Le Mauricien

September 24, 2016
  • Le Premier ministre : « Nous notons que la Grande-Bretagne a exprimé le vœu d’engager un dialogue pour trouver une solution d’ici juin de l’année prochaine »
  •     Maurice lance un appel à la France pour un règlement à l’amiable du litige territorial sur Tromelin
  •   La présence d’Olivier Bacoult au sein de la délégation est un signe que la souveraineté et le Resettlement sont indissociables

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a soutenu que la démarche de Maurice en vue de solliciter une Advisory Opinion de la Cour internationale de Justice des Nations unies sur les Chagos est des plus légitimes.

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a soutenu que la démarche de Maurice en vue de solliciter une Advisory Opinion de la Cour internationale de Justice des Nations unies sur les Chagos est des plus légitimes. C’est ce qu’il a fait comprendre à la communauté internationale lors de son intervention à la tribune des Nations unies en début de soirée hier.

September 24, 2016

Sa décision de quitter le MMM a été « mûrement réfléchie », a soutenu Zouberr Joomaye, qui a annoncé officiellement la nouvelle hier après-midi. Il s’est dit en « désaccord total » avec le leadership du parti et estime que Paul Bérenger aurait dû passer le flambeau. Il siégera en indépendant à l’Assemblée nationale et a affirmé qu’il ne compte pas intégrer un autre parti.

Sa décision de quitter le MMM a été « mûrement réfléchie », a soutenu Zouberr Joomaye, qui a annoncé officiellement la nouvelle hier après-midi. Il s’est dit en « désaccord total » avec le leadership du parti et estime que Paul Bérenger aurait dû passer le flambeau. Il siégera en indépendant à l’Assemblée nationale et a affirmé qu’il ne compte pas intégrer un autre parti.

September 23, 2016

En cette fin de semaine et à la veille du congrès anniversaire du MMM prévu dimanche prochain à l’auditorium Octave Wiehé, Réduit, Zouberr Joomaye, le député de Rivière-des-Anguilles/Souillac (N° 13) et l’un des assistants secrétaires généraux du parti, a soumis sa démission au leader, Paul Bérenger. Le principal concerné compte animer un point de presse en début d’après-midi pour justifier sa nouvelle démarche politique et ses ajustements futurs à l’Assemblée nationale.

En cette fin de semaine et à la veille du congrès anniversaire du MMM prévu dimanche prochain à l’auditorium Octave Wiehé, Réduit, Zouberr Joomaye, le député de Rivière-des-Anguilles/Souillac (N° 13) et l’un des assistants secrétaires généraux du parti, a soumis sa démission au leader, Paul Bérenger.

September 23, 2016

En marge de son intervention formelle du jour à la tribune de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, est revenu à la charge sur la question de l’excision des Chagos. C’était hier lors de son discours au moment d’une High Level Meeting de l’ONU pour marquer le 30e anniversaire de la Déclaration du droit au développement.

  • Le chef de la diplomatie britannique, évoquant des problèmes de sécurité avec le relogement des Chagossiens, a déclaré « we will make it work »
September 22, 2016

À la veille de l’intervention du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, à la tribune de la 712e session de l’assemblée générale des Nations unies, doivent avoir lieu des échanges bilatéraux cruciaux entre Maurice et la Grande-Bretagne sur le dossier des Chagos. En effet, à 9 h 45 (heure de New York), soit en cours d’après-midi à Maurice, le chef du GM et le Foreign Secretary britannique, Boris Johnson, auront des entretiens en vue de dégager un « terrain d’entente » pour un règlement du différend sur l’archipel des Chagos.

À la veille de l’intervention du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, à la tribune de la 712e session de l’assemblée générale des Nations unies, doivent avoir lieu des échanges bilatéraux cruciaux entre Maurice et la Grande-Bretagne sur le dossier des Chagos.

September 22, 2016

Le ministre des Services publics et leader du ML, Ivan Collendavelloo, a considéré hier que l’Opposition faisait un affront à la Constitution de par sa réaction à l’annonce que Pravind Jugnauth, le leader du MSM, succéderait à SAJ au poste de Premier ministre.

