Politique

octobre 1, 2017

Tant dans l’affaire de la vile insulte proférée par le député ML, Ravi Rutnah, à l’encontre d’une journaliste que dans celle de moeurs présumées impliquant le PPS MSM, Kalyan Tarolah, Paul Bérenger, leader du MMM, dit attendre la réaction de la Speaker, Maya Hanoomanjee, qui sera de retour au pays ce week-end. Le chef de file des mauves exprime, par ailleurs, le « soutien total » du MMM aux journalistes, en général, quant à la protection de leurs sources d’informations. Paul Bérenger dénonce ce qu’il considère être « la lâcheté » du Premier ministre, Pravind Jugnauth, qu’il accuse de reprendre le slogan consacré « pa mwa sa ; lapolis sa » dans l’affaire Bet365.

Tant dans l’affaire de la vile insulte proférée par le député ML, Ravi Rutnah, à l’encontre d’une journaliste que dans celle de moeurs présumées impliquant le PPS MSM, Kalyan Tarolah, Paul Bérenger, leader du MMM, dit attendre la réaction de la Speaker, Maya Hanoomanjee, qui sera de retour au pays ce week-end.

octobre 1, 2017

 
Depuis son retour de New York mardi dernier, le Premier ministre a multiplié les sorties publiques. Atelier de travail sur la drogue, lancement du programme de sport après l’école, pose de première pierre du Metro Express, inauguration du siège d’une banque privée, fête nationale de la République populaire de Chine S’il a fait quelques discours d’appoint en fonction de l’événement auquel il assistait, sans pour autant faire d’annonce inédite, Pravind Jugnauth s’est aussi risqué dans une conférence de presse pour aborder sa participation au 62e sommet de l’ONU mais où il a aussi été question  du nouveau scandale de la semaine , les sextos du député Tarolah, qui ajoute aux démêlés de Soodhun, Seesunkgkur  et Ratna  qui ont sérieusement ternie l’image du GM que tente désespérément de sauver le Premier ministre.

 

octobre 1, 2017

« La presse sera invitée à la présentation de notre candidat dans les jours à venir. » Le Mouvement Patriotique, à travers son président Alan Ganoo, a mis fin à tout suspense quant à sa participation à l’élection partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes. Aucune indication n’a cependant transpiré concernant le nom de la personne désignée. Alan Ganoo a également indiqué qu’il déposera une motion de blâme contre le PPS Kalyan Tarolah suite à l’affaire des « sextos. »

« La presse sera invitée à la présentation de notre candidat dans les jours à venir. » Le Mouvement Patriotique, à travers son président Alan Ganoo, a mis fin à tout suspense quant à sa participation à l’élection partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes. Aucune indication n’a cependant transpiré concernant le nom de la personne désignée.

octobre 1, 2017

 
C’est peut-être ses fréquents déplacements en cour qui sont en train de lui faire perdre sa lucidité, mais Navin Ramgoolam a fait preuve d’un culot monstre en venant affirmer cette semaine que étaient différents les rapports entre le pouvoir et la presse lorsqu’il dirigeait le gouvernement. Or, l’histoire et les statistiques apportent un bien cinglant démenti à ses prétentions hasardeuses, sinon trompeuses.

 

octobre 1, 2017

 
Serein et monté à bloc, Kugan Parapen, le candidat de Rezistans ek Alternativ (ReA) au No 18 a démarré sa campagne officielle vendredi soir à Belle-Rose. Devant plusieurs personnes, le jeune homme a une fois de plus fustigé l’élite capitaliste, donnant par là-même le ton de la campagne que son parti et lui comptent mener dans les semaines à venir dans la région Belle-Rose/Quatre-Bornes.

