Politique

February 27, 2015

Le traditionnel dépôt de gerbes sur le Samadhi de Sir Seewoosagur Ramgoolam aux Jardin de Pamplemousses pourrait ne pas figurer au programme officiel du Premier ministre indien Narendra Modi, qui sera l’invité d’honneur du gouvernement à l’occasion de la célébration la fête de l’Indépendance et de la République le 12 mars prochain.

Le traditionnel dépôt de gerbes sur le Samadhi de Sir Seewoosagur Ramgoolam aux Jardin de Pamplemousses pourrait ne pas figurer au programme officiel du Premier ministre indien Narendra Modi, qui sera l’invité d’honneur du gouvernement à l’occasion de la célébration la fête de l’Indépendance et de la République le 12 mars prochain.

April 18, 2014

À la fin d’une rencontre de quelque 175 minutes à Clarisse House hier après-midi, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, ainsi que le leader de l’opposition, Paul Bérenger, ont affiché un grand optimisme quant à l’introduction d’une bonne réforme électorale. « Nous allons vers un accord sur la réforme électorale », a déclaré le Premier ministre peu après la rencontre.

À la fin d’une rencontre de quelque 175 minutes à Clarisse House hier après-midi, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, ainsi que le leader de l’opposition, Paul Bérenger, ont affiché un grand optimisme quant à l’introduction d’une bonne réforme électorale. « Nous allons vers un accord sur la réforme électorale », a déclaré le Premier ministre peu après la rencontre.

March 1, 2015

C’est vrai qu’il donnait l’impression d’en faire parfois un peu trop et qu’il s’immisçait souvent dans des débats qui pouvaient le mettre en porte-à-faux par rapport à la charge constitutionnelle dont il est investi. Il avait, en pleine campagne électorale, évoqué l’immunité du président en choisissant un scénario des plus macabres et en citant le cas extrême d’un président qui assassinerait son Premier ministre, ce qui lui avait valu des critiques publiques de Paul Bérenger.

C’est vrai qu’il donnait l’impression d’en faire parfois un peu trop et qu’il s’immisçait souvent dans des débats qui pouvaient le mettre en porte-à-faux par rapport à la charge constitutionnelle dont il est investi.

March 1, 2015

Enlever au DPP la responsabilité de l'Assets Recovery Unit et placer son bureau sous le contrôle administratif du ministère de la Justice n'est pas une atteinte a la liberté du DPP, affirmait Ivan Collendavelloo hier. Le ministre réagissait à la polémique suscitée par la décision du gouvernement d'enlever deux responsabilités au Directeur des Poursuites publiques, Me Satyajit Boolell.

Enlever au DPP la responsabilité de l'Assets Recovery Unit et placer son bureau sous le contrôle administratif du ministère de la Justice n'est pas une atteinte a la liberté du DPP, affirmait Ivan Collendavelloo hier. Le ministre réagissait à la polémique suscitée par la décision du gouvernement d'enlever deux responsabilités au Directeur des Poursuites publiques, Me Satyajit Boolell.
 

February 28, 2015

La décision du conseil des ministres de placer le bureau du DPP sous l’administration du bureau de l’Attorney General, dont le Supervising Officer est le Solicitor General, a été accueillie comme une douche froide par les principaux concernés hier après-midi.

La décision du conseil des ministres de placer le bureau du DPP sous l’administration du bureau de l’Attorney General, dont le Supervising Officer est le Solicitor General, a été accueillie comme une douche froide par les principaux concernés hier après-midi. Un doute s’est installé sur la motivation réelle du gouvernement même si la décision n’affecte pas les pouvoirs constitutionnels du DPP.

February 28, 2015

Ramalingum Maistry, président du PMSD, a été nommé à la présidence de la Mauritius Ports Authority par le conseil des ministres hier. De son côté, Robert Pallamy présidera le conseil d’administration de la Cargo Handling Corporation.

