Le Mauricien

juillet 22, 2016

La charge provisoire d’homicide involontaire, qui pesait depuis le 9 juin dernier sur le skipper de la pirogue Love, Louis Heyward Marie, a été rayée hier à la mi-journée en cour de district de Flacq. Cela suite à une motion déposée en ce sens par son avocat, Me Chetan Baboolall. L’avocat du Parquet, Me Pravin Harrah, n’y a pas objecté. Par ailleurs, l’enquête judiciaire présidée par la Senior Magistrate Navina Parsuramen s’est poursuivie, hier, avec les dépositions de L’ASP Reddy Lutchmoodoo, responsable de la National Coast Guard (NCG) dans l’Est et le Sud, des Constable Ramchurn, affecté à la Divisional Supporting Unit (DSU) de Flacq, et du Constable Bunowah, de la NCG de Deux Frères. Ce dernier était aux commandes du heavy duty boat lors de l’opération de sauvetage après que le bateau s’est renversé.

La charge provisoire d’homicide involontaire, qui pesait depuis le 9 juin dernier sur le skipper de la pirogue Love, Louis Heyward Marie, a été rayée hier à la mi-journée en cour de district de Flacq. Cela suite à une motion déposée en ce sens par son avocat, Me Chetan Baboolall. L’avocat du Parquet, Me Pravin Harrah, n’y a pas objecté.

juillet 22, 2016

Outre le Chairman Emeritus de la BAI, Dawood Ajum Rawat, qui bénéficie de la protection de la France de par l'absence d'un traité d’extradition, l’ancien Chief Executive Officer du groupe BAI et “Blue-Eyed Boy” du premier nommé, Saleem Eshan Beebeejaun, est l’un des rates “Top Guns” à ne pas être inquiété par le Central CID. Toutefois, les dernières indications disponibles tendent à confirmer que la partie de “Kouk Kasyet”, livrée par le fils de l’ancien Deputy Prime Minister du gouvernement de Navin Ramgoolam, dans le cadre de l’opération “Daylight Robbery”, devrait prendre fin incessamment. D’autres sources bien informées au QG du Central CID avancent que la décision de convoquer Saleem Eshan Beebeejaun a déjà été prise depuis la première quinzaine de ce mois et qu’en principe, il devrait se présenter à l’Interrogation Room très prochainement. Le principal dossier qui devra être évoqué avec l’ancien CEO du groupe BAI concerne la “Round Tripping Transaction” de Rs 3,9 milliards avec la Banque des Mascareignes vers 15h45 le 31 décembre 2009 pour maquiller l’échec de l’Insolvency Test de la compagnie d’assurances de Dawood Rawat, qui était déjà en situation de banqueroute.

Outre le Chairman Emeritus de la BAI, Dawood Ajum Rawat, qui bénéficie de la protection de la France de par l'absence d'un traité d’extradition, l’ancien Chief Executive Officer du groupe BAI et “Blue-Eyed Boy” du premier nommé, Saleem Eshan Beebeejaun, est l’un des rates “Top Guns” à ne pas être inquiété par le Central CID.

juillet 21, 2016

Le compte à rebours pour l’adoption du budget 2016/17 par l’Assemblée nationale est déjà enclenché même si le Budget Day se déroulera le 29 juillet. En effet, les indications officielles sont que le vote approuvant les Budgetary Estimates devra intervenir vers le 19 août, soit après un peu moins de trois semaines de débats en deuxième lecture. La contrainte majeure est qu’à partir du week-end du 20/21 août, Madam la Speaker, Maya Hanoomanjee, et son état-major de l’Assemblée nationale seront engagés dans une conférence internationale, la 47e assemblée de la Commonwealth Parliamentary Association (Africa Region). De ce fait, les travaux parlementaires devront connaître une interruption pour reprendre au début de septembre avec la présentation du Finance Bill, donnant force de loi aux mesures fiscales et autres dans le budget, annoncée pour au plus tard vers la mi-septembre.

