Max Rapax

September 27, 2015

Après une petite journée, Gilbert Rousset a remis les turbines en marche hier en s’offrant un nouveau triplé. Ce succès lui permet de se rapprocher du leader, Ramapatee Gujadhur, qui s’est contenté de quelques accessits seulement. Désormais Rs 635 000 les séparent. Dereck David, celui qui a piloté les trois gagnants de son établissement, en a profité pour accentuer son avance sur Bardottier.

Après une petite journée, Gilbert Rousset a remis les turbines en marche hier en s’offrant un nouveau triplé. Ce succès lui permet de se rapprocher du leader, Ramapatee Gujadhur, qui s’est contenté de quelques accessits seulement. Désormais Rs 635 000 les séparent. Dereck David, celui qui a piloté les trois gagnants de son établissement, en a profité pour accentuer son avance sur Bardottier.

September 4, 2015

L’histoire retiendra que Millenimesta a été le 700e gagnant que Gilbert Rousset a sellé au Champ de Mars. Alors que c’était Pont D’Avignon qui était plus attendu pour ce milestone, c’est au fils de St Petersburg qu’est revenu l’insigne honneur de permettre à son entraîneur de franchir un nouveau cap après avoir amélioré le record de victoires détenu par feu Serge «Kiki» Henry en mai dernier.

L’histoire retiendra que Millenimesta a été le 700e gagnant que Gilbert Rousset a sellé au Champ de Mars. Alors que c’était Pont D’Avignon qui était plus attendu pour ce milestone, c’est au fils de St Petersburg qu’est revenu l’insigne honneur de permettre à son entraîneur de franchir un nouveau cap après avoir amélioré le record de victoires détenu par feu Serge «Kiki» Henry en mai dernier.

September 4, 2015

Grâce à son doublé samedi dernier Gilbert Rousset est devenu le premier entraîneur à avoir atteint la barre de 700 victoires au Champs de Mars.

Grâce à son doublé samedi dernier Gilbert Rousset est devenu le premier entraîneur à avoir atteint la barre de 700 victoires au Champs de Mars. C’est Max Rapax qui l’a mis sur la voie en s’imposant dans la troisième épreuve – il signait au passage sa quatrième victoire chez nous – avant que Millenimesta ne fasse Gilbert Rousset entrer dans la légende en ramenant son 700e gagnant sur notre turf dans Le Tele Plus Trophy.

août 31, 2015

Donnie Brasco qui attaque au bon moment pour résister au retour de Rear Admiral. Ce furent quelque peu part les seconds couteaux — on peut aussi y ajouter Albert Mooney — qui se disputèrent l’arrivée, alors que les Ryder Cup et Silver Bluff furent un peu en retrait, surtout le premier nommé.

Donnie Brasco qui attaque au bon moment pour résister au retour de Rear Admiral. Ce furent quelque peu part les seconds couteaux — on peut aussi y ajouter Albert Mooney — qui se disputèrent l’arrivée, alors que les Ryder Cup et Silver Bluff furent un peu en retrait, surtout le premier nommé.

août 30, 2015

Cette journée fut riche en émotions. D’abord pour Swapneal Rama qui franchissait le cap des 100 victoires au Champ de Mars après son joli triplé signé Mighty Lion, Prince Of Wings et Donnie Brasco pour le compte de l’entraînement Merven. Ensuite, c’était à Gilbert Rousset, qui après avoir détroné feu Serge Henry lors de la quatrième journée 2015 lorsqu’il ramenait, grâce à Bronco Buster, son 673e gagnant, de réaliser l’exploit en atteignant la barre mytique des 700 victoires en tant qu’entraîneur avec le succès de Millenimesta. Et ce record est appelé à évoluer vu que la riche carrière du sympathique entraîneur ne devrait pas prendre fin de sitôt.