Ramalingum Maistry, président du PMSD, a été nommé à la présidence de la Mauritius Ports Authority par le conseil des ministres hier. De son côté, Robert Pallamy présidera le conseil d’administration de la Cargo Handling Corporation.
Ramalingum Maistry a été maire de Beau-Bassin/Rose-Hill. Il a aussi été président du Tourism Fund et de Discover Mauritius. Il a été Senior Adviser au ministère des Finances et du Développement Économique.

February 28, 2015

Le conseil des ministres a approuvé hier deux Memorandum of Understanding  qui seront signés  entre les autorités indiennes et mauriciennes durant la visite officielle de Narendra Modi à Maurice le 12 mars prochain.

Le conseil des ministres a approuvé hier deux Memorandum of Understanding  qui seront signés  entre les autorités indiennes et mauriciennes durant la visite officielle de Narendra Modi à Maurice le 12 mars prochain. Le premier concerne l'amélioration du transport maritime et aérien entre Maurice et Agaléga.

February 27, 2015

Intervenant lors des débats sur le discours-programme à l’Assemblée nationale jeudi matin, le ministre des Arts et de la Culture Santaram Baboo a plaidé pour une revalorisation de la culture.

Intervenant lors des débats sur le discours-programme à l’Assemblée nationale jeudi matin, le ministre des Arts et de la Culture Santaram Baboo a plaidé pour une revalorisation de la culture. Selon lui, c’est ce qui permet à une nation de se construire. Il a évoqué son intention de développer une industrie créative qui permettrait à la fois de renforcer l’économie et l’intégration des artistes.

February 27, 2015

Pravind Jugnauth a annoncé, lors de son intervention dans le cadre des débats sur le discours-programme, que le ministère des Technologie de la Communication et de l’Innovation (TCI) travaille de concert avec les Fournisseurs d’accès à Internet (FAI) en vue de connecter 50 000 nouveaux foyers à l’Internet haut débit d’ici la fin de l’année.

Pravind Jugnauth a annoncé, lors de son intervention dans le cadre des débats sur le discours-programme, que le ministère des Technologie de la Communication et de l’Innovation (TCI) travaille de concert avec les Fournisseurs d’accès à Internet (FAI) en vue de connecter 50 000 nouveaux foyers à l’Internet haut débit d’ici la fin de l’année.

February 27, 2015

Le député MMM du No 20, Franco Quirin, s’interroge sur l’extension de la durée du Youth Empowerment Programme (YEP) sur deux ans. Ce programme vise à permettre aux jeunes diplômés de se préparer au monde du travail, avec notamment un stage en entreprise.

Le député MMM du No 20, Franco Quirin, s’interroge sur l’extension de la durée du Youth Empowerment Programme (YEP) sur deux ans. Ce programme vise à permettre aux jeunes diplômés de se préparer au monde du travail, avec notamment un stage en entreprise. Franco Quirin se demande cependant : « En étendant le stage sur deux ans, cela ne bloquera-t-il pas le recrutement au sein des entreprises ? Que feront ceux qui sont en attente d’un emploi ?

February 27, 2015

Le discours du Chief Whip Mahen Jhugroo était surtout axé sur le volet politique et inspiré des scandales de l’ancien gouvernement. Le Chief Whip a pris un malin plaisir à énumérer tout particulièrement les scandales dans lesquelles a été mêlé l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, dont l’affaire Macarena Party et les dernières en date, c'est-à-dire l’affaire du bungalow de Roches-Noires et les billets de banque retrouvés dans son coffre-fort.

Le discours du Chief Whip Mahen Jhugroo était surtout axé sur le volet politique et inspiré des scandales de l’ancien gouvernement. Le Chief Whip a pris un malin plaisir à énumérer tout particulièrement les scandales dans lesquelles a été mêlé l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, dont l’affaire Macarena Party et les dernières en date, c'est-à-dire l’affaire du bungalow de Roches-Noires et les billets de banque retrouvés dans son coffre-fort.

