Politique

juin 12, 2011

Curieuse logique que celle du gouvernement mauricien, qui consiste à organiser deux élections partielles à Rodrigues, quelque mois à peine avant les législatives. À Maurice, le gouvernement trouve normal de renvoyer les municipales sine die jusqu'à ce qu'une nouvelle loi remplace celle qui régit les administrations régionales. À Rodrigues, il se précipite pour organiser des partielles dans deux régions

juin 12, 2011

Une vingtaine de semaines se sont écoulées depuis le démarrage de l'enquête sur "le scandale du siècle" avec le rachat par le ministère de la Santé de la clinique MedPoint au coût de Rs 144,7 millions avec la prime humanitaire de Rs 2,4 millions de la Banque de Développement, mais l'Independent Commission against Corruption (ICAC) se retrouve au point de départ. Les limiers de l'ICAC se heurtent au mur que constituent les dispositions de l'Official Secrets Act, régissant l'accès aux Cabinet Memoranda à des officiels non-autorisés autres que des ministres et chefs de Cabinet dans l'exercice de leurs fonctions

juin 12, 2011
  • Soit le dimanche 9 octobre, soit le 16 comme étant plus probable avec les Writs émis en septembre et le budget 2011 annoncé pour fin octobre par les Finances
  • 90 édiles, dont au moins 30 femmes, siégeront dans les 5 conseils municipaux
  • Elimination des élections partielles dans les villes avec la formule de Reserve Group List
  • Le mandat des conseils municipaux étendu de 5 à 6 ans avec les maires élus pour une période de 2 années au lieu d'une
juin 12, 2011

Tant attendu, enfin arrivé. Non, ce n'est pas une de ces publicités censées aguicher le consommateur affamé ou frustré, mais il s'agit, en fait, de la nouvelle et toute dernière mouture de la réforme des administrations régionales. Elle est, cette fois, signée Hervé Aimée. Passons sur la saga des annonces, les unes plus définitives et révolutionnaires que les autres, telle celle qui nous promettait onze nouvelles villes, qui ont été ressassées pour être mieux abandonnées.

juin 12, 2011

Quelque 9 000 électeurs inscrits dans les régions de Baie-aux-Huîtres (No 4) et Grande-Montagne (No 6) sont appelés aux urnes aujourd'hui pour des partielles en vue d'élire 4 membres à l'Assemblée Régionale de Rodrigues. Le mandat de ces nouveaux élus sera d'une durée maximale de 6 mois compte tenu du fait que des élections régionales pour le renouvellement de l'Assemblée Régionale devront intervenir avant la fin de cette année. 

juin 11, 2011

Les changements qu’a proposés Hervé Aimée pour la réforme des Administrations régionales ont été sévèrement critiqués hier par les dirigeants du MMM à un meeting qui marquait le début de la campagne électorale des mauves pour les prochaines municipales. 

juin 10, 2011

Après son introduction dans les écoles, Lalit estime que le kreol doit également faire son entrée au Parlement. Dans une lettre adressée au Premier ministre Navin Ramgoolam, Lalit réclame un amendement à l'article 49 de la Constitution pour que les langues officielles de l'assemblée nationale soient l'anglais et le kreol. " Cela va encourager une démocratisation politique car tout le monde sera en mesure de comprendre ce qui se passe ", soutient Jean-Yves Dick, le porte-parole de Lalit.

juin 9, 2011

La Commission électorale a enclenché à la mi-journée une ultime étape en prévision des élections partielles ce  dimanche pour le choix de quatre nouveaux membres siégeant à l’Assemblée régionale de Rodrigues après la démission en bloc des représentants de l’Organisation du Peuple Rodriguais. Pour des raisons pratiques et sans sacrifier les mesures de sécurité, la Commission électorale a fait transférer à la mi-journée au poste de police de l’aéroport de Plaisance les urnes contenant les 9 000 bulletins de vote nécessaires pour le scrutin à Baie-aux-Huîtres et Grande-Montagne.

juin 8, 2011

Le président de Singapour, qui a quitté le pays hier soir au terme d’une visite d’État de quatre jours, laisse un souvenir ému à tous ceux qui ont participé à l’organisation de sa visite en les accueillant à un déjeuner à Rêve d’Air à Petit-Raffray.

