Mahen Utchanah

décembre 27, 2014

L’ancien ministre MSM Mahen Utchanah, qui était Campaign Manager de l’Alliance PTr/MMM à Piton/Rivière-du-Rempart (N° 7) aux dernières élections générales, a passé la nuit d’hier à aujourd’hui dans une cellule au Moka Detention Centre. Le Central CID, placé sous la supervision de l’assistant commissaire de police Heman Jangi, n’a pas cédé devant les interventions de ses conseils légaux pour qu’il puisse rentrer chez lui hier après-midi avant de retourner ce matin pour la reprise de son interrogatoire Under Warning.

  • L’ancien Campaign Manager de l’Alliance PTr/MMM au N° 7 a subi une première séance de Questioning Under Warning de cinq heures au CCID hier, avec la reprise prévue pour ce matin
  • Une inculpation provisoire du suspect devant la Bail and Remand Court prévue aujourd’hui avec une décision pour son éventuelle remise en liberté sous caution
décembre 26, 2014
  • Cambriolage à Roches-Noires : Rakesh Gooljaury, l’ancien partenaire de la femme d’affaires rouge Nandanee Soornack, rattrapé par le délit présumé de « conspiracy to do a wrongful act »
  • La version des faits de l’ancien chef du gouvernement sur le cambriolage de son campement à Roches-Noires dans la nuit du 3 juillet 2011 déterminante dans la réouverture de ce dossier
  • Deux hauts gradés de la force policière dans une situation compromettante pour leur participation active dans l’élaboration du complot de Roches-Noires

L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam devra s’attendre à une double convocation pour interrogatoire « under warning » au QG du Central CID en cette fin d’année ou au plus tard dans les premiers jours de la nouvelle année. Le premier déplacement devrait intervenir relativement à l’enquête initiée à la fin de la campagne électorale suite à une déposition du leader du MSM, Pravind Jugnauth, pour diffamation criminelle avec l’affaire du micro caché en la résidence du nouveau Premier ministre, sir Anerood Jugnauth. Le second cas remonte à la nuit du 2 au 3 juillet 2011, avec le cambriolage commis au bungalow acquis par Navin Ramgoolam au coût de plus de Rs 40 millions à Roches-Noires. La réouverture de ce dossier sous la supervision de l’assistant commissaire de police, Heman Jangi, du Central CID, porte sur les soupçons que le dénommé Rakesh Gooljaury aurait été à la base d’un complot ourdi pour dissimuler ce qui serait passé cette nuit, de même que les personnalités présentes au bungalow au moment des faits.

  • Cambriolage à Roches-Noires : Rakesh Gooljaury, l’ancien partenaire de la femme d’affaires rouge Nandanee Soornack, rattrapé par le délit présumé de « conspiracy to do a wrongful act »
  • La version des faits de l’ancien chef du gouvernement sur le cambriolage de son campement à Roches-Noires dans la nuit du 3 juillet 2011 déterminante dans la réouverture de ce dossier
décembre 10, 2014

Deux circonscriptions dont l’importance stratégique est indiscutable retiendront l’attention dans la région nord du pays. Il s’agit du N° 5 (Pamplemousses/Triolet) et du N° 7 (Piton/Rivière-du-Rempart), les fiefs des leaders des deux principaux blocs, respectivement Navin Ramgoolam et sir Anerood Jugnauth.

Deux circonscriptions dont l’importance stratégique est indiscutable retiendront l’attention dans la région nord du pays. Il s’agit du N° 5 (Pamplemousses/Triolet) et du N° 7 (Piton/Rivière-du-Rempart), les fiefs des leaders des deux principaux blocs, respectivement Navin Ramgoolam et sir Anerood Jugnauth.

September 26, 2014

Le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee, a fait une demande officielle à la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, pour l’érection d’un mémorial à Bhowanipur, Kolkata, en Inde, en hommage aux premiers travailleurs engagés qui ont quitté la Grande Péninsule pour l’île Maurice le 15 septembre 1834.

Le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee, a fait une demande officielle à la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, pour l’érection d’un mémorial à Bhowanipur, Kolkata, en Inde, en hommage aux premiers travailleurs engagés qui ont quitté la Grande Péninsule pour l’île Maurice le 15 septembre 1834.

mai 8, 2014

Derrière le succès de l’inscription de l’Aapravasi Ghat au patrimoine mondial de l’humanité, en 2006, il y eut l’intercession d’une dame : Bhaswati Mukherjee, ancienne ambassadrice de l’Inde auprès de l’Unesco et ayant siégé au World Heritage Committee le jour de l’inscription de ce site. En effet, c’est elle qui, suite au refus de l’Advisory Body – arguant que l’histoire de l’engagisme à Maurice est semblable à celle des immigrants modernes, à la recherche d’une vie meilleure – devait lui faire changer d’avis. U

Derrière le succès de l’inscription de l’Aapravasi Ghat au patrimoine mondial de l’humanité, en 2006, il y eut l’intercession d’une dame : Bhaswati Mukherjee, ancienne ambassadrice de l’Inde auprès de l’Unesco et ayant siégé au World Heritage Committee le jour de l’inscription de ce site.

octobre 6, 2012

La Global organisation for people of indian origin (GOPIO) profitera de la tenue de la sixième édition du mini-PBD à Maurice les 27 et 28 octobre pour faire un plaidoyer en faveur de l’institution de la PIO University dans le pays. C’est ce qu’a déclaré le président de cette organisation Mahen Utchanah lors d’une conférence de presse au Caudan hier en présence du ministre des Arts et de la Culture Mookhesswur Choonee et du haut commissaire indien à Maurice T.P. Seetharam.

La Global organisation for people of indian origin (GOPIO) profitera de la tenue de la sixième édition du mini-PBD à Maurice les 27 et 28 octobre pour faire un plaidoyer en faveur de l’institution de la PIO University dans le pays. C’est ce qu’a déclaré le président de cette organisation Mahen Utchanah lors d’une conférence de presse au Caudan hier en présence du ministre des Arts et de la Culture Mookhesswur Choonee et du haut commissaire indien à Maurice T.P. Seetharam.