Politique

décembre 21, 2014

Avec la cuisante défaite de l’alliance PTr-MMM aux élections du 10 décembre 2014 – où le PTr n’a réussi à faire élire que quatre députés alors que son ancien allié en compte treize – et plus particulièrement la défaite personnelle de Navin Ramgoolam, la première déclaration publique de ce dernier était très attendue. Après trois heures de discussions «franches» avec les membres de son Bureau politique qui «ont refusé sa demission à l’unanimité», l’ex-Premier ministre, redevenu plus terre à terre, assume.  La déroute de l’Alliance et de son parti. Pas seulement. Le peuple a rejeté le concept de la deuxième République et Paul Bérenger comme Premier ministre.  Et il inisiste humblement sur le caractère «over confident» de leur campagne, mal maîtrisée, et qui  a pu apparaître comme étant de l’arrogance.  Il ne minimise pas pour autant avec réalisme  le rejet de  l’usure du pouvoir , de sa personne et de sa vie privée. L’occasion pour le parti revoir ses structures, avec une refonte de son exécutif, jugé trop large, mais également, une refonte de la Constitution du Labour party. Ce qui sera chose faite, d’ici fin février, période à laquelle le PTr organisera son congrès annuel et nommera ses nouveaux dirigeants.

Avec la cuisante défaite de l’alliance PTr-MMM aux élections du 10 décembre 2014 – où le PTr n’a réussi à faire élire que quatre députés alors que son ancien allié en compte treize – et plus particulièrement la défaite personnelle de Navin Ramgoolam, la première déclaration publique de ce dernier était très attendue.

décembre 21, 2014

Le Château du Réduit a fait salle comble mercredi dernier. Pour cause : familles, amis, proches, députés, candidats déchus, activistes et même les “roder bout” étaient présents à la cérémonie de prestation de serment des nouveaux ministres devant le Président de la République Kailash Purryag. Une cérémonie solennelle, dans la joie et la bonne humeur, mais aussi dans une insoutenable chaleur, le climatiseur du Réduit, peu habitué, sans doute, à tant de monde dans le salon, peinant à aérer correctement la salle bondée.

Le Château du Réduit a fait salle comble mercredi dernier. Pour cause : familles, amis, proches, députés, candidats déchus, activistes et même les “roder bout” étaient présents à la cérémonie de prestation de serment des nouveaux ministres devant le Président de la République Kailash Purryag.

décembre 20, 2014
  • « Ma demande de démission a été rejetée à l’unanimité par les membres de l’exécutif du PTr », affirme-t-il
  • Il constate un rejet du projet de IIe République avec Paul Bérenger comme Premier ministre
  • Renouvellement des instances du PTr vers fin février prochain

L’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, a rencontré la presse pour la première fois depuis sa défaite électorale, hier, après la réunion du Bureau politique (BP) du PTr. À cette occasion, il a déclaré assumer entièrement sa part de responsabilité dans cette défaite cuisante et a affirmé que sa demande de démission des fonctions de leader du PTr a été rejetée à l’unanimité. Navin Ramgoolam a énuméré les cinq principales raisons expliquant sa défaite. Une de ces raisons serait, selon lui, le projet de IIe République avec Paul Bérenger présenté comme Premier ministre. Il a également évoqué une campagne désorganisée et une grande faiblesse au niveau de la communication.

L’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, a rencontré la presse pour la première fois depuis sa défaite électorale, hier, après la réunion du Bureau politique (BP) du PTr. À cette occasion, il a déclaré assumer entièrement sa part de responsabilité dans cette défaite cuisante et a affirmé que sa demande de démission des fonctions de leader du PTr a été rejetée à l’unanimité.

décembre 10, 2014

Après les élections de 1948, les campagnes électorales se sont installées dans les mœurs du pays. Chaque élection a marqué une étape dans la construction de notre île, qui a connu plusieurs bouleversements dans son histoire contemporaine. Ci-dessous un rappel des élections générales qui ont suivi celles de 1948.

Après les élections de 1948, les campagnes électorales se sont installées dans les mœurs du pays. Chaque élection a marqué une étape dans la construction de notre île, qui a connu plusieurs bouleversements dans son histoire contemporaine. Ci-dessous un rappel des élections générales qui ont suivi celles de 1948.