Le président de Singapour, qui a quitté le pays hier soir au terme d’une visite d’État de quatre jours, laisse un souvenir ému à tous ceux qui ont participé à l’organisation de sa visite en les accueillant à un déjeuner à Rêve d’Air à Petit-Raffray.

juin 6, 2011

« Après ce qu’a dit le leader du MSM le 1er mai nous verrons ce qui reste de la dignité au MSM », a lancé samedi le leader du MMM. Paul Bérenger commentait la décision du Premier minister d’enlever le portefeuille du Commerce au ministre Showkutally Soodhun en échange des Coopératives.

« Après ce qu’a dit le leader du MSM le 1er mai nous verrons ce qui reste de la dignité au MSM », a lancé samedi le leader du MMM. Paul Bérenger commentait la décision du Premier minister d’enlever le portefeuille du Commerce au ministre Showkutally Soodhun en échange des Coopératives.

juin 6, 2011

Graduellement, l’Independent Commission Against Corruption (Icac) épuise la liste de fonctionnaires à être convoqués dans le cadre de l’enquête sur le scandale du National Geriatric Hospital avec le rachat de la clinique MedPoint au coût de Rs 144,7 M et le Waiver de Rs 2,43 M accordé par la Banque de Développement sur un prêt de Rs 24 M.