Le ministre des Services publics et leader du ML, Ivan Collendavelloo, a considéré hier que l’Opposition faisait un affront à la Constitution de par sa réaction à l’annonce que Pravind Jugnauth, le leader du MSM, succéderait à SAJ au poste de Premier ministre.

September 21, 2016
  • La passation des pouvoirs à la tête du gouvernement entre le Premier ministre et son fils, Pravind Jugnauth, prévue pour le 12 mars 2017, pourrait se faire en anticipation 
le mois prochain
  •     Les dossiers politiques majeurs en suspens : la réforme électorale, surtout l’abolition de la RP à Rodrigues, le projet Heritage City et la revendication de Maurice sur les Chagos

La confirmation du projet de Prime Minister’s Musical Chair, l’actuel Premier ministre passant le relais à la tête du gouvernement à son fils et leader du MSM, Pravind Jugnauth, hante de manière définitive les couloirs de l’hôtel du gouvernement. Même si ce « changing of guards » au Treasury Building avait été initialement « earmarked » pour mars 2017, afin de coïncider avec le 25e anniversaire de l’accession de Maurice au statut de République, tout semble indiquer que le processus de passation de pouvoirs entre père et fils pourrait connaître une nette accélération au cours de la première quinzaine d’octobre, soit dès le retour de sir Anerood Jugnauth, en mission officielle à New York, avec la conclusion, soit la prise de fonction du nouveau gouvernement de l’Alliance Lepep une quinzaine de jours avant la reprise des travaux de l’Assemblée nationale, ajournés au mardi 15 novembre. Toutefois, au sein de l’opposition, la position est claire avec une contestation de la légitimité de Pravind Jugnauth d’accéder à ces importantes fonctions à peine deux ans après les dernières élections générales du 10 décembre 2014.

La confirmation du projet de Prime Minister’s Musical Chair, l’actuel Premier ministre passant le relais à la tête du gouvernement à son fils et leader du MSM, Pravind Jugnauth, hante de manière définitive les couloirs de l’hôtel du gouvernement.

September 21, 2016

Une charge provisoire de « drug dealing with aggravating circumstances » a été logée contre le Français Nicolas Maurice Olivier Brier à sa comparution en Cour de Grand-Port hier. Il a été placé en détention préventive au poste de police de L’Escalier et devrait incessamment être interrogé, indique une source à l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU). Le Français a été appréhendé lundi matin à l’aéroport SSR avec en sa possession de la cocaïne et de l’ecstasy d’une valeur marchande estimée à plus de Rs 36 M.

Une charge provisoire de « drug dealing with aggravating circumstances » a été logée contre le Français Nicolas Maurice Olivier Brier à sa comparution en Cour de Grand-Port hier. Il a été placé en détention préventive au poste de police de L’Escalier et devrait incessamment être interrogé, indique une source à l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU).

September 21, 2016

Les examens de Cambridge SC/HSC démarrent aujourd’hui et les premiers jours sont en général consacrés aux épreuves pratiques. Ce qui retient l’attention cette année est la première session du HSC Professional (HSC Pro), introduite en janvier 2015 sur une base expérimentale. Cette option a intéressé 86 candidats de 11 collèges. Ceux qui ont été associés étroitement au HSC Pro parlent en termes élogieux de ses spécificités et de ses atouts.

Les examens de Cambridge SC/HSC démarrent aujourd’hui et les premiers jours sont en général consacrés aux épreuves pratiques. Ce qui retient l’attention cette année est la première session du HSC Professional (HSC Pro), introduite en janvier 2015 sur une base expérimentale. Cette option a intéressé 86 candidats de 11 collèges. Ceux qui ont été associés étroitement au HSC Pro parlent en termes élogieux de ses spécificités et de ses atouts.

September 20, 2016

Alors que Londres tente par tous les moyens, avec l’aide de ses agents à Maurice et à l’étranger, de désamorcer la tentative d’inscrire la résolution à l’Assemblée générale des Nations unies en vue d’une Advisory Opinion sur les Chagos, le United Committed Committee on Human Rights, dans un dernier rapport publié le 26 août à Genève, est venu démasquer les réelles intentions britanniques.