1953

April 18, 2014

À la fin d’une rencontre de quelque 175 minutes à Clarisse House hier après-midi, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, ainsi que le leader de l’opposition, Paul Bérenger, ont affiché un grand optimisme quant à l’introduction d’une bonne réforme électorale. « Nous allons vers un accord sur la réforme électorale », a déclaré le Premier ministre peu après la rencontre.

À la fin d’une rencontre de quelque 175 minutes à Clarisse House hier après-midi, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, ainsi que le leader de l’opposition, Paul Bérenger, ont affiché un grand optimisme quant à l’introduction d’une bonne réforme électorale. « Nous allons vers un accord sur la réforme électorale », a déclaré le Premier ministre peu après la rencontre.

décembre 21, 2014

Revenant, hier, sur la déroute du PTr/MMM lors du scrutin législatif du 10 décembre dernier, Paul Bérenger soupçonne Navin Ramgoolam d’avoir eu, tout au long de la campagne électorale, un “hidden agenda”: s’assurer que l’alliance rouge/mauve n’obtienne pas une majorité des trois quarts et surtout que le PTr compte plus d’élus que le MMM.  Ce qui, à en croire le leader du MMM, aurait, alors, éventuellement pu servir de prétexte au leader du PTr pour agir à sa guise après les élections comme, par exemple, remettre en question le projet de réforme électorale, ainsi que celui de la IIe République visant à un rééquilibrage des pouvoirs du président de la République et ceux du Premier ministre.

Revenant, hier, sur la déroute du PTr/MMM lors du scrutin législatif du 10 décembre dernier, Paul Bérenger soupçonne Navin Ramgoolam d’avoir eu, tout au long de la campagne électorale, un “hidden agenda”: s’assurer que l’alliance rouge/mauve n’obtienne pas une majorité des trois quarts et surtout que le PTr compte plus d’élus que le MMM.  Ce qui, à en croire le leader du MMM, aurait, alors, éventuellement pu servir de prétexte au leader du PTr pour agir à sa gui

décembre 21, 2014

Les autorités indiennes ont procédé, hier, au chantier naval du Garden Reach Shipyard & Engineers de Kolkata à la livraison officielle du CGS Barracuda, construit pour le compte de la National Coast Guard de Maurice. Compte tenu de l’importance de l’événement, le ministre d’Etat de la Défense de l’Inde, Rao Inderjit Singh, avait fait le déplacement à cette occasion alors que Maurice était représentée par le haut-commissaire basé à New-Delhi. Une escouade de la NCG se trouve déjà en Inde pour prendre les commandes de cette unité pour son Maiden Trip de l’Inde à Maurice.

Les autorités indiennes ont procédé, hier, au chantier naval du Garden Reach Shipyard & Engineers de Kolkata à la livraison officielle du CGS Barracuda, construit pour le compte de la National Coast Guard de Maurice. Compte tenu de l’importance de l’événement, le ministre d’Etat de la Défense de l’Inde, Rao Inderjit Singh, avait fait le déplacement à cette occasion alors que Maurice était représentée par le haut-commissaire basé à New-Delhi.

décembre 21, 2014

Les autorités indiennes ont procédé, hier, au chantier naval du Garden Reach Shipyard & Engineers de Kolkata à la livraison officielle du CGS Barracuda, construit pour le compte de la National Coast Guard de Maurice. Compte tenu de l’importance de l’événement, le ministre d’Etat de la Défense de l’Inde, Rao Inderjit Singh, avait fait le déplacement à cette occasion alors que Maurice était représentée par le haut-commissaire basé à New-Delhi. Une escouade de la NCG se trouve déjà en Inde pour prendre les commandes de cette unité pour son Maiden Trip de l’Inde à Maurice.

