Politique

août 25, 2015

La création du TEMA Technology Park à Accra, au Ghana, fera l’objet d’un protocole d’accord, lequel sera signé demain entre les gouvernements mauricien et ghanéen en présence du président du Ghana, actuellement en visite officielle chez nous.

La création du TEMA Technology Park à Accra, au Ghana, fera l’objet d’un protocole d’accord, lequel sera signé demain entre les gouvernements mauricien et ghanéen en présence du président du Ghana, actuellement en visite officielle chez nous. Ce protocole fera provision pour la mise en place d’un mécanisme spécial comparable au Business Park of Mauritius Ltd (BPML), qui pilotera le projet.

août 31, 2015

Alors que les travaux parlementaires reprennent mardi, le conseil des ministres a approuvé hier trois textes de loi qui seront présentés à l'Assemblée nationale. Il s'agit du Mauritius Renewable Energy Agency Bill, du Roads (Amendment) Bill et du Pharmacy Council Bill. Le Mauritius Renewable Energy Agency Bill prévoit la création d'une agence responsable de la promotion du développement et de l'utilisation de l'énergie renouvelable. Le Roads (Amendment) Bill, lui, permettra de donner aux autorités les pouvoirs appropriés pour empêcher que l'eau, la terre et autres déchets provenant d'un terrain privé soient déversés sur la route ainsi que dans les drains. Enfin, le Pharmacy Council Bill préconise une meilleure régulation pour la profession de pharmacien et l'établissement d'un Pharmacy Council à Maurice. Le conseil permettra l'enregistrement des pharmaciens et le pré-enregistrement des apprentis pharmaciens. Il prévoit également l'enregistrement des étrangers autres que ceux résidant dans l'île comme pharmaciens étrangers ou comme pharmacien visiteur. Le conseil exercera et maintiendra la discipline dans la profession de pharmacien et encouragera le développement dans le domaine pharmaceutique.

Alors que les travaux parlementaires reprennent mardi, le conseil des ministres a approuvé hier trois textes de loi qui seront présentés à l'Assemblée nationale. Il s'agit du Mauritius Renewable Energy Agency Bill, du Roads (Amendment) Bill et du Pharmacy Council Bill. Le Mauritius Renewable Energy Agency Bill prévoit la création d'une agence responsable de la promotion du développement et de l'utilisation de l'énergie renouvelable.

août 30, 2015

C'est la rentrée parlementaire ce mardi après trois mois de vacances. À l'agenda, aucun débat sur des projets de loi, si ce n'est la présentation de trois textes en première lecture seulement, tandis qu'à l'item Parliamentary Questions, c'est le même plat réchauffé qui nous est servi, les parlementaires de la majorité ciblant l'ancien gouvernement jusqu'à enfoncer des portes ouvertes comme sur le coût de la commission d'enquête sur les courses hippiques et les travaillistes, et l'opposition s'intéressant à des sujets d'actualité comme la gestion de l'affaire BAI, la prolifération des drogues synthétiques et le sort réservé par la police à l'avoué Pazhany Tandrayen.

  • Joe Lesjongard tient ses promesses : pas de questions certes sur les notes de restaurant payées par la MTPA pour le compte de XLD, mais une sur le comité interministériel qui a approuvé le deal Betamax et la BDO/DCDM Connection
août 30, 2015

Compte tenu de la baisse conséquente des prix des produits pétroliers sur le marché mondial, le MMM, par la voix de son leader, Paul Bérenger, a réclamé hier une baisse des prix des carburants — essence et diesel — vendus à la pompe, de même qu'une baisse généralisée des tarifs d'électricité. Paul Bérenger doute par ailleurs du partenariat envisagé avec AirAsia pour Air Mauritius. Il veut savoir qui a fait un tel choix de partenaire pour la compagnie nationale d'aviation.

  • Air Mauritius : "Qui a choisi AirAsia comme partenaire ?" se demande le leader de l'opposition
août 30, 2015

Elle n’a jamais été au plus mal depuis son existence. La MBC touche ces jours-ci le fond. On a eu l’époque de Jean Delaître, avec sa direction et ses préférences politiques, mais il y avait aussi des individualités de grand talent qui compensaient les faiblesses relevées ici et là.