February 25, 2015

Saluant d’abord le discours-programme du gouvernement de l’Alliance Lepep, qu’il a qualifié de « bien ficelé », le député mauve Aadil Ameer Meea a tout de même mis en garde « contre les fausses promesses » qui, dit-il, risquent de ne pas aboutir, avant de dire craindre qu’au final, « le gouvernement n’arrive pas à répondre aux attentes » de la population. Le député de la circonscription No 3 a fait comprendre qu’il faut « faire la nuance entre le discours-programme d’un gouvernement et le budget dont il attend la présentation » pour en étudier le contenu. Les différentes prestations sociales et subsides vont « coûter des milliards à l’État », somme qui, espère-t-il, « ne sera pas réclamée à la population à travers des “taxes déguisées” » dans le prochain budget en mars prochain.

Saluant d’abord le discours-programme du gouvernement de l’Alliance Lepep, qu’il a qualifié de « bien ficelé », le député mauve Aadil Ameer Meea a tout de même mis en garde « contre les fausses promesses » qui, dit-il, risquent de ne pas aboutir, avant de dire craindre qu’au final, « le gouvernement n’arrive pas à répondre aux attentes » de la population.

February 25, 2015

Thierry Henry a, lors de son intervention au Parlement hier dans le cadre des débats sur le discours-programme, proposé que le barème des salaires des familles, afin qu’elles soient éligibles pour bénéficier d’une maison NHDC, soit revu à la hausse. Le député abordait le volet concernant le soutien aux plus vulnérables, notamment pour l’acquisition d’une maison NHDC.

Thierry Henry a, lors de son intervention au Parlement hier dans le cadre des débats sur le discours-programme, proposé que le barème des salaires des familles, afin qu’elles soient éligibles pour bénéficier d’une maison NHDC, soit revu à la hausse. Le député abordait le volet concernant le soutien aux plus vulnérables, notamment pour l’acquisition d’une maison NHDC.

February 25, 2015

Toolsyraj Benydin a en premier lieu fait l’éloge du contenu du discours-programme 2015-2019, dont, il s'en dit certain, contribuera notamment à combattre la pauvreté à travers l’introduction d’un Plan Marshall, l’augmentation de la pension de vieillesse, l’abolition de la TVA sur certains produits de consommation, les subsides de 100% sur les frais des examens du School Certificate (SC) et du Higher School Certificate (HSC), ainsi que la création de 15 000 emplois chaque année, entre autres. « Il a une véritable volonté du gouvernement d’éradiquer la pauvreté », a-t-il déclaré.

Toolsyraj Benydin a en premier lieu fait l’éloge du contenu du discours-programme 2015-2019, dont, il s'en dit certain, contribuera notamment à combattre la pauvreté à travers l’introduction d’un Plan Marshall, l’augmentation de la pension de vieillesse, l’abolition de la TVA sur certains produits de consommation, les subsides de 100% sur les frais des examens du School Certificate (SC) et du Higher School Certificate (HSC), ainsi que la création de 15 000 emplois chaque année, entre autres.

February 25, 2015

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Protection des consommateurs Ashit Gungah a, dans son discours prononcé dans le cadre des débats sur le discours-programme 2015-2019, annoncé son intention de procéder à la création d’un National Price Consultative Council dont le but sera de promouvoir les droits et les intérêts des consommateurs.

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Protection des consommateurs Ashit Gungah a, dans son discours prononcé dans le cadre des débats sur le discours-programme 2015-2019, annoncé son intention de procéder à la création d’un National Price Consultative Council dont le but sera de promouvoir les droits et les intérêts des consommateurs.

February 25, 2015

Un montant estimé à Rs 4,4 milliards a été payé par la State Trading Corporation (STC) à Betamax Ltd entre août 2010 et janvier 2015, a affirmé le ministre du Commerce Ashit Gungah en réponse à une interpellation de Reza Uteem hier. Il a d’autre part précisé que tous les dossiers concernant Betamax ont été confiés à la police et qu’une enquête avait été engagée par le Central CID.

Un montant estimé à Rs 4,4 milliards a été payé par la State Trading Corporation (STC) à Betamax Ltd entre août 2010 et janvier 2015, a affirmé le ministre du Commerce Ashit Gungah en réponse à une interpellation de Reza Uteem hier. Il a d’autre part précisé que tous les dossiers concernant Betamax ont été confiés à la police et qu’une enquête avait été engagée par le Central CID.