Les autorités indiennes ont procédé, hier, au chantier naval du Garden Reach Shipyard & Engineers de Kolkata à la livraison officielle du CGS Barracuda, construit pour le compte de la National Coast Guard de Maurice. Compte tenu de l’importance de l’événement, le ministre d’Etat de la Défense de l’Inde, Rao Inderjit Singh, avait fait le déplacement à cette occasion alors que Maurice était représentée par le haut-commissaire basé à New-Delhi.

décembre 21, 2014

Le fidèle parmi les fidèles pensait que son tour était arrivé. Non, Mahen Jhugroo n’a pas eu de ministère et il n’a pas caché sa déception dans des confidences faites à des proches. C’est donc un poste de consolation qui lui a été offert avec les fonctions de Chief Whip. Cette nomination ravit non seulement ses amis de la majorité, mais aussi ceux de l’opposition MMM, surtout avec qui il a toujours entretenu de très bonnes relations, ce qui devrait grandement faciliter les échanges entre les élus de tout bord.

Mahen Jhugroo déçu

décembre 21, 2014

Marching Orders à tous les ambassadeurs politiques
Depuis l’entrée en fonctions du nouveau gouvernement de l’Alliance Lepep, des directives précises ont été transmises à toutes les missions diplomatiques à l’étranger. Tous les ambassadeurs et autres diplomates, qui sont des nominés politiques et indistinctement, doivent faire leurs valises pour rentrer définitivement à Maurice au plus tard au cours de la troisième semaine de janvier.

Marching Orders à tous les ambassadeurs politiques

décembre 20, 2014

Dan Baboo, le nouveau ministre des Arts et de Culture, avait organisé avant-hier à son ministère une réunion avec les responsables des organismes para-étatiques tombant sous sa responsabilité. Cette réunion, qui a duré deux heures, a toutefois laissé un goût amer dans l’assistance en raison, disent des participants, « du ton revanchard et rude » du ministre à l’égard de certaines personnes.

Dan Baboo, le nouveau ministre des Arts et de Culture, avait organisé avant-hier à son ministère une réunion avec les responsables des organismes para-étatiques tombant sous sa responsabilité. Cette réunion, qui a duré deux heures, a toutefois laissé un goût amer dans l’assistance en raison, disent des participants, « du ton revanchard et rude » du ministre à l’égard de certaines personnes.

décembre 20, 2014

L’enquête de la Special Cell du Central CID sur un enregistrement d’une conversation avec le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, au sujet de l’épouse de Pravind Jugnauth, progresse difficilement. Le principal suspect, Madhukar Ramnarain, qui a passé deux nuits en cellule policière, a été remis en liberté sous caution sur ordre du magistrat siégeant au tribunal de Port-Louis. Son épouse est déjà en liberté conditionnelle depuis sa comparution devant le tribunal jeudi.

L’enquête de la Special Cell du Central CID sur un enregistrement d’une conversation avec le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, au sujet de l’épouse de Pravind Jugnauth, progresse difficilement. Le principal suspect, Madhukar Ramnarain, qui a passé deux nuits en cellule policière, a été remis en liberté sous caution sur ordre du magistrat siégeant au tribunal de Port-Louis. Son épouse est déjà en liberté conditionnelle depuis sa comparution devant le tribunal jeudi.

décembre 20, 2014

Deux hommes de tous les combats, Suttyhudeo Tengur, au nom de l’Association for the Protection of the Environment and Consumers entre autres et Narendranath Gopee, syndicaliste de longue date et président de la fédération syndicale du service civil, répondent à nos questions suite à l’installation du nouveau gouvernement mené par Sir Anerood Jugnauth. Pour l’heure, soit un peu plus d’une semaine semaine après les élections générales 2014, la satisfaction est de mise quant à l’ensemble des décisions entérinées même si du côté de la Federation of Civil Service and other Unions (FCSOU) l’on n’approuve pas totalement la manière dont la décision a été prise pour la formule "Rs 600 pour tous" en guise de compensation salariale. Néanmoins, les attentes pour l’avenir sont grandes dans les deux camps et nos invités pour ce chassé-croisé espèrent que le gouvernement de l’alliance Lepep sera à la hauteur des défis à relever.