 

octobre 1, 2017

Après trois semaines de vacances en Angleterre, le leader de l’opposition a, hier, animé la conférence de presse du PMSD dont l’un des principaux thèmes a été la conduite du député Kalyan Tarolah au Parlement. Choqué, le PMSD en appelle à la démission du Parliamentary Private Secretary (PPS) de la circonscription No 10 et, parallèlement, à celle des autres députés et ministres de l’alliance Lepep, dont Ravi Rutnah, Showkutally Soodhun et Sudhir Seesungkur. Une demande motivée par les agissements des membres du gouvernement qui provoquent un “trop plein” dans la population, estime Xavier Duval. Selon lui, “il y a aujourd’hui un profond sentiment de dégoût dans la population face à un gouvernement de tous les vices.” Pour se tenir à l’écart de ces conduites réphréhensibles, les Bleus plaident pour une loi sur la moralisation de la vie politique, misant, en attendant, sur l’institution d’un comité d’éthique au sein du PMSD.

Après trois semaines de vacances en Angleterre, le leader de l’opposition a, hier, animé la conférence de presse du PMSD dont l’un des principaux thèmes a été la conduite du député Kalyan Tarolah au Parlement.

September 30, 2017

Rezistans ek Alternativ a donné le coup d'envoi de sa campagne  pour l’élection partielle dans la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes (No 18). Son candidat, Kugan Parapen, a plaidé pour un changement radical de système politico-économique. Il a pris pour cible « l’élite économique », l’ultime responsable de la « pourriture dans laquelle se vautre le pays », dit-il.

Rezistans ek Alternativ a donné le coup d'envoi de sa campagne  pour l’élection partielle dans la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes (No 18). Son candidat, Kugan Parapen, a plaidé pour un changement radical de système politico-économique. Il a pris pour cible « l’élite économique », l’ultime responsable de la « pourriture dans laquelle se vautre le pays », dit-il.

September 29, 2017

Des boulets rouges pour des VVIPs du GM
La conjonction des enquêtes allant de l’opération Dhobi de Klas aux accusations du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, contre le vice-Premier ministre et ministre du Logement, Showkutally Soodhun, en passant par les allégations de messages électroniques indécents attribués au Private Parliamentary Secretary Kalyan Tarolah, fait que des VVIPs de la majorité principalement ont des démêlés avec les autorités. Last but no Least, un mandat d’arrêt a été émis contre l’époux de la PPS Roubina Jadoo-Jaunbocus, dans l’agression du député du MMM Reza Uteem, le 10 juin 2015. De véritables boulets rouges pour ces VVIPs proches du gouvernement.

Des boulets rouges pour des VVIPs du GM

September 29, 2017

Selon une communication de l’avocat Ashley Hurhangee, adressée aux rédactions cette semaine, « Mauritius gambling laws make it illegal for Mauritian players to place bets at unlicensed offshore gaming site. » En effet, selon lui, les sections 157 (7) de la Gambling Regulatory Act et la section 91 définissent le cadre dans lequel est permis l’Interactive Gambling.

Selon une communication de l’avocat Ashley Hurhangee, adressée aux rédactions cette semaine, « Mauritius gambling laws make it illegal for Mauritian players to place bets at unlicensed offshore gaming site. » En effet, selon lui, les sections 157 (7) de la Gambling Regulatory Act et la section 91 définissent le cadre dans lequel est permis l’Interactive Gambling.

September 27, 2017

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a réitéré que ce soit dans l’affaire BET365 ou encore le cas contre des journalistes de L’Express, que les autorités mèneront leur enquête en toute indépendance. « Ena lanket ki pe fer. L’ICAC pe fer son lanket. CCID pe fer enn lot lanket. Mo less lanket fer en toute indepandans », devait-il s’appesantir en réponse aux questions de la presse. Il a soutenu que « tou dimounn egal divan la lwa ».

  • Pravind Jugnauth : « Un gros travail nous attend sur les Chagos pour la prochaine étape devant la Cour Internationale de Justice »
September 27, 2017

Les plus anciennes et les “mentors” au sein de la Commission femmes du MMM ont fait de la place le week-end dernier à une nouvelle équipe dirigeante. En effet, la majorité des onze élues samedi dernier lors du renouvellement du comité exécutif sont issues de la Jeunesse militante.

