Politique

April 22, 2017

Navin Ramgoolam n’a pas manqué de revenir sur les récents évènements découlant de la saisie de 135 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 2 milliards lors du congrès nocturne organisé par le Parti travailliste (PTr) hier à Vallée-Pitot. L’ancien Premier ministre a soutenu qu’il y a « cover-up » dans cette affaire et que le gouvernement « tente par tous les moyens » de « devye latansion pou tir Geanchand Dewdanee, zanfan lakaz, ladan, tansion li koze ». Le leader des rouges s’est aussi demandé pourquoi la PPS Roubina Jadoo-Jaunbocus « n’a pas encore été
appelée par la commission d’enquête » sur la drogue.

Navin Ramgoolam n’a pas manqué de revenir sur les récents évènements découlant de la saisie de 135 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 2 milliards lors du congrès nocturne organisé par le Parti travailliste (PTr) hier à Vallée-Pitot. L’ancien Premier ministre a soutenu qu’il y a « cover-up » dans cette affaire et que le gouvernement « tente par tous les moyens » de « devye latansion pou tir Geanchand Dewdanee, zanfan lakaz, ladan, tansion li koze ».

April 21, 2017

Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a invité le Premier ministre Pravind Jugnauth à suivre l’exemple de Theresa May jusqu’au bout en convoquant des élections générales anticipées afin de laisser le peuple décider qui doit occuper la fonction de Premier ministre. Il a, par la même occasion, invité Gérard Sanspeur, dont les salaires sont assurés par les contribuables, à présenter ses excuses aux ti dimounn après qu’il eut tenu des propos dénigrants à l’encontre des meter readers. Dénonçant une politique « loperasion defons lakess », il a estimé « ki ena piyaz dans MT ».

  • « Ena pillage dan MT », ajoute Xavier-Luc Duval
April 18, 2017

La Private Notice Question (PNQ) du jour du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, sur la lutte contre la fraude et la corruption dans le pays, a ouvert un nouveau chapitre dans le débat. En effet, le leader du PMSD a remis en question l’immunité dont jouit la présidence de la République, sous les dispositions du Prevention of Corruption Act (PoCA).

  • XLD : « Les agences internationales sont unanimes à reconnaître que Maurice est à son plus bas niveau en termes de lutte contre la corruption »
  • Pravind Jugnauth : « We have made promises and we will deliver on our promises during our mandate »
April 14, 2017

Revenant sur sa PNQ mardi dernier au Parlement, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, s’est dit d’avis qu’il y a une « grosse erreur de casting dans la nomination d’Alain Wong à l’Intégration sociale ». C’était lors de sa conférence de presse hebdomadaire ce matin à son bureau de l’hôtel du gouvernement. S’agissant de la position de la présidente de la République dans le sillage de l’affaire Sobrinho, il dit avoir consulté les divers partis de l’opposition pour la soumission d’une lettre de demande de démission. Le leader de l’opposition ne se dit « pas convaincu » par les déclarations de la chef de l’État hier. Xavier-Luc Duval a par ailleurs tenu à féliciter le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, pour la réintroduction de la méthadone.

Revenant sur sa PNQ mardi dernier au Parlement, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, s’est dit d’avis qu’il y a une « grosse erreur de casting dans la nomination d’Alain Wong à l’Intégration sociale ». C’était lors de sa conférence de presse hebdomadaire ce matin à son bureau de l’hôtel du gouvernement.