Elle n’a jamais été au plus mal depuis son existence. La MBC touche ces jours-ci le fond. On a eu l’époque de Jean Delaître, avec sa direction et ses préférences politiques, mais il y avait aussi des individualités de grand talent qui compensaient les faiblesses relevées ici et là.

août 30, 2015

Lourdes, Medjugorje ou autres Fatima devraient songer à aller se rhabiller. Le temps où ces lieux dominaient de la tête et des épaules les miracles semble révolu. C’est ici, désormais, que ça se passe ou, tout au moins, ça se passera si on y met de la patience. Et des sous, évidemment, petite obole d’usage à glisser discrètement dans l’urne, et, bien entendu, l’indispensable sueur qu’on suggère généreusement aux uns et aux autres sans pour autant se mouiller davantage…

Lourdes, Medjugorje ou autres Fatima devraient songer à aller se rhabiller. Le temps où ces lieux dominaient de la tête et des épaules les miracles semble révolu. C’est ici, désormais, que ça se passe ou, tout au moins, ça se passera si on y met de la patience.

août 30, 2015

Le galimatias de mauvais goût qui n'a même pas quelque chose à voir avec les couleurs chatoyantes des aires de jeux des écoles maternelles a ainsi été expliqué par une mise au point adressée cette semaine à la rédaction de Week-End (voir plus loin) par le service de communication du bureau du Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme. Et quelle explication !

  • Si les couleurs des armoiries de la ville sont bien le bleu, le jaune et le blanc, elles comportent aussi du vert, qui n'a pas été inclus dans ce galimatias de mauvais goût
  • Ces armories existent depuis des décennies mais aucun maire PMSD, qu'il fut sir Gaëtan Duval, Pierre Simonet ou encore Michael Sik Yuen, n'avaient jugé urgent de les faire badigeonner sur tous les édifices de ville
août 30, 2015

Un petit peu opportunistes, pour dire le moins, les déclarations multipliées du nouveau chef de la de fonction publique. Comme les nouveaux décorés de la République, il ne rate pas l’occasion de remercier celui qui l’a nommé. Bien qu’il était le Senior most de la fonction publique, donc le plus qualifi é pour le poste, le nouveau chef ne rate pas l’occasion de se dire “très honoré” que le Premier ministre l’ait nommé au poste auquel il avait droit.

Un petit peu opportunistes, pour dire le moins, les déclarations multipliées du nouveau chef de la de fonction publique. Comme les nouveaux décorés de la République, il ne rate pas l’occasion de remercier celui qui l’a nommé. Bien qu’il était le Senior most de la fonction publique, donc le plus qualifi é pour le poste, le nouveau chef ne rate pas l’occasion de se dire “très honoré” que le Premier ministre l’ait nommé au poste auquel il avait droit.

août 30, 2015

Fonder un journal avec l'argent des capitalistes pour défendre les travailleurs, ainsi s'exprimait avec interrogations, Emmanuel Anquetil, le père fondateur du syndicalisme mauricien et un des cofondateurs du Parti travailliste. Cette réflexion pourrait a fortiori s'appliquer également à tout parti politique qui se respecte. Mais les élections du 10 décembre de l'année dernière, la 24è dans notre histoire politique, nous ramènent hélas à la dure réalité que l'argent est toujours au centre de toute joute électorale ici où ailleurs.

Fonder un journal avec l'argent des capitalistes pour défendre les travailleurs, ainsi s'exprimait avec interrogations, Emmanuel Anquetil, le père fondateur du syndicalisme mauricien et un des cofondateurs du Parti travailliste. Cette réflexion pourrait a fortiori s'appliquer également à tout parti politique qui se respecte.

août 30, 2015

Lors de sa conférence de presse hier, Rezistans ek Alternativ (R&A) a commenté différents sujets de l'actualité, soit la construction de nouveaux hôtels, le Nine-Year Schooling et l'émergence de nouveaux groupes d'opposition.