Les plus anciennes et les “mentors” au sein de la Commission femmes du MMM ont fait de la place le week-end dernier à une nouvelle équipe dirigeante. En effet, la majorité des onze élues samedi dernier lors du renouvellement du comité exécutif sont issues de la Jeunesse militante.
Les onze élues sont : Jenny Adebiro, Rouma Bahadoor, Wendy Azopardi, Christelle Legrand, Maryline Vencatasamy, Wendy Pauline, Mezabeen Karamtali, Rajamanee Nellacootee, Shalinee Jhummun, Selvie Ramen et Zabeen Morabi.

September 27, 2017

Navin Ramgoolam s’est prononcé hier pour une enquête approfondie sur l’affaire BET365, qui a vu la démission de Ravi Yerrigadoo comme Attorney General. Selon le leader du PTr, cette enquête devrait être menée par une personnalité comme un ex-juge à travers un Fact Finding Committee. Il a toutefois affirmé ne pas être en faveur d’une commission d’enquête.

Navin Ramgoolam s’est prononcé hier pour une enquête approfondie sur l’affaire BET365, qui a vu la démission de Ravi Yerrigadoo comme Attorney General. Selon le leader du PTr, cette enquête devrait être menée par une personnalité comme un ex-juge à travers un Fact Finding Committee. Il a toutefois affirmé ne pas être en faveur d’une commission d’enquête.

September 26, 2017

La Commission légale du PMSD, composée des avocats du parti, a tenu à réagir après les récents événements, où le directeur des publications de La Sentinelle et deux journalistes ont dû se présenter au CCID pour un interrogatoire under warning. Le porte-parole, Me Kushal Lobine, a dénoncé le modus operandi de la police, « qui menace l’État de droit » et crie à une campagne d’intimidation du gouvernement et de la police « ki pe rod diviz lapres pou balie skandal okel zot pe fer fas ».

La Commission légale du PMSD, composée des avocats du parti, a tenu à réagir après les récents événements, où le directeur des publications de La Sentinelle et deux journalistes ont dû se présenter au CCID pour un interrogatoire under warning.

September 26, 2017

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, rentre au pays aujourd'hui après s'être adressé à l'Assemblée générale des Nations Unies jeudi dernier. Il participera dès demain matin à l'ouverture de la conférence consacrée aux « Harm Reduction and drug policies » au Palms Hotel, à Quatre-Bornes. Dans l'après-midi, il procédera au lancement du programme « Sports for All » à l'école Madho Gopaul, à La Caverne, Vacoas. Enfin, dans l'après-midi de jeudi, il procédera à la pose de la première pierre du Metro Express Depot à Richelieu.

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, rentre au pays aujourd'hui après s'être adressé à l'Assemblée générale des Nations Unies jeudi dernier. Il participera dès demain matin à l'ouverture de la conférence consacrée aux « Harm Reduction and drug policies » au Palms Hotel, à Quatre-Bornes.

September 24, 2017

Le gouvernement, qui a dépêché le ministre du Tourisme, Anil Gayan, et Manish Gobin, le nouvel Attorney General, pour animer sa conférence hebdomadaire d’hier matin, souhaitait communiquer principalement sur l’intervention du Premier ministre, Pravind Jugnauth, aux Nations unies et sur le jugement de la Cour sur le litige opposant les Rujubali à l’Etat. Avec la tournure des événements dans l’affaire BET 365 où dans un premier temps l’ancien Attorney General Ravi Yerrigadoo a dû démissionner après avoir fait l’objet d’allégations graves, dont celle d’avoir émis un laissez-passer en faveur d’Abdool Hussein Rahim, l’on s’attendait à ce que le gouvernement commente ce revirement de situation ! Mais en répondant à une question de Week-End à ce sujet, Anil Gayan a opté pour une tirade contre la presse !

Le gouvernement, qui a dépêché le ministre du Tourisme, Anil Gayan, et Manish Gobin, le nouvel Attorney General, pour animer sa conférence hebdomadaire d’hier matin, souhaitait communiquer principalement sur l’intervention du Premier ministre, Pravind Jugnauth, aux Nations unies et sur le jugement de la Cour sur le litige opposant les Rujubali à l’Etat.

