MMM

août 7, 2015

It is high time that our society adopts a true concept of Mauritianism in the evaluation of our political system.

It is high time that our society adopts a true concept of Mauritianism in the evaluation of our political system. Here in Mauritius, history keeps repeating itself in so far as ethnics, caste, and religions are concerned with regards to nominations, promotions and positions at the helm of one’s political career. For instance, we have today four members of the Labour Party elected in our Parliament including Shakeel Mohamed, who is leading the Labour Party in Parliament due to his political experience as MP.

juin 10, 2015

Le leader du MSM, Pravind Jugnauth, a été des plus virulents contre le leader du MMM hier lors d’un rassemblement nocturne à Residence Vallijee. « Premye dimoun ki ti denons BAI ek Dawood Rawat ek ti dir se enn Ponzi Scheme, se Bérenger an 2013 ! Reza Uteem ti dir ki se enn danze pou lekonomi e ki bizin pran aksyon deswit. » Affirmant détenir des preuves selon lesquelles Paul Bérenger aurait accepté un financement de Rs 10 millions de la BAI aux dernières élections, Pravind Jugnauth a lancé un appel au leader des mauves afin que ce dernier réponde à sa question. « Le fe ki linn dir ki ena Ponzi Scheme, kifer linn aksepte kass BAI alor ki li kone zot pe kokin lepep ? »

Le leader du MSM, Pravind Jugnauth, a été des plus virulents contre le leader du MMM hier lors d’un rassemblement nocturne à Residence Vallijee. « Premye dimoun ki ti denons BAI ek Dawood Rawat ek ti dir se enn Ponzi Scheme, se Bérenger an 2013 !

juin 5, 2015

Évoquant hier en début de soirée à la municipalité de Quatre-Bornes la situation sociopolitique du pays et brossant un tableau noir des agissements du gouvernement de l'Alliance Lepep depuis son installation au pouvoir en décembre dernier, Paul Bérenger a martelé, en anglais, que « Mauritius is in deep trouble ! ».

Évoquant hier en début de soirée à la municipalité de Quatre-Bornes la situation sociopolitique du pays et brossant un tableau noir des agissements du gouvernement de l'Alliance Lepep depuis son installation au pouvoir en décembre dernier, Paul Bérenger a martelé, en anglais, que « Mauritius is in deep trouble ! ». Le leader du MMM a rejoint ainsi les autres intervenants qui, avant lui, ont exhorté les citadins à « donner une bonne leçon » au gouvernement de sir Anerood Jugnauth.

mai 26, 2015

Lors d’une rencontre avec la presse récemment, les désormais anciens membres de la branche MMM de Résidence Kennedy ont confirmé leur adhésion au MSM. Parmi les raisons évoquées : un manque de progrès consternant depuis les 25 à 30 dernières années. « Il est maintenant temps d’offrir un meilleur avenir à nos enfants. »

Lors d’une rencontre avec la presse récemment, les désormais anciens membres de la branche MMM de Résidence Kennedy ont confirmé leur adhésion au MSM. Parmi les raisons évoquées : un manque de progrès consternant depuis les 25 à 30 dernières années. « Il est maintenant temps d’offrir un meilleur avenir à nos enfants. »

mai 19, 2015

Lors d’une rencontre avec la presse fin de semaine dernière, les désormais anciens membres de la branche MMM de Résidence Kennedy ont confirmé leur adhésion au MSM. Parmi les raisons évoquées : un manque de progrès consternant depuis les 25 à 30 dernières années. « Il est maintenant temps d’offrir un meilleur avenir à nos enfants. »

Lors d’une rencontre avec la presse fin de semaine dernière, les désormais anciens membres de la branche MMM de Résidence Kennedy ont confirmé leur adhésion au MSM. Parmi les raisons évoquées : un manque de progrès consternant depuis les 25 à 30 dernières années. « Il est maintenant temps d’offrir un meilleur avenir à nos enfants. »

April 26, 2015

Le MMM tiendra, finalement, la journée de réflexion qu'elle avait, initialement, prévue d'organiser, vendredi prochain, 1er mai, jour de la Fête du Travail en vue de sa réorganisation. Paul Bérenger, leader de ce parti, dit s'attendre, à cette occasion, à des "propositions concrètes" allant "dans l'intérêt du MMM". Il garde, à cet effet, toutes les options ouvertes dont celle qu'à l'avenir, le MMM ne soit plus dirigé par un leader.

