Interview

September 18, 2017

Milan Meetarbhan, juriste et ancien représentant de Maurice auprès des Nations Unies, considère, dans un entretien accordé au Mauricien, que le pouvoir discrétionnaire concernant la fixation de la date des élections devrait être conféré à la Commission électorale. Il estime également que les conditions sont réunies pour prendre des initiatives diplomatiques trilatérales sur les Chagos sans attendre que la Cour internationale de Justice donne son avis consultatif sur les conditions dans lesquelles l’archipel a été excisé du territoire mauricien. Auteur d’un livre intitulé Constitutional Law of Mauritius lancé le 22 août dernier, il plaide pour la création d’un comité de sages qui serait chargé de mettre à jour la Constitution de Maurice 50 ans après son adoption par le parlement britannique. Cette modernisation et non pas remplacement de la Constitution devrait, selon lui, se faire en consultation avec les parties prenantes et surtout la population mauricienne.

Milan Meetarbhan, juriste et ancien représentant de Maurice auprès des Nations Unies, considère, dans un entretien accordé au Mauricien, que le pouvoir discrétionnaire concernant la fixation de la date des élections devrait être conféré à la Commission électorale.

September 17, 2017

Dans le cadre des célébrations du tricentenaire de la Grande Loge Unie d’Angleterre, l’institution qui gouverne la franc-maçonnerie d’obédience anglaise dans le monde, la loge de l’Amitié de Maurice a organisé une série d’activités. Dont un open day dans son temple situé à Phoenix, ainsi que la visite de Graeme Mac Kenzie, l’Assistant Grand Maître du district de l’Afrique du Sud du Nord, dont Maurice fait partie de la juridiction. Nous sommes allés à la rencontre de ce dignitaire pour essayer d’en savoir un peu plus sur la franc-maçonnerie qui, selon lui, « n’est pas une société secrète, mais une société avec des secrets. » Contrairement à ses frères maçons mauriciens qui aiment bien donner d’eux et de l’institution dont ils sont membres une image sérieuse et secrète, Graeme Mac Kenzie projette, lui, l’image d’un frère totalement décomplexé. Dans ses propos comme dans sa tenue. C’est en effet en tee-shirt et short qu’il a commencé l’entretien et ce n’est qu’après qu’il a revêtu sa tenue officielle avec ses insignes pour esquisser un pas de danse, comme un chanteur de variétés.

Dans le cadre des célébrations du tricentenaire de la Grande Loge Unie d’Angleterre, l’institution qui gouverne la franc-maçonnerie d’obédience anglaise dans le monde, la loge de l’Amitié de Maurice a organisé une série d’activités.

September 16, 2017

L'actualité politique donne lieu depuis un certain temps à une atmosphère d'attente par rapport aux élections générales. Cette question occupe une place croissante dans les conversations autour des récentes affaires politico-financières.

L'actualité politique donne lieu depuis un certain temps à une atmosphère d'attente par rapport aux élections générales. Cette question occupe une place croissante dans les conversations autour des récentes affaires politico-financières.  Le Mauricien a interrogé Irfan Rahman quant aux différents aspects de l'organisation des élections en s'intéressant aux nouveaux défis et réalités auxquels est confrontée la Commission électorale.

September 15, 2017

Le président de l'Association pour la population et le développement (APD), Sangeet Jooseery, se dit contre la démarche des autorités et de certaines Ong d'encourager les couples à avoir plus d'enfants. Selon lui, « ça n'est pas la solution » au problème de vieillissement de la population. « Il nous faut aussi un système solide de sécurité sociale qui pourra soutenir nos retraités », argue-t-il dans l'entretien qui suit, où il revient sur l'immigration pour pallier le manque de main-d'œuvre. « We must think globally and act locally », souligne-t-il. 

Le président de l'Association pour la population et le développement (APD), Sangeet Jooseery, se dit contre la démarche des autorités et de certaines Ong d'encourager les couples à avoir plus d'enfants. Selon lui, « ça n'est pas la solution » au problème de vieillissement de la population.

September 14, 2017

« On veut en finir avec les dynasties ! ». C’est principalement ce qui motive l’avoué Kaviraj Bokhoree à poser sa candidature au No 18. « Cette élection partielle sera déterminante pour l’avenir du pays. Si des partis traditionnels parviennent malheureusement à faire élire un des leurs, cela sera un jour très triste pour la démocratie » estime-t-il. Par ailleurs, l’avoué de Castel, qui n’oublie pas « ses origines modestes », prend l’engagement de ne pas toucher son salaire de député si d’aventure il est élu.