  • Le Foreign and Commonwealth Office : « Ratification of the Convention has not been extended to the BIOT and such questions remain outside the remit of the Committee »
September 20, 2016

La décision du conseil des ministres visant à interdire l’importation du bétail, compte tenu de l’épidémie de fièvre aphteuse à Maurice et à Rodrigues, n’est pas du goût des bouchers. Une délégation de bouchers de la Mauritius Butchers Association, sous la menace de chômage technique et de perte de leur clientèle, a rencontré hier le ministre de l’Agro-Industrie, Mahen Seeruttun, pour faire part de leurs objections et demandé au gouvernement de revoir sa position dans la conjoncture.

  • L’abattoir Central de la MMA abat entre 150 et 200 têtes de bétail chaque semaine pour les besoins de consommation locale
  • Rodrigues impose de strictes mesures de contrôle contre l’importation de poulets et d’œufs de Maurice pour éviter l’introduction de la maladie bactérienne de la salmonelle
September 19, 2016

En marge du geste de bonne foi de la Grande-Bretagne sur le dossier des Chagos, Maurice continue son action sur le front international en vue de rallier un maximum de soutien en faveur de la résolution aux Nations unies pour une Advisory Opinion contre Londres. Ainsi, intervenant hier soir lors du 17e sommet de chefs d’État et de gouvernement des pays membres du Mouvement des Non-Alignés, à l’île Margarita au Venezuela, l’Attorney General, Ravi Yerrigadoo, envoyé spécial du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, s’est assuré du soutien politique et diplomatique de cet important mouvement international avec une résolution adoptée en ce sens. Pour sa part, la délégation mauricienne, dirigée par SAJ, est arrivée à New York à la fin du week-end dernier et s’apprête à s’engager dans la deuxième partie de la campagne de lobbying politique et diplomatique, susceptible d’insuffler un nouvel élan dans l’exercice du contrôle effectif de Maurice sur la souveraineté des Chagos.

  • Au programme de SAJ à New York, tête-à-tête avec son homologue indien, Narendra Modi, et les présidents du Sénégal, de la Serbie, de la Turquie et de Madagascar
September 19, 2016

Le député du MMM et membre du Public Accounts Committee de la Southern African Development Community (SADC), Veda Baloomoody, qui se trouve actuellement en mission officielle en Afrique du Sud, s’est retrouvé coincé parmi des manifestants hostiles.

Le député du MMM et membre du Public Accounts Committee de la Southern African Development Community (SADC), Veda Baloomoody, qui se trouve actuellement en mission officielle en Afrique du Sud, s’est retrouvé coincé parmi des manifestants hostiles. Ce groupe de parlementaires africains a dû être protégé par la police, qui a été forcée de tirer des coups de feu. Mais le député MMM, qui rentrera au pays jeudi, est sorti indemne de ces incidents.

September 17, 2016

Avec l’épizootie de la fièvre aphteuse affectant une bonne partie de notre bétail bovin, puis porcin, puis celui de la salmonellose qui, depuis quelques jours, a conduit le ministère de l’Agro-industrie à abattre des milliers de poussins et détruire des milliers d’œufs, la population est partagée entre inquiétude et confiance. Les gros producteurs se veulent rassurants tandis que des médecins avancent, concernant la fièvre aphteuse, que « la consommation d’une viande contaminée est sans danger si elle est bien cuite ». Les Mauriciens se disent toutefois peu rassurés. Mais quand vient l’heure de manger, c’est une tout autre chose…

Avec l’épizootie de la fièvre aphteuse affectant une bonne partie de notre bétail bovin, puis porcin, puis celui de la salmonellose qui, depuis quelques jours, a conduit le ministère de l’Agro-industrie à abattre des milliers de poussins et détruire des milliers d’œufs, la population est partagée entre inquiétude et confiance.