  • Rajesh Bhagwan remplace Alan Ganoo à la présidence et Veda Baloomoody désigné nouveau président du PAC
March 21, 2015

L’Histoire politique du pays le démontre amplement : après presque chaque élection générale à Maurice, des partis qui ont perdu la bataille enregistrent également — et immédiatement — des défections. Comme si un malheur ne venait jamais seul ! Certes, certaines défections sont des fois plus conséquentes que d’autres, mais cela ne change en rien le fond du problème. Beaucoup d’éléments, parfois des députés élus, mais le plus souvent des candidats frustrés d’avoir été battus, abandonnent leurs compagnons de lutte et s’en vont voir ailleurs si l’herbe est plus verte. Souvent aussi on en a vu qui, pour leurs petits intérêts égoïstes, sont allés consolider le pouvoir du camp des vainqueurs en évoquant le commode prétexte de «vouloir servir les intérêts supérieurs de la Nation». En réalité, les défections pour des raisons d’authentiques divergences sur des principes sont vraiment d’une extrême rareté !

L’Histoire politique du pays le démontre amplement : après presque chaque élection générale à Maurice, des partis qui ont perdu la bataille enregistrent également — et immédiatement — des défections. Comme si un malheur ne venait jamais seul ! Certes, certaines défections sont des fois plus conséquentes que d’autres, mais cela ne change en rien le fond du problème.

March 15, 2015

Actuellement au Mouvement Militant Mauricien (MMM), il n'y a pas que des démissions en série. S'il est vrai que la cuisante défaite enregistrée par ce "grand parti" malgré — sinon à cause aussi — de son alliance avec le Parti travailliste de Navin Ramgoolam lors des dernières élections aura découragé nombre de militants, las de toujours perdre, il y a néanmoins une tentative de réformer le mouvement de la part d'un groupe de jeunes membres. La démarche subirait toutefois, apprenons-nous, un blocage de la part de la direction du parti après que celle-ci a eu vent de l'existence d'un "plan de réforme" concocté par ledit groupe de jeunes. Cependant, les jeunes réformistes — pas encore devenus carrément frondeurs — ne compteraient pas se soumettre cette fois. Au contraire, ils cherchent à recruter…

Actuellement au Mouvement Militant Mauricien (MMM), il n'y a pas que des démissions en série. S'il est vrai que la cuisante défaite enregistrée par ce "grand parti" malgré — sinon à cause aussi — de son alliance avec le Parti travailliste de Navin Ramgoolam lors des dernières élections aura découragé nombre de militants, las de toujours perdre, il y a néanmoins une tentative de réformer le mouvement de la part d'un groupe de jeunes membres.

February 26, 2015

Le naufrage du MMM fait couler beaucoup d’encre depuis la débâcle de ce parti aux dernières élections.

Le naufrage du MMM fait couler beaucoup d’encre depuis la débâcle de ce parti aux dernières élections. La polémique enfle autour du devenir de cette formation politique qui a marqué l’histoire du pays depuis ces 44 dernières années.

February 22, 2015

Même si les délibérations ont, encore une fois, été longues à la réunion du Comité central (CC) du MMM, hier après-midi, les membres présents ont, par une large majorité de 44 contre 8, approuvé la nouvelle équipe dirigeante proposée par le Bureau politique (BP) de ce parti. Il en ressort, notamment, que Paul Bérenger est confirmé dans son poste de leader du MMM alors qu’Ajay Guness devient officiellement secrétaire général du MMM et Alan Ganoo, nouveau président. Les autres nouveaux “office bearers” des mauves sont Reza Uteem, Ariane Navarre-Marie, Pradeep Jeeha et Deven Nagalingum (leaders adjoints); Rajesh Bhagwan, vice-président, Zuberr Joomye, Vinay Sobrun, Franco Quirin, Dave Kissoondoyal, Ananda Rajoo et Vijay Makhan, tous adjoints au secrétaire général. Adhill Ameer Mea est, par ailleurs, le nouveau trésorier du MMM et a pour adjoint Sam Mathura. Lisie Ribot et Jeny Adebiro, toutes deux cooptées au BP sont, respectivement, responsables de la coordination avec l’aile féminine et l’aile jeune du parti. Il est à noter qu’outre Mmes Ribot et Adebiro, Vijay Makhan a lui aussi été coopté tant au CC qu’au BP, n’ayant pu se faire élire au niveau de ces deux instances.