  • L’adoption des Budgetary Estimates par l’Assemblée nationale impérativement vers le 19 août avec le Finance Bill présenté en septembre
  • La principale contrainte demeure la tenue à Maurice de la 47e conférence de la Commonwealth Parliamentary Association (Africa Region) du 22 au 27 août
juillet 21, 2016

La SICOM, compagnie d’assurances d’État, gérant un portefeuille de polices d’assurance de l’ordre de Rs 19,2 milliards et des profits avant-impôts de Rs 518,9 millions au 30 juin 2015, fait l’objet, depuis le début de cette semaine, d’une Governance Review menée par le ministère des Services financiers et de la Bonne Gouvernance. La direction générale de la compagnie d’assurances a été avisée de cette démarche de même que les attributions de cette Governance Review suite à la déclaration du board dans les rapports annuels pour les deux précédents exercices financiers à l’effet que les sections 2.8.2 du Code of Corporate Governance au sujet de la divulgation des salaires et allocations payées aux Top Guns et de la section 2.10.3 du même code au chapitre du Board of Directors’ Appraisal n’ont pas été respectées. Parmi les dossiers traités au niveau du board de SICOM ces dernières années, susceptibles d’être revus, se trouvent la controversable acquisition au coût de Rs 579 millions de la Gooljaury Tower à Ebène et des placements à la défunte Bramer Banking Corporation Limited du groupe Dawood Ajum Rawat de Rs 800 millions générées par les contributions des 72 000 détenteurs de polices d’assurance.

La SICOM, compagnie d’assurances d’État, gérant un portefeuille de polices d’assurance de l’ordre de Rs 19,2 milliards et des profits avant-impôts de Rs 518,9 millions au 30 juin 2015, fait l’objet, depuis le début de cette semaine, d’une Governance Review menée par le ministère des Services financiers et de la Bonne Gouvernance.

juillet 20, 2016
  • Bérenger : « En agissant ainsi, le Premier ministre démontre qu’il n’a aucune autorité sur les ministres et députés du gouvernement, qui se transforme en bazar »
  • Le ministre Pravind Jugnauth recadre les « ministres pigeons voyageurs », soit 184 missions ministérielles à ce jour, avec la double autorisation préalable du PMO et des Finances avant tout départ
  • Le ministre Bodha : « Le bus gratuit, avec un budget de Rs 1,2 milliard par an, constitue la Least Worst Solution et nous sommes à la recherche de la Best Effective Solution »
  • Transport en commun : la CNT, qui perd Rs 2 500 par jour par bus opéré, court derrière un “re-engineering” des 92 routes desservies, dont 53 ne sont nullement profitables

La décision du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, de ne pas donner suite à la motion visant à revoir à la hausse la composition du Broadcasting Committee de la Chambre dans le cadre du projet de retransmission en direct des débats à l’Assemblée nationale, a soulevé un tollé dans les rangs du MMM.

La décision du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, de ne pas donner suite à la motion visant à revoir à la hausse la composition du Broadcasting Committee de la Chambre dans le cadre du projet de retransmission en direct des débats à l’Assemblée nationale, a soulevé un tollé dans les rangs du MMM.

juillet 20, 2016
  • En cas de réussite des opérations de renflouage, le cargo en détresse battant pavillon libérien destiné à la casse, vu qu’il a été déclaré « Constructive total loss and beyond repair »
  • La thèse du sabotage de plus en plus plausible avec la double reconstitution des faits à bord en début de semaine menée par l’escouade de l’ASP Joseph du Central CID
  • Les secrets décryptés du Voyage Date Recorder (boîte noire) soumis aux autorités mauriciennes la semaine prochaine
  • La facture de réclamations du gouvernement, de Rs 13 millions actuellement, pourrait grimper à plus de Rs 20 millions, sans compter les dégâts à l’environnement marin

Six semaines après le naufrage du MV Benita, cargo de quelque 45 000 tonnes battant pavillon libérien, survenu au large de Mahébourg, des manœuvres décisives de renflouage devraient être enclenchées dès samedi.

Six semaines après le naufrage du MV Benita, cargo de quelque 45 000 tonnes battant pavillon libérien, survenu au large de Mahébourg, des manœuvres décisives de renflouage devraient être enclenchées dès samedi. C’est ce qui ressort des dernières délibérations au niveau de la cellule de crise mise en place sous la supervision du Director of Shipping, et ce en étroite collaboration avec le commandement de la National Coast Guard (NCG) et de la direction de l’Environnement.

juillet 20, 2016

La cellule de recherches et de prévisions économiques de la SBM a revu à la baisse ses prévisions initiales concernant la croissance pour l’année financière 2015-2016, estimant qu’elle s’élèverait à 3,4%, soit 300 points de base de moins que le taux annoncé en mars dernier.