Cette journée fut riche en émotions. D’abord pour Swapneal Rama qui franchissait le cap des 100 victoires au Champ de Mars après son joli triplé signé Mighty Lion, Prince Of Wings et Donnie Brasco pour le compte de l’entraînement Merven.

août 28, 2015

Pour être titré à la fin de la saison, un entraîneur doit à tout prix remporter le maximum d’épreuves principales. Ramapatee Gujadhur a fait du titre son objectif en 2015 et a jusqu’ici remporté plus de 60% des épreuves de Groupe. En attendant le Maiden la semaine prochaine, il a des visées sur ce 1365m. Ryder Cup est le porte-drapeau de l’écurie et tout semble indiquer qu’il sera le cheval à battre cette fois.

Pour être titré à la fin de la saison, un entraîneur doit à tout prix remporter le maximum d’épreuves principales. Ramapatee Gujadhur a fait du titre son objectif en 2015 et a jusqu’ici remporté plus de 60% des épreuves de Groupe. En attendant le Maiden la semaine prochaine, il a des visées sur ce 1365m. Ryder Cup est le porte-drapeau de l’écurie et tout semble indiquer qu’il sera le cheval à battre cette fois.

août 21, 2015

Si Ramapatee Gujadhur tient toujours solidement les rênes du championnat des entraîneurs après 19 journées de compétition, tel n’est pas le cas pour sa cravache du côté du championnat des jockeys. Victime d’une chute spectaculaire sur Blood Buccaneer, Jeanot Bardottier a perdu le bénéfice de la pole position au profit de Derreck David qui lui a ravi le commandement après son nouveau hat-trick, un succès que le Sud-Africain a pourtant refusé de célébrer eu égard à ce qui s’était passé un peu plus tôt dans la journée.

Si Ramapatee Gujadhur tient toujours solidement les rênes du championnat des entraîneurs après 19 journées de compétition, tel n’est pas le cas pour sa cravache du côté du championnat des jockeys.

août 20, 2015

Malgré la trêve, les chevaux n’ont pas chômé pour autant car ils étaient nombreux à se présenter en piste au centre Guy Desmarais ce vendredi matin. Si, pour certains, c’est le travail de maintenance qui a été primé, en revanche d’autres en ont profité pour affûter leurs armes en vue de leurs prochains engagements.

Malgré la trêve, les chevaux n’ont pas chômé pour autant car ils étaient nombreux à se présenter en piste au centre Guy Desmarais ce vendredi matin. Si, pour certains, c’est le travail de maintenance qui a été primé, en revanche d’autres en ont profité pour affûter leurs armes en vue de leurs prochains engagements.

août 20, 2015

« Tout le bonheur du monde, nous dit ce proverbe arabe, est sur le dos d’un cheval. » Tout le bonheur du monde pour le couple Ramlochun est de voir courir Diamond Light, serait-on tenté de dire. Ce cheval, si ce n’est ce diamant, a brillé de mille feux lors de cette journée et ce, pour la quatorzième fois au Champ de Mars.

« Tout le bonheur du monde, nous dit ce proverbe arabe, est sur le dos d’un cheval. » Tout le bonheur du monde pour le couple Ramlochun est de voir courir Diamond Light, serait-on tenté de dire. Ce cheval, si ce n’est ce diamant, a brillé de mille feux lors de cette journée et ce, pour la quatorzième fois au Champ de Mars. Oui, 14 victoires en 36 participations! De mémoire de turfiste, rares sont ceux à avoir réalisé un tel parcours sur notre hippodrome vieux de plus de deux cents ans.

août 20, 2015

Gilbert Rousset a conclu sa première partie de saison sur une très belle note en réalisant un triplé pour le compte de la 19e journée. C’est Max Rapax qui déclencha les hostilités pour cet entraînement avec son succès dans The Raoul Rivet Cup, signant du coup sa deuxième victoire de la saison.

