciter les organisateurs de cette conférence avant de dire qu’il est confiant que de tels événements sont susceptibles de contourner les effets adverses des abus de drogue.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a tenu à féliciter les organisateurs de cette conférence avant de dire qu’il est confiant que de tels événements sont susceptibles de contourner les effets adverses des abus de drogue. Il devait ajouter que quand il a pris le poste de Premier ministre, il a livré une bataille contre la drogue. « Yes, Mauritius is at war and it is a war that we must win and that we will win ».

September 27, 2017

Le procès que CT Power intente aux ministères des Finances, de l’Énergie et de l’Environnement, ainsi qu’au CEB, a été appelé hier. Devant la Masters Court, le CEB a réclamé des précisions sur la plainte. CT Power devra être de retour en cour le 9 novembre pour fournir ses explications.

Le procès que CT Power intente aux ministères des Finances, de l’Énergie et de l’Environnement, ainsi qu’au CEB, a été appelé hier. Devant la Masters Court, le CEB a réclamé des précisions sur la plainte. CT Power devra être de retour en cour le 9 novembre pour fournir ses explications.