La cellule de recherches et de prévisions économiques de la SBM a revu à la baisse ses prévisions initiales concernant la croissance pour l’année financière 2015-2016, estimant qu’elle s’élèverait à 3,4%, soit 300 points de base de moins que le taux annoncé en mars dernier.

juillet 19, 2016

La Banque de Maurice (BoM) réaffirme dans un rapport publié hier, le Monetary Policy and Financial Stability Report (une consolidation de l’Inflation Report et du Financial Stability Report), que « le système financier mauricien est solide et stable ».

La Banque de Maurice (BoM) réaffirme dans un rapport publié hier, le Monetary Policy and Financial Stability Report (une consolidation de l’Inflation Report et du Financial Stability Report), que « le système financier mauricien est solide et stable ».

juillet 19, 2016

Les prochains amendements envisagés par le gouvernement au système électoral en prévision des prochaines élections régionales à Rodrigues ont été au cœur des échanges entre le leader de l’opposition, Paul Bérenger, et le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, lors de la Private Notice Question (PNQ) du jour. Le Premier ministre a confirmé l’intention du gouvernement de venir prochainement avec un nouveau système électoral pour le prochain mandat de l’Assemblée régionale de Rodrigues en soutenant que le système en vigueur actuellement mine la stabilité de la majorité issue des urnes. Pour sa part, Paul Bérenger s’est élevé contre la déclaration de sir Anerood à l’effet que « minorité vinn mazorité » avec la proportionnelle et ajoutant que dans le cas de Rodrigues, il était davantage question de transfugisme et qu’il y a lieu d’agir à ce dernier niveau plutôt que de jeter la dose de la représentation proportionnelle à la poubelle.

  • Bérenger : « Le problème à Rodrigues ne se situe pas au niveau de la représentation proportionnelle mais relève davantage du transfugisme »
  • Le PM : « We are committed on Proportional Representation in Mauritius and we will have a dose of PR in the National Assembly »
  • Le gouvernement est dans l’attente du jugement de la Cour suprême au sujet des deux Constitutional Cases logés par Rezistans ek Alternativ
juillet 18, 2016

La plainte logée par Navin Ramgoolam, jugeant « anticonstitutionnelles » les perquisitions effectuées à son domicile de Riverwalk, sera de nouveau appelée devant le Master and Registrar de la Cour suprême demain. Les défendeurs dans cette affaire – soit l’État, le commissaire de police (CP) et trois magistrats – devront communiquer leur “stand” par rapport à la motion de Navin Ramgoolam. Ce dernier avait soutenu, par le biais d’un document déposé par son avouée, Me Booneswur Seewaj, que ses portables saisis contenaient des informations sensibles.

La plainte logée par Navin Ramgoolam, jugeant « anticonstitutionnelles » les perquisitions effectuées à son domicile de Riverwalk, sera de nouveau appelée devant le Master and Registrar de la Cour suprême demain. Les défendeurs dans cette affaire – soit l’État, le commissaire de police (CP) et trois magistrats – devront communiquer leur “stand” par rapport à la motion de Navin Ramgoolam.

juillet 18, 2016
  • Le complexe commercial Phœnix-Les-Halles, loué à CFAO, le concessionnaire de Mercedes-Benz, ne sera pas mis en vente
  • Clinique Apollo-Bramwell : location de Rs 50 M par an et Management Contract de Rs 630 M avec le “Preferred Bidder” Omega Ark plc

Quinze mois après l’écroulement de l’empire Rawat et avec l’adjudication des joyaux de la couronne BAI, soit les actions au sein de Britam (Kenya) et la clinique Apollo-Bramwell, la National Insurance Company Ltd (NIC), qui a pris la relève de ce groupe d’assurance, passe à une autre étape. En effet, dès le début de la présente année financière, le Board de la National Insurance Company Ltd a pris la décision de faire un toilettage des investissements du groupe Rawat dans le cadre d’un exercice de “Rebalancing of Portfolio”. Un tri a déjà été effectué dans la gamme de propriétés immobilières et foncières, qui ont été transférées par le Special Administrator de BAI Co (Mtius) Ltd and Related Entities, Yacoob Ramtoola. Les premières propriétés foncières sont mises sur le marché alors que dans d’autres cas, des discussions de gré à gré avec d’éventuels acquéreurs sont en cours pour d’autres deals fonciers.

