Me Sa

juin 10, 2015

Les débats sur l’arrêt du procès logé par Me Saïd Toorbuth, l’avocat de Siddick Chady, ont débuté hier en Cour intermédiaire. Si l’homme de loi a évoqué « un certain nombre d’irrégularités accumulées et imputées à la poursuite », Me Rashid Ahmine, qui représente la poursuite, a soutenu que l’avocat de Chady « abuse du temps et de la patience de la cour en présentant plusieurs points de droit qu’il a déjà pris lors de motions précédentes et qui ont été rejetés ».

Les débats sur l’arrêt du procès logé par Me Saïd Toorbuth, l’avocat de Siddick Chady, ont débuté hier en Cour intermédiaire.

mai 13, 2015

Le procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa en Cour intermédiaire dans l’affaire Boskalis se poursuit. Me Saïd Toorbuth, l’avocat de Siddick Chady, a logé une motion contestant la production des dépositions modifiées de son client.

Le procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa en Cour intermédiaire dans l’affaire Boskalis se poursuit. Me Saïd Toorbuth, l’avocat de Siddick Chady, a logé une motion contestant la production des dépositions modifiées de son client. Me Rashid Ahmine, de la poursuite, a indiqué qu’il se réservait la discrétion des preuves qu’il compte présenter en cour et ne pouvait laisser la défense lui dicter ses actions.

octobre 31, 2014

L’avocat de Siddick Chady, Me Saïd Toorbuth, a présenté ses arguments dans le cadre de la motion de radiation des charges logées lors de la comparution de l’ancien Chairman de la Mauritius Port Authority (MPA) et de l’ancien directeur général de cet organisme, Prakash Maunthrooa, en Cour intermédiaire hier, dans le cadre du procès qui leur est intenté respectivement pour corruption et entente délictueuse. Me Toorbuth estime que la Cour devrait rayer le procès contre son client « car il n’y a aucune preuve qui le lie au chef d’accusation porté contre lui ». « The Prosecution is trying to obtain a conviction at all cost in this case » a-t-il soutenu. N’étant pas en Cour hier, Me Roshi Badhain, qui s’était joint à cette motion, devra présenter ses arguments le 27 novembre.

L’avocat de Siddick Chady, Me Saïd Toorbuth, a présenté ses arguments dans le cadre de la motion de radiation des charges logées lors de la comparution de l’ancien Chairman de la Mauritius Port Authority (MPA) et de l’ancien directeur général de cet organisme, Prakash Maunthrooa, en Cour intermédiaire hier, dans le cadre du procès qui leur est intenté respectivement pour corruption et entente délictueuse.

octobre 14, 2014

L’avocat de Siddick Chady, Me Saïd Toorbuth, a logé une motion de radiation des charges hier lors de la comparution de l’ancien Chairman de la Mauritius Port Authority (MPA) et l’ancien directeur général de cet organisme, Prakash Maunthrooa, en Cour intermédiaire dans le cadre du procès qui leur est intenté, respectivement pour corruption et entente délictueuse. Me Roshi Badhain, l'avocat de Prakash Maunthrooa, s’est joint à la motion, ajoutant dans son point de droit que « the prosecution is trying to obtain a conviction at all cost in this case ».

L’avocat de Siddick Chady, Me Saïd Toorbuth, a logé une motion de radiation des charges hier lors de la comparution de l’ancien Chairman de la Mauritius Port Authority (MPA) et l’ancien directeur général de cet organisme, Prakash Maunthrooa, en Cour intermédiaire dans le cadre du procès qui leur est intenté, respectivement pour corruption et entente délictueuse.

April 8, 2014

Le procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa dans l’affaire Boskalis a repris ce matin en Cour intermédiaire devant la magistrate Wendy Rangan. L’avocat de la défense, Me Saïd Toorbuth, avait signifié son intention lors de la dernière audience de loger une motion de « trial by the press » pour demander à la Cour d’inviter la presse à éviter le « misreporting ». La magistrate l’avait invité à présenter une motion en bonne et due forme s’il souhaitait que la Cour considère sa requête mais Me Saïd Toorbuth a fait part ce matin de sa décision de ne pas aller de l’avant avec sa motion.

Le procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa dans l’affaire Boskalis a repris ce matin en Cour intermédiaire devant la magistrate Wendy Rangan. L’avocat de la défense, Me Saïd Toorbuth, avait signifié son intention lors de la dernière audience de loger une motion de « trial by the press » pour demander à la Cour d’inviter la presse à éviter le « misreporting ».

April 8, 2014

L’audition de Raymond Lagesse, l’agent exclusif de Boskalis à Maurice, s’est poursuivie hier en cour intermédiaire. Lors de cette séance, il était question des trois visites rendues par l’ancien Area Manager de Boskalis, Peter Boer et Raymond Lagesse, au domicile de Siddick Chady dans le cadre des travaux de dragage dans le port.