September 24, 2017

Paul Bérenger, leader du MMM avoue que dès le départ, le dénommé Hussein Abdool Rahim ne lui inspirait pas confiance. Il estime néanmoins important de différencier l’affaire de la lettre de ‘formal clearance’ signée par l’Attorney General démissionnaire Ravi Yerrigadoo des autres affaires dans lesquelles l’escroc présumé est impliqué, dont celle de sextorsion. Sur la base de la séquence des événements, le chef de file des mauves conclut qu’il n’y a pas eu de complot, comme le prétend dorénavant le dénommé Rahim. “Il est facile de deviner pourquoi ce dénonciateur a fait volte-face”, dit-il.

  • “Pas de complot sur la base des événements mais il est facile de deviner pourquoi le dénonciateur a fait volte-face”
September 24, 2017

Dans quel pays un individu, une petite frappe un peu psychopathe et très mythomane, qui est déjà impliquée dans une affaire d’escroquerie, qui, selon ses propres aveux, réels ou concoctés, a juré un faux affidavit, qui est, en plus, accusé de sextorsion, d’extorsion de fonds, de coups et blessures sur une jeune femme, peut-il quitter les Casernes un vendredi soir pour aller tranquillement dormir chez lui ?

Dans quel pays un individu, une petite frappe un peu psychopathe et très mythomane, qui est déjà impliquée dans une affaire d’escroquerie, qui, selon ses propres aveux, réels ou concoctés, a juré un faux affidavit, qui est, en plus, accusé de sextorsion, d’extorsion de fonds, de coups et blessures sur une jeune femme, peut-il quitter les Casernes un vendredi soir pour aller tranquillement dormir chez lui ?

September 24, 2017

En mission officielle à New York pour l’assemblée générale des Nations unies, le Premier ministre, Pravind Jugnuath est tenu informé des développements de la Yerrigadoo saga. Il serait en présence d’updates réguliers de cette enquête avec le principal dénonciateur, Mohamad Husein Abdool Rahim accusant Roshi Bhadain d’être derrière un complot contre l’ancien Attorney General, Ravi Yerrigadoo et, par extension, contre le gouvernement. Par ailleurs, pour sa première interventioin en tant que PM à la tribune des Nations unies, Pravind Jugnuath a proposé aux États-Unis un bail à long terme pour la base militaire de Diego-Garcia dans le cadre de l’exercice de la souveraineté de Maurice sur l’archipel des Chagos.

En mission officielle à New York pour l’assemblée générale des Nations unies, le Premier ministre, Pravind Jugnuath est tenu informé des développements de la Yerrigadoo saga. Il serait en présence d’updates réguliers de cette enquête avec le principal dénonciateur, Mohamad Husein Abdool Rahim accusant Roshi Bhadain d’être derrière un complot contre l’ancien Attorney General, Ravi Yerrigadoo et, par extension, contre le gouvernement.

September 24, 2017

Une fois encore, ce ne sont pas pour les bonnes raisons que Ravi Rutnah s’est fait remarquer. Le député du Muvman Liberater a en effet été au cœur d’une forte polémique qui a enflé dans les médias, sur les réseaux sociaux et dans l’opinion publique pour s’en être pris aux journalistes et à une en particulier, qui l’aurait décrit comme un aboyeur de service.  « Sa femel-la, li’nn deza guet so figir ? Li’nn deza guet limem divan enn miroir ? Eski li vo pou enn femel lisien limem ? » a-t-il lancé, fustigeant les attaques personnelles dont il serait victime de la part d’une journaliste. Week-End fait le point sur cet acte de misogynie ordinaire.

Une fois encore, ce ne sont pas pour les bonnes raisons que Ravi Rutnah s’est fait remarquer. Le député du Muvman Liberater a en effet été au cœur d’une forte polémique qui a enflé dans les médias, sur les réseaux sociaux et dans l’opinion publique pour s’en être pris aux journalistes et à une en particulier, qui l’aurait décrit comme un aboyeur de service.  « Sa femel-la, li’nn deza guet so figir ? Li’nn deza guet limem divan enn miroir ?