Deux hommes de tous les combats, Suttyhudeo Tengur, au nom de l’Association for the Protection of the Environment and Consumers entre autres et Narendranath Gopee, syndicaliste de longue date et président de la fédération syndicale du service civil, répondent à nos questions suite à l’installation du nouveau gouvernement mené par Sir Anerood Jugnauth.

décembre 20, 2014

Dix jours après la cuisante défaite qu’a subie l’alliance Ptr-MMM contre l’Alliance Lepep le 10 décembre, il faut reconnaître que les dirigeants des deux partis – considérés jusqu’à la semaine dernière comme deux "puissances" – ont eu l’humilité de faire leurs meā culpā, meā culpā, meā maximā culpā.

Dix jours après la cuisante défaite qu’a subie l’alliance Ptr-MMM contre l’Alliance Lepep le 10 décembre, il faut reconnaître que les dirigeants des deux partis – considérés jusqu’à la semaine dernière comme deux "puissances" – ont eu l’humilité de faire leurs meā culpā, meā culpā, meā maximā culpā.

décembre 19, 2014

Avec en toile de fonds la teneur du rapport du Directeur de l’Audit pour l’exercice financier 2013, la première session de la VIe Assemblée Nationale s’ouvrira lundi à 11 heures avec la cérémonie de prestation de serment des parlementaires.

  • Le leader du MMM, Paul Bérenger, le seul intervenant de l’opposition sur ce premier projet de loi du gouvernement Jugnauth
  • L’Assemblée nationale pourrait être ajournée à la mi-février après la cérémonie de prestation de serment et l’élection du Speaker et du Deputy Speaker lundi matin
décembre 19, 2014

L’Alliance Lepep se prépare actuellement pour le meeting de remerciement de dimanche à la Place du marché à Vacoas à partir de 10 h. « Ce sera l’occasion de célébrer notre grande victoire », a déclaré Nando Bodha au Mauricien ce matin. Ce meeting sera agrémenté d’un spectacle avec la participation de Nitin Chinien et d’autres artistes locaux. Sir Anerood Jugnauth, Xavier-Luc Duval, Ivan Collendavelloo, Pravind Jugnauth, Showkutally Soodhun et Vishnu Lutchmeenaraidoo feront de courtes interventions pour remercier la population en général et tous ceux qui les ont soutenus.

L’Alliance Lepep se prépare actuellement pour le meeting de remerciement de dimanche à la Place du marché à Vacoas à partir de 10 h. « Ce sera l’occasion de célébrer notre grande victoire », a déclaré Nando Bodha au Mauricien ce matin. Ce meeting sera agrémenté d’un spectacle avec la participation de Nitin Chinien et d’autres artistes locaux.

décembre 19, 2014

« Loin de nous décourager nous voulons déployer tous les efforts nécessaires pour donner un nouveau dynamisme au MMM », a fait comprendre le leader du MMM, Paul Bérenger au Mauricien ce matin.

« Loin de nous décourager nous voulons déployer tous les efforts nécessaires pour donner un nouveau dynamisme au MMM », a fait comprendre le leader du MMM, Paul Bérenger au Mauricien ce matin. Et ce, au lendemain de la réunion du bureau politique de son parti et à la veille de l’assemblée des délégués prévue à la municipalité de Quatre-Bornes (qui préparera demain l’assemblée spéciale du 8 février 2015).

décembre 18, 2014

Le Parti travailliste réunit demain pour la première fois son bureau politique depuis sa défaite aux élections générales du 10 décembre dernier.

Le Parti travailliste réunit demain pour la première fois son bureau politique depuis sa défaite aux élections générales du 10 décembre dernier.

décembre 18, 2014

Dans le cadre de l’installation du gouvernement de l’Alliance Lepep, les dirigeants de la Federation of Parastatal Bodies and other Unions (FPBOU) disent vouloir « enn gran kout balie » dans les corps para-étatiques du pays. Ils exigent davantage de transparence et de redevabilité à la MBC, à l’Irrigation Authority, la SICOM et la CNT, entre autres. Ils réclament aussi l’institution d’une Parastatal Bodies Service Commission.

