Politique

April 23, 2014

Paul Bérenger s’est dit attristé hier par la démission d’Ivan Collendavelloo des instances du MMM. Il ajoute toutefois que ce dernier ne disposait pas de toutes les informations avant de prendre sa décision, n’ayant pas été présent à la réunion du Comité central mauve samedi. Paul Bérenger a, par ailleurs, annoncé une nouvelle rencontre avec Navin Ramgoolam à Clarisse House demain et a également annoncé que l’assemblée des délégués de son parti aura lieu à la municipalité de Quatre-Bornes le 1er mai.

Paul Bérenger s’est dit attristé hier par la démission d’Ivan Collendavelloo des instances du MMM. Il ajoute toutefois que ce dernier ne disposait pas de toutes les informations avant de prendre sa décision, n’ayant pas été présent à la réunion du Comité central mauve samedi.

April 24, 2014

Rezistance ek Alternative, en collaboration avec la General Workers Federation (GWF), a réuni la presse aujourd’hui afin d’annoncer la tenue d’un rassemblement au stade Mandela à Cité Valeejee le 1er mai, de 9 h à 12 h 30. Le temps de faire part des revendications de la classe ouvrière.

Rezistance ek Alternative, en collaboration avec la General Workers Federation (GWF), a réuni la presse aujourd’hui afin d’annoncer la tenue d’un rassemblement au stade Mandela à Cité Valeejee le 1er mai, de 9 h à 12 h 30. Le temps de faire part des revendications de la classe ouvrière.

April 24, 2014

Dans le sale jeu politique en cours, tous les coups bas sont permis. Ce mauvais spectacle d’acrobatie témoigne d’un manque de respect total vis-à-vis du peuple, qui demeure le dindon de la farce de ces leaders politiques prêts à tout pour manipuler l’opinion publique afin d’arriver au pouvoir. La passivité des électeurs permet cet état de choses. Mais le ras-le-bol est déjà au programme…

Dans le sale jeu politique en cours, tous les coups bas sont permis. Ce mauvais spectacle d’acrobatie témoigne d’un manque de respect total vis-à-vis du peuple, qui demeure le dindon de la farce de ces leaders politiques prêts à tout pour manipuler l’opinion publique afin d’arriver au pouvoir. La passivité des électeurs permet cet état de choses. Mais le ras-le-bol est déjà au programme…

Maista (artiste) : “Population en otage”

April 23, 2014

Le projet de réforme électorale, avec l’élimination de la déclaration ethnique pour des candidats à des élections générales et l’introduction d’une dose de proportionnelle, et le dossier de la IIe République feront l’objet d’ultimes manœuvres politiques entre le Parti travailliste et le MMM en fin de semaine.

Le projet de réforme électorale, avec l’élimination de la déclaration ethnique pour des candidats à des élections générales et l’introduction d’une dose de proportionnelle, et le dossier de la IIe République feront l’objet d’ultimes manœuvres politiques entre le Parti travailliste et le MMM en fin de semaine.

April 23, 2014

Lalit a pris la décision de ne soumettre aucun document de propositions au Premier ministre dans le cadre de la réforme électorale après la publication du Livre blanc. Ce parti politique estime que puisque « Navin Ramgoolam finn anonse ki li ek Paul Bérenger fini gayn “linanimite” lor tu seki pu ena dan proze-de-lwa la », il serait ridicule de faire d’autres propositions. C’est ce qu’il affirme dans une correspondance envoyée au Mauricien.

Lalit a pris la décision de ne soumettre aucun document de propositions au Premier ministre dans le cadre de la réforme électorale après la publication du Livre blanc. Ce parti politique estime que puisque « Navin Ramgoolam finn anonse ki li ek Paul Bérenger fini gayn “linanimite” lor tu seki pu ena dan proze-de-lwa la », il serait ridicule de faire d’autres propositions. C’est ce qu’il affirme dans une correspondance envoyée au Mauricien.

April 23, 2014

Le Mouvement Rodriguais est en faveur de trois élus selon le système First Past The Post (FPTP) et deux listes de huit députés nommés selon la représentation proportionnelle ou le Best Loser System. Le parti soutient sa demande par rapport au nombre d’électeurs dans l’île comparé aux autres circonscriptions de Maurice.