September 17, 2016

Libéré du poids des allégations dans l’agression du Chairman de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA), Bhanoodutt Beeharee, commise le 26 mai dernier, Kailash Trilochun passe à l’offensive sur le volet des Rs 19 millions de “legal fees” agréés pour le procès en réclamations de Rs 1,2 milliard d’Emtel. En première partie s’est déroulé l’exercice au QG du Central CID sous la supervision de l’assistant surintendant de police Seebaluck, notamment la confrontation entre l’homme de loi et l’agresseur présumé, Sylvio Candahoo, toujours en détention policière. La conclusion est que Me Trilochun se retrouve avec un « no case to answer » car il n’a pas été identifié formellement par le suspect. À partir de là, il est passé à l’offensive contre les Jugnauth, père et fils, pour leurs commentaires à son égard en soutenant que sa démarche ne relève aucunement de la politique. Il a promis de révéler la teneur des échanges lors de la réunion du 6 avril dernier au Prime Minister’s Office (PMO) en présence de sir Anerood Jugnauth et portant sur des “legal fees” dans les réclamations d’Emtel. Mais, dans l’immédiat, Me Trilochun a pris pour cible le ministre des Finances et leader du MSM, Pravind Jugnauth, pour ses commentaires lors d’un congrès politique à Bel-Air fin de la semaine dernière. Il a consigné une déposition contre le grand argentier, réclamant une enquête au criminel pour des infractions sous les dispositions du code pénal et de l’Information and Communications Technologies Act.

  • L’ex-conseil légal de l’ICTA sur les honoraires pour le procès en réclamations d’Emtel : « Kifer ou onte pou dir ki ou mem ounn dir pey par lher tan ? »
  • Kailash Trilochun : « Pravind Jugnauth fait l’économie de la vérité quand il dit qu’il m’avait demandé de “step down”. Une contre-vérité, voire un gros mensonge »
September 16, 2016
  • Cette « Window of Opportunity » en faveur de Londres s’étendra jusqu’à juin 2017, incluant la date butoir du 31 décembre 2016 pour le renouvellement du bail de Diego Garcia
  • Le GM : « Nous avons voulu que la résolution pour une Advisory Opinion sur les Chagos contre la Grande-Bretagne soit débattue tout de suite »
  • Lalit met en garde contre « cette nouvelle tactique dilatoire des Anglais » en s’appuyant sur le précédent de 2004 avec des engagements non-tenus

 
À peine la résolution 88 de Maurice pour une Advisory Opinion de la Cour internationale de justice (CIJ) contre Londres sur les Chagos inscrite à l’ordre du jour de la 71e assemblée générale des Nations unies que Londres s’est déjà signalée avec une nouvelle tactique dilatoire. La démarche des Britanniques vise à mettre en place une « Window of Opportunity » jusqu’à juin de l’année prochaine en leur faveur avec, au cours de cette période, un développement majeur, soit le renouvellement du bail de la base militaire et nucléaire de Diego Garcia aux Américains au 31 décembre 2016. Dans le camp mauricien, on soutient que cette demande pour une trêve sera étudiée et que tout dépendra de ce que proposera la Grande-Bretagne en vue de régler le différend historique sur l’archipel des Chagos. De son côté, Lalit, un des partis politiques historiquement à la pointe du combat sur la question des Chagos, est monté en première ligne pour exprimer sa déception de tout renvoi des débats sur la résolution déposée devant les Nations unies tout en mettant en garde contre « la ruse des Anglais », soit un remake de ce qui s’était passé en 2014 devant cette même instance.

  • Cette « Window of Opportunity » en faveur de Londres s’étendra jusqu’à juin 2017, incluant la date butoir du 31 décembre 2016 pour le renouvellement du bail de Diego Garcia
  • Le GM : « Nous avons voulu que la résolution pour une Advisory Opinion sur les Chagos contre la Grande-Bretagne soit débattue tout de suite »
September 16, 2016

L’enquête sur l’agression du Chairman de l’Information and Communication Technologies Authority (ICA), Bhanoodutt Beeharree, a repris à la mi-journée. En effet, la demande formelle de Me Kailash Trilochun, l’ancien conseil légal de l’ICTA au centre d’une controverse politique sur des Legal Fees de Rs 19 millions, pour une confrontation avec l’agresseur présumé, Silvio Candahoo, a été acceptée. À la mi-journée, le dénommé Candahoo a été conduit sous forte escorte policière au QG du Central CID pour les besoins de cet exercice.

L’enquête sur l’agression du Chairman de l’Information and Communication Technologies Authority (ICA), Bhanoodutt Beeharree, a repris à la mi-journée. En effet, la demande formelle de Me Kailash Trilochun, l’ancien conseil légal de l’ICTA au centre d’une controverse politique sur des Legal Fees de Rs 19 millions, pour une confrontation avec l’agresseur présumé, Silvio Candahoo, a été acceptée.