Même si les délibérations ont, encore une fois, été longues à la réunion du Comité central (CC) du MMM, hier après-midi, les membres présents ont, par une large majorité de 44 contre 8, approuvé la nouvelle équipe dirigeante proposée par le Bureau politique (BP) de ce parti.

February 22, 2015

C’est, en fait, un Gagging Order que l’ancien Premier ministre recherche un peu à la manière de ce que Nandanee Soornack avait obtenu du juge Bushan Domah contre le Groupe Le Mauricien et la Sentinelle un certain samedi 5 janvier 2013. Navin Ramgoolam invoque les secrets d’État pour ne pas autoriser la police à examiner les appels et les messages échangés à partir de ces six téléphones portables.

C’est, en fait, un Gagging Order que l’ancien Premier ministre recherche un peu à la manière de ce que Nandanee Soornack avait obtenu du juge Bushan Domah contre le Groupe Le Mauricien et la Sentinelle un certain samedi 5 janvier 2013. Navin Ramgoolam invoque les secrets d’État pour ne pas autoriser la police à examiner les appels et les messages échangés à partir de ces six téléphones portables.

décembre 31, 2014

Au crépuscule de l’année 2014 et à l’aube de la nouvelle année 2015, un dernier regard en arrière fait apparaître une année embuée, faite de confusion, de « on and off » pour se terminer dans un soulagement général avec les élections générales. L’histoire dira si 2014 a été une année perdue ou une année caractérisée par une mutation dans le rapport entre la population et la politique.

Au crépuscule de l’année 2014 et à l’aube de la nouvelle année 2015, un dernier regard en arrière fait apparaître une année embuée, faite de confusion, de « on and off » pour se terminer dans un soulagement général avec les élections générales. L’histoire dira si 2014 a été une année perdue ou une année caractérisée par une mutation dans le rapport entre la population et la politique.

novembre 30, 2014

À un peu plus d’une semaine des élections générales, sir Anerood Jugnauth (SAJ), leader de l’Alliance Lepep, multiplie ses déplacements sur le terrain. À Belle-Rose, où l’alliance qu’il dirige a tenu un congrès vendredi soir, SAJ, qui d’habitude est le dernier orateur dans les rassemblements, n’a pas tardé à prendre la parole peu après son arrivée avant de se rendre au Heen Foh Hall à Port-Louis où il était attendu. Il a promis à l’assistance présente : “Nous allons changer votre vie !”

À un peu plus d’une semaine des élections générales, sir Anerood Jugnauth (SAJ), leader de l’Alliance Lepep, multiplie ses déplacements sur le terrain. À Belle-Rose, où l’alliance qu’il dirige a tenu un congrès vendredi soir, SAJ, qui d’habitude est le dernier orateur dans les rassemblements, n’a pas tardé à prendre la parole peu après son arrivée avant de se rendre au Heen Foh Hall à Port-Louis où il était attendu.

novembre 26, 2014

Les dés sont jetés depuis lundi. C’est un autre gros pari que lance Arvin Boolell dans son fief de Vieux-Grand-Port/Rose-Belle (N° 11). Jamais battu, le ministre des Affaires étrangères acclamé comme le « Roi du Sud » hier par ses partisans lors du traditionnel défilé suivant le Nomination Day, se dit serein pour sa septième tentative au scrutin national. Mais l’opposition menée par Mahen Seeruttun, expert-comptable et lui aussi député sortant de la circonscription, ne cache pas ses ambitions pour le 10 décembre 2014.