Lors de sa conférence de presse hier, Rezistans ek Alternativ (R&A) a commenté différents sujets de l'actualité, soit la construction de nouveaux hôtels, le Nine-Year Schooling et l'émergence de nouveaux groupes d'opposition.
Selon R&A, le gouvernement actuel applique la même politique que l'ancien régime, soit le bétonnage des côtes mauriciennes, alors que dans son manifeste électoral, l'Alliance Lepep avait promis de geler tout projet hôtelier.

août 29, 2015

L’Afrique est projetée au premier plan de l’actualité locale à chaque fois que le chef d’État d’un pays frère du continent est de passage à Maurice. Cette semaine, la visite du président du Ghana, John Dramani Mahama, a permis de braquer les projecteurs sur l’Afrique. Cela est dû à plusieurs raisons. Le Ghana et Maurice ont été des années durant cités au plan international comme étant les deux seuls pays africains à pratiquer la démocratie parlementaire et à respecter les principes de l’État de droit.
La visite du président du Ghana a revêtu une importance particulière pour Maurice, car elle marque une nouvelle étape de la stratégie africaine que les autorités mauriciennes s’évertuent à mettre en place depuis quelques années déjà. Certes, quelque 80 entrepreneurs opèrent dans plusieurs pays du continent sur la base d’initiative personnelle et parfois avec l’aide du Board of Investment (BoI). Toutefois, plusieurs importants projets mentionnés lors du passage des chefs d’États africains à Maurice n’ont jamais eu de suite.
C’est le cas pour le grand projet de développement triangulaire entre le Singapour, Maurice et le Congo-Brazzaville. Les projets envisagés au Gabon à l’occasion de la visite de son président tardent à se concrétiser. Le seul projet initié conjointement avec IBL, à savoir la création d’une unité de traitement des produits de la mer, semble connaître actuellement quelques déboires. D’autres projets, comme le développement des zones économiques et agricoles au Mozambique, sont restés lettres mortes.
Cette fois toutes les conditions semblent être réunies pour la réussite du projet de création d’une technopole à Accra. Le terrain a été préparé longtemps à l’avance par le Premier ministre sir Anerood Jugnauth et par le ministre du Tourisme Xavier-Luc Duval, qui ont tous deux eu l’occasion de se rendre au Ghana. Il y a eu par la suite une série d’échanges au niveau ministériel. Les travaux d’infrastructure entrepris par le gouvernement ghanéen sont déjà avancés. Les institutions internationales, dont la Banque mondiale, ont accepté de financer le projet en passant par le BoI. Maurice détiendra pendant 20 ans une majorité de 60 % dans le capital du Special Purpose Vehicle qu’est le Tema Technology Park Ltd. Un plan de travail a déjà été établi. Le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, dirigera une délégation à Accra en novembre prochain. Il ne manque que le traité de non double imposition et l’accord sur la promotion et la protection des investissements.
La réussite de ce projet devrait permettre à Maurice de projeter une image proactive sur le continent africain. Pendant longtemps le pays avait eu la réputation d’essayer de tirer avantage du continent sans rien offrir en retour. La décision de l’ancien gouvernement concernant l’exemption de visa d’entrée à la majorité des pays africains et l’octroi des bourses aux étudiants africains avaient contribué à corriger cette perception.
La participation directe de Maurice dans le développement économique du Ghana permet à Maurice de se positionner comme un partenaire crédible en Afrique dont elle est partie intégrante. Elle sera bénéfique tant au Ghana qu’à Maurice. Le BoI a développé un mécanisme lui permettant d’offrir un service de consultant payant aux pays africains. Ce sera sans doute le cas pour le Ghana. Plus important, les opérateurs économiques intéressés à investir au Ghana disposeront à travers la technopole de Tema des structures appropriées pour la création des entreprises susceptibles de produire des biens et services pour un marché de 300 millions de consommateurs en Afrique de l’Ouest, éventuellement les États-Unis grâce à l’AGOA et l’Europe grâce à l’Accord de partenariat économique avec l’ECOWAS.
Cependant, alors que le gouvernement encourage les opérateurs des PME à investir en Afrique, il est important que ces derniers comprennent que sans une préparation, voire une connaissance approfondie des cultures et traditions du pays choisi pour leur investissement, ce qui est présenté comme un Eldorado, peut devenir un enfer.
Certaines entreprises mauriciennes, et non des moindres, en ont fait l’amère expérience et ont subi des pertes conséquentes. Plusieurs bureaux de consultants et d’experts-comptables dispensent des conseils à ceux qui veulent s’aventurer en Afrique. Toutefois, le desk africain opérationnel au niveau de la BoI devrait être accessible à tous ceux qui sont intéressés. Reza Uteem a raison de proposer la création d’une African Policy Unit au niveau du ministère des Affaires étrangères. Elle constituerait un apport non négligeable à une diplomatie économique plus efficace en Afrique.

