Scope

juin 23, 2017

Des milliers d’oiseaux s’envolent sans effort dans ce pays. Où frappe la loi du plus fort. Demain, une délégation mauricienne est reçue au nu à l’ONU. Ce jeudi sera connu le sort promis à Diego Garcia. Terre où jadis des marins crièrent Dieu merci (Deo gratias). Ne soyons pas de pierre ni de marbre face à ceux-là qui veulent confisquer sinon démembrer une partie de nous. Avons-nous seulement assez d’empathie pour ce faire ?

Des milliers d’oiseaux s’envolent sans effort dans ce pays. Où frappe la loi du plus fort. Demain, une délégation mauricienne est reçue au nu à l’ONU. Ce jeudi sera connu le sort promis à Diego Garcia. Terre où jadis des marins crièrent Dieu merci (Deo gratias). Ne soyons pas de pierre ni de marbre face à ceux-là qui veulent confisquer sinon démembrer une partie de nous. Avons-nous seulement assez d’empathie pour ce faire ?

juin 23, 2017

À bientôt 35 ans, Jean-Marie Agathe s’est mis en tête de parcourir le moindre recoin de Maurice. Depuis deux ans, il parcourt des lieux cultes et d’autres moins connus, à la recherche de sensations fortes et de paysages à couper le souffle. Muni de son appareil photo et de son sac de trail, l’aventurier nous donne rendez-vous au Piton de la Petite Rivière Noire.

À bientôt 35 ans, Jean-Marie Agathe s’est mis en tête de parcourir le moindre recoin de Maurice. Depuis deux ans, il parcourt des lieux cultes et d’autres moins connus, à la recherche de sensations fortes et de paysages à couper le souffle. Muni de son appareil photo et de son sac de trail, l’aventurier nous donne rendez-vous au Piton de la Petite Rivière Noire.

juin 23, 2017

Ils seraient environ 17,000 Mauriciens à s’être installés à La Réunion. La majorité vit bien. Mais pour certains, le rêve s’est transformé en cauchemar. C’est le cas de Natacha, qui raconte ses difficultés à survivre après avoir été jetée à la rue par son conjoint. Pour leur part, des travailleurs sociaux relèvent des cas de violence, de séquestrations et d’abus.

Ils seraient environ 17,000 Mauriciens à s’être installés à La Réunion. La majorité vit bien. Mais pour certains, le rêve s’est transformé en cauchemar. C’est le cas de Natacha, qui raconte ses difficultés à survivre après avoir été jetée à la rue par son conjoint. Pour leur part, des travailleurs sociaux relèvent des cas de violence, de séquestrations et d’abus.

juin 22, 2017

“When it hits you feel no pain”, disait Marley. Nous l’avons dans la peau et quand elle est bonne, on en redemande. Personne n’y échappe. En marge de la Fête de la musique, le 21 juin, nous avons sollicité quelques personnalités du pays pour qu’elles nous racontent les mélodies qui les inspirent.

“When it hits you feel no pain”, disait Marley. Nous l’avons dans la peau et quand elle est bonne, on en redemande. Personne n’y échappe. En marge de la Fête de la musique, le 21 juin, nous avons sollicité quelques personnalités du pays pour qu’elles nous racontent les mélodies qui les inspirent.

Stéphan Buckland, champion
Zouk love et house pour se motiver

juin 22, 2017

Au-delà du parcours initiatique, Scope livre des clefs pour appréhender l’essence sinon les sens du Mãyã ou l’illusion d’une Inde multiple, révélée dans Bharati 2. Romuald Nadeau, le promoteur du spectacle, nous parle de la plus grande comédie musicale bollywoodienne. À voir au SVICC, le vendredi 30 juin et le samedi 1er juillet.

Au-delà du parcours initiatique, Scope livre des clefs pour appréhender l’essence sinon les sens du Mãyã ou l’illusion d’une Inde multiple, révélée dans Bharati 2. Romuald Nadeau, le promoteur du spectacle, nous parle de la plus grande comédie musicale bollywoodienne. À voir au SVICC, le vendredi 30 juin et le samedi 1er juillet.

juin 22, 2017

Né le 21 juin 1952, Bam Cuttayen aurait célébré ses 65 ans cette année. Poète militant engagé dans la lutte pour le mauricianisme et la justice sociale, son œuvre, parfois oubliée et négligée, est un message d’espoir intemporel.