L’audition de Raymond Lagesse, l’agent exclusif de Boskalis à Maurice, s’est poursuivie hier en cour intermédiaire. Lors de cette séance, il était question des trois visites rendues par l’ancien Area Manager de Boskalis, Peter Boer et Raymond Lagesse, au domicile de Siddick Chady dans le cadre des travaux de dragage dans le port.

March 25, 2014

Dans le cadre du procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa en cour intermédiaire dans l’affaire Boskalis, c’était au tour de Me Roshi Badhain, l’avocat de Prakash Maunthrooa, de contre-interroger Gilbert Philippe, notamment sur les 25 000 euros qu’il devait rembourser à l’État.

Dans le cadre du procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa en cour intermédiaire dans l’affaire Boskalis, c’était au tour de Me Roshi Badhain, l’avocat de Prakash Maunthrooa, de contre-interroger Gilbert Philippe, notamment sur les 25 000 euros qu’il devait rembourser à l’État.

March 20, 2014

Le procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa dans l’affaire Boskalis s’est poursuivi hier avec le contre-interrogatoire de Gilbert Philippe, ancien conseiller au bureau du Premier ministre dans le secteur portuaire.

Le procès intenté à Siddick Chady et Prakash Maunthrooa dans l’affaire Boskalis s’est poursuivi hier avec le contre-interrogatoire de Gilbert Philippe, ancien conseiller au bureau du Premier ministre dans le secteur portuaire. Me Saïd Toorbuth, qui défend Siddick Chady, a questionné le témoin sur la somme de 25 000 euros versée sur son compte à Singapour par la compagnie Baggermaatschapijj.

September 5, 2013

La magistrate Wendy Rangan, siégeant à la division criminelle de la Cour intermédiaire, a rejeté dans un jugement interlocutoire qu’elle a rendu ce matin, la motion présentée par les avocats de Siddick Chady et ceux de Prakash Maunthrooa.

La magistrate Wendy Rangan, siégeant à la division criminelle de la Cour intermédiaire, a rejeté dans un jugement interlocutoire qu’elle a rendu ce matin, la motion présentée par les avocats de Siddick Chady et ceux de Prakash Maunthrooa. Dans celle-ci, ils avaient réclamé l’arrêt permanent du procès qui est intenté à leurs clients respectifs.

juillet 10, 2013

La motion de la défense réclamant l’arrêt du procès pour abus de procédures dans l’affaire Boskalis a été présentée en Cour intermédiaire devant la magistrate Wendy Rangan hier.

La motion de la défense réclamant l’arrêt du procès pour abus de procédures dans l’affaire Boskalis a été présentée en Cour intermédiaire devant la magistrate Wendy Rangan hier. Lors de son contre-interrogatoire par Me Saïd Toorbuth, l’avocat de Siddick Chady, l’inspecteur Chundun Rughoonundun, le main enquiring officer, a concédé que la police n’avait pas sollicité la permission des autorités suisses pour mener une quelconque enquête dans ce pays.

juin 13, 2013

L’assignation faite au commissaire de police pour qu’il comparaisse personnellement au procès intenté à Siddick Chady et à Prakash Maunthrooa dans le cadre de l’affaire Boskalis, a fait l’objet d’une motion logée en Cour suprême ce matin.

L’assignation faite au commissaire de police pour qu’il comparaisse personnellement au procès intenté à Siddick Chady et à Prakash Maunthrooa dans le cadre de l’affaire Boskalis, a fait l’objet d’une motion logée en Cour suprême ce matin. Elle a été entendue à la mi-journée par la juge Rehana Mungly-Gulbul. Au final, il a été décidé que Dhun Iswar Rampersad n’aurait pas à comparaître en personne.

juin 8, 2013

Les débats autour de l’affaire Boskalis ont repris hier après midi en Cour intermédiaire. Les avocats de Prakash Maunthrooa et de Siddick Chady, Me Roshi Badhain et Me Saïd Toorbuth, ont logé une motion pour que soit « disclose » la lettre que l’avocat de Jan Cornelius Haak, Me Ivan Collendavelloo, au Directeur des Poursuites Publiques pour lui demander l’immunité de son client. Les avocats de la défense ont avancé qu’il est drôle que celle du DPP ait été divulguée alors que la lettre du représentant de Boskalis ne l’a pas été. Le ruling sera prononcé ce mardi.

Les débats autour de l’affaire Boskalis ont repris hier après midi en Cour intermédiaire. Les avocats de Prakash Maunthrooa et de Siddick Chady, Me Roshi Badhain et Me Saïd Toorbuth, ont logé une motion pour que soit « disclose » la lettre que l’avocat de Jan Cornelius Haak, Me Ivan Collendavelloo, au Directeur des Poursuites Publiques pour lui demander l’immunité de son client.