« On veut en finir avec les dynasties ! ». C’est principalement ce qui motive l’avoué Kaviraj Bokhoree à poser sa candidature au No 18. « Cette élection partielle sera déterminante pour l’avenir du pays. Si des partis traditionnels parviennent malheureusement à faire élire un des leurs, cela sera un jour très triste pour la démocratie » estime-t-il.

September 13, 2017

Le Conseil des Syndicats (CDS) a un nouveau président en la personne de Dewan Quedou, président du MTUC. La présidence du CDS est assurée sur une base rotative pendant un an. Dewan Quedou rappelle que c’est en 2011, suite à un constat du BIT que la prolifération des syndicats affectait les négociations en faveur des employés, que le CDS a vu le jour.

Le Conseil des Syndicats (CDS) a un nouveau président en la personne de Dewan Quedou, président du MTUC. La présidence du CDS est assurée sur une base rotative pendant un an. Dewan Quedou rappelle que c’est en 2011, suite à un constat du BIT que la prolifération des syndicats affectait les négociations en faveur des employés, que le CDS a vu le jour.

September 12, 2017

Le Festival de cinéma Île Courts célèbre sa dixième édition du 10 au 15 octobre prochain, avec une programmation anniversaire spéciale, une présence comme à l’accoutumée dans différents espaces publics du pays et toujours la passion chevillée au corps de ceux qui l’organisent.

Le Festival de cinéma Île Courts célèbre sa dixième édition du 10 au 15 octobre prochain, avec une programmation anniversaire spéciale, une présence comme à l’accoutumée dans différents espaces publics du pays et toujours la passion chevillée au corps de ceux qui l’organisent.

September 12, 2017

L’anthropologue, chercheur et social scientist Pavi Ramota estime que la politique « est une bonne chose qui ne peut être dissociée des autres éléments de notre vie ». Mais, dit-il, la politique partisane « s’immisce trop dans notre vie et on le voit bien à Maurice ». Le pays va à la dérive et il y a, considère notre interlocuteur, beaucoup à faire pour trouver un bon équilibre entre le développement économique et social.

L’anthropologue, chercheur et social scientist Pavi Ramota estime que la politique « est une bonne chose qui ne peut être dissociée des autres éléments de notre vie ». Mais, dit-il, la politique partisane « s’immisce trop dans notre vie et on le voit bien à Maurice ».

September 10, 2017

C’est une double retraite que va prendre Arnaud Dalais dans les prochains jours. Tout d’abord, comme président de Business Mauritius et ensuite comme Chief Executive du groupe CIEL. Dans l’interview qu’il nous a accordée jeudi dernier, il fait le bilan de sa présidence et partage son analyse de la situation économique et sa conviction que Maurice est encore capable de se réinventer.

C’est une double retraite que va prendre Arnaud Dalais dans les prochains jours. Tout d’abord, comme président de Business Mauritius et ensuite comme Chief Executive du groupe CIEL. Dans l’interview qu’il nous a accordée jeudi dernier, il fait le bilan de sa présidence et partage son analyse de la situation économique et sa conviction que Maurice est encore capable de se réinventer.

September 9, 2017

« Pendant les deux ans que j’ai présidé le Conseil d’administration de la MBC, jamais ni le Premier ministre ni le VPM ni personne n’a fait pression sur moi ». C’est ce que déclare Shirin Aumeeruddy-Cziffra, actuellement présidente du Public Bodies Appeal Tribunal (PBAT). Elle souligne qu’elle avait accepté le poste à la tête de la MBC en 2000 « uniquement si on me garantissait que je pouvais agir en toute indépendance ». Tout en estimant qu’elle n’est pas en mesure de faire une évaluation de ce qui se passe à la MBC aujourd’hui, elle déclare que la loi au sujet de ce que doit être la chaîne de télé nationale est là. « Je crois que quand il y a des choses extrêmement importantes, on ne peut faire l’autruche parce qu’en plus, nous sommes dans une démocratie où il y a des journaux, des radios privées et les réseaux sociaux ». Notre interviewée s’exprime aussi sur le PBAT et l’évolution de la femme.

« Pendant les deux ans que j’ai présidé le Conseil d’administration de la MBC, jamais ni le Premier ministre ni le VPM ni personne n’a fait pression sur moi ». C’est ce que déclare Shirin Aumeeruddy-Cziffra, actuellement présidente du Public Bodies Appeal Tribunal (PBAT). Elle souligne qu’elle avait accepté le poste à la tête de la MBC en 2000 « uniquement si on me garantissait que je pouvais agir en toute indépendance ».