April 14, 2017

Face aux dernières révélations sur les dessous des Global Business Licences et de l’Investment Banking Licence de l’ASA Group auprès de la Financial Services Commission (FSC), la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, a pris ses distances des activités philanthropiques d’Alvaro Sobrinho. De retour d’une visite officielle à l’université de Harvard aux États-Unis, Ameenah Gurib-Fakim est intervenue à la télévision nationale, hier soir, pour annoncer qu’elle mettait un terme à sa participation aux opérations de Planet Earth Institute, « the charitable arm of Alvaro Sobrinho ». Toutefois, cette décision de la présidente de la République est loin de reléguer au second plan toute la polémique autour de la State House Connection de l’ASA Group. Ainsi, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, qui a pris l’initiative d’une lettre commune des partis siégeant dans l’opposition à l’Assemblée nationale en vue de réclamer la démission de la présidente de la République, affirme n’être pas convaincu par la dernière déclaration de la présidente de la République. De son côté, le leader du Mouvement Patriotique, Alan Ganoo, reviendra à la charge, mardi, avec les privilèges de VIP au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport obtenus par Alvaro Sobrinho à la demande officielle de la State House. Lalit s’est joint au concert de l’opposition pour soutenir cette démission.

Face aux dernières révélations sur les dessous des Global Business Licences et de l’Investment Banking Licence de l’ASA Group auprès de la Financial Services Commission (FSC), la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, a pris ses distances des activités philanthropiques d’Alvaro Sobrinho.

April 12, 2017
  • Le DPM Collendavelloo : « No funding from the International Finance Corporation, there will be no reform »
  •  Le ministre Sesungkur acculé de nouveau sur l’Investment Banking Licence octroyée par la FSC à Alvaro Sobrinho et au groupe De Vere d’Afrique du Sud
  •  Transport gratuit : au cours des dernières années, le budget alloué en hausse alors que le nombre de passagers bénéficiaires est en baisse

Le projet de Water Reform, un dossier qui concerne tous les Mauriciens indistinctement, a retenu l’attention lors de la tranche du Question Time hier après-midi. Le Deputy Prime Minister et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, estime que le moment n’est pas encore approprié pour déposer sur la table de l’Assemblée nationale une copie du rapport de la Banque mondiale sur la réforme du secteur de l’eau vu qu’il y a encore des points en suspens à régler et que le gouvernement attend une décision de l’International Finance Corporation, le guichet privé de la Banque mondiale, pour le financement de ce projet.

Le projet de Water Reform, un dossier qui concerne tous les Mauriciens indistinctement, a retenu l’attention lors de la tranche du Question Time hier après-midi.

April 11, 2017

Les échanges sur la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, sur la lutte contre la pauvreté, adressée au ministre de l’Intégration sociale Alain Wong, ont été pauvres en réponses de la part de celui-ci. En deux occasions, le leader du PMSD a pris en défaut le ministre en l’accusant de vouloir « misled the House », en apportant des corrections aux éléments de réponse du ministre. Dans sa réponse liminaire, le ministre de l’Intégration sociale a tenté de chercher des appuis dans une précédente PNQ en date du 5 août 2016 portant sur les opérations de la National Empowerment Foundation ou encore le dernier discours du budget.

  • Le Plan Marshall de lutte contre la pauvreté préconise la « Phasing Out » de l'aide sociale en faveur de quelque 18 000 bénéficiaires
April 9, 2017

L’ombre d’Alvaro Sobrinho continue à hanter la State House. Six semaines depuis les révélations de Week-End au sujet des dessous de l’octroi d’une Investment Banking Licence à l’ASA Group, sujette à des enquêtes internationales pour des crimes à col blanc, une guerre d’e-mails, dont la teneur est des plus compromettantes dans un camp comme dans l’autre, a éclaté.

  • Akilesh Deerpalsingh, ancien vice-président de la FSC et ex-Senior Adviser de Roshi Bhadain, confirme avoir été « contacté » par la présidente Gurib-  Fakim au sujet des licences de la FSC de l’ASA Group
  • Le Business Plan ASA Group pour cinq ans prévoyait l’incorporation de ASA Fund en octobre 2015, ASA Bank en mai 2016, ASA Fisheries, ASA Energies et une ASA Telecommunications
April 6, 2017

L’ancienne Executive Director du Trust Fund for Specialised Medical Care (Cardiac Centre), Vijaya Sumputh, qui a du démissionner de force dans le sillage de la Rs 323 200 Saga, fait désormais l’objet de deux enquêtes de l’Independent Commission against Corruption (ICAC). Depuis la fin de la semaine dernière, la commission anti-corruption a en effet ouvert un dossier sur l’affaire des salaires et allocations non autorisées de Rs 323 200 de Vijaya Sumputh en sus de la plainte logée depuis 2015 par l’ancien Attorney General, Me Yatin Varma, au sujet du recrutement de l’Executive Director du Cardiac Centre.