September 15, 2016

La controverse s’amplifie autour du projet Heritage City suite au bras de fer engagé depuis hier matin avec l’interrogatoire “Under Warning” avorté du Special Adviser du ministre des Finances, Gérard Sanspeur, par la Special Cell du Central CID. À ce stade, ce n’est que partie remise avec le sursis de trois semaines accordé par le Central CID sous la supervision de l’assistant commissaire de police Devanand Reekoye après des consultations à la mi-journée d’hier avec le panel de conseils légaux, dont Mes Raouf Gulbul et Manesh Gobin, représentant les intérêts de Gérard Sanspeur. Pour l'heure, la Special Cell du Central CID s’apprêtait à interroger ce dernier sur deux pistes principales, soit “faux et usage de faux” sur des documents officiels et “diffusion de fausses nouvelles” dans le dossier de l'Heritage City Project, avec des investissements massifs de Rs 28 milliards. Dans une autre étape, des questions pourraient relever des dispositions de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) suite à des Postings sur le Website.

  • Le Central CID devra élucider avec le Special Adviser de Pravind Jugnauth des allégations de faux et usage de faux sur des documents officiels et diffusion de fausses nouvelles
  • Les conseils légaux de Gérard Sanspeur arrachent un sursis de trois semaines pour l’interrogatoire Under Warning de leur client
September 15, 2016

Avec la réunion d’hier à New York du General Committee des Nations unies, l’initiative politique et diplomatique de Maurice dans la lutte pour compléter le processus d’indépendance a franchi une première étape cruciale. En effet, la Request for an advisory opinion of the International Court of Justice on the legal consequences of the separation of the Chagos Archipelago from Mauritius in 1965 est inscrite à l’agenda de la 71e session de l’assemblée générale des Nations unies, dont les travaux démarrent ces jours-ci. À l’hôtel du gouvernement, ce développement a été accueilli favorablement tout en précisant que l’adoption de cette même résolution par l’assemblée générale des Nations unies est encore plus importante dans le processus engagé. Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, qui quitte le pays ce soir pour New York, devra intervenir, le vendredi 23, à la tribune des Nations unies, pour axer son discours sur la pertinence et l’importance de cette Advisory Opinion sur les Chagos contre la Grande-Bretagne à la veille du renouvellement du bail de la base militaire de Diego Garcia avec les Américains.

  • La « Request for Advisory Opinion » de la Cour Internationale de Justice sur le démembrement de l’intégrité territoriale de Maurice inscrite à l’agenda de la 71e session de l’AGA de l’ONU
  • Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, interviendra à la tribune des Nations unies le vendredi 23 septembre
September 14, 2016
  •  La ministre fait ainsi l’impasse sur les 10 absences 
maximum figurant dans les critères d’éligibilité 
pour obtenir une bourse d’État
  •  Les collégiens dénoncent une politique 
de deux poids deux mesures

La ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a rencontré les représentants des collégiens hier. La décision de repousser la date de remboursement des frais d’examens à fin décembre a été annoncée. Mais ce qui a retenu également l’attention, c’est la confirmation de la ministre que même si un candidat n’est pas qualifié pour une subvention, donc ayant moins de 90 % d’absence, il sera éligible pour une bourse d’État. Or, les critères d’éligibilité pour ces bourses précisent justement que le candidat ne doit pas enregistrer plus de dix absences en Lower VI ou Upper VI…

La ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, a rencontré les représentants des collégiens hier. La décision de repousser la date de remboursement des frais d’examens à fin décembre a été annoncée. Mais ce qui a retenu également l’attention, c’est la confirmation de la ministre que même si un candidat n’est pas qualifié pour une subvention, donc ayant moins de 90 % d’absence, il sera éligible pour une bourse d’État.