Le Mouvement Rodriguais est en faveur de trois élus selon le système First Past The Post (FPTP) et deux listes de huit députés nommés selon la représentation proportionnelle ou le Best Loser System. Le parti soutient sa demande par rapport au nombre d’électeurs dans l’île comparé aux autres circonscriptions de Maurice.

April 22, 2014

Ce matin devait s’ouvrir à Istanbul, Turquie, les délibérations du tribunal d’arbitrage sous la Convention des Nations unies sur les Droits de la Mer au sujet de la contestation par Maurice du projet de Marine Conservation Park autour de l’archipel des Chagos décidé par les autorités britanniques. Les indications recueillies de sources officielles indiquent que les séances de travail se dérouleront à huis clos jusqu’au 9 mai prochain avec une série de documents secrets remontant à 1965, période à laquelle était intervenu le démembrement unilatéral du territoire mauricien par Londres. Que ce soit à l’hôtel du gouvernement à Port-Louis ou au 10 Downing Street et Whitehall à Londres, l’on mesure l’enjeu de la décision qui sera arrêtée par la Permanent Court of Arbitration, présidée par le Pr Ivan Shearer de l’Australie, car les conclusions seront considérées sans appel.

  • Les auditions à huis clos se dérouleront jusqu’au 9 mai avec des documents secrets remontant à 1965 ouverts devant le tribunal d’arbitrage sous la Convention des Droits de la Mer
April 22, 2014

Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, et le leader de l’opposition et du MMM, Paul Bérenger, se rencontreront de nouveau jeudi en vue d’approfondir les discussions sur la réforme électorale mais plus précisément sur la II e République. D’autres rencontres sont à prévoir si nécessaire alors qu’une réunion cruciale du Bureau Politique du MMM est annoncée pour lundi prochain.

April 21, 2014

« Les élections générales ne sont pas loin ! » C'est en tout cas ce qu'affirme le leader du MSM, Pravind Jugnauth, lequel se base sur différentes déclarations ainsi que sur des « informations » entourant la réforme électorale et la création d'une deuxième République, avec un partage des pouvoirs entre le Président de la République et le Premier ministre.

« Les élections générales ne sont pas loin ! » C'est en tout cas ce qu'affirme le leader du MSM, Pravind Jugnauth, lequel se base sur différentes déclarations ainsi que sur des « informations » entourant la réforme électorale et la création d'une deuxième République, avec un partage des pouvoirs entre le Président de la République et le Premier ministre.

April 21, 2014

Le comité central du MMM a opté pour l’organisation d’une assemblée des délégués à Belle-Rose le 1er mai prochain. C’est ce qu’a annoncé le leader du MMM à l’issue de la réunion du comité central tenue dans la salle du conseil de la municipalité de Rose-Hill samedi après-midi. Paul Bérenger a annoncé par la même occasion que les membres du comité central ont adopté à l’unanimité la décision de ne pas tenir de meeting conjoint dans le cadre du Remake et de ne pas organiser de meeting en solo non plus à la suite d’un débat complet. Il a observé qu’aucune décision n’a été prise concernant l’avenir du Remake.

Le comité central du MMM a opté pour l’organisation d’une assemblée des délégués à Belle-Rose le 1er mai prochain. C’est ce qu’a annoncé le leader du MMM à l’issue de la réunion du comité central tenue dans la salle du conseil de la municipalité de Rose-Hill samedi après-midi.

April 20, 2014

Qui va provoquer la cassure? Qui fera le premier pas? Cette troisième crise sera-t-elle la bonne? Depuis une semaine, si le leader du MMM, Paul Bérenger, a donné le ton pour une rupture du Remake 2000, ni lui ni le leader du MSM, Pravind Jugnauth n’a osé annoncer la cassure officielle. Chacun attend l’autre. À l’issue de la longue journée de consultation des deux partis et de leurs membres, hier, chacun de son coté, la population n’est pas plus éclairée et les spéculations continuent. D’aucuns se demandant si cette 3e crise qui secoue le Remake 2000 depuis sa mise sur pied en 2012 sera la bonne pour une rupture qui fait jubiler le camp gouvernemental.