L’ancienne Executive Director du Trust Fund for Specialised Medical Care (Cardiac Centre), Vijaya Sumputh, qui a du démissionner de force dans le sillage de la Rs 323 200 Saga, fait désormais l’objet de deux enquêtes de l’Independent Commission against Corruption (ICAC).

April 5, 2017

La majorité parlementaire a voté contre la motion de blâme présentée par le chef de file du PTr Shakeel Mohamed en l’absence de l’opposition, peu après 1 h 30 ce matin, au terme de débats auxquels ont participé 13 orateurs, dont deux de l’opposition. Les débats houleux présidés par le Deputy Speaker, qui occupait cette fonction pour la deuxième fois depuis son élection la semaine dernière, ont été dominés par le “walk-out” de tous les membres de l’opposition après l’expulsion du leader du MMM, Paul Bérenger.

La majorité parlementaire a voté contre la motion de blâme présentée par le chef de file du PTr Shakeel Mohamed en l’absence de l’opposition, peu après 1 h 30 ce matin, au terme de débats auxquels ont participé 13 orateurs, dont deux de l’opposition.

April 4, 2017

Exceptionnellement, les échanges sur la Private Notice Question du jour du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, consacrée à l’Alvaro Sobrinho Saga, ont duré environ une heure. Cela en raison de la longueur de la réponse liminaire du Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui a englouti les trente minutes privées officiellement. Le leader de l’opposition a insisté sur la nécessité d’instituer une commission d’enquête en vue de faire la lumière sur les dessous des moyens financiers de cet homme d’affaires portugais au centre de controverses sur le plan international et surtout pour faire la lumière sur ceux qui ont exercé des pressions sur les institutions à Maurice en vue d’octroyer des permis et des licences de manière expresse à cet investisseur. Il a ajouté que « Alvaro Sobrinho a trouvé avec ces appuis un soft spot à Maurice et a exploité le subterfuge d’une organisation charitable pour s’engager dans des opérations présumées de blanchiment de fonds ».

  • Officiellement, Alvaro Sobrinho a déjà investi plus de Rs 95 millions dans l’immobilier à Maurice
  • Le leader de l’opposition : « Le PM a été mal renseigné puisque Alvaro Sobrinho a déjà investi plus de Rs 1 milliard dans une centaine de villas au Royal Park Balaclava »
March 31, 2017
  • Le Solicitor General est déjà en présence d’une demande officielle du ministère de la Santé pour une enquête sur le board du Cardiac Centre dans l’affaire Sumputh
  • Le projet de « Committee of Enquiry » sur les conditions de renouvellement du contrat de l’ex-ED du Cardiac Centre, à Rs 323 200 par mois, très probablement porté devant le Cabinet

Même avec la démission de l’Executive Director, Trust Fund for Specialised Medical Care (Cardiac Centre), Vijaya Sumputh, la Rs 323 200 Saga est encore loin de s’estomper sur le plan politique. Dans les rangs du Muvman Liberater, où Vijaya Sumputh est reconnue comme un des membres fondateurs du parti, l’on n’hésite pas à dresser un parallèle entre ce présent scandale et l’épisode du clash entre l’ancien ministre Michael Sik Yuen et Robert Desvaux à la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA). Lequel clash avait eu des séquelles dans les précédentes relations entre le Parti travailliste et le PMSD au sein du gouvernement. Entre-temps, le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, bénéficie du soutien du Premier ministre, Pravind Jugnauth, et maintient la pression à travers la révocation formelle, dès hier après-midi, du board du Cardiac Centre, présidé par un Die-Hard du Muvman Liberater, Vishwamita Ramjee. Une nouvelle étape devra être franchie en cette fin de semaine avec très probablement le projet de Committee of Enquiry sur les circonstances de l’offre du nouveau contrat à Vijaya Sumputh, également membre du conseil d’administration de MauBank Ltd, évoqué lors des délibérations du Conseil des ministres du jour.