Né le 21 juin 1952, Bam Cuttayen aurait célébré ses 65 ans cette année. Poète militant engagé dans la lutte pour le mauricianisme et la justice sociale, son œuvre, parfois oubliée et négligée, est un message d’espoir intemporel.

juin 22, 2017

Son prénom est Izel et son nom Duda. Elle nous présente les livres qu’elle a lus avec beaucoup de plaisir, ainsi que son avis de jeune lectrice. L’adolescence est un thème qui sous-tend la sélection d’Izel Duda. Une fille pétillante et sémillante.

Son prénom est Izel et son nom Duda. Elle nous présente les livres qu’elle a lus avec beaucoup de plaisir, ainsi que son avis de jeune lectrice. L’adolescence est un thème qui sous-tend la sélection d’Izel Duda. Une fille pétillante et sémillante.

juin 22, 2017

En prévision de sa venue prochaine, Scope interroge Nathacha Appanah. La romancière répond à nos questions à propos de Tropique de la violence, son dernier roman. Elle ouvre une fenêtre sur les complexités du métier d’écrivain : “J’apprends comment dire exactement, comment incarner justement, comment raconter sincèrement.” Décrire un temps particulier, dire un monde précis…

En prévision de sa venue prochaine, Scope interroge Nathacha Appanah. La romancière répond à nos questions à propos de Tropique de la violence, son dernier roman. Elle ouvre une fenêtre sur les complexités du métier d’écrivain : “J’apprends comment dire exactement, comment incarner justement, comment raconter sincèrement.” Décrire un temps particulier, dire un monde précis…
 
Apprend-on à devenir écrivain ?

juin 22, 2017

Jean-Danoël Jolicoeur, 33 ans et d’origine rodriguaise, a été le vainqueur du Slam National de Poésie 2017. Il repart avec un chèque de Rs 25,000, un trophée et un totem et représentera Maurice à la Coupe du Monde de Slam en France.

Jean-Danoël Jolicoeur, 33 ans et d’origine rodriguaise, a été le vainqueur du Slam National de Poésie 2017. Il repart avec un chèque de Rs 25,000, un trophée et un totem et représentera Maurice à la Coupe du Monde de Slam en France.

juin 21, 2017

Il y aura le funk de James Brown, la variété hindi d’Asha Bhosle, le séga de Cassiya, le maloya de Dominique Barret, le seggae de Natty Jah et les autres univers musicaux de ce passionné de jazz qui a insufflé de nouvelles couleurs au séga. Sur la scène du MGI, le 1er juillet, Gerard Louis fera la rétrospective de ses trente ans de carrière, dans un concert inédit constitué des rencontres et des musiques qui l’ont forgé.

Il y aura le funk de James Brown, la variété hindi d’Asha Bhosle, le séga de Cassiya, le maloya de Dominique Barret, le seggae de Natty Jah et les autres univers musicaux de ce passionné de jazz qui a insufflé de nouvelles couleurs au séga. Sur la scène du MGI, le 1er juillet, Gerard Louis fera la rétrospective de ses trente ans de carrière, dans un concert inédit constitué des rencontres et des musiques qui l’ont forgé.

juin 21, 2017
juin 16, 2017

Un entourage agréable, une ambiance vivante et de joyeux lurons : des éléments qui font l’éclat d’Argy. Localisé dans l’est, Argy est le faubourg de Flacq. Loin des buildings et des préjugés dont il fait parfois l’objet, le village a su se faire un nom. Scope vous propose de redécouvrir cet endroit mythique de Flacq, chargé d’histoire.

Un entourage agréable, une ambiance vivante et de joyeux lurons : des éléments qui font l’éclat d’Argy. Localisé dans l’est, Argy est le faubourg de Flacq. Loin des buildings et des préjugés dont il fait parfois l’objet, le village a su se faire un nom. Scope vous propose de redécouvrir cet endroit mythique de Flacq, chargé d’histoire.

juin 16, 2017

Faux profils, diffusion de fausses rumeurs, envoi de messages insultants… Peu importe la forme sous laquelle il se présente, le cyberharcèlement (ou la cyberintimidation) est un phénomène quasiment incontrôlable. Sous le couvert de la liberté d’expression, certains pratiquent sans vergogne le lynchage public. L’anonymat d’un écran n’est pas sans conséquence…