September 7, 2017

Figure emblématique du groupe Lataniers, il avait jusqu’ici mené son combat à travers la chanson engagée. En se jetant dans la partielle au N° 18, Nitish Joganah franchit une nouvelle étape. Dans l’entretien qui suit, il s’explique sur cette démarche. Pour lui, cette partielle a une dimension nationale et il invite à donner une correction aux partis traditionnels. Parlant de la chanson engagée, il est d’avis qu’elle est toujours présente, mais sous de nouvelles formes. Il regrette toutefois que les artistes ne veuillent pas assumer ce rôle. Il précise également que pour lui, le plus important à cette élection n’est pas de se faire élire, mais de faire passer son message.

Figure emblématique du groupe Lataniers, il avait jusqu’ici mené son combat à travers la chanson engagée. En se jetant dans la partielle au N° 18, Nitish Joganah franchit une nouvelle étape. Dans l’entretien qui suit, il s’explique sur cette démarche. Pour lui, cette partielle a une dimension nationale et il invite à donner une correction aux partis traditionnels. Parlant de la chanson engagée, il est d’avis qu’elle est toujours présente, mais sous de nouvelles formes.

September 3, 2017

Notre invité de cette semaine est un Mauricien qui est directeur de communication et de marketing du Fonds de Solidarité Africain (FSA), basé au Niger. Dans l’interview qui suit, il revient sur son parcours, explique la raison d’être du FSA et partage son expérience de jeune Mauricien travaillant en Afrique.

Notre invité de cette semaine est un Mauricien qui est directeur de communication et de marketing du Fonds de Solidarité Africain (FSA), basé au Niger. Dans l’interview qui suit, il revient sur son parcours, explique la raison d’être du FSA et partage son expérience de jeune Mauricien travaillant en Afrique.
Commençons par les présentations : qui êtes-vous, Vidhur Ramdin ?

September 2, 2017

L'ancien président de la République Kailash Purryag considère, dans une interview accordée au Mauricien, que 50 ans après l'accession du pays à l'indépendance, « il est temps de revoir de fond en comble le fonctionnement du parlement » afin qu'il puisse jouer pleinement son rôle législatif aux côtés des deux autres piliers de l’État, à savoir l'exécutif et le judiciaire. Il préconise également l'introduction d'un Public Interest Litigation Bill, d'un Freedom of Information Bill et d'une loi sur le financement des partis. Pour lui, le 50e anniversaire de l'indépendance est surtout « l'occasion de raviver la flamme de l'histoire et du patriotisme » dans le pays.

L'ancien président de la République Kailash Purryag considère, dans une interview accordée au Mauricien, que 50 ans après l'accession du pays à l'indépendance, « il est temps de revoir de fond en comble le fonctionnement du parlement » afin qu'il puisse jouer pleinement son rôle législatif aux côtés des deux autres piliers de l’État, à savoir l'exécutif et le judiciaire.

août 31, 2017

Après cinq mois depuis qu'il est en poste, le président du conseil d'administration de la Mauritius Housing Company (MHC), Deepak Balgobin, voit grand pour cette organisation et mise sur les 100 000 fonctionnaires que compte le pays pour réaliser ses ambitions.

Après cinq mois depuis qu'il est en poste, le président du conseil d'administration de la Mauritius Housing Company (MHC), Deepak Balgobin, voit grand pour cette organisation et mise sur les 100 000 fonctionnaires que compte le pays pour réaliser ses ambitions. La MHC vient de lancer un plan de prêt logement où le taux d'intérêt descend jusqu'à 5,2%. « Il ne faut pas oublier que la MHC est aussi une des rares compagnies d'État faisant des profits chaque année, dont Rs 250 M en 2016.

août 31, 2017

Jean-Clément Cangy lance cette semaine, en collaboration avec Immedia, une nouvelle édition de son livre Le Séga, des origines à nos jours. Un ouvrage qui met en lumière ce patrimoine culturel, symbole unificateur de la population dans sa diversité. L’occasion pour l’auteur de faire un constat sur la reconnaissance de cet héritage né dans les douleurs de l’esclavage, après son accession au patrimoine mondial de l’humanité. Jean-Clément Cangy dénonce le « silence » autour du sega tipik et s’interroge sur le rôle du ministère des Arts et de la Culture.