  • Le Solicitor General est déjà en présence d’une demande officielle du ministère de la Santé pour une enquête sur le board du Cardiac Centre dans l’affaire Sumputh
  • Le projet de « Committee of Enquiry » sur les conditions de renouvellement du contrat de l’ex-ED du Cardiac Centre, à Rs 323 200 par mois, très probablement porté devant le Cabinet
March 30, 2017
  • L’état-major du Muvman Liberater, dont le leader et DPM Ivan Collendavelloo, brille par son absence à l’anniversaire du ministre mentor sir Anerood Jugnauth hier soir
  • Rajesh Bhagwan, l’auteur de la PQ : « L’enquête annoncée par le ministre Husnoo à l’Assemblée doit établir qui donne les directives pour la révision des salaires de la protégée de Gayan »

La démission, ce matin, de Vijaya Sumputh en tant qu’Executive Director du Trust Fund for Specialised Medical Care (Cardiac Centre) pourra difficilement mettre un terme au lièvre soulevé par le député du MMM, Rajesh Bhagwan, à l’Assemblée nationale. En effet, le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, a révélé que les salaires de Vijaya Sumputh ont été révisés à la hausse de plus de Rs 100 000 pour atteindre Rs 323 200, en dépit des objections formelles du ministre de tutelle après consultations avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Mais il y a encore plus grave, car l’extension agréée du contrat d’une année a été portée à deux ans unilatéralement, comprenant une Termination of Contract Clause qui impose au board du Cardiac Centre le paiement de salaires jusqu’à la fin de deux ans en cas de rupture de contrat. Cette affaire, qui a éclaté lors de la première séance du Question Time mardi après-midi, a eu des répercussions, même si dans des milieux politiques autorisés, on évite à ce matin de parler de froid entre le MSM et son partenaire, le Muvman Liberater. D’ailleurs, contrairement à l’année dernière, l’état-major du Muvman Liberater, dont le leader et Deputy Prime Minister, Ivan Collendavelloo, et les ministres Anil Gayan et Anwar Husnoo, n’étaient pas présents, hier soir, à l’anniversaire du mentor minister, sir Anerood Jugnauth. De son côté, le député du MMM, Rajesh Bhagwan, auteur de la Parliamentary Question qui a eu l’effet d’une bombe politique, ne compte pas rester les bras croisés. Il exige que l’enquête annoncée par le ministre Husnoo révèle l’identité de la VVIP, qui a donné des instructions au board du Cardiac Centre pour outrepasser les consignes du Premier ministre en faveur de la protégée d’Anil Gayan.

La démission, ce matin, de Vijaya Sumputh en tant qu’Executive Director du Trust Fund for Specialised Medical Care (Cardiac Centre) pourra difficilement mettre un terme au lièvre soulevé par le député du MMM, Rajesh Bhagwan, à l’Assemblée nationale.

March 28, 2017

La tranche du Question Time de cet après-midi à l‘Assemblée nationale a été marquée par une révélation du nouveau ministre de la Santé, Anwar Husnoo. 

La tranche du Question Time de cet après-midi à l‘Assemblée nationale a été marquée par une révélation du nouveau ministre de la Santé, Anwar Husnoo. Les salaires de Vijayah Samputh, en tant qu’Executive Director du Trust Fund for Specialised Medical Care (Cardiac Centre, s’élèvent à Rs 323 000 par mois. Lors de son recrutement en 2015, les salaires étaient de Rs 200 000 par mois.

March 28, 2017

Le projet de métro express a donné lieu à la première joute verbale entre le leader de l'opposition et le ministre des Infrastructures publiques et du Transport, Nando Bodha. Xavier-Luc Duval a réclamé toutes les garanties que le projet sera exécuté « dans la transparence » et que toutes les questions relatives « seront expliquées au Parlement.