Faux profils, diffusion de fausses rumeurs, envoi de messages insultants… Peu importe la forme sous laquelle il se présente, le cyberharcèlement (ou la cyberintimidation) est un phénomène quasiment incontrôlable. Sous le couvert de la liberté d’expression, certains pratiquent sans vergogne le lynchage public. L’anonymat d’un écran n’est pas sans conséquence…

juin 16, 2017

Dure réalité que celle de ces femmes âgées qui vendent des légumes à la sauvette sur la gare de Curepipe pour subvenir à leurs besoins et ceux de leurs proches. À même le sol, sur un morceau de carton ou dans leurs paniers, ces marchands “hors la loi” prennent des risques pour se faire un peu d’argent.

Dure réalité que celle de ces femmes âgées qui vendent des légumes à la sauvette sur la gare de Curepipe pour subvenir à leurs besoins et ceux de leurs proches. À même le sol, sur un morceau de carton ou dans leurs paniers, ces marchands “hors la loi” prennent des risques pour se faire un peu d’argent.

juin 16, 2017

Les fleurs du mal coûtent. Ce serait merveilleux si des gamins taguaient leur envie de vie sur les murs. Et criaient leur spleen teen avec ses mots à lui. Les “cuisses de poulet” et hommages génitaux inscrits en insulte sont si éculés. Le tagueur d’un soir divers écrira à la bombe. Un truc désespérément antisocial du genre : Baudelaire F*cks !

Les fleurs du mal coûtent. Ce serait merveilleux si des gamins taguaient leur envie de vie sur les murs. Et criaient leur spleen teen avec ses mots à lui. Les “cuisses de poulet” et hommages génitaux inscrits en insulte sont si éculés. Le tagueur d’un soir divers écrira à la bombe. Un truc désespérément antisocial du genre : Baudelaire F*cks !

juin 15, 2017

Le samedi 1er juillet, quelques-uns des principaux titres de Pink Floyd seront joués en live à Casela. Une initiative de Thibault de Robillard et de ses complices, dont quelques anciens de Feedback. Un spectacle grandiose, avec beaucoup de moyens techniques, pour se rapprocher le plus possible du son et de l’esprit du groupe mythique britannique.

Le samedi 1er juillet, quelques-uns des principaux titres de Pink Floyd seront joués en live à Casela. Une initiative de Thibault de Robillard et de ses complices, dont quelques anciens de Feedback. Un spectacle grandiose, avec beaucoup de moyens techniques, pour se rapprocher le plus possible du son et de l’esprit du groupe mythique britannique.

juin 15, 2017

Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es. Evan Sohun se passionne pour l’art et la vie. Il expose un art de vivre et révèle l’essence du beau dans des toiles accrochées aux cimaises d’Imaaya. Frekante sera visible jusqu’au 7 juillet à la galerie de Phoenix. Entre-temps, l’artiste s’épanche sur son art… de vivre. L’insoutenable sensibilité de l’être étalée sur la palette des émotions.

Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es. Evan Sohun se passionne pour l’art et la vie. Il expose un art de vivre et révèle l’essence du beau dans des toiles accrochées aux cimaises d’Imaaya. Frekante sera visible jusqu’au 7 juillet à la galerie de Phoenix. Entre-temps, l’artiste s’épanche sur son art… de vivre. L’insoutenable sensibilité de l’être étalée sur la palette des émotions.

juin 15, 2017

Dans quelques semaines, Joshila Dhaby se rendra à Copenhague avec ses bombes dans le cadre du Meeting of Styles. Cette manifestation est un des plus grands festivals de graffitis du monde. Street artist dont la création habille la capsule temporelle de Moris Dime, Joshila Dhaby est une autodidacte de 36 ans qui brille de mille couleurs.

Dans quelques semaines, Joshila Dhaby se rendra à Copenhague avec ses bombes dans le cadre du Meeting of Styles. Cette manifestation est un des plus grands festivals de graffitis du monde. Street artist dont la création habille la capsule temporelle de Moris Dime, Joshila Dhaby est une autodidacte de 36 ans qui brille de mille couleurs.

juin 15, 2017

Keziah Jones, une des têtes d’affiche du festival Sakifo à La Réunion cette année, a régalé son public avec son blufunk, un style qu’il a créé en se produisant dans la rue lorsqu’il était plus jeune. Cette légende vivante d’origine nigériane nous livre quelques secrets sur ce fameux blufunk, tout en partageant sa philosophie de la musique.