Jean-Clément Cangy lance cette semaine, en collaboration avec Immedia, une nouvelle édition de son livre Le Séga, des origines à nos jours. Un ouvrage qui met en lumière ce patrimoine culturel, symbole unificateur de la population dans sa diversité. L’occasion pour l’auteur de faire un constat sur la reconnaissance de cet héritage né dans les douleurs de l’esclavage, après son accession au patrimoine mondial de l’humanité.

août 30, 2017

En marge d’une série de rencontres autour du roman Tropiques de la violence, la romancière mauricienne Nathacha Appanah, qui vit en France, a accordé un entretien au Mauricien en juin dernier. « Je reste persuadée que tout le monde peut écrire, mais que pas tous ne veulent écrire », affirmait-t-elle. Et d'observer : « Ce qu’on ne dit pas assez, c’est qu’écrire, c’est du travail. C'est un travail laborieux. C’est ce qui fait que beaucoup de gens arrêtent. » Nathacha Appanah était à Maurice à l'intiative de l'Institut français de Maurice (IFM) pour des rencontres publiques et scolaires de même qu'un atelier d'écriture à l'intention des jeunes. 

En marge d’une série de rencontres autour du roman Tropiques de la violence, la romancière mauricienne Nathacha Appanah, qui vit en France, a accordé un entretien au Mauricien en juin dernier. « Je reste persuadée que tout le monde peut écrire, mais que pas tous ne veulent écrire », affirmait-t-elle. Et d'observer : « Ce qu’on ne dit pas assez, c’est qu’écrire, c’est du travail. C'est un travail laborieux. C’est ce qui fait que beaucoup de gens arrêtent.

août 29, 2017

Yousuf Mohamed fait partie de ceux dont la voix s’est toujours fait entendre durant ces cinquante dernières années. Il avait grandi à côté de son père, sir Abdool Razack Mohamed, et connaît toutes les péripéties qui ont mené à l’accession de Maurice à l’indépendance.

Yousuf Mohamed fait partie de ceux dont la voix s’est toujours fait entendre durant ces cinquante dernières années. Il avait grandi à côté de son père, sir Abdool Razack Mohamed, et connaît toutes les péripéties qui ont mené à l’accession de Maurice à l’indépendance. Dans cette interview, il évoque quelques souvenir personnels autour de la période difficile précédant et suivant l’indépendance de l’île.

août 28, 2017

« Nous avons beaucoup de jeunes très qualifiés mais qui n’ont pas l’expérience voulue. » Tel est le constat de Bruno Bathfield, fondateur et directeur de Myjob.mu, site de recrutement en ligne qui fête cette année ses dix ans. De 20 000 visites par mois, le site accueille aujourd’hui 300 000 visiteurs mensuellement alors qu’environ 1 200 nouvelles offres d’emploi sont proposées chaque mois. Quelque 60 000 candidats ont pu être embauchés à travers ce site depuis sa création. Se prononçant sur le chômage, Bruno Bathfield estime que le vrai problème ne réside pas dans le manque d’offre d’emploi. « Il y a du travail, mais le jeune est très sélectif. »

« Nous avons beaucoup de jeunes très qualifiés mais qui n’ont pas l’expérience voulue. » Tel est le constat de Bruno Bathfield, fondateur et directeur de Myjob.mu, site de recrutement en ligne qui fête cette année ses dix ans. De 20 000 visites par mois, le site accueille aujourd’hui 300 000 visiteurs mensuellement alors qu’environ 1 200 nouvelles offres d’emploi sont proposées chaque mois.

août 27, 2017

L'évêque d'Antananarivo, qui participe aux travaux du synode anglican pour la Province de l'océan Indien, a accepté de livrer ses réflexions sur la situation à Madagascar. Mgr Samoela Joana Ranarivelo adopte un ton plutôt positif en ce qu'il s'agit du processus enclenché à plusieurs niveaux pour la réconciliation nationale à la suite des différentes crises politiques ayant paralysé pendant longtemps le pays. En revanche, il reconnaît que Madagascar se remet difficilement sur les rails et tient les politiciens pour responsable de cette stagnation de la reconstruction. Au chapitre de la coopération régionale, Mgr Ranarivelo appelle les décideurs à « une nouvelle manière de faire » dans la pratique commerciale.

Quelles sont vos responsabilités spécifiques au sein de l’Église anglicane à Madagascar ?

août 27, 2017

Philippe Piguet est celui qui a réalisé la rétrospective Serge Constantin qui se tient actuellement au Plaza, à Rose-Hill, dans le cadre de la célébration de la naissance de l'artiste mauricien. Nous sommes allé le demander Philippe Piguet, qui est par ailleurs critique d'art, de nous parler de cette exposition et de nous partager ses réflexions sur l'art et les artistes à Maurice.

