Scope

juillet 24, 2014

Pour démontrer leur attachement à leur cité respective, six jeunes filles aux parcours divers ont accepté de faire preuve d’originalité. Sans se prendre la tête, sans se départir de leur sourire et de leur fraîcheur, elles ont posé devant notre objectif dans les rues de leur quartier, tout en nous parlant d’elles et de leur environnement. Elles ont accepté de jouer la carte glamour, balayant les habituels préjugés envers les cités. En couleur et avec simplicité…

Pour démontrer leur attachement à leur cité respective, six jeunes filles aux parcours divers ont accepté de faire preuve d’originalité. Sans se prendre la tête, sans se départir de leur sourire et de leur fraîcheur, elles ont posé devant notre objectif dans les rues de leur quartier, tout en nous parlant d’elles et de leur environnement. Elles ont accepté de jouer la carte glamour, balayant les habituels préjugés envers les cités. En couleur et avec simplicité…

juillet 18, 2014

Elles ont pour mission d’aller vers les gens vulnérables aux quatre coins de l’île. Après avoir pris connaissance des cas, elles établissent un programme adapté pour venir en aide à ces personnes en difficulté. Ces femmes, qui sont toutes des mamans, œuvrent au sein de Women Help Our Children (WHOC) et se dévouent pour apaiser la douleur et la souffrance des autres.

Elles ont pour mission d’aller vers les gens vulnérables aux quatre coins de l’île. Après avoir pris connaissance des cas, elles établissent un programme adapté pour venir en aide à ces personnes en difficulté. Ces femmes, qui sont toutes des mamans, œuvrent au sein de Women Help Our Children (WHOC) et se dévouent pour apaiser la douleur et la souffrance des autres.

juillet 30, 2014

Lorsque la réflexion parlementaire est en vacances permanentes et que les esprits légers préfèrent le métro au boulot, il n’y a pas de quoi pavoiser…

Lorsque la réflexion parlementaire est en vacances permanentes et que les esprits légers préfèrent le métro au boulot, il n’y a pas de quoi pavoiser…

Les vacances parlementaires
Pour mieux s’envoyer en l’air
Au temps béni des mamours
Ça, c’est du lourd !

La vacance du leader langoureux
Cet opposant tellement fiévreux
Qui attend le compte à rebours
Ça, c’est du lourd !

juillet 25, 2014

Les QR codes deviennent de plus en plus populaires à Maurice. Ces drôles de dessins en carré, disposés généralement sur des surfaces comme des affiches ou des brochures, sont utilisés pour obtenir des informations sur des produits disponibles. Rajeshen Pauvaday de Blue Flame Design and Consulting Ltd innove dans ce domaine au niveau local, en créant des QR Codes ornés de designs de tous types.

Les QR codes deviennent de plus en plus populaires à Maurice. Ces drôles de dessins en carré, disposés généralement sur des surfaces comme des affiches ou des brochures, sont utilisés pour obtenir des informations sur des produits disponibles. Rajeshen Pauvaday de Blue Flame Design and Consulting Ltd innove dans ce domaine au niveau local, en créant des QR Codes ornés de designs de tous types.

juillet 25, 2014

Avez-vous déjà plaqué vos dix doigts sur le scanner ? Avec vos empreintes stockées  probablement chez les flics ou à Ébène, ce sera plus pratique de mettre la main sur vous s’il vous prenait des envies de vous la jouer à la Dexter et que vous ayez oublié de porter des gants pour commettre votre forfait de détraqué.

Avez-vous déjà plaqué vos dix doigts sur le scanner ? Avec vos empreintes stockées  probablement chez les flics ou à Ébène, ce sera plus pratique de mettre la main sur vous s’il vous prenait des envies de vous la jouer à la Dexter et que vous ayez oublié de porter des gants pour commettre votre forfait de détraqué. Tous les meurtres ne sont pas forcément prémédités par des individus à sang froid qui pensent aux gants de chirurgiens.

juillet 25, 2014

Le Port-Louis d’antan à travers des yeux d’enfant du petit Gérard. Une tranche de vie dépeinte avec beaucoup d’émotions et de tendresse par Gérard Cateaux, ancien rédacteur en chef de Week-End. Il retrace ses péripéties enfantines dans Le Retour.