Qui va provoquer la cassure? Qui fera le premier pas? Cette troisième crise sera-t-elle la bonne? Depuis une semaine, si le leader du MMM, Paul Bérenger, a donné le ton pour une rupture du Remake 2000, ni lui ni le leader du MSM, Pravind Jugnauth n’a osé annoncer la cassure officielle. Chacun attend l’autre. À l’issue de la longue journée de consultation des deux partis et de leurs membres, hier, chacun de son coté, la population n’est pas plus éclairée et les spéculations continuent.

April 20, 2014
  • Un certain nombre de poids lourds siégeant actuellement au Parlement écartés mais certaines têtes contestées sauvées par la realpolitik
     
  • Un accord basé sur un principe de partage à égalité d’à peu près tout, les investitures sur une base de 50/50 et les ministères aussi
     
  • La réforme électorale : le souci reste l’assurance d’obtenir les trois quarts requis avec la possibilité que le MSM et les éventuels évincés du PTr ne se rebiffent à la dernière minute
     
  • MSM : la manière dont ce parti et SAJ surtout ont été traités ont surpris même les militants

Ce qui se chuchotait a fini par se matérialiser. Après les longues séances de discussion tenues entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, par l’entremise des intermédiaires ayant permis d’avancer et de déblayer considérablement le terrain, les choses sont passées à un stade supérieur cette semaine avec la rencontre au sommet, jeudi dernier, entre le Premier ministre et le leader de l’opposition. Avec au menu la réforme électorale certes, mais aussi l’avènement d’une deuxième république et une éventuelle alliance.

  • Un certain nombre de poids lourds siégeant actuellement au Parlement écartés mais certaines têtes contestées sauvées par la realpolitik
     
  • Un accord basé sur un principe de partage à égalité d’à peu près tout, les investitures sur une base de 50/50 et les ministères aussi
     
April 20, 2014

Rezistans ek Alternativ, dont l’action politique sans relâche a débouché sur le projet de réforme électorale, ne compte nullement lâcher l’affaire en étant si près du but. Ashok Subron, avec à ses côtés Ian Jacob, le président du groupe, a lancé le mot d’ordre : « Réforme électorale avant la dissolution de l’Assemblée nationale. » Par la même occasion, hier, il a présenté à la presse huit mesures en vue de combattre la démocratie par le « big money » à l’item du projet de loi régissant le financement des partis politiques. Au chapitre de la IIe République, Rezistans ek Akternativ souhaite voir tous les partis politiques rendre publiques leurs propositions après la dissolution prochaine de l’Assemblée nationale en vue des élections générales anticipées.

Rezistans ek Alternativ, dont l’action politique sans relâche a débouché sur le projet de réforme électorale, ne compte nullement lâcher l’affaire en étant si près du but. Ashok Subron, avec à ses côtés Ian Jacob, le président du groupe, a lancé le mot d’ordre : « Réforme électorale avant la dissolution de l’Assemblée nationale.

April 20, 2014

Certains et non des moindres sur les bancs de l’opposition étaient déjà dans le secret: le Premier ministre allait faire une déclaration au Parlement pour expliquer sa demande pour l’ajournement des travaux au 13 mai, le temps pour lui de tenir des consultations sur la réforme électorale. Et c’est ce qu’il a fait, mardi après-midi après que le Question Time a été bouclé. Dans sa déclaration avant l’ajournement des travaux, le chef du gouvernement a rappelé avoir présenté son document sur la réforme électorale le 24 mars dernier et qu’il avait alors invité tous ceux qui ont des commentaires, des critiques et des propositions à les formuler d’ici le 5 mai. Navin Ramgoolam a indiqué avoir reçu de nombreuses suggestions alors que les dirigeants politiques, eux, se sont exprimés en public à ce sujet et les a tous remerciés pour l’intérêt porté à ce débat.

Certains et non des moindres sur les bancs de l’opposition étaient déjà dans le secret: le Premier ministre allait faire une déclaration au Parlement pour expliquer sa demande pour l’ajournement des travaux au 13 mai, le temps pour lui de tenir des consultations sur la réforme électorale. Et c’est ce qu’il a fait, mardi après-midi après que le Question Time a été bouclé.

April 20, 2014

Réuni hier après-midi à Rose-Hill, le Comité central du MMM a confirmé, à l’unanimité, la décision prise mercredi par le Bureau politique de ce parti d’annuler le meeting prévu par le Remake 2000 le 1er mai, jour de la Fête du Travail. Le Comité central du MMM a, en revanche, décidé de convoquer une assemblée des délégués du parti pour le même jour à Belle-Rose.