Gilbert Rousset a conclu sa première partie de saison sur une très belle note en réalisant un triplé pour le compte de la 19e journée. C’est Max Rapax qui déclencha les hostilités pour cet entraînement avec son succès dans The Raoul Rivet Cup, signant du coup sa deuxième victoire de la saison. Ensuite, ce fut au tour de Pont D'avignon de s’illustrer dans la cinquième épreuve avant que Cherish The Charm ne vienne clore la journée faste de la bande à Gilbert Rousset.

août 9, 2015

Tous les regards étaient braqués sur The Turf Magazine Golden Trophy, le prélude de la Maiden Cup, qui constituait l’épreuve phare de ce rendez-vous d’avant-break. La surprise est venue de Diamond Light, qui surclassa ses adversaires à l’issue d’une sage course d’attente signée Rakesh Bhaugeerothee.

Tous les regards étaient braqués sur The Turf Magazine Golden Trophy, le prélude de la Maiden Cup, qui constituait l’épreuve phare de ce rendez-vous d’avant-break. La surprise est venue de Diamond Light, qui surclassa ses adversaires à l’issue d’une sage course d’attente signée Rakesh Bhaugeerothee. Ce dernier démontra ses qualités dans la course avec le pas sur Lucky Valentine qui réussit le pillar to post pour s’offrir officiellement ses premiers lauriers.

août 7, 2015

Cinchona, Lividus, Cherbourg, Cherish The Charm et Billy Bojangles sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Cinchona avait été bousculé peu après le départ et en dépit du fait que la course avait été réduite à un sprint sur 600m, il avait conclu honorablement pour conserver son rang.

Cinchona, Lividus, Cherbourg, Cherish The Charm et Billy Bojangles sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Cinchona avait été bousculé peu après le départ et en dépit du fait que la course avait été réduite à un sprint sur 600m, il avait conclu honorablement pour conserver son rang. Les 1400m étant un peu courts pour Lividus, il n’avait pu évoluer au sein du peloton de tête.

juillet 10, 2015

Après que Jeanot Bardotiier eut réalisé un quadruple lors de la 13e journée et que Swapneel Rama avait réalisé, lui, un doublé après la sixième course samedi dernier, Rye Joorawon n'est pas resté les bras croisés et en a profité d'une monte de l'entraîneur Vincent  Allet pour signer un triplé, son deuxième de la saison après celui réalisé lors de la 5e journée.

Après que Jeanot Bardotiier eut réalisé un quadruple lors de la 13e journée et que Swapneel Rama avait réalisé, lui, un doublé après la sixième course samedi dernier, Rye Joorawon n'est pas resté les bras croisés et en a profité d'une monte de l'entraîneur Vincent  Allet pour signer un triplé, son deuxième de la saison après celui réalisé lors de la 5e journée.

juillet 10, 2015

Après des débuts plutôt timorés, l’association David-Rousset semble avoir pris son envol puisqu’elle a engrangé 12 victoires lors des sept dernières journées grâce notamment à un Derreck David gonflé à bloc.

Après des débuts plutôt timorés, l’association David-Rousset semble avoir pris son envol puisqu’elle a engrangé 12 victoires lors des sept dernières journées grâce notamment à un Derreck David gonflé à bloc. Alors qu’il possédait plusieurs belles cartouches pour ce 14e acte, c’est par l’entremise de Pont D’Avignon que le cavalier sud-africain est parvenu à maintenir sa belle série samedi dernier.

juillet 9, 2015

Alors que le nom de Top Jet était le plus chuchoté après ses prouesses dans la Duchesse, c’est finalement Skippyjon Jones qui s’est adjugé les Winter Stakes au terme d’une splendide accélération sous la selle de Swapneel Rama, le cavalier mauricien qui tient toujours la baraque pour l’entraînement Merven avant l’arrivée prochaine de Gérald Avranche, le remplaçant annoncé de Cédric Ségéon au poste de jockey titulaire.