Quinze mois après l’écroulement de l’empire Rawat et avec l’adjudication des joyaux de la couronne BAI, soit les actions au sein de Britam (Kenya) et la clinique Apollo-Bramwell, la National Insurance Company Ltd (NIC), qui a pris la relève de ce groupe d’assurance, passe à une autre étape.

juillet 16, 2016

Pravind Jugnauth a, lors de sa première conférence de presse depuis qu’il a pris ses fonctions de ministre des Finances, mis un terme au mystère entourant la date de la présentation du Budget 2016-17. Celui-ci aura lieu le vendredi 29 juillet. Pravind Jugnauth a révélé que l’exercice budgétaire privilégiera la discipline budgétaire et la prudence financière alors que la stratégie budgétaire s’articulera autour de la discipline fiscale. La réduction de l’endettement public au niveau de 50% du PIB en 2018, a reconnu le ministre, constitue un « défi énorme ».

Pravind Jugnauth a, lors de sa première conférence de presse depuis qu’il a pris ses fonctions de ministre des Finances, mis un terme au mystère entourant la date de la présentation du Budget 2016-17. Celui-ci aura lieu le vendredi 29 juillet. Pravind Jugnauth a révélé que l’exercice budgétaire privilégiera la discipline budgétaire et la prudence financière alors que la stratégie budgétaire s’articulera autour de la discipline fiscale.

juillet 16, 2016

La soirée du 14 juillet 2016 restera gravée pendant longtemps dans la mémoire de Clément, un Mauricien installé à Nice avec des membres de sa famille. Peut-être plus encore, car les images accablantes de la scène de carnage sur ce qui faisait la fierté de Nice, sa célèbre Promenade des Anglais, sur le front de la Méditerranée, continuent de l’assaillir. Participant professionnellement aux opérations de secours déclenchées après l’attentat – commis par un Franco-Tunisien au volant d’un poids lourd blanc, fonçant sur la foule et faisant, selon le dernier décompte, 84 victimes et 18 blessés dont le pronostic vital est engagé ainsi que des centaines d’autres victimes traitées dans ces centres hospitaliers, il a été témoin de scènes atroces. Toutefois, il ne cessera de souligner, dans un kreol morisien savoureux : « Bondie ti ar mwa le 14 ziyet ! »

La soirée du 14 juillet 2016 restera gravée pendant longtemps dans la mémoire de Clément, un Mauricien installé à Nice avec des membres de sa famille. Peut-être plus encore, car les images accablantes de la scène de carnage sur ce qui faisait la fierté de Nice, sa célèbre Promenade des Anglais, sur le front de la Méditerranée, continuent de l’assaillir.

juillet 15, 2016

Le terrorisme a frappé une nouvelle fois en plein cœur de la France, peu après les feux d’artifice sur la Promenade des Anglais à Nice pour marquer les festivités traditionnelles du 14 juillet. Ce matin, les autorités françaises dressaient un premier lourd bilan, soit 84 morts et 18 blessés jugés graves, et également une cinquantaine de blessés légers et 120 autres personnes choquées ou prises en charge par les secours. Il va sans dire que les chiffres évolueront en cours de journée mais la psychose du terrorisme prend le dessus. Dans une première réaction à l’effroi et à l’horreur de cet attentat terroriste, après celui du Bataclan et des environs du Stade de France dans la nuit du vendredi 13 novembre de l’année dernière, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, n’a pu cacher sa stupéfaction devant cet acte condamné dans aucune réserve.

Charlène Rose-Marotel, mariée à un Niçois : « Nous avons peur de consulter la liste des victimes, où devraient figurer sans doute des noms de nos amis et voisins »
Clément, un Mauricien, membre de l’équipe de secours et de renfort : « Des images de guerre, des poussettes laissées, des jouets d’enfants écrasés, des corps partout »

juillet 23, 2016

J’aurais voulu avoir été en ce matin du 14 juillet 2016 aux Champs-Élysées pour laisser mon âme s’élever avec légèreté vers le beau en réalisant pleinement cette joie d’un songe délicieux par trop vite effacé. Pouvoir goûter à ce bonheur d’être mêlé à la foule pour cette joyeuse fête nationale, m’aurait été profondément réjouissant avec du baume luxueux au cœur en contemplant le pompeux défilé traditionnel.