September 24, 2017

La recherche du scoop et  de l’exclusivité à obtenir avant la concurrence, considérés comme des valeurs de la presse, est en train de montrer ses effets pervers. On l’a vu lors de cette folle semaine. Pour obtenir la nouvelle à diffuser ou à publier avant  la concurrence, on passe de moins en moins de temps à la vérification d’une information.

La recherche du scoop et  de l’exclusivité à obtenir avant la concurrence, considérés comme des valeurs de la presse, est en train de montrer ses effets pervers. On l’a vu lors de cette folle semaine. Pour obtenir la nouvelle à diffuser ou à publier avant  la concurrence, on passe de moins en moins de temps à la vérification d’une information.

September 24, 2017

Un parfum de campagne électorale flotte du côté des militants de Rezistans ek Alternativ (ReA). Dans sa conférence de presse hebdomadaire, le parti éco-socialiste a dénoncé, une fois de plus, les partis politiques mainstream tout en réaffirmant sa position pro-écologique.

Un parfum de campagne électorale flotte du côté des militants de Rezistans ek Alternativ (ReA). Dans sa conférence de presse hebdomadaire, le parti éco-socialiste a dénoncé, une fois de plus, les partis politiques mainstream tout en réaffirmant sa position pro-écologique.

September 24, 2017

En 2000, la chanson «Who let the dogs out» de Baha Men devint un succès international. Ce n’est que l’an dernier, 16 ans après, que le Trinidadien Anslem Douglas, qui l’a écrite, a expliqué que les «dogs» se réfèrent aux hommes qui se comportent mal vis à vis des femmes. Le député Ravi Rutnah aurait pu reprendre ce titre comme chanson de campagne...

En 2000, la chanson «Who let the dogs out» de Baha Men devint un succès international. Ce n’est que l’an dernier, 16 ans après, que le Trinidadien Anslem Douglas, qui l’a écrite, a expliqué que les «dogs» se réfèrent aux hommes qui se comportent mal vis à vis des femmes. Le député Ravi Rutnah aurait pu reprendre ce titre comme chanson de campagne...

September 24, 2017

Le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo, a qualifié les événements de cette semaine, l’affaire Yerrigadoo et celle de Rutna, de « jamais vu ». Karuna Munbodh, de l’aile féminine du MP, juge, elle, que les propos de Ravi Rutna sont dégradants pour « celles qui représentent 52% de la population ». Elle réclame, ni plus ni moins la démission immédiate de ce dernier.

Le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo, a qualifié les événements de cette semaine, l’affaire Yerrigadoo et celle de Rutna, de « jamais vu ». Karuna Munbodh, de l’aile féminine du MP, juge, elle, que les propos de Ravi Rutna sont dégradants pour « celles qui représentent 52% de la population ». Elle réclame, ni plus ni moins la démission immédiate de ce dernier.

September 24, 2017

Pour le PMSD, il n’y a pas à sortir de là. De ses propres aveux, l’ex-Attorney General a indiqué qu’il avait signé la lettre de caution en faveur de Husein Abdool Rahim et qu’il ne faut pas l’oublier. « Dans toute cette cacophonie, les questions demeurent les mêmes : Ravi Yerrigadoo est-il impliqué dans un betting scam ? Ou a-t-il aidé un better à faire un betting scam ? » demande le secrétaire général des Bleus, Mamade Khodabaccus. Et par-dessus tout le déballage en cours, d’autres protagonistes sont entrés en jeu, note-t-il, évoquant d’autres interrogations, dont celle entourant le rôle qu’aurait joué Roshi Bhadain dans toute cette affaire. Le PMSD, qui prévoit d’autres rebondissements dans cette affaire, se demande également quelle sera la démarche du Premier ministre à son retour des États-Unis face à ce scandale. Le parti réclame ainsi « une enquête approfondie et sérieuse », pas « menti menti », comme dans le cas de Soodhun et les menaces de mort proférées à l’encontre du leader des Bleus.

  • Les Bleus réclament une enquête « sérieuse »