Dans les méandres nostalgiques du Port-Louis des années 50. Un gamin à la bouille de chérubin est envoyé en pension pour apprendre les bonnes manières auprès d’une tante institutrice. Le petit Gérard ne voudra plus regagner le village de Vacoas, après ce séjour en ville chez sa tante Thérèse. Avec beaucoup de tendresse, Gérard Cateaux prend le lecteur par la main pour marcher sur les pas du petit Gérard, dans un Ward IV peuplé de personnalités.

juillet 25, 2014

Son ami de Quartier Militaire aurait trinqué avec lui, un verre de rhum à la main, en improvisant une chansonnette pour le saluer. Maurice lui doit une fière chandelle. Il y a 25 ans, c’est grâce à ses efforts qu’a débuté l’improbable chantier aboutissant à l’enregistrement du premier CD de Ti-Frer, le seul qui existait avant que le Blue Penny Museum ne lance Ti-Frer Nou gran frer, l’année dernière.

Son ami de Quartier Militaire aurait trinqué avec lui, un verre de rhum à la main, en improvisant une chansonnette pour le saluer. Maurice lui doit une fière chandelle. Il y a 25 ans, c’est grâce à ses efforts qu’a débuté l’improbable chantier aboutissant à l’enregistrement du premier CD de Ti-Frer, le seul qui existait avant que le Blue Penny Museum ne lance Ti-Frer Nou gran frer, l’année dernière.

juillet 25, 2014

Crazy Couple fait le buzz sur Facebook, avec les histoires filmées d’un jeune couple mauricien (Kevin et Stéphanie) vivant des situations drôles. En à peine trois mois, cette nouvelle page, créée par la paire Shalvesh Nundlaul et Yakshinee Chineah, a recueilli des milliers de likes.

Crazy Couple fait le buzz sur Facebook, avec les histoires filmées d’un jeune couple mauricien (Kevin et Stéphanie) vivant des situations drôles. En à peine trois mois, cette nouvelle page, créée par la paire Shalvesh Nundlaul et Yakshinee Chineah, a recueilli des milliers de likes.

juillet 25, 2014

Mercredi 16 juillet, stade Germain Comarmond, Bambous. Banderoles bleues, jaunes et vertes en main, quelque 500 écoliers de St-Benoît RCA, St-Jacques RCA et Case Noyale RCA participent à une journée sportive placée sous le thème : We Are One. Corde à sauter, handball, marelle, po diber…

Mercredi 16 juillet, stade Germain Comarmond, Bambous. Banderoles bleues, jaunes et vertes en main, quelque 500 écoliers de St-Benoît RCA, St-Jacques RCA et Case Noyale RCA participent à une journée sportive placée sous le thème : We Are One. Corde à sauter, handball, marelle, po diber… Des activités et des jeux de réflexion qui leur ont permis de créer des liens d’amitié et d’apprendre à être beaux joueurs.

juillet 24, 2014

Une rencontre spirituelle et révolutionnaire dans un esprit de fraternité et de partage. L’hommage que rend la communauté rasta à Hailé Sélassié 1er prend une dimension encore plus grande à travers cette session de Nyabinghi, prévue dans la soirée du 26 juillet à Chamarel. De la musique, de la prière et des chants pour cette rencontre ouverte à l’ensemble de la communauté mauricienne.

Une rencontre spirituelle et révolutionnaire dans un esprit de fraternité et de partage. L’hommage que rend la communauté rasta à Hailé Sélassié 1er prend une dimension encore plus grande à travers cette session de Nyabinghi, prévue dans la soirée du 26 juillet à Chamarel. De la musique, de la prière et des chants pour cette rencontre ouverte à l’ensemble de la communauté mauricienne.

juillet 24, 2014

Eski zot konn zistwar Lion ek Souval fou ? Dan Rwayom Palangouli, sa de konper la finn invant enn nouvo zwe pou selebre zot lamour kaspake…

Eski zot konn zistwar Lion ek Souval fou ? Dan Rwayom Palangouli, sa de konper la finn invant enn nouvo zwe pou selebre zot lamour kaspake…

Dan nouvo repiblik zanimo,
Lion pe kontign zwe yoyo
Ar so kamarad Souval fou.
Fer li reve dan so kosmar,
Sato grimas, gato lespwar,
Badinaz ti lizie dou,
Marsandaz gro gate,
Enn vre lamour kaspake.

