Susheela Raman

September 20, 2013

Avec le spectacle « 100 % Bollywood, 100 % Entertainment » de l’humoriste indien Johnny Lever ce soir au Swami Vivekananda Centre, Pailles, allons-nous assister à un deuxième épisode à la Susheela Raman, l’an dernier ?

Avec le spectacle « 100 % Bollywood, 100 % Entertainment » de l’humoriste indien Johnny Lever ce soir au Swami Vivekananda Centre, Pailles, allons-nous assister à un deuxième épisode à la Susheela Raman, l’an dernier ? Pour rappel, cette artiste d’envergure internationale, connue des États-Unis à Chennai, en passant par quasiment tout le reste de l’Inde, l’Angleterre et le Pakistan, avait dû censurer partiellement sa prestation chez nous, lors de son passage au Mahatma Gandhi Institute (MGI).

April 25, 2013

Après Susheela Raman et Earth, Wind and Fire Experience en 2012 et Moriarty au début de l’année, l’agence Immedia poursuit sur sa lancée de promouvoir « des artistes de qualité » du monde entier. Cette fois, c’est au tour du groupe de reggae américain, Groundation, de venir se produire chez nous. Les neuf membres, accompagnés de leur équipe technique, seront à Maurice le jeudi 6 juin et livreront leur unique prestation le vendredi 7 à 20 heures au Centre Swami Vivekananda à Pailles.

Après Susheela Raman et Earth, Wind and Fire Experience en 2012 et Moriarty au début de l’année, l’agence Immedia poursuit sur sa lancée de promouvoir « des artistes de qualité » du monde entier. Cette fois, c’est au tour du groupe de reggae américain, Groundation, de venir se produire chez nous.

February 10, 2013

L'agence Immedia a presque mis le monde entier sur scène. Son directeur Rama Poonoosamy a rappelé quelques-uns des événements de 2012 avant d'aborder ses nouveaux projets. Concerts de Javed Ali & Mahalakshmi & Sriram Iyer, de Susheela Raman, de Shaan, sans oublier la mémorable prestation de Earth Wind & Fire Experience ; spectacle Humour mauricien, dévoilement d'une sculpture de Nirmal Hurry au Caudan Waterfront, premiers examens de ballroom dancing, la publication Combats : 2012 fut un paysage riche et diversifié présenté par Immedia.

L'agence Immedia a presque mis le monde entier sur scène. Son directeur Rama Poonoosamy a rappelé quelques-uns des événements de 2012 avant d'aborder ses nouveaux projets.

February 9, 2013

Fort d’une belle année riche en événements culturels qui ont été « très appréciés par le grand public » et qui a marqué ses 25 ans d’existence, l’agence Immedia de Rama Poonoosamy va démarrer 2013 avec un concert en mars prochain d’un groupe de folk-country européen hors normes mais très populaire, Moriarty. Trois mois plus tard, en juin, ce sera aux reggaemen de Groundation, autre pointure du genre, à faire le déplacement chez nous…

Fort d’une belle année riche en événements culturels qui ont été « très appréciés par le grand public » et qui a marqué ses 25 ans d’existence, l’agence Immedia de Rama Poonoosamy va démarrer 2013 avec un concert en mars prochain d’un groupe de folk-country européen hors normes mais très populaire, Moriarty. Trois mois plus tard, en juin, ce sera aux reggaemen de Groundation, autre pointure du genre, à faire le déplacement chez nous…

décembre 30, 2012

Début novembre, alors que toute Maurice est empreinte par le dernier exercice budgétaire, Désiré François, voix emblématique de Cassiya, se produit au J & J Auditorium, Phœnix. Salle comble, ambiance survoltée, répertoire qui prend des allures de set-list populaire, les titres étant repris en chœur… La magie de Désiré François transcende le temps et fait revivre les années de gloire du mythique groupe de Cassis.

Début novembre, alors que toute Maurice est empreinte par le dernier exercice budgétaire, Désiré François, voix emblématique de Cassiya, se produit au J & J Auditorium, Phœnix. Salle comble, ambiance survoltée, répertoire qui prend des allures de set-list populaire, les titres étant repris en chœur… La magie de Désiré François transcende le temps et fait revivre les années de gloire du mythique groupe de Cassis.

octobre 26, 2012

Susheela Raman, Trilok Gurtu, Xavier Rudd sont quelques-uns des artistes internationaux avec qui il a joué. D’origine mauricienne, le tablatiste Subhash Dhunoohchand vit depuis vingt-cinq ans à La Réunion, où il a partagé ses influences musicales avec le groupe Baster, Ziskakan, Dominique Barret… Au Sapin vendredi pour retrouver son public après deux ans d’absence, l’artiste espère vivre un grand moment de musique.

Susheela Raman, Trilok Gurtu, Xavier Rudd sont quelques-uns des artistes internationaux avec qui il a joué. D’origine mauricienne, le tablatiste Subhash Dhunoohchand vit depuis vingt-cinq ans à La Réunion, où il a partagé ses influences musicales avec le groupe Baster, Ziskakan, Dominique Barret… Au Sapin vendredi pour retrouver son public après deux ans d’absence, l’artiste espère vivre un grand moment de musique.

octobre 21, 2012

Disciple du maître Pandit Sudhir Kumar Saxena, Subhash Dhunoohchand est sans nul doute le plus expérimenté des joueurs de tabla classique à La Réunion. Il a notamment joué aux côtés de Trilok Gurtu, Pandit Hariprasad Chaurasia, Susheela Raman, Xavier Rudd, John MacLaughlin ou Selvaganesh. Héritier d'une longue tradition classique indienne, le tabliste est passé maître dans l'art de marier les musiques d'Inde avec le jazz, le blues et l'électro. Subhash a joué avec de nombreux musiciens mauriciens dont Eddy Thomas. Il sera à Camp Levieux le samedi 26 octobre 2012 à 20h45. Entrée : Rs 200.