J’aurais voulu avoir été en ce matin du 14 juillet 2016 aux Champs-Élysées pour laisser mon âme s’élever avec légèreté vers le beau en réalisant pleinement cette joie d’un songe délicieux par trop vite effacé.

juillet 23, 2016

Le séminaire qui s'est tenu mercredi à l'université sur “The making of Aapravasi Ghat WHS : 10 years after” a permis non seulement d'annoncer de bonnes nouvelles quant au renforcement de l'enseignement de l'histoire dans nos institutions scolaires (voir notre édition d'hier en page 10), mais aussi de faire le point sur le chemin parcouru depuis l'inscription du site sur la liste du patrimoine mondial, avec aussi entre les lignes les nouveaux champs de recherche en cours et les enjeux que représente le patrimoine port-louisien aujourd'hui en matière de développement économique dans la capitale.

Le séminaire qui s'est tenu mercredi à l'université sur “The making of Aapravasi Ghat WHS : 10 years after” a permis non seulement d'annoncer de bonnes nouvelles quant au renforcement de l'enseignement de l'histoire dans nos institutions scolaires (voir notre édition d'hier en page 10), mais aussi de faire le point sur le chemin parcouru depuis l'inscription du site sur la liste du patrimoine mondial, avec aussi entre les lignes les nouveaux champs de recherche en cours et les enjeux que représente le patrimoine port

juillet 23, 2016

La demande logée devant la Cour suprême par le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, pour contester le jugement de cette même instance devant le Privy Council dans le cas de Pravind Jugnauth, dans l’affaire MedPoint, sera de nouveau appelée devant le chef juge Keshoe Parsad Matadeen ce 25 juillet. L’homme de loi de Pravind Jugnauth, Me Désiré Basset, SC, qui avait obtenu un renvoi lors de la dernière audience, devra soumettre les points d’objection. Suivant ce “counter appeal”, la Cour suprême devra fixer une date pour écouter les arguments. Toutefois, l’instance part en congé à partir du 29 juillet. Ce n’est donc pas avant le prochain trimestre, qui reprend le 5 septembre, que les débats auront lieu.

La demande logée devant la Cour suprême par le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell, pour contester le jugement de cette même instance devant le Privy Council dans le cas de Pravind Jugnauth, dans l’affaire MedPoint, sera de nouveau appelée devant le chef juge Keshoe Parsad Matadeen ce 25 juillet. L’homme de loi de Pravind Jugnauth, Me Désiré Basset, SC, qui avait obtenu un renvoi lors de la dernière audience, devra soumettre les points d’objection.

juillet 23, 2016

Le ministre de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, Mahen Seeruttun, a répondu à trois questions des députés Osman Mahomed et Jean-Claude Barbier cette semaine au Parlement. Il a ainsi indiqué que la production agricole (sucre, thé, légumes et bétail) aurait connu une baisse de 1,25% entre 2014 et 2015.

Le ministre de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, Mahen Seeruttun, a répondu à trois questions des députés Osman Mahomed et Jean-Claude Barbier cette semaine au Parlement. Il a ainsi indiqué que la production agricole (sucre, thé, légumes et bétail) aurait connu une baisse de 1,25% entre 2014 et 2015.

juillet 23, 2016

Maurice sollicite le soutien du Groupe des 77 (G77) et de la Chine, car le gouvernement compte se présenter à l’Assemblée des Nations unies en vue de porter devant la Cour internationale de justice les démarches mauriciennes pour exercer ses droits de souveraineté sur les Chagos.