L’Afrique est projetée au premier plan de l’actualité locale à chaque fois que le chef d’État d’un pays frère du continent est de passage à Maurice.

août 29, 2015

Le porte-parole du MMM pour les questions économiques, Reza Uteem, a lors d’une conférence de presse tenue hier, qualifié les objectifs fixés par le Premier ministre dans sa Economic Mission Statement de samedi dernier « d’irréalistes et d’irréalisables ».

Le porte-parole du MMM pour les questions économiques, Reza Uteem, a lors d’une conférence de presse tenue hier, qualifié les objectifs fixés par le Premier ministre dans sa Economic Mission Statement de samedi dernier « d’irréalistes et d’irréalisables ».

août 28, 2015

Le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, se rendra en Inde en octobre prochain pour participer à la troisième édition du Sommet Inde-Afrique qui se tiendra du 26 au 30 de ce mois à New Delhi. C’est ce qu’a confirmé le ministre indien de la Culture, du Tourisme et de l’Aviation Civile, Mahesh Sharma, lors d’un entretien à la presse samedi dernier avant de rentrer en Inde.

Le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, se rendra en Inde en octobre prochain pour participer à la troisième édition du Sommet Inde-Afrique qui se tiendra du 26 au 30 de ce mois à New Delhi. C’est ce qu’a confirmé le ministre indien de la Culture, du Tourisme et de l’Aviation Civile, Mahesh Sharma, lors d’un entretien à la presse samedi dernier avant de rentrer en Inde.

août 28, 2015

Le président de la République du Ghana, John Dramani Mahama, a quitté le pays hier aux termes d'une visite de quatre jours dominée par la signature de plusieurs accords de coopération, dont celui portant sur la création d'une technopole à Tema.

Le président de la République du Ghana, John Dramani Mahama, a quitté le pays hier aux termes d'une visite de quatre jours dominée par la signature de plusieurs accords de coopération, dont celui portant sur la création d'une technopole à Tema. Il était accompagné du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, du Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval des VPM Showkutally Soodhun et Ivan Collendavelloo, entre autres.

août 26, 2015

Ayant récemment animé un séminaire à Rodrigues à l’intention des fonctionnaires, le président de la Government Service Employees Association (GSEA), Radhakrishna Sadien, souligne la nécessité d’une fonction publique débarrassée de toute opacité concernant les recrutements. La PSC déléguant son pouvoir à l’administration de Rodrigues, il y a, selon le syndicaliste, « une perception que certains sont laissés sur la touche avec ce système ». L’idéal, pour lui, « c’est qu’il y ait un service civil efficace et indépendant ». Mais pour cela, « il faut une branche de la PSC à Rodrigues pour les recrutements et promotions ».

Ayant récemment animé un séminaire à Rodrigues à l’intention des fonctionnaires, le président de la Government Service Employees Association (GSEA), Radhakrishna Sadien, souligne la nécessité d’une fonction publique débarrassée de toute opacité concernant les recrutements. La PSC déléguant son pouvoir à l’administration de Rodrigues, il y a, selon le syndicaliste, « une perception que certains sont laissés sur la touche avec ce système ».

août 25, 2015

L’importance de l’approfondissement du partenariat stratégique entre le Ghana et Maurice a été soulignée avec force hier lors des différents discours prononcés par le président du Ghana, John Dramani Mahama, et le Premier ministre sir Anerood Jugnauth aussi bien après la session de travail qu’ils ont eue au bâtiment du trésor que durant le banquet offert par le chef du gouvernement au Centre de conférence international Swami Vivekananda.