September 14, 2016
  •  Le Special Adviser du ministre des Finances, Pravind Jugnauth, devait être confronté aux versions des faits de Luxconsult (Mtius) Ltd et du secrétaire 
financier, Dev Manraj, au sujet des dessous de ce projet de Rs 28 milliards
  •  Une escouade du Central CID, menée par le N° 2, le SP Mannaram, 
en la résidence de Gérard Sanspeur à Quatre-Bornes ce matin
  •  Le secrétaire financier : « Le ministère n’a jamais mandaté le Senior Adviser 
Sanspeur pour rédiger un rapport sur le projet Heritage City »
  •  Dev Manraj au CCID : « J’ai ignoré le Dear Dev Mail du 18 mai car cette 
correspondance ne m’était pas adressée en ma capacité de secrétaire financier »

La Heritage City Saga se poursuit sur un fond de rebondissements susceptibles d’ébranler l’hôtel du gouvernement, et en particulier le ministère des Finances. Tout cela alors que le Grand argentier, Pravind Jugnauth, se trouve en mission officielle en Inde depuis lundi. En effet, très tôt ce matin, une escouade de limiers du Central CID, menée par le N° 2, le surintendant Mannaram, est allée frapper à la porte de la résidence du Special Adviser aux Finances, Gérard Sanspeur, dans le cadre d’une enquête sur le projet Heritage City suite à la déposition du ministre des Services financiers, Roshi Bhadain, au Central CID en date du 18 août dernier.

La Heritage City Saga se poursuit sur un fond de rebondissements susceptibles d’ébranler l’hôtel du gouvernement, et en particulier le ministère des Finances. Tout cela alors que le Grand argentier, Pravind Jugnauth, se trouve en mission officielle en Inde depuis lundi.

September 13, 2016

Un dramatique accident s’est produit sur la route de Rivière-Noire, à Cascavelle, à 1h ce matin. Une camionnette avec à son bord Premchand et Savina Sookoo, est entrée en violente collision avec la remorque d’un tracteur appartenant à la compagnie Médine Ltd. Si le tracteur n’a pas été très endommagé, la camionnette, elle, a été écrabouillée, ne laissant aucune chance de survie au couple.

Un dramatique accident s’est produit sur la route de Rivière-Noire, à Cascavelle, à 1h ce matin. Une camionnette avec à son bord Premchand et Savina Sookoo, est entrée en violente collision avec la remorque d’un tracteur appartenant à la compagnie Médine Ltd. Si le tracteur n’a pas été très endommagé, la camionnette, elle, a été écrabouillée, ne laissant aucune chance de survie au couple.

September 13, 2016

Le front de la controverse du projet de Heritage City à Bagatelle avec des investissements de Rs 28 milliards reste encore actif. Après l’épisode du Conseil des ministres avec le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, confirmant son intérêt à ce sujet et la mise sur pied d’un comité de haut niveau pour passer en revue les « issues » évoqués et élaborer un projet acceptable, le rapport signé du Special Adviser au ministère des Finances, Gérard Sanspeur, le 4 août dernier, soit à la veille du gel du projet, occupe l’avant-scène.

  • Le secrétaire financier, Dev Manraj, a déjà remis aux limiers de la Special Cell le « Dear Dev Mail » du 18 mai du Special Adviser, Gérard Sanspeur, avec l’Attachment de quatre pages sur le projet Heritage City
September 12, 2016

Face à la presse, cet après-midi, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a confirmé que le projet de Heritage City, avec des investissements de Rs 28 milliards, sera « reconsidered » par un comité ministériel, qui sera présidé par lui. Il a ajouté que la question de la réalisation de ce projet avait été évoquée par lui, en personne, lors des délibérations du conseil des ministres de vendredi dernier. Il a commenté l’affaire des deux communiqués du conseil des ministres de vendredi dernier en écartant « toute mauvaise foi et manipulation ». Il a fait comprendre que c’est le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain, qui est intervenu auprès du Cabinet Office et a soulevé la question de l’absence de toute mention de la décision sur la mise sur pied de ce comité ministériel sur Heritage City avec pour conséquence l’émission du second communiqué, vendredi dernier. « Zame ti Revive. Ene komité pou Reconsider ek se apré ki pou Revive », dit-il. Il concède qu’il a une divergence avec le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, notamment le site de Heritage City. Il dit attendre des explications sur le site de Bagatelle.

Face à la presse, cet après-midi, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a confirmé que le projet de Heritage City, avec des investissements de Rs 28 milliards, sera « reconsidered » par un comité ministériel, qui sera présidé par lui. Il a ajouté que la question de la réalisation de ce projet avait été évoquée par lui, en personne, lors des délibérations du conseil des ministres de vendredi dernier.