Réuni hier après-midi à Rose-Hill, le Comité central du MMM a confirmé, à l’unanimité, la décision prise mercredi par le Bureau politique de ce parti d’annuler le meeting prévu par le Remake 2000 le 1er mai, jour de la Fête du Travail. Le Comité central du MMM a, en revanche, décidé de convoquer une assemblée des délégués du parti pour le même jour à Belle-Rose.

April 20, 2014

Le Premier ministre se réjouit des événements sur la scène politique cette semaine. Il ne s’en cache pas. Et s’il insiste sur la nécessité d’une réforme électorale, avec sa mise sur pied notamment avec l’accord«des deux plus grands partis politiques»,à savoir le PTr et le MMM, il laisse comprendre qu’une alliance rouge/mauve est dans l’ordre du possible. Il veut «tout faire», dit-il «dans l’intérêt du pays».C’est ainsi que dans toutes ses déclarations publiques cette semaine, Navin Ramgoolam, cachant difficilement sa joie du froid installé au sein du Remake, a encensé Paul Bérenger avec qui il a une véritable«chemistry», dit-il.

A la Clarisse House jeudi dernier, à l’issue de près de trois heures de discussion avec le leader de l’opposition, Navin Ramgoolam s’est adressé à la presse dans un ton des plus révélateurs. «Nous allons vers un accord sur la réformeélectorale»,a-t-il d’emblée indiqué, soulignant qu’il fallait simplement, durant ces quelques jours, faire des ajustements qui permettront au PTr et au MMM d’accorder leurs violons sur la question.

April 19, 2014

Avec la décision attendue du comité central du MMM du jour, signant l’acte de décès du Remake 2000 MSM/MMM, l’échiquier politique devra connaître des bouleversements majeurs dans les jours à venir. En parallèle, les consultations engagées par le Premier ministre, Navin Ramgoolam, avec le leader de l’opposition et du MMM, Paul Bérenger, à Clarisse House, jeudi soir, ont figuré à l’agenda des délibérations du conseil des ministres d’hier matin. Certes, le principal dossier abordé lors de ce tête-à-tête marathon de jeudi soir a été la réforme électorale mais il n’est pas exclu que les esquisses du projet de la deuxième république avec un partage de pouvoirs entre le président de la république et le Premier ministre aient été abordées.

  • Le message du PM à ses collègues ministres : « Les discussions inn passe très bien ! Dan enn bon mood ! »
  • Confirmation que le projet de deuxième république fera l’objet d’un document spécifique et accessible ultérieurement à toute la population
  • Élections anticipées : une campagne éclair avec le scrutin avant le début du Ramadan à la fin de juin prochain pas à écarter
April 19, 2014

La nuit de lundi à mardi a été témoin d’un véritable coup de tonnerre sur l’échiquier politique, les données se transformant de manière dramatique quasiment à la veille des rassemblements politiques décisifs du 1er-Mai pour marquer la traditionnelle Fête du Travail. En toile de fond l’affaire du rachat de la clinique MedPoint au coût de Rs 144,7 millions, une véritable hantise politique. La conséquence n’est autre que la rupture pas encore consommée mais de facto du Remake 2000 (MSM-MMM) avec la confirmation, hier, par le Comité central du MMM de l’annulation du meeting conjoint à la place de la municipalité de Port-Louis. Une autre retombée politique d’envergure est qu’avec le projet de réforme électorale sont venues se greffer des discussions directes et officielles entre les leaders du Labour et du MMM, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger respectivement, sur un projet de IIe République dont les premières esquisses tendent à confirmer une alliance en devenir entre le Parti travailliste et le MMM en vue des prochaines élections générales anticipées, qui s’annoncent entre juin et septembre de cette année.

La nuit de lundi à mardi a été témoin d’un véritable coup de tonnerre sur l’échiquier politique, les données se transformant de manière dramatique quasiment à la veille des rassemblements politiques décisifs du 1er-Mai pour marquer la traditionnelle Fête du Travail. En toile de fond l’affaire du rachat de la clinique MedPoint au coût de Rs 144,7 millions, une véritable hantise politique.