Keziah Jones, une des têtes d’affiche du festival Sakifo à La Réunion cette année, a régalé son public avec son blufunk, un style qu’il a créé en se produisant dans la rue lorsqu’il était plus jeune. Cette légende vivante d’origine nigériane nous livre quelques secrets sur ce fameux blufunk, tout en partageant sa philosophie de la musique.

juin 15, 2017

Patrice Bart-Williams, connu simplement comme Patrice, était l’une des têtes d’affiche du Sakifo 2017. Son sweggae, contraction de swag et de reggae, a fait danser le nombreux public venu le voir évoluer. Scope l’a rencontré quelques heures avant son passage sur scène.

Patrice Bart-Williams, connu simplement comme Patrice, était l’une des têtes d’affiche du Sakifo 2017. Son sweggae, contraction de swag et de reggae, a fait danser le nombreux public venu le voir évoluer. Scope l’a rencontré quelques heures avant son passage sur scène.

juin 15, 2017

Pour Scope, Lucienne Papillon, 67 ans, et Ivy Aristide, 64 ans, acceptent d’ouvrir leurs armoires où était jadis soigneusement rangé le beau linge propre parfumé à la lavande qu’elles avaient patiemment cousu, brodé, dentelé, entretenu, repassé et amidonné. Ces deux grands-mères, membres de la Red Rose Senior Citizen Association à Vieux Grand-Port, font partie de cette génération qui a suivi la tradition du “trousseau de mariée”.

Pour Scope, Lucienne Papillon, 67 ans, et Ivy Aristide, 64 ans, acceptent d’ouvrir leurs armoires où était jadis soigneusement rangé le beau linge propre parfumé à la lavande qu’elles avaient patiemment cousu, brodé, dentelé, entretenu, repassé et amidonné. Ces deux grands-mères, membres de la Red Rose Senior Citizen Association à Vieux Grand-Port, font partie de cette génération qui a suivi la tradition du “trousseau de mariée”.

juin 14, 2017

Phénomène de la musique réunionnaise avec son maloya-rock-dub-electro, le groupe réunionnais Grèn Sémé sera le 24 juin à Maurice dans le cadre du concert qu’organise l’IFM dans la cour du Plaza. Partenaire de cet événement, Scope a rencontré le leader du groupe, Carlo de Sacco, à La Réunion, après un concert organisé dans un foyer pour handicapés. Il nous présente ce style particulier, qu’il mélange savamment avec des paroles engagées et une pointe de poésie.

Phénomène de la musique réunionnaise avec son maloya-rock-dub-electro, le groupe réunionnais Grèn Sémé sera le 24 juin à Maurice dans le cadre du concert qu’organise l’IFM dans la cour du Plaza. Partenaire de cet événement, Scope a rencontré le leader du groupe, Carlo de Sacco, à La Réunion, après un concert organisé dans un foyer pour handicapés.

juin 14, 2017
juin 9, 2017

Nous sommes des gens sans histoire. Presque sans racines. Un soupçon de culture noyé dans une soupe sinon un bouillon religieux. Combien feront valoir un droit de réponse si je continuais sur ma lancée ? Ne heurtons pas la susceptibilité des gens sans histoire. Du moins de braves gens qui ne se soucient guère d’hier. Serait-ce parce que des gens ont voulu escamoter un pan de ce que nous sommes ? Get twa bien dan enn laglas. Aret kouyonn to mem ! To kone ki sann-la twa ? Fouille “archivale” ou tests ADN, si vous en avez les moyens. Tous les moyens sont bons pour mieux se connaître.

Nous sommes des gens sans histoire. Presque sans racines. Un soupçon de culture noyé dans une soupe sinon un bouillon religieux. Combien feront valoir un droit de réponse si je continuais sur ma lancée ? Ne heurtons pas la susceptibilité des gens sans histoire. Du moins de braves gens qui ne se soucient guère d’hier. Serait-ce parce que des gens ont voulu escamoter un pan de ce que nous sommes ? Get twa bien dan enn laglas. Aret kouyonn to mem ! To kone ki sann-la twa ?