  • Bodha : « Le PM et moi donneront toutes les informations une fois que les contrats auront été signés »
  • À la suite d'une question de Xavier-Luc Duval, Bodha annonce que les dossiers concernant les familles affectées par le tracé seront traités au « cas par cas »
  • Le leader de l'opposition réclame que tout le projet  soit supervisé par une institution internationale, comme la Banque mondiale ou la Banque africaine de développement
March 27, 2017

Avec un Stalemate au niveau des consultations entre Londres et Port-Louis sur le différend politique des Chagos, la guerre des voyages dans l’archipel avec la participation des Chagossiens semble prendre le dessus.

  • Londres invite des Chagossiens à se faire enregistrer auprès de son haut-commissariat à Port-Louis pour une prochaine visite dans l'archipel, la date limite étant fixée au 18 avril
March 23, 2017

Le leader du MMM, Paul Bérenger, estime qu’au nom de la transparence, « la population a le droit d’exiger » que le rapport actualisé de Singapour Corporation Enterprise soit « rendu public sans tarder ». Il l’a affirmé hier lors d’une conférence de presse entièrement consacrée au métro express, dont le coup d’envoi a été donné le 10 mars par le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Le leader du MMM, Paul Bérenger, estime qu’au nom de la transparence, « la population a le droit d’exiger » que le rapport actualisé de Singapour Corporation Enterprise soit « rendu public sans tarder ». Il l’a affirmé hier lors d’une conférence de presse entièrement consacrée au métro express, dont le coup d’envoi a été donné le 10 mars par le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

April 23, 2017

Les députés de la majorité donnent la réplique aux détracteurs du Premier ministre. “Inviter Pravind Jugnauth à suivre l’exemple de Theresa May fait partie de cette campagne de dénigrement de Maurice enclenchée par l’opposition.” C’est ce qu’a répondu Étienne Sinatambou, porte-parole du gouvernement, lors d’une conférence de presse, hier matin, aux côtés de Maneesh Gobin, Roubina Jaddoo, Mahen Jhugroo, Kalyan Taroolah et Ravi Rutnah. Il rappelle que la décision de déclencher les élections générales relève de la prérogative du Premier ministre.

Les députés de la majorité donnent la réplique aux détracteurs du Premier ministre. “Inviter Pravind Jugnauth à suivre l’exemple de Theresa May fait partie de cette campagne de dénigrement de Maurice enclenchée par l’opposition.” C’est ce qu’a répondu Étienne Sinatambou, porte-parole du gouvernement, lors d’une conférence de presse, hier matin, aux côtés de Maneesh Gobin, Roubina Jaddoo, Mahen Jhugroo, Kalyan Taroolah et Ravi Rutnah.

April 23, 2017

Même si les rémunérations de plus de Rs 300 000 mensuellement de Vijaya Sumputh et de près de Rs 500 000 de Gérard Sanspeur sont connus, Paul Bérenger, leader du MMM, estime que le summum n’est pas encore atteint. Il s’insurge, à cet effet, contre le refus du gouvernement de révéler les émoluments mensuels que perçoivent certaines autres grosses légumes du gouvernement MSM/ML oeuvrant dans des corps parapublics et autres compagnies à capitaux d’Etat.

  • Assemblée nationale: « La démocratie parlementaire continue malheureusement d’être bafouée avec la complicité de la Speaker »
April 23, 2017

Tout commença avec une histoire de vol.
Le 18 juin 1972, le Washington Post rapporte qu’une équipe de cinq voleurs a été arrêtée dans les bureaux du Parti Démocrate, au sein de l’immeuble connu sous le nom de Watergate, à Washington. Une affaire en apparence banale. Qui va pourtant secouer la capitale américaine pendant deux ans, aboutir à la première démission d’un Président américain et changer profondément le monde politique des États-Unis.