February 25, 2015

Répondant à une question du député MMM Veda Baloomoody hier à l’Assemblée nationale, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a indiqué qu’il pouvait y avoir du retard dans le remboursement de cautions déposées par les suspects dans des affaires criminelles, et ce pour plusieurs raisons. Le député mauve voulait savoir pourquoi ces cautions n’étaient pas remboursées dans un délai raisonnable et quelles mesures étaient envisagées pour remédier au problème.

Répondant à une question du député MMM Veda Baloomoody hier à l’Assemblée nationale, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a indiqué qu’il pouvait y avoir du retard dans le remboursement de cautions déposées par les suspects dans des affaires criminelles, et ce pour plusieurs raisons.

February 24, 2015

La Commission d’enquête sur les courses hippiques a déjà complété son travail et finalise actuellement son rapport, lequel devrait être rendu public avant le début de la saison hippique 2015.

La Commission d’enquête sur les courses hippiques a déjà complété son travail et finalise actuellement son rapport, lequel devrait être rendu public avant le début de la saison hippique 2015. C’est ce qu’a indiqué le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth (SAJ), au Parlement aujourd’hui lors de la tranche des questions adressées au Premier ministre (PMQT).

February 23, 2015

Le MMM organisera samedi une assemblée des délégués de relance samedi prochain à la salle des fêtes de Belle-Rose. « Je prononcerai un discours de relance et de combat », a déclaré Paul Bérenger en annonçant la tenue de cette assemblée des délégués samedi dernier à l’issue de la réunion du comité central à la municipalité de Port-Louis.

Le MMM organisera samedi une assemblée des délégués de relance samedi prochain à la salle des fêtes de Belle-Rose. « Je prononcerai un discours de relance et de combat », a déclaré Paul Bérenger en annonçant la tenue de cette assemblée des délégués samedi dernier à l’issue de la réunion du comité central à la municipalité de Port-Louis.

February 22, 2015

Pour faire suite à la Notice in Reply que lui a servie le pandit Sungkur en janvier dernier après que l’État, dans une mise en demeure, a décidé de reprendre son bail et le sommant de vider les lieux, le ministère des Terres et du Logement a envoyé durant la semaine écoulée sa réplique au State Law Office (SLO) pour justifier une fois de plus la décision des autorités de reprendre le terrain alloué à bail sous l’ancien régime à l’ami proche de l’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam. Les plaignants et les défendeurs dans cette affaire devront prochainement se présenter devant le juge en chambre pour l’ouverture des débats.

Pour faire suite à la Notice in Reply que lui a servie le pandit Sungkur en janvier dernier après que l’État, dans une mise en demeure, a décidé de reprendre son bail et le sommant de vider les lieux, le ministère des Terres et du Logement a envoyé durant la semaine écoulée sa réplique au State Law Office (SLO) pour justifier une fois de plus la décision des autorités de reprendre le terrain alloué à bail sous l’ancien régime à l’ami proche de l’ex-Premier

February 22, 2015

À l’heure des Questions without Notice, le ton est monté à la réunion du conseil municipal de Curepipe, vendredi dernier. Le conseiller Hans Marguerite a insisté sur le fait que les habitants de la région de Mangalkhan seraient «des abandonnés de la ville». Ce qui a provoqué une vive réaction du maire, Ananda Rajoo, répondant qu’il ne permettrait pas au conseiller du MMM “de faire des allégations sous forme de politicaillerie”.

À l’heure des Questions without Notice, le ton est monté à la réunion du conseil municipal de Curepipe, vendredi dernier. Le conseiller Hans Marguerite a insisté sur le fait que les habitants de la région de Mangalkhan seraient «des abandonnés de la ville». Ce qui a provoqué une vive réaction du maire, Ananda Rajoo, répondant qu’il ne permettrait pas au conseiller du MMM “de faire des allégations sous forme de politicaillerie”.