Graduellement, l’Independent Commission Against Corruption (Icac) épuise la liste de fonctionnaires à être convoqués dans le cadre de l’enquête sur le scandale du National Geriatric Hospital avec le rachat de la clinique MedPoint au coût de Rs 144,7 M et le Waiver de Rs 2,43 M accordé par la Banque de Développement sur un prêt de Rs 24 M. Tout semble indiquer que la convocation servie ce matin au directeur du département Architecture du ministère des Infrastructures publiques et membre du Project Plan Committee Hirendranath Rambhojun pourrait être le dernier département concerné avant de passer à un pallier supérieur de l’enquête. Toujours au programme du jour de l’Icac : la reprise de l’audition du Principal Assistant Secretary du ministère de la Santé et président du Departmental Tender Committee à la Santé, Anil Kumar Utchanah. Le principal objectif de l’audition du directeur du département Architecture du ministère des Infrastructures publiques est de permettre à l’Icac de compléter le tableau des procédures non-suivies dans l’octroi du contrat de l’hôpital spécialisé pour le troisième âge à la clinique MedPoint. En effet, le Project Plan Committee (PPC), institué dans le cadre du Performance-Based Budgeting et placé sous la tutelle du ministère de l’Infrastructure, est appelé à procéder à un examen de tous les projets d’infrastructure financés par le gouvernement avant leur inclusion dans le Public Sector Investment Programme (PSIP). D’ailleurs, répondant à une interpellation à l’Assemblée nationale mardi dernier, le vice-Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth a donné une indication formelle du mandat du PPC. Il a indiqué que dans son sixième rapport au début de cette année, le PPC avait étudié les deux phases du projet de rénovation du patrimoine qu’est le Plaza et avait donné son aval pour la deuxième phase avec une enveloppe financière de Rs 67 millions. L’aval du PPC est considéré comme une étape sine qua non avant le déboursement des sommes allouées dans le budget pour le démarrage des travaux. D’ailleurs, la direction générale de l’Icac en sait quelque chose car le projet de construction d’un nouveau QG à Ébène au coût d’un peu moins de Rs 300 millions n’avait pas obtenu le visa du PPC en pas moins de deux passages. Les limiers de l’Icac tenteront lors de cette première séance de travail avec Hirendranath Rambhojun d’avoir des éclaircissements sur les attributions formelles du PPC, les méthodes de fonctionnement de cette instance et les liens de coordination avec les différents ministères pour s’assurer que tous les projets soient avalisés. Le directeur du département de l’Architecture devra confirmer si oui ou non le projet visant à transformer la clinique de MedPoint en un National Geriatric Hospital, au coût total de Rs 148 millions puisées des fonds publics, a été avalisé par le Project Plan Committee, dont le secrétariat est assuré par le ministère de l’Infrastructure publique. La réponse de Hirendranath Rambhojun à cette simple question est cruciale dans la mesure où une réponse négative apportera de l’eau au moulin du ministre de tutelle Anil Baichoo, qui maintient dur comme fer que le ministère des Infrastructures publiques n’a rien à faire avec le rachat de MedPoint. Au cas contraire, il pourrait se retrouver dans une situation assez compromettante. Néanmoins, Le Mauricien est en mesure d’affirmer que jusqu’à octobre de l’année dernière, soit à la soumission des conclusions de la controversable évaluation du projet MedPoint, ce projet ne s’était pas retrouvé à l’agenda du PPC, la clé ouvrant les portes du PSIP. D’autre part, le président du Departmental Tender Committee, le PAS Anil Kumar Utchanah, devra retourner au QG de l’Icac cet après-midi pour reprendre et clore probablement la série d’auditions sur l’affaire MedPoint. Jusqu’ici, ce haut fonctionnaire de la Santé a fait le tour des procédures adoptées pour la réalisation du projet de National Geriatric Hospital, l’existence des Unsolicited Bids soumis par la clinique MedPoint bien avant le démarrage de l’exercice d’appel d’offres, les relations entre le Bid Evaluation Committee et le Departmental Tender Committee et l’élaboration des spécifications retenues dans l’appel d’offres du ministère de la Santé. Concernant la décision de retenir la cotation de MedPoint même si la superficie de 3 720 mètres carrés ne respectait pas le minimum de 4 500 mètres carrés, le PAS Utchanah a renvoyé les enquêteurs de l’Icac au président du Bid Evaluation Committee, le PAS Jairaj Hauroo. Tout au long des précédentes séances d’audition « Under Warning », le président du Department Tender Committee a soutenu que « je n’ai fait que suivre les instructions from higher quarters ». Mais Le Mauricien n’a pas été en mesure de confirmer si le fonctionnaire a révélé à l’Icac l’identité de ces « higher quarters ». La séance de cet après-midi risque d’être difficile pour le PAS car l’étape des explications sur la « Hand Delivered Offer » du 14 décembre aux anciens propriétaires de MedPoint reviendra au premier plan. Pour les besoins de cette décision, il semblerait que le Principal Assistant Secretary Utchanah assurait la suppléance aux fonctions de Permanent Secretary. Dans la conjoncture, la question qui reste posée demeure si l’Icac se contentera du fait que « ces instructions en vue d’expédier les affaires de MedPoint étaient contenues dans un Cabinet Memorandum du ministère de la Santé » ou s’ils tenteront encore une fois de percer le mystère de ces « higher quarters ». Les décisions subséquentes, qu’entérinera la direction générale de l’Icac à la lumière des Findings des enquêteurs, seront déterminantes.

 

juin 5, 2011

Le président du Departmental Tender Committee (DTC) et Principal Assistant Secretary au ministère de la Santé, Ajay Kumar Utchanah, qui a retenu les services de Me Sayyad Boodhun, a été soumis au cours de la semaine écoulée, à d'intenses séances d'audition "Under Warning", dont la dernière en date remonte à jeudi, soit de 13h30 à 21 heures

juin 5, 2011

Le cas du Chief Government Valuer, Yodhun Bissessur, continue à monopoliser les devants de la scène MedPoint en attendant d'autres développements majeurs. Le No 1 du Valuation Office, qui a repris ses fonctions, mardi dernier, devra repartir en congé prolongé à partir de lundi. Pendant ces quatre jours, Yodhun Bissessur s'était enfermé dans son bureau sauf le mardi quand il a reçu son conseil légal pour une séance de travail. Les membres du personnel du Valuation Office ont eu très peu de contacts avec lui.

juin 4, 2011

À Jour J-8 du scrutin pour les partielles à Rodrigues et indépendamment de la décision hypothétique du gouvernement pour la dissolution de l'Assemblée régionale, les préparatifs initiés par la Commission électorale pour le scrutin traversent une phase décisive ce week-end. En effet, depuis la fin de la semaine, la maquette des bulletins de vote pour les électeurs de Baie-aux-Huîtres (N°4) et pour ceux de Grande-Montagne (N°6) a été avalisée par la Commission électorale à des fins d'impression.

juin 3, 2011

Le couperet est tombé pour le ministre de l’Industrie et du Commerce Showkutally Soodhun, le N°3 du MSM au sein du gouvernement de l’Alliance de l’Avenir.