Maurice sollicite le soutien du Groupe des 77 (G77) et de la Chine, car le gouvernement compte se présenter à l’Assemblée des Nations unies en vue de porter devant la Cour internationale de justice les démarches mauriciennes pour exercer ses droits de souveraineté sur les Chagos.

juillet 23, 2016

Se tient jusqu’au 22 juillet, à l’hôtel Sofitel, Flic-en-Flac, la conférence biennale internationale sur la Chimie pure et appliquée (ICPAC). Y participent 220 participants de 44 pays dont l’Organization for the Prohibition of Chemical Weapons (OPCW). Lors de la cérémonie d’ouverture, lundi, la ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a félicité l’OPCW pour avoir décroché le Prix Nobel de la paix en 2013 avant de lui souhaiter bonne chance dans son rôle « d’assurer que d’autres organisations et groupes pas sains d’esprit n’aient pas recours aux armes chimiques ».

Se tient jusqu’au 22 juillet, à l’hôtel Sofitel, Flic-en-Flac, la conférence biennale internationale sur la Chimie pure et appliquée (ICPAC). Y participent 220 participants de 44 pays dont l’Organization for the Prohibition of Chemical Weapons (OPCW).

juillet 23, 2016

Le secrétaire permanent adjoint au ministère des Infrastructures publiques, Jayavadee Sooben, a été nommée à la fonction d’Officer in Charge de la Corporation nationale de transport pour la période d’une année. Mme Sooben détient un diplôme international de l’École Nationale d’Administration. Elle détient un BA de l’Université d’Afrique du Sud et un MA en Administration publique de l’Université de Leicester. Elle a déjà occupé la fonction d’Officer in Charge de la CNT dans le passé.

Le secrétaire permanent adjoint au ministère des Infrastructures publiques, Jayavadee Sooben, a été nommée à la fonction d’Officer in Charge de la Corporation nationale de transport pour la période d’une année. Mme Sooben détient un diplôme international de l’École Nationale d’Administration. Elle détient un BA de l’Université d’Afrique du Sud et un MA en Administration publique de l’Université de Leicester.

juillet 23, 2016

Le déficit de la balance commerciale du pays est reparti à la hausse en mai 2016, atteignant Rs 6,9 milliards, soit une augmentation de 22,1 % par rapport au montant du mois correspondant de 2015 (environ Rs 5,7 milliards). En avril 2016, le déficit de notre commerce extérieur s’était élevé à Rs 6,1 milliards contre Rs 6,3 milliards pour le même mois en 2015.

Le déficit de la balance commerciale du pays est reparti à la hausse en mai 2016, atteignant Rs 6,9 milliards, soit une augmentation de 22,1 % par rapport au montant du mois correspondant de 2015 (environ Rs 5,7 milliards). En avril 2016, le déficit de notre commerce extérieur s’était élevé à Rs 6,1 milliards contre Rs 6,3 milliards pour le même mois en 2015.

juillet 23, 2016

Des agents du Federal Bureau of Investigation (FBI) sont actuellement en mission à Maurice. Au cours de la semaine écoulée, ils ont eu des séances de travail au QG du Central CID. Des recoupements d’informations effectués indiquent que ces agents du FBI ont eu l’occasion de passer en revue divers dossiers allant des délits de Money Laundering à ceux de Trafficking in Persons en passant par la lutte contre le terrorisme.

Des agents du Federal Bureau of Investigation (FBI) sont actuellement en mission à Maurice. Au cours de la semaine écoulée, ils ont eu des séances de travail au QG du Central CID. Des recoupements d’informations effectués indiquent que ces agents du FBI ont eu l’occasion de passer en revue divers dossiers allant des délits de Money Laundering à ceux de Trafficking in Persons en passant par la lutte contre le terrorisme.

juillet 23, 2016

C’est aujourd’hui que le Baby Club M entrera dans l’arène de la COSAFA U17 Youth Championship, face à la Namibie, au stade Anjalay. Un match que les protégés de Michael Mootoosamy, entraîneur de la sélection nationale, ne veulent pas rater, d’autant qu’il s’agit de leur première sortie internationale. À quelques heures du coup d’envoi, pleins feux sur la classe biberon de la sélection nationale.

C’est aujourd’hui que le Baby Club M entrera dans l’arène de la COSAFA U17 Youth Championship, face à la Namibie, au stade Anjalay. Un match que les protégés de Michael Mootoosamy, entraîneur de la sélection nationale, ne veulent pas rater, d’autant qu’il s’agit de leur première sortie internationale. À quelques heures du coup d’envoi, pleins feux sur la classe biberon de la sélection nationale.