Alors que le nom de Top Jet était le plus chuchoté après ses prouesses dans la Duchesse, c’est finalement Skippyjon Jones qui s’est adjugé les Winter Stakes au terme d’une splendide accélération sous la selle de Swapneel Rama, le cavalier mauricien qui tient toujours la baraque pour l’entraînement Merven avant l’arrivée prochaine de Gérald Avranche, le remplaçant annoncé de Cédric Ségéon au poste de jockey titulaire.

juillet 5, 2015

Rye Joorawon a été le grand bonhomme de ce rendez-vous avec un triplé signé Nordic Warrior et Craftsman pour le compte d’Alain Perdrau, et l’outsider Dunraven chez Vincent Allet en remplacement de Darryl Holland, suspendu. Cette performance l’amène à totaliser 14 victoires. Il ne compte plus qu’une longueur de retard sur David, victorieux sur Pont D’Avignon, le tombeur de Bandido Caballero. Lerena s’est toutefois signalé en deux occasions, sur Elite Class d’abord, puis sur tapis vert avec Count Emmanuale.

Rye Joorawon a été le grand bonhomme de ce rendez-vous avec un triplé signé Nordic Warrior et Craftsman pour le compte d’Alain Perdrau, et l’outsider Dunraven chez Vincent Allet en remplacement de Darryl Holland, suspendu. Cette performance l’amène à totaliser 14 victoires. Il ne compte plus qu’une longueur de retard sur David, victorieux sur Pont D’Avignon, le tombeur de Bandido Caballero.

juillet 3, 2015

Seven Fountains, Princeton, Hot Rocket, Diamond Light, Tembot et Roventas sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Seven Fountains avait démontré un bon pas, mais s’était montré ardent durant la majeure partie du parcours. Arrivé à la dernière courbe, il s’était retrouvé complètement à l’extérieur et avait donné l’impression de pouvoir mieux conclure s’il avait été piloté avec plus de confiance.

Seven Fountains, Princeton, Hot Rocket, Diamond Light, Tembot et Roventas sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Seven Fountains avait démontré un bon pas, mais s’était montré ardent durant la majeure partie du parcours. Arrivé à la dernière courbe, il s’était retrouvé complètement à l’extérieur et avait donné l’impression de pouvoir mieux conclure s’il avait été piloté avec plus de confiance.

juin 8, 2015

La toque jaune de la casaque bleu électrique et écharpe rouge qui fait la différence pour ramener à Ramapatee Gujadhur sa cinquième Duchesse. Ceux présents au Champ de Mars ont eu l’occasion de vivre une belle course et même si Reim peut arguer de n’avoir pas été judicieusement piloté, Silver Bluff était sans doute plus adapté aux conditions de la course et avait l’avantage d’un galop dans les jambes.

La toque jaune de la casaque bleu électrique et écharpe rouge qui fait la différence pour ramener à Ramapatee Gujadhur sa cinquième Duchesse. Ceux présents au Champ de Mars ont eu l’occasion de vivre une belle course et même si Reim peut arguer de n’avoir pas été judicieusement piloté, Silver Bluff était sans doute plus adapté aux conditions de la course et avait l’avantage d’un galop dans les jambes.

juin 7, 2015

L’histoire retiendra que Ramapathee Gujadhur a remporté sa cinquième victoire dans la Duchesse grâce à Silber Bluff qui succède à son compagnon d’entraînement Bulsara au palmarès de cette épreuve. Ce succès ainsi que quelques accessits grapillés ci et là ont permis à cet entraîneur d’engranger Rs 569 000 de plus et de grimper, avec un total de gains s’élevant à Rs 3 064 500, à la première place au détriment de Patrick Merven qui dégringole à la quatrième place.

L’histoire retiendra que Ramapathee Gujadhur a remporté sa cinquième victoire dans la Duchesse grâce à Silber Bluff qui succède à son compagnon d’entraînement Bulsara au palmarès de cette épreuve.

juin 5, 2015

Al Capitano, Reim, Counts Rocket et Hillbrow sont les chevaux que nous avions repérés. Lent au départ, Al Capitano fermait toujours le cortège à mi-ligne droite, mais il s’était quelque peu rapproché pour gagner trois rangs à ses débuts sur le kilomètre.