Le couperet est tombé pour le ministre de l’Industrie et du Commerce Showkutally Soodhun, le N°3 du MSM au sein du gouvernement de l’Alliance de l’Avenir. Des informations confirmées en cette fin de semaine de sources bien informées à l’hôtel du gouvernement indiquent que le ministre Soodhun perd la responsabilité de l’important portefeuille du Commerce, dont la tutelle de la State Trading Corporation (STC), pour se contenter du mandat ministériel des Coopératives.

juin 2, 2011

Le vice-Premier ministre et ministre des Finances Pravind Jugnauth a apporté des précisions sur les transactions entre la Banque de Développement (DBM) et les anciens propriétaires de la clinique MedPoint, rachetée par le ministère de la Santé au prix gonflé de Rs 144,7 millions en décembre de l'année dernière. Il a apporté la confirmation que les anciens propriétaires de la clinique, dont le Dr Krishan Malhotra, ont bénéficié de la générosité de la DBM sous forme de waiver (renonciation) sur des intérêts dus et des amendes pour des retards de paiements, soit une somme de Rs 2,43 M.

juin 1, 2011

Les graves problèmes affectant les étudiants du Lycée professionnel Sir Guy Forget à Centre-de-Flacq, qui participent à une grève depuis douze jours déjà contre des changements au niveau de la structure des examens, se sont transposés à l'Assemblée nationale lors du Question Time d'hier. Le Government Chief Whip Suren Dayal et le ministre de l'Éducation Vasant Bunwaree ont manifestement été les collateral damages de ces échanges parlementaires, principalement animés par le député du MMM et ancien ministre de l'Éducation Steve Obeegadoo.

 

mai 31, 2011

L'Independent Commission Against Corruption (ICAC) est de nouveau soumise à l'épreuve des dispositions de l'Official Secrets Act régissant l'accès aux informations divulguées lors des délibérations du conseil des ministres et l'impérieuse nécessité de confirmer les versions consignées par les hauts fonctionnaires de la Santé dans le cadre de l'enquête sur le rachat de la clinique MedPoint au coût de Rs 144,7 millions.

mai 31, 2011

La Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition Paul Bérenger au sujet de la déclaration des avoirs des membres de l’Assemblée nationale, s’est déroulée dans un mood très cool à l’ouverture des travaux parlementaires à la mi-journée.

mai 22, 2011

Le 1er-Mai terminé, revoilà le temps de la friction. Le rabibochage n'aura été qu'artificiel et de courte durée. C'est le cas de le dire après la violente charge du secrétaire général du Ptr, Lormesh Bundhoo, contre le député du MSM, Jim Seetaram. Le PPS lui a lancé : "Cheap politics, se ki to pe fer la!", alors qu'il cuisinait le Premier ministre sur les problèmes de trafic routier au centre de Montagne-Blanche assorti de questions supplémentaires sur les problèmes très locaux auxquels Navin Ramgoolam ne pouvait pas répondre.

mai 20, 2011
mai 19, 2011
  • Arrivé au QG de l'ICAC en cours d'après-midi, le secrétaire financier a quitté les lieux vers 19h après une nouvelle séance de travail
  • L'enjeu du Project Plan Committee, institué depuis 2009, risque d'être embarrassant pour les Finances en particulier
  • Le président du BID Evaluation Committee, le PAS Jairaj Hauroo, poursuit encore ses explications sur les procédures et correspondances dans l'affaire MedPoint
mai 18, 2011
  • Début de l’audition du secrétaire financier, qui n’a pas retenu les services d’un homme de loi, sur les procédures adoptées pour l’octroi du contrat de Rs 144,7 millions à la clinique MedPoint
  • À l’Assemblée nationale, mardi prochain, Rajesh Bhagwan voudra la confirmation que le projet MedPoint a été avalisé par le Project Plan Committee