Souval fou finn perdi latet.
Mem so bann swiver pe res bet.
Kinn ariv nou patron ?
Ena pe dir Lion finn ipnotiz li,

juillet 24, 2014

Cela fait bientôt deux semaines que le conflit israélo-palestinien a connu sa tournure la plus grave depuis la seconde Intifada. Malgré les innombrables demandes de l’ONU pour un cessez-le-feu, et les manifestations tenues à travers le monde, ce conflit continue de défrayer l’actualité. Chaque jour, le nombre de victimes innocentes augmente, suite aux attaques et aux bombardements.

Cela fait bientôt deux semaines que le conflit israélo-palestinien a connu sa tournure la plus grave depuis la seconde Intifada. Malgré les innombrables demandes de l’ONU pour un cessez-le-feu, et les manifestations tenues à travers le monde, ce conflit continue de défrayer l’actualité. Chaque jour, le nombre de victimes innocentes augmente, suite aux attaques et aux bombardements.

juillet 24, 2014

L’adaptation scénique du roman Le voyage de Delcourt ressuscite une histoire passionnelle entre un propriétaire terrien de Pamplemousses et une réfugiée juive dans les années de guerre.

L’adaptation scénique du roman Le voyage de Delcourt ressuscite une histoire passionnelle entre un propriétaire terrien de Pamplemousses et une réfugiée juive dans les années de guerre. Delcourt Chasles et Marika Lindenbaum prennent chair sous les traits d’Alessandro Chiara et de Rachel de Spéville dans Marika est partie. À voir au KaféT@Komiko du jeudi 31 juillet au samedi 2 août.  

juillet 24, 2014

C’est la grogne actuellement dans certains secteurs de l’emploi. En cause, les mauvaises conditions de travail, le salaire inadéquat, la non-publication du rapport du National Remuneration Board (NRB), les pressions exercées sur les employés… Cela a engendré une grande frustration qui risque de déboucher vers des actions syndicales.

C’est la grogne actuellement dans certains secteurs de l’emploi. En cause, les mauvaises conditions de travail, le salaire inadéquat, la non-publication du rapport du National Remuneration Board (NRB), les pressions exercées sur les employés… Cela a engendré une grande frustration qui risque de déboucher vers des actions syndicales.

juillet 24, 2014

Rivière des Galets, quartier du village de Chemin Grenier, dans le sud du pays, est surtout connu pour sa plage faite de galets. Depuis quelques années, ses quelque 300 habitants vivent dans la peur après que leurs maisons ont été inondées : en 2007, avec le passage du tsunami; en 2010, avec un raz-de-marée; le mois dernier, avec de fortes houles. Le traumatisme est réel.

Rivière des Galets, quartier du village de Chemin Grenier, dans le sud du pays, est surtout connu pour sa plage faite de galets. Depuis quelques années, ses quelque 300 habitants vivent dans la peur après que leurs maisons ont été inondées : en 2007, avec le passage du tsunami; en 2010, avec un raz-de-marée; le mois dernier, avec de fortes houles. Le traumatisme est réel.

juillet 24, 2014

Les récents cas de violence chez les jeunes soulèvent des interrogations et provoquent l’indignation. Ce “mal” n’est pourtant pas nouveau, mais il prend de l’ampleur. Même si les jeunes sont en âge d’assumer certaines responsabilités ainsi que leurs actes, on peut se demander s’ils ne sont pas victimes d’une perte de valeurs au sein de la société mauricienne.

Les récents cas de violence chez les jeunes soulèvent des interrogations et provoquent l’indignation. Ce “mal” n’est pourtant pas nouveau, mais il prend de l’ampleur. Même si les jeunes sont en âge d’assumer certaines responsabilités ainsi que leurs actes, on peut se demander s’ils ne sont pas victimes d’une perte de valeurs au sein de la société mauricienne.

juillet 23, 2014
juillet 18, 2014

Chaque tombe du cimetière de Pamplemousses raconte une histoire. Certaines remontent à la colonisation française et d’autres nous emmènent même jusqu’en Europe. Venu pour s’occuper de l’entretien des lieux, il y a 17 ans, Raymond Govart s’est fait le gardien de ce pan du patrimoine mauricien.