Dans le cadre de l’installation du gouvernement de l’Alliance Lepep, les dirigeants de la Federation of Parastatal Bodies and other Unions (FPBOU) disent vouloir « enn gran kout balie » dans les corps para-étatiques du pays. Ils exigent davantage de transparence et de redevabilité à la MBC, à l’Irrigation Authority, la SICOM et la CNT, entre autres. Ils réclament aussi l’institution d’une Parastatal Bodies Service Commission.

décembre 18, 2014

Les dirigeants et partisans du PMSD, avec à leur tête Xavier-Luc Duval, sont venus se recueillir sur la tombe de Sir Gaëtan Duval au cimetière St-Jean hier, peu avant la prestation de serment des ministres à la State House à Réduit. Dans une déclaration à la presse, le leader du PMSD a expliqué qu’ils étaient venus se ressourcer auprès du tribun.

Les dirigeants et partisans du PMSD, avec à leur tête Xavier-Luc Duval, sont venus se recueillir sur la tombe de Sir Gaëtan Duval au cimetière St-Jean hier, peu avant la prestation de serment des ministres à la State House à Réduit. Dans une déclaration à la presse, le leader du PMSD a expliqué qu’ils étaient venus se ressourcer auprès du tribun.

décembre 18, 2014

L’un des premiers rendez-vous du nouveau ministre de l’Environnement et de la Protection contre les Catastrophes naturelles et de la Beach Authority, Raj Dayal, a été avec le commissaire de police, Dhun Iswur Rampersad, et le commandant de la Special Mobile Force (SMF), Khemraj Servansing.

L’un des premiers rendez-vous du nouveau ministre de l’Environnement et de la Protection contre les Catastrophes naturelles et de la Beach Authority, Raj Dayal, a été avec le commissaire de police, Dhun Iswur Rampersad, et le commandant de la Special Mobile Force (SMF), Khemraj Servansing. Ces derniers ont fait le trajet des Casernes centrales au ministère de l’Environnement à pied vu qu’ils se situent à moins d’une centaine de mètres du bureau de Raj Dayal.

décembre 18, 2014

Pour chasser Navin Ramgoolam du pouvoir, le peuple a porté son choix sur L’Alliance Lepep, qui savoure une victoire qui n’est peut-être pas totalement la sienne. Les élections de 2014 ont également permis aux électeurs de lancer un message fort : il n’est pas aussi dupe et docile qu’on veut bien le croire.

Pour chasser Navin Ramgoolam du pouvoir, le peuple a porté son choix sur L’Alliance Lepep, qui savoure une victoire qui n’est peut-être pas totalement la sienne. Les élections de 2014 ont également permis aux électeurs de lancer un message fort : il n’est pas aussi dupe et docile qu’on veut bien le croire.

décembre 18, 2014

Le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, et ses vingt-quatre ministres ont prêté serment sur la Constitution devant le Président de la République, Kailash Purryag, à la State House hier, marquant ainsi leur entrée officielle en fonction. La cérémonie officielle, suivie d’une réception, s’est déroulée dans une ambiance de détente et de festivités avant que ne commencent les choses sérieuses, dès aujourd’hui, lorsque les ministres prendront connaissance des dossiers qui les attendent.

Le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, et ses vingt-quatre ministres ont prêté serment sur la Constitution devant le Président de la République, Kailash Purryag, à la State House hier, marquant ainsi leur entrée officielle en fonction.

décembre 18, 2014

Sir Bhinod Bacha, ancien bras droit de sir Anerood Jugnauth pendant les dix premières années du Prime Ministership de celui-ci dans les années 80 et 90, et reconverti depuis récemment en tant que Senior Adviser de Navin Ramgoolam au Prime Minister’s Office, n’aura d’autre choix en cette fin de semaine que de prendre la porte de sortie.

Sir Bhinod Bacha, ancien bras droit de sir Anerood Jugnauth pendant les dix premières années du Prime Ministership de celui-ci dans les années 80 et 90, et reconverti depuis récemment en tant que Senior Adviser de Navin Ramgoolam au Prime Minister’s Office, n’aura d’autre choix en cette fin de semaine que de prendre la porte de sortie. Malgré une première consigne servie formellement en début de semaine, sir Bhinod Bacha a tenté une campagne médiatique afin de redorer son blason.