Philippe Piguet est celui qui a réalisé la rétrospective Serge Constantin qui se tient actuellement au Plaza, à Rose-Hill, dans le cadre de la célébration de la naissance de l'artiste mauricien. Nous sommes allé le demander Philippe Piguet, qui est par ailleurs critique d'art, de nous parler de cette exposition et de nous partager ses réflexions sur l'art et les artistes à Maurice.

août 27, 2017

Notre invité de ce dimanche est Rajenrah Ramdhean, le nouveau président de la Mauritius Sanathan Dharma Temples Federation (MSDTF), association qui regroupe 285 temples du pays. Rajenrah Ramdhean a réussi ce que les observateurs politiques qualifient d’exploit lors des élections de dimanche dernier : battre Somduth Dulthumun, qui a dirigé la MSDTF au cours des quinze dernières années. Dans l’interview qu’il nous a accordée vendredi après midi, le nouveau président raconte son itinéraire, analyse les élections et donne des indications sur ce qu’il compte faire à la tête de la fédération pour les trois prochaines années.

Notre invité de ce dimanche est Rajenrah Ramdhean, le nouveau président de la Mauritius Sanathan Dharma Temples Federation (MSDTF), association qui regroupe 285 temples du pays. Rajenrah Ramdhean a réussi ce que les observateurs politiques qualifient d’exploit lors des élections de dimanche dernier : battre Somduth Dulthumun, qui a dirigé la MSDTF au cours des quinze dernières années.

août 26, 2017

Les perspectives d'une croissance forte et soutenue de l'économie mauricienne restent difficiles, soutient le gouverneur de la Banque de Maurice (BoM), Rameswurlall Basant Roi, dans une interview accordée en début de semaine au Mauricien. Tout en appelant à une amplification des politiques visant à améliorer le climat d'investissement, le gouverneur, commentant les observations de la récente mission du FMI, affirme que la BoM a pris des mesures suffisantes pour préserver et protéger la stabilité financière du pays. Rameswurlall Basant Roi revient également sur les péripéties entourant l'affaire BAI et estime que l'épisode du spectre de cette affaire « nous hantera encore pendant un moment ».  

Les perspectives d'une croissance forte et soutenue de l'économie mauricienne restent difficiles, soutient le gouverneur de la Banque de Maurice (BoM), Rameswurlall Basant Roi, dans une interview accordée en début de semaine au Mauricien.

août 24, 2017

Le président de l'Human Service Trust, Premchand Boojhawon, raconte dans l'entretien qui suit toute l'histoire de cette organisation sociale et volontaire, qui célèbre ce mois-ci le 50e anniversaire de sa création. Il déclare avoir collaboré avec tous les gouvernements ayant dirigé le pays depuis l'indépendance mais nie « avoir jamais couru après les politiciens », ajoutant que « ce sont eux qui viennent vers nous ». Et de rappeler qu'à une époque, le cabinet comptait environ 50% de ministres qui avaient été formés par le swami Kishnanand Saraswati, fondateur de l'Human Service Trust.

Le président de l'Human Service Trust, Premchand Boojhawon, raconte dans l'entretien qui suit toute l'histoire de cette organisation sociale et volontaire, qui célèbre ce mois-ci le 50e anniversaire de sa création. Il déclare avoir collaboré avec tous les gouvernements ayant dirigé le pays depuis l'indépendance mais nie « avoir jamais couru après les politiciens », ajoutant que « ce sont eux qui viennent vers nous ».

août 23, 2017

Une nouvelle exposition sur Constantin le graveur et lithographe ouvre ses portes demain soir à l’Institut Français de Maurice. Le vernissage sera précédé par une conférence sur le même sujet, donnée par le critique d’art et commissaire d’exposition de cette rétrospective centenaire, Philippe Piguet, commissaire d’exposition. Accompagné ici de son commanditaire, David Constantin, peintre et cinéaste, il nous livre ses analyses. Éclectisme, éveil au merveilleux, paysagisme, incessante curiosité et transmission semblent être les mots-clés qui brossent le portrait de cet artiste, considéré comme un maître en peinture.

Une nouvelle exposition sur Constantin le graveur et lithographe ouvre ses portes demain soir à l’Institut Français de Maurice. Le vernissage sera précédé par une conférence sur le même sujet, donnée par le critique d’art et commissaire d’exposition de cette rétrospective centenaire, Philippe Piguet, commissaire d’exposition. Accompagné ici de son commanditaire, David Constantin, peintre et cinéaste, il nous livre ses analyses.