February 22, 2015
  • C’est ce que compte envisager le Central CID en guise de contre-attaque dans l’injonction demandée par voie d’affidavit
  • Navin Ramgoolam conteste la décision des enquêteurs de la police de passer au peigne fin ses six téléphones portables
  • À venir des Judge’s Orders portant sur le gel des avoirs bancaires de l’ancien Premier ministre, inculpé du délit de blanchiment de fonds

Après une semaine relativement moins mouvementée, l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, se prépare à livrer une autre bataille légale d’envergure. Elle portera sur son droit de protéger l’accès aux “secrets” de ses six téléphones cellulaires par rapport à l’accusation de cover-up de l’agression et des incidents survenus au bungalow de Roches-Noires dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. D’autres joutes légales sont à prévoir avec la décision de l’Assets Recovery Unit de l’Office of the Director of Public Prosecutions de passer à l’action avec un Judge’s Order pour un gel des avoirs et des comptes bancaires de ce suspect pas comme les autres ou encore un Restraining Order au sujet des Rs 225 millions saisies dans les deux coffres-forts et les quatre valises de River Walk.

  • C’est ce que compte envisager le Central CID en guise de contre-attaque dans l’injonction demandée par voie d’affidavit
  • Navin Ramgoolam conteste la décision des enquêteurs de la police de passer au peigne fin ses six téléphones portables
  • À venir des Judge’s Orders portant sur le gel des avoirs bancaires de l’ancien Premier ministre, inculpé du délit de blanchiment de fonds
February 22, 2015

Le premier BP et le premier comité exécutif du PTr — sans Navin Ramgoolam — qui se sont succédé au Square Guy Rozemont mercredi dernier étaient “débordants d’enthousiasme”. C’est ce qu’a indiqué le nouveau porte-parole des rouges à la presse à l’issue de ces réunions qui ont duré un peu plus d’une heure chacune et où “il y avait une volonté affichée des membres pour un réel travail de terrain pour redynamiser le PTr”. D’où l’ambition du parti pour un “retour aux sources”. Dans cette optique, Arvin Boolell lance un appel “à ceux qui nous ont sanctionnés” pour un retour au bercail. D’autant que le PTr note la “désillusion de la population quant aux promesses faites par l’Alliance Lepep que le gouvernement n’arrive pas à honorer, à l’instar de l’emploi”.

Le premier BP et le premier comité exécutif du PTr — sans Navin Ramgoolam — qui se sont succédé au Square Guy Rozemont mercredi dernier étaient “débordants d’enthousiasme”. C’est ce qu’a indiqué le nouveau porte-parole des rouges à la presse à l’issue de ces réunions qui ont duré un peu plus d’une heure chacune et où “il y avait une volonté affichée des membres pour un réel travail de terrain pour redynamiser le PTr”.

February 22, 2015
  • Le whip de la majorité Mahen Jhugroo cible, ce mardi, les voyages et les coffres de Navin Ramgoolam et Airway Coffee du tandem Nandanee Soornack/Rakesh Gooljaury
  • Le MMM s’intéresse à l’ICAC, à la commission d’enquête sur les courses hippiques, au Cardiac Centre et à la dépréciation de l’euro
  • Ravi Rutnah, qui est l’objet d’une action disciplinaire devant la Cour suprême, suggère un «check and balance on judicial conduct»

La majorité ne lâche pas l’ancien Premier ministre et son cercle intime. Le whip de la majorité Mahen Jhugroo ouvrira les hostilités avec une question pour le Pm Sir Anerood Jugnauth sur les voyages effectués par Navin Ramgoolam de juillet 2005 à décembre 2014, les pays visités, la composition des délégations qui étaient du voyage, les noms des journalistes accompagnateurs, la durée des différentes missions, les dépenses encourues sur les items comme le «per idem», les billets d’avion et autres allocations.

  • Le whip de la majorité Mahen Jhugroo cible, ce mardi, les voyages et les coffres de Navin Ramgoolam et Airway Coffee du tandem Nandanee Soornack/Rakesh Gooljaury
  • Le MMM s’intéresse à l’ICAC, à la commission d’enquête sur les courses hippiques, au Cardiac Centre et à la dépréciation de l’euro
  • Ravi Rutnah, qui est l’objet d’une action disciplinaire devant la Cour suprême, suggère un «check and balance on judicial conduct»