Les dés sont jetés depuis lundi. C’est un autre gros pari que lance Arvin Boolell dans son fief de Vieux-Grand-Port/Rose-Belle (N° 11). Jamais battu, le ministre des Affaires étrangères acclamé comme le « Roi du Sud » hier par ses partisans lors du traditionnel défilé suivant le Nomination Day, se dit serein pour sa septième tentative au scrutin national.

novembre 4, 2014

The project of Second Republic issued on the 19th of September 2014 as part of the “Electoral Alliance Agreement between the MLP and the MMM” draws its inspiration from a semi-presidential regime “à la française”.

The project of Second Republic issued on the 19th of September 2014 as part of the “Electoral Alliance Agreement between the MLP and the MMM” draws its inspiration from a semi-presidential regime “à la française”. However, as we will see, it gives rise to a selective interpretation of such a system, focusing on measures that can increase the powers of the President, at the expense of mechanisms, which guarantee the balance of powers.

octobre 3, 2014

La situation s'enchaîne de façon vertigineuse depuis l'annonce par le Premier ministre de la mise en place d'une Commission d'enquête.

  • Les travaux devraient commencer à partir du mois de novembre à huis clos
September 12, 2014

Lors d’un point de presse hier à l’hôtel Saint-Georges, à Port-Louis, Raj Dayal, du Mouvement démocratique national, a estimé « grave » l'actuelle situation politique.

Lors d’un point de presse hier à l’hôtel Saint-Georges, à Port-Louis, Raj Dayal, du Mouvement démocratique national, a estimé « grave » l'actuelle situation politique. « Au MDN, nu pe exige ene mobilisasyon patriotik pu ki nu capav sauve nue pays. » Selon lui, il est « plus que temps de cesser les abus de pouvoir et (...) le gaspillage effréné ». Il ajoute : « Ptr ek MMM pe ridiculis linteligans popilasyon morisienne. Nu bisin liber nu pays depi la main jouisseurs.

août 23, 2014

Trois semaines après avoir envoyé à chacun des parlementaires un document détaillant la discrimination salariale et autres que subissent les 466 200 travailleurs du secteur privé, la secrétaire de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP), Jane Ragoo, peut difficilement cacher son indignation. Seul un émissaire du MMM, parti de l’opposition, a daigné prendre contact avec la CTSP pour discuter du problème, soutient-elle.

Trois semaines après avoir envoyé à chacun des parlementaires un document détaillant la discrimination salariale et autres que subissent les 466 200 travailleurs du secteur privé, la secrétaire de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP), Jane Ragoo, peut difficilement cacher son indignation. Seul un émissaire du MMM, parti de l’opposition, a daigné prendre contact avec la CTSP pour discuter du problème, soutient-elle.

juillet 19, 2014

Recently, in the United Kingdom, a minority party called the UK Independence Party became the first party in over a century other than the Labour and the Conservatives to come first in a UK-wide election. UKIP, led by Nigel Farage, sent shock waves across England and Scotland when it made an astonishing breakthrough in the local and European elections last May. Mr. Nigel Farage’s right-wing party won 163 seats in the local elections and secured 24 of the UK’s 73 seats in the European Parliament, the biggest surge for a fourth party.

Recently, in the United Kingdom, a minority party called the UK Independence Party became the first party in over a century other than the Labour and the Conservatives to come first in a UK-wide election. UKIP, led by Nigel Farage, sent shock waves across England and Scotland when it made an astonishing breakthrough in the local and European elections last May. Mr. Nigel Farage’s right-wing party won 163 seats in the local elections and secured 24 of the UK’s 73 seats in the European Parliament, the biggest surge for a fourth party.

juin 1, 2014

Le projet de loi sur la réforme électorale devrait être finalisé au plus tard d’ici à mercredi, estime Paul Bérenger, leader du MMM. En sa qualité de chef de l’opposition, Paul Bérenger rencontrera alors officiellement le Premier ministre, Navin Ramgoolam, pour discuter de la stratégie parlementaire à suivre en vue de la reprise des travaux du Parlement. Le leader des mauves révèle que l’unique point qui reste désormais à être finalisé concerne une disposition qui garantira la présence d’une opposition parlementaire à l’Assemblée nationale, même dans l’éventualité d’un 60/0 au First Past The Post (FPTP). «Ironiquement, le MMM et le PTr, les deux seuls partis assurés de recueillir bien au-delà de 10% des suffrages des électeurs, partagent réciproquement cette même préoccupation démocratique d’assurer en toutes circonstances la présence d’une opposition parlementaire au Parlement», remarque le leader du MMM.