Tout commença avec une histoire de vol.
Le 18 juin 1972, le Washington Post rapporte qu’une équipe de cinq voleurs a été arrêtée dans les bureaux du Parti Démocrate, au sein de l’immeuble connu sous le nom de Watergate, à Washington. Une affaire en apparence banale. Qui va pourtant secouer la capitale américaine pendant deux ans, aboutir à la première démission d’un Président américain et changer profondément le monde politique des États-Unis.

April 23, 2017

Nouveau rebondissement dans la BAI Saga – Saison II. Ce qui avait été évoqué comme une possibilité est une réalité. C’est fait depuis la semaine écoulée. Le nouveau blue-eyed boy de l’hôtel du gouvernement dans l’écroulement de l’empire Rawat, le Chief Executive Officer de Grant Thornton, Sattar Hajee Abdoula, a été payé rubis sur l’ongle ses réclamations de Rs 26,2 millions sur ordre de la Financial Services Commission.

Nouveau rebondissement dans la BAI Saga – Saison II. Ce qui avait été évoqué comme une possibilité est une réalité. C’est fait depuis la semaine écoulée. Le nouveau blue-eyed boy de l’hôtel du gouvernement dans l’écroulement de l’empire Rawat, le Chief Executive Officer de Grant Thornton, Sattar Hajee Abdoula, a été payé rubis sur l’ongle ses réclamations de Rs 26,2 millions sur ordre de la Financial Services Commission.

April 23, 2017

Il y a comme une grande fébrilité dans l’air. Avant même que les réponses aux questions de Rajesh Bhagwan sur la rémunération de Gérard Sanspeur ou les liens entre le président de la GRA, Raouf Gulbul, candidat battu du MSM aux dernières élections, et le milieu du jeu et des paris ne soient diffusées, les deux nominés politiques ont vite utilisé leurs relais habituels pour s’expliquer et se justifier. Si l’avocat est resté dans la décence, le conseiller à Rs 500 000 mensuelles, se sentant probablement fort de sa proximité avec la branche la plus influente de la famille royale, s’est fendu d’une explication qui a choqué plus d’un.

Il y a comme une grande fébrilité dans l’air. Avant même que les réponses aux questions de Rajesh Bhagwan sur la rémunération de Gérard Sanspeur ou les liens entre le président de la GRA, Raouf Gulbul, candidat battu du MSM aux dernières élections, et le milieu du jeu et des paris ne soient diffusées, les deux nominés politiques ont vite utilisé leurs relais habituels pour s’expliquer et se justifier.

April 23, 2017

Non, ce n’est pas « Le salaire de la peur », film de Henri-Georges Clouzot, c’est plutôt le salaire de la stupeur, ce que perçoit Gérard Sanspeur:Rs 476 500 par mois. C’est le total des allocations que touche ce pilier du clan Jugnauth qui a été un temps conseiller bénévole du ministre des Finances, probablement pendant qu’il conseillait aussi le Mozambique contre une allocation de Rs 500 000 avant de devenir, le 23 janvier, le Senior Adviser rémunéré du Premier ministre.

  • Salaires, voyages, grosses cylindrées coûteuses, autant de millions qui tombent comme une provocation
  • Le leader de l’opposition souhaite le retrait de l’immunité de la présidente de la République
April 23, 2017

C’est le cri de cœur d’un ancien haut fonctionnaire qui n’a pu s’empêcher de nous adresser un courrier pour dénoncer la protection dont bénéficie Dass Appadoo, celui qui a agi comme le chevalier servant de la Présidente de la République jusqu’à récemment jusqu’à être de tous ses déplacements, avant de prendre de l’emploi auprès du zenfan lakaz de la State House, Alvaro Sobrinho.

C’est le cri de cœur d’un ancien haut fonctionnaire qui n’a pu s’empêcher de nous adresser un courrier pour dénoncer la protection dont bénéficie Dass Appadoo, celui qui a agi comme le chevalier servant de la Présidente de la République jusqu’à récemment jusqu’à être de tous ses déplacements, avant de prendre de l’emploi auprès du zenfan lakaz de la State House, Alvaro Sobrinho.