Chaque tombe du cimetière de Pamplemousses raconte une histoire. Certaines remontent à la colonisation française et d’autres nous emmènent même jusqu’en Europe. Venu pour s’occuper de l’entretien des lieux, il y a 17 ans, Raymond Govart s’est fait le gardien de ce pan du patrimoine mauricien. Ce retraité français ramène à la vie des histoires et des anecdotes du passé à l’intention des nombreux visiteurs qui arpentent les lieux.

juillet 18, 2014

Nous ne cultivons pas seulement la canne à sucre et les préjugés. Maurice présente un terreau propice aux paradoxes. Nous ne sommes plus à une contradiction près. Les fantasmes trompeurs, emballés dans des raisonnements ambigus, sont légion.

Nous ne cultivons pas seulement la canne à sucre et les préjugés. Maurice présente un terreau propice aux paradoxes. Nous ne sommes plus à une contradiction près. Les fantasmes trompeurs, emballés dans des raisonnements ambigus, sont légion.

juillet 18, 2014

Pour certains, il est difficile de dissocier l’homme de l’artiste. Pour d’autres, il a purgé sa peine et demeure toujours cette icône du rock français. Bertrand Cantat garde des inconditionnels, férocement protecteurs ou étrangement fascinés par son vécu.

Pour certains, il est difficile de dissocier l’homme de l’artiste. Pour d’autres, il a purgé sa peine et demeure toujours cette icône du rock français. Bertrand Cantat garde des inconditionnels, férocement protecteurs ou étrangement fascinés par son vécu. Douze ans après le dernier concert de Noir Désir, l’ange noir marque son (vrai) retour sur scène avec son nouveau groupe, Détroit.

juillet 18, 2014

Ne pas révéler le nom du violeur. Le dur parti pris concédé par Anita. Elle a cru protéger sa fille et a appliqué le baume de l’oubli sur l’attentat à la pudeur d’Hannah. Pouvait-elle dénoncer son propre sang et exposer sa fillette de six ans au feu roulant des questions des enquêteurs, des médecins, des hommes de loi, et au regard des autres ? Ce silence est un remède inefficace; le temps n’apaise en rien le mal qui ronge sournoisement sa famille.

Ne pas révéler le nom du violeur. Le dur parti pris concédé par Anita. Elle a cru protéger sa fille et a appliqué le baume de l’oubli sur l’attentat à la pudeur d’Hannah. Pouvait-elle dénoncer son propre sang et exposer sa fillette de six ans au feu roulant des questions des enquêteurs, des médecins, des hommes de loi, et au regard des autres ? Ce silence est un remède inefficace; le temps n’apaise en rien le mal qui ronge sournoisement sa famille.

juillet 18, 2014

Eric Laviolette, 34 ans, présentera sa première exposition en solo du vendredi 18 au samedi 26 juillet à l’Alliance Française de Bell Village. De fil en peinture réunira dix-huit œuvres de mixed media et d’acrylique.

Eric Laviolette, 34 ans, présentera sa première exposition en solo du vendredi 18 au samedi 26 juillet à l’Alliance Française de Bell Village. De fil en peinture réunira dix-huit œuvres de mixed media et d’acrylique.

juillet 18, 2014

Parmi les préparations qui sont sur la table du repas du soir pour rompre le jeûne du Ramadan, figure le half moon. Gâteau très apprécié pour sa saveur, il peut être farci de viande, de poulet ou de légumes. Yasmina Mahomed Khan nous explique les rudiments de sa fabrication.

Parmi les préparations qui sont sur la table du repas du soir pour rompre le jeûne du Ramadan, figure le half moon. Gâteau très apprécié pour sa saveur, il peut être farci de viande, de poulet ou de légumes. Yasmina Mahomed Khan nous explique les rudiments de sa fabrication.

juillet 18, 2014

La Mauritian Wildlife Foundation (MWF), en collaboration avec le Decentralised Cooperation Programme (DCP), a lancé un projet alliant conservation et allégement de la pauvreté dans la réserve naturelle d’Anse Quittor, située dans l’ouest de Rodrigues.

La Mauritian Wildlife Foundation (MWF), en collaboration avec le Decentralised Cooperation Programme (DCP), a lancé un projet alliant conservation et allégement de la pauvreté dans la réserve naturelle d’Anse Quittor, située dans l’ouest de Rodrigues. Onze personnes de cette région ont été recrutées pour être formées.