Le projet de loi sur la réforme électorale devrait être finalisé au plus tard d’ici à mercredi, estime Paul Bérenger, leader du MMM. En sa qualité de chef de l’opposition, Paul Bérenger rencontrera alors officiellement le Premier ministre, Navin Ramgoolam, pour discuter de la stratégie parlementaire à suivre en vue de la reprise des travaux du Parlement.

mai 25, 2014

Paul Bérenger, leader du MMM a révélé, hier, qu'il pourrait rencontrer, officiellement, en sa capacité de leader de l'opposition, le Premier ministre et leader du PTr, Navin Ramgoolam, en fin de semaine au retour au pays du Leader of the House parti pour l'Inde en vue d'assister à la cérémonie de prestation de serment du Premier ministre nouvellement élu, Narendra Modi, si, d'ici là, le Draft Bill sur la Réforme électorale est finalisé par le Comité Faugoo qui se charge de sa rédaction. Le chef de l'opposition estime que ce comité d'experts qui comprend, entre autres, l'ancien Chef juge, sir Victor Glover, consultant auprès du State Law Office a poursuivi, vendredi, le "bon travail" qu'il a, jusqu'ici, abattu. Il se montre optimiste quant au "règlement facile" de deux problèmes "concrets" qui ont surgi et indique avoir, à cet effet, fait des suggestions au Premier ministre. 

  • Le leader de l'opposition estime que le "bon travail" jusqu'ici entrepris par le Comité Faugoo se poursuit
Il se montre optimiste quant au "règlement facile" de deux "problèmes concrets" qui ont surgi
mai 11, 2014

I have lived in Australia for the past 11 years. It's got it's good and it's bad, like all countries but one of the things I admire here is the strong sense that everyone should be given a fair go.  When I arrived here the Liberals were in government at the federal level. Their leader, John Howard (1), had won the election in 1996, 1998, 2001 and 2004 until his loss in 2007 to the Labor Party led by Kevin Rudd (2). In 2002, Simon Crean (3) was the leader of the Labor Party. Crean was unable to close the opinion poll lead thatJohn Howard held over him. He lost his party's support and was replaced by Mark Latham (4). Latham lost the election against Howard in 2004. The Labor party replaced him by Kim Beazley in January 2005. Beazley was ineffective against the ever strong Howard the Labor Party replaced Beazley by Kevin Rudd in December 2006.

I have lived in Australia for the past 11 years. It's got it's good and it's bad, like all countries but one of the things I admire here is the strong sense that everyone should be given a fair go.  When I arrived here the Liberals were in government at the federal level. Their leader, John Howard (1), had won the election in 1996, 1998, 2001 and 2004 until his loss in 2007 to the Labor Party led by Kevin Rudd (2). In 2002, Simon Crean (3) was the leader of the Labor Party. Crean was unable to close the opinion poll lead thatJohn Howard held over him.

April 25, 2014

People who follow the politics of traditional parties have been experiencing a profound disgust, over the past fortnight, at the even more unprincipled manoeuvres and even more cynical horse-trading that the leaders of the main parties have been up to.

People who follow the politics of traditional parties have been experiencing a profound disgust, over the past fortnight, at the even more unprincipled manoeuvres and even more cynical horse-trading that the leaders of the main parties have been up to.

April 19, 2014

Le leader du FSM, Cehl Meeah, a réuni la presse à la municipalité de Port-Louis pour parler du meeting du 1er mai , prévu à 10 h, à la Place taxi à Phœnix, ainsi que du White Paper et de la situation politique.

Le leader du FSM, Cehl Meeah, a réuni la presse à la municipalité de Port-Louis pour parler du meeting du 1er mai , prévu à 10 h, à la Place taxi à Phœnix, ainsi que du White Paper et de la situation politique.