Hassan Raffa

January 30, 2015

Alors que le mois de janvier tire à sa fin, certains collèges sont toujours en manque d’enseignants. C’est le cas notamment à la Prof Hassan Raffa SSS de Terre-Rouge, où les élèves de Form V attendent toujours leur prof de sociology. Les parents sont remontés contre cette situation d’autant que les enfants ont un examen important cette année.

Alors que le mois de janvier tire à sa fin, certains collèges sont toujours en manque d’enseignants. C’est le cas notamment à la Prof Hassan Raffa SSS de Terre-Rouge, où les élèves de Form V attendent toujours leur prof de sociology. Les parents sont remontés contre cette situation d’autant que les enfants ont un examen important cette année.

août 16, 2014

Jusqu’à l’âge de 12 ans, Mohammad Yaaseen Edoo, souffrant d’une malformation de la moelle épinière et se trouvant de fait en fauteuil roulant, est resté à la maison. Du fait de son handicap, il ne peut être scolarisé. Après des cours de rattrapage par le Training and Employment of Disabled Person’s Board, il décroche son CPE à 14 ans et se fait admettre à la SSS Hassan Raffa. Il y a tout juste une semaine, le jeune homme a reçu un BSc (Hons) en Multimedia and Web Technology. Et ce n’est pas tout. Sa détermination et son dur labeur, qu’il a étendus sur le plan de la lutte en faveur des handicapés, lui a valu deux voyages en Afrique l’an dernier et deux autres cette année, soit à New York et au Pays de sa Majesté, où il a rencontré nulle autre que... la reine Elizabeth II.

Jusqu’à l’âge de 12 ans, Mohammad Yaaseen Edoo, souffrant d’une malformation de la moelle épinière et se trouvant de fait en fauteuil roulant, est resté à la maison. Du fait de son handicap, il ne peut être scolarisé. Après des cours de rattrapage par le Training and Employment of Disabled Person’s Board, il décroche son CPE à 14 ans et se fait admettre à la SSS Hassan Raffa. Il y a tout juste une semaine, le jeune homme a reçu un BSc (Hons) en Multimedia and Web Technology.

novembre 27, 2012

Alors que cela dure depuis un bon bout de temps déjà, le conseil des districts du Nord ne semble pas se soucier du tas d’ordures que les gens jettent dans un coin au square Prof. Hassan Raffa en face de l’hôpital SSRN, à quelques mètres des échoppes vendant de la nourriture aux visiteurs. Une odeur nauséabonde se dégage de ces ordures sur lesquelles s’amusent des rats, des oiseaux et d’autres animaux avec tous les risques que cela comporte pour les malades qui doivent emprunter l’escalier à côté (voir photo) pour entrer et sortir de la cour de cet établissement hospitalier. Interrogé, le vice-président de cette autorité locale, Guruduth Chukkun, soutient qu’il fera enlever ces ordures très vite. « Nous avons en projet la construction d’un dépotoir à l’arrière de ce traffic centre, et loin des échoppes. Nous devons l’accélérer vu que les gens continuent à jeter leurs ordures près de l’escalier. Nous allons le faire très vite maintenant », dit-il.

Alors que cela dure depuis un bon bout de temps déjà, le conseil des districts du Nord ne semble pas se soucier du tas d’ordures que les gens jettent dans un coin au square Prof. Hassan Raffa en face de l’hôpital SSRN, à quelques mètres des échoppes vendant de la nourriture aux visiteurs.

March 19, 2012

La deuxième journée de la Mauritius Schools Saturday League s'est tenue hier avec plusieurs rencontre au programme.

La deuxième journée de la Mauritius Schools Saturday League s'est tenue hier avec plusieurs rencontre au programme. C'est Phoenix SSS qui a réalisé le carton de la journée, en atomisant Dar Ul-Maarif Secondary School sur le score sans appel de 17 buts à 0. Il est à noter que c'est la deuxième défaite d'affilée de Dar Ul-Maarif School qui avait été dominée par le Universal College (0-6) lors de la première journée.

February 8, 2012

La proclamation des lauréats pour la cuvée 2011 a amené dans son sillage une agréable surprise avec une répartition du titre dans des collèges qui n’en décrochent pas toujours.

La proclamation des lauréats pour la cuvée 2011 a amené dans son sillage une agréable surprise avec une répartition du titre dans des collèges qui n’en décrochent pas toujours. « C’est un plus pour l’éducation et un boost pour les autres collèges », a affirmé la rectrice du collège Royal de Port-Louis Mitranee Kushiram lundi au Mauricien.