April 18, 2014

À la fin d’une rencontre de quelque 175 minutes à Clarisse House hier après-midi, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, ainsi que le leader de l’opposition, Paul Bérenger, ont affiché un grand optimisme quant à l’introduction d’une bonne réforme électorale. « Nous allons vers un accord sur la réforme électorale », a déclaré le Premier ministre peu après la rencontre.

À la fin d’une rencontre de quelque 175 minutes à Clarisse House hier après-midi, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, ainsi que le leader de l’opposition, Paul Bérenger, ont affiché un grand optimisme quant à l’introduction d’une bonne réforme électorale. « Nous allons vers un accord sur la réforme électorale », a déclaré le Premier ministre peu après la rencontre.

April 18, 2014

Dans quelques semaines, la quasi-totalité de la nation mauricienne vibrera à l’heure du Mundial… En ces soirées souvent fraîches de juin, chez nous, le soleil torride du Brésil ne manquera pas de contraster et de faire monter la température dans les maisons et un peu partout dans le pays.

Dans quelques semaines, la quasi-totalité de la nation mauricienne vibrera à l’heure du Mundial… En ces soirées souvent fraîches de juin, chez nous, le soleil torride du Brésil ne manquera pas de contraster et de faire monter la température dans les maisons et un peu partout dans le pays. Pourtant, depuis ce mardi 15, nous avons eu, avec beaucoup d’avance, un bel aperçu de l’immense euphorie que peut susciter le sport roi des Mauriciens : la politique !

April 18, 2014

Le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Pravind Jugnauth, estime que le Premier ministre Navin Ramgoolam est en train d’utiliser la réforme électorale pour des besoins purement politiques. « Li pe servi sa pou sov so lapo », a-t-il lancé dans une déclaration à la presse, hier après-midi, après la tenue du Bureau politique de son parti. Il a aussi commenté les secousses au sein du Remake 2000 et la tenue du meeting du 1er mai prochain.

Le leader du Mouvement Socialiste Militant (MSM), Pravind Jugnauth, estime que le Premier ministre Navin Ramgoolam est en train d’utiliser la réforme électorale pour des besoins purement politiques. « Li pe servi sa pou sov so lapo », a-t-il lancé dans une déclaration à la presse, hier après-midi, après la tenue du Bureau politique de son parti. Il a aussi commenté les secousses au sein du Remake 2000 et la tenue du meeting du 1er mai prochain.

April 18, 2014

« La Représentation proportionnelle (RP) tend vers un régime archaïque, une oligarchie », estime le regroupement VIES (Vision Intelligence Économique et Sociale), qui fera parvenir une copie de sa contre-proposition au Premier ministre et au leader de l’opposition. Initié par Sivapragasen Naidoo, ex-président de la Mauritius Economic Society et ancien dirigeant syndicaliste de même que par Vijay Ahku, auteur de Political History of Mauritius and Proposals for Electoral Reforms, pour VIES, il n’est « pas question d’augmenter le nombre de députés ». M. Naidoo rappelle que la RP fut fortement combattue par Sir Seewoosagur Ramgoolam.

« La Représentation proportionnelle (RP) tend vers un régime archaïque, une oligarchie », estime le regroupement VIES (Vision Intelligence Économique et Sociale), qui fera parvenir une copie de sa contre-proposition au Premier ministre et au leader de l’opposition.

April 18, 2014

A moins de 24 heures de la réunion du comité central du MMM, tout confirme que, malgré les déclarations des leaders politiques de part et d’autre, le Remake 2000 est Clinically Dead avec des risques quasi nuls d’une résurrection dans la conjoncture politique. Au sein du MMM, l’on affirme être résolument confiant qu’après l’exposé du leader du parti, Paul Bérenger, sur les développements politiques de ces derniers temps, les derniers fronts de résistance devront se rallier à l’idée que la présence simultanée des dirigeants du MMM et du MSM sur une même estrade politique n’est plus possible. De ce fait, les instances dirigeantes du MSM n’auront d’autre choix que d’accuser réception de la décision du comité central pour une annulation du meeting du Remake 2000 pour la Fête du Travail.

A moins de 24 heures de la réunion du comité central du MMM, tout confirme que, malgré les déclarations des leaders politiques de part et d’autre, le Remake 2000 est Clinically Dead avec des risques quasi nuls d’une résurrection dans la conjoncture politique.