Al Capitano, Reim, Counts Rocket et Hillbrow sont les chevaux que nous avions repérés. Lent au départ, Al Capitano fermait toujours le cortège à mi-ligne droite, mais il s’était quelque peu rapproché pour gagner trois rangs à ses débuts sur le kilomètre. Il se sentira certainement plus à l’aise sur plus long. Reim portait le top weight de 61 kg et avait à rendre du poids à tous ses adversaires à ses débuts.

mai 15, 2015

Tout va pour le mieux entre Derreck David et Gilbert Rousset, même si d’aucuns ont dernièrement avancé que cela ne marchait pas comme sur des roulettes entre les deux parties. Le Sud-Africain est satisfait de sa prestation pour le compte de son employeur et trouve que les choses iront en s’améliorant dans les semaines à venir. «The trainer et the members stick to me and are by my side», a-t-il tenu à souligner.

Tout va pour le mieux entre Derreck David et Gilbert Rousset, même si d’aucuns ont dernièrement avancé que cela ne marchait pas comme sur des roulettes entre les deux parties. Le Sud-Africain est satisfait de sa prestation pour le compte de son employeur et trouve que les choses iront en s’améliorant dans les semaines à venir. «The trainer et the members stick to me and are by my side», a-t-il tenu à souligner.

mai 14, 2015

Où s’arrêtera donc Kremlin Captain ? La question reste posée, tant le petit champion de l’entraînement Gujadhur semble repousser ses limites depuis son arrivée l’an dernier. Aligné dans l’épreuve phare du sixième acte, le fils de Captain Al a fait fi de l’opposition relevée pour décrocher au finish sa cinquième victoire consécutive sur notre turf, et ce dans la première manche du championnat des 4-ans où Nordic Warrior et Roman Manner avaient attiré la faveur des turfistes.

Où s’arrêtera donc Kremlin Captain ? La question reste posée, tant le petit champion de l’entraînement Gujadhur semble repousser ses limites depuis son arrivée l’an dernier.

mai 10, 2015

Pas moins de quatre doublés ont été réalisés hier. Le premier de Joorawon pour le compte de deux entraînement différents, mais aussi ceux de Merven, Allet et Gujadhur avec deux différents jockeys chacun. Grâce à ces nouveaux succès, Rye Joorawon prend seul la tête du classement avec 7 réalisations, tandis que Bardottier rejoint Lerena au niveau des 5 victoires. L’épreuve phare de ce rendez-vous qui constituait la première manche des 4-ans, fut remportée par Kremlin Captain, entraîné par Ramapathee Gujadhur, qui ne se laissa pas impressionner par les mieux classés en dominant au finish le régulier et courageux Nordic Warrior.

Pas moins de quatre doublés ont été réalisés hier. Le premier de Joorawon pour le compte de deux entraînement différents, mais aussi ceux de Merven, Allet et Gujadhur avec deux différents jockeys chacun. Grâce à ces nouveaux succès, Rye Joorawon prend seul la tête du classement avec 7 réalisations, tandis que Bardottier rejoint Lerena au niveau des 5 victoires.

April 24, 2015

Jockey n°2 de l’écurie Merven depuis un bout de temps maintenant, Swapneel Rama s’est offert une première 2015 samedi dernier. Une victoire signée de la doublure Don’t Say Don’t au cours d’une journée placée sous le signe de la réussite des seconds couteaux. À Rs 1600 à la fermeture des paris samedi après avoir été affiché un moment à Rs 3500 chez les bookies, ce hongre bai de 8 ans aux quatre victoires seulement en 29 sorties, aura fait des heureux à ceux qui ont cru en ses chances…

Jockey n°2 de l’écurie Merven depuis un bout de temps maintenant, Swapneel Rama s’est offert une première 2015 samedi dernier. Une victoire signée de la doublure Don’t Say Don’t au cours d’une journée placée sous le signe de la réussite des seconds couteaux.