L’importance de l’approfondissement du partenariat stratégique entre le Ghana et Maurice a été soulignée avec force hier lors des différents discours prononcés par le président du Ghana, John Dramani Mahama, et le Premier ministre sir Anerood Jugnauth aussi bien après la session de travail qu’ils ont eue au bâtiment du trésor que durant le banquet offert par le chef du gouvernement au Centre de conférence international Swami Vivekananda.

août 25, 2015

Libreville, au Gabon, accueille depuis hier le 14e Forum de l’AGOA qui comprend une réunion ministérielle Afrique/États-Unis. Cette réunion intervient après l’adoption par le congrès américain de l’extension de l’AGOA pour les dix prochaines années. Maurice y est représentée par le ministre des Affaires étrangères, Étienne Sinatambou.

Libreville, au Gabon, accueille depuis hier le 14e Forum de l’AGOA qui comprend une réunion ministérielle Afrique/États-Unis. Cette réunion intervient après l’adoption par le congrès américain de l’extension de l’AGOA pour les dix prochaines années. Maurice y est représentée par le ministre des Affaires étrangères, Étienne Sinatambou.

août 24, 2015

Le Muvman Liberater ne souhaite pas voir une prolifération de marchands de rue au mois de décembre prochain. Lors d’une conférence de presse samedi dernier, le secrétaire général de ce parti a demandé au ministre des Administrations régionales de prendre les dispositions nécessaires dès à présent pour éviter une détérioration de la situation durant la période de fêtes.

Le Muvman Liberater ne souhaite pas voir une prolifération de marchands de rue au mois de décembre prochain. Lors d’une conférence de presse samedi dernier, le secrétaire général de ce parti a demandé au ministre des Administrations régionales de prendre les dispositions nécessaires dès à présent pour éviter une détérioration de la situation durant la période de fêtes.

août 24, 2015

Le président de la République du Ghana, John Dramani, est arrivé au pays ce matin à la tête d’une forte délégation pour une visite de trois jours. Il a été accueilli à l’aéroport par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, le leader de l’opposition, Paul Bérenger et le Chef juge, Keshoe Parsad Matadeen. L’arrivée du président ghanéen a été saluée par une salve de 21 coups de canon.

Le président de la République du Ghana, John Dramani, est arrivé au pays ce matin à la tête d’une forte délégation pour une visite de trois jours. Il a été accueilli à l’aéroport par le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, le leader de l’opposition, Paul Bérenger et le Chef juge, Keshoe Parsad Matadeen. L’arrivée du président ghanéen a été saluée par une salve de 21 coups de canon.

août 23, 2015

Le processus de consultations lancé par le Foreign and Commonwealth Office (FCO) dans le cadre du British Indian Ocean Territory Policy Review of Resettlement, avec le 27 octobre pour date-butoir, suscite des appréhensions et des inquiétudes. Le Groupement des Réfugiés des Chagos (GRC) réunit ce matin les membres de la communauté chagossienne au centre de Pointe-aux-Sables en vue de prendre connaissance du projet des Anglais avec notamment un survey sur le nombre de Chagossiens intéressés par ce projet de réinsertion dans l’archipel. En prélude à son intervention du jour, Olivier Bancoult, leader du GRC, dénonce des conditions inacceptables attachées à ce retour. De son leur côté, Lalit et MLF, dont le combat pour le retour des Chagos à Maurice ne date pas d’hier, ont pris l’initiative d’adresser une lettre ouverte à Olivier Bancoult mettant en garde ce dernier contre le leurre sordide des Anglais avec ce resettlement, qui ne devra toucher qu’un maximum de 150 Chagossiens avec un projet pilote échelonné sur une période de 12 à 24 mois. Lindsey Collen et Ragini Kistnasamy soulignent que “ce questionnaire ne représente nul autre qu’une bombe à retardement emballée en bouée de sauvetage pour un semblant de retour aux Chagos”. A  l’Hôtel du gouvernement, l’on fait comprendre que ce move du gouvernement britannique est suivi avec attention d’autant plus que l’échéance de 2016, avec le renouvellement du bail de la base de Diego Garcia des Américains une quasi-certitude, se fait de plus en plus précise.

Le processus de consultations lancé par le Foreign and Commonwealth Office (FCO) dans le cadre du British Indian Ocean Territory Policy Review of Resettlement, avec le 27 octobre pour date-butoir, suscite des appréhensions et des inquiétudes.

août 23, 2015

Paul Bérenger a confirmé, vendredi, que le MMM soutiendra le projet de réforme de la ministre de l’Education, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun. Un plan de réforme allant, globalement, dans la même “bonne direction” que celui à l’époque initié sous le gouvernement MSM/MMM de 2000/2005, trouve le leader de l’opposition. Paul Bérenger ne manque pas, cependant, d’exprimer sa “crainte” que des “vested interests” ne fassent capoter le projet. Il rappelle, à ce propos, comment tout ce qui avait été entrepris dans le temps avait été “entièrement défait sous Navin Ramgoolam”.

Paul Bérenger a confirmé, vendredi, que le MMM soutiendra le projet de réforme de la ministre de l’Education, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun. Un plan de réforme allant, globalement, dans la même “bonne direction” que celui à l’époque initié sous le gouvernement MSM/MMM de 2000/2005, trouve le leader de l’opposition. Paul Bérenger ne manque pas, cependant, d’exprimer sa “crainte” que des “vested interests” ne fassent capoter le projet.

août 23, 2015

On ne sait pas ce que nous réserve le prochain rapport du directeur de l’audit, mais, comme dans le passé, les activités de la Tourism Authority devraient toujours l’intéresser au plus haut point. D’autant qu’elles ne semblent pas avoir beaucoup évolué depuis ses rapports critiques qui avaient mis en exergue les abus dont le ministère du Tourisme est capable. Voilà un cas qui devrait l’interpeller.

On ne sait pas ce que nous réserve le prochain rapport du directeur de l’audit, mais, comme dans le passé, les activités de la Tourism Authority devraient toujours l’intéresser au plus haut point. D’autant qu’elles ne semblent pas avoir beaucoup évolué depuis ses rapports critiques qui avaient mis en exergue les abus dont le ministère du Tourisme est capable. Voilà un cas qui devrait l’interpeller.

août 23, 2015

XLD fait des émules au MP
Après la banderole bleue de la discorde sur laquelle “Xavier” souhaitait un Eid Mubarak aux musulmans, au tour du député du Mouvement Patriotique de Quatre-Bornes, Kavi Ramano, de s’y atteler. Comme démontré ci-dessous, c’est avec une petite carte avec des inscriptions Eid Mubarak from Honourable Kavydass Ramano que le membre en vue du parti “des lèches-bottes”, selon le PM adjoint Xavier Duval, que des cadeaux ont été distribués au No 18 à une clientèle bien ciblée. On ne sait pas qu’elle a été la réaction de Shawkatally Soodhun après cette initiative du MP ou s’il a profité de sa visite en compagnie des collègues de Kavi Ramano, Alan Ganoo et Joe Lesjongard pour dénoncer ce trio comme il l’avait fait pour la banderole de Xavier Duval.

XLD fait des émules au MP

août 22, 2015

Le leader du Mouvement National Mauricien (MNM), Serge Antoine, s'est attardé sur l'actualité politique lors d'un point de presse dans la matinée à Port-Louis. Commentant la situation au MMM, il a fait comprendre que « l'avenir de ce parti est très triste car son leader, Paul Bérenger, n'encourage pas les jeunes à émerger. Le MMM s'étrangle autour de Pradeep Jeeha et des enfants du leader, Emmanuel et Joanna Bérenger. »

Le leader du Mouvement National Mauricien (MNM), Serge Antoine, s'est attardé sur l'actualité politique lors d'un point de presse dans la matinée à Port-Louis. Commentant la situation au MMM, il a fait comprendre que « l'avenir de ce parti est très triste car son leader, Paul Bérenger, n'encourage pas les jeunes à émerger. Le MMM s'étrangle autour de Pradeep Jeeha et des enfants du leader, Emmanuel et Joanna Bérenger. »