Disciple du maître Pandit Sudhir Kumar Saxena, Subhash Dhunoohchand est sans nul doute le plus expérimenté des joueurs de tabla classique à La Réunion. Il a notamment joué aux côtés de Trilok Gurtu, Pandit Hariprasad Chaurasia, Susheela Raman, Xavier Rudd, John MacLaughlin ou Selvaganesh. Héritier d'une longue tradition classique indienne, le tabliste est passé maître dans l'art de marier les musiques d'Inde avec le jazz, le blues et l'électro.

juillet 26, 2012

Après Javed Ali et Mahalaxmi Iyer en mars, suivis de Susheela Raman et Earth Wind and Fire experience en juin dernier, l’agence Immedia relance ses activités en marge de ses 25 ans. C’est, cette fois, au tour d’un autre habitué du tourneur de spectacles, en l’occurrence Shaan, de se produire à Maurice. I

Après Javed Ali et Mahalaxmi Iyer en mars, suivis de Susheela Raman et Earth Wind and Fire experience en juin dernier, l’agence Immedia relance ses activités en marge de ses 25 ans. C’est, cette fois, au tour d’un autre habitué du tourneur de spectacles, en l’occurrence Shaan, de se produire à Maurice. Il s’agira du quatrième tour de chant du célèbre play-back singer de Bollywood chez nous.

juillet 8, 2012

Notre invitée de ce dimanche est la députée travailliste Nita Deerpalsing qui vient de lancer le débat réclamant que Maurice devienne, dans les faits, un État séculier.

Notre invitée de ce dimanche est la députée travailliste Nita Deerpalsing qui vient de lancer le débat réclamant que Maurice devienne, dans les faits, un État séculier. Une proposition qui est rejetée par certains présidents d’associations “socioculturelles”, mais qui serait, affirme la députée rouge, soutenue par la majorité silencieuse.

juin 22, 2012

Artee Jankee est fidèle aux canons du classicisme hindoustani mais ne se ferme pas aux autres cultures musicales. Une ouverture qui la conduit à chanter avec Tritonik, sur la même scène où a évolué Susheela Raman.

Artee Jankee est fidèle aux canons du classicisme hindoustani mais ne se ferme pas aux autres cultures musicales. Une ouverture qui la conduit à chanter avec Tritonik, sur la même scène où a évolué Susheela Raman. La chanteuse mauricienne évoque les déboires de celle-ci, et revient à la maîtrise des techniques pour transmettre les émotions, selon les règles de l’art.

juin 10, 2012

Rama Poonoosamy, le directeur de l'agence Immedia, a confirmé mercredi, au cours d'une conférence de presse, qu'il avait lui-même demandé à la chanteuse Susheela Raman de modifier son répertoire à la veille de son concert du samedi 26 mai au Mahatma Gandhi Institute.

Rama Poonoosamy, le directeur de l'agence Immedia, a confirmé mercredi, au cours d'une conférence de presse, qu'il avait lui-même demandé à la chanteuse Susheela Raman de modifier son répertoire à la veille de son concert du samedi 26 mai au Mahatma Gandhi Institute. Cette interdiction imposée à la chanteuse d'interpréter les morceaux Paal et Ennapane fait suite à une rencontre qu'il avait eue le mardi 22 mai avec six représentants d'une organisation socioculturelle.

juin 10, 2012

Sommes-nous, nous Mauriciens, des sous-humains ?
Question soulevée par la déclaration du ministre des Arts et de la Culture, Mookeshwar Choonee, à l’effet que «certains shows d’artistes ne sont pas appropriés pour notre public mauricien ».

Sommes-nous, nous Mauriciens, des sous-humains ?
Question soulevée par la déclaration du ministre des Arts et de la Culture, Mookeshwar Choonee, à l’effet que «certains shows d’artistes ne sont pas appropriés pour notre public mauricien ».

juin 7, 2012

Passons outre les inepties ou prises de positions justifiées des uns et les déballages à grands renforts de verbiages des autres. Ce qu’il convient désormais d’appeler “l’affaire Susheela Raman” n’a décidément pas fini de faire couler l’encre.

Passons outre les inepties ou prises de positions justifiées des uns et les déballages à grands renforts de verbiages des autres. Ce qu’il convient désormais d’appeler “l’affaire Susheela Raman” n’a décidément pas fini de faire couler l’encre.

juin 5, 2012

In our multicultural paradise we regularly get proof that the old debate between a yearning for homogenizing, undifferentiated modernity and identity reaffirmations through the codes of inherited cultural structures are very much a reality.

In our multicultural paradise we regularly get proof that the old debate between a yearning for homogenizing, undifferentiated modernity and identity reaffirmations through the codes of inherited cultural structures are very much a reality. One could cite a whole series of such events, the very mention of which will make many uncomfortable. Granted it is only through freedom of expression that art thrives.

juin 3, 2012

C'est dimanche dernier que j'ai rencontré Susheela Raman, première artiste internationale à avoir été censurée à Maurice. Samedi dernier, en effet, au milieu du concert qu'elle donnait devant une salle comble, au MGI, l'artiste avait annoncé que des représentants d'une association socioculturelle lui avait interdite d'interpréter deux chansons de son répertoire. Censure qui avait été acceptée par l'organisatrice du concert à Maurice, l'agence Immedia. La rencontre s'est déroulée au Long Beach Hotel où la chanteuse et ses musiciens ont résidé lors de leur court et intense —  toujours dans le bon sens du mot — séjour mauricien.

C'est dimanche dernier que j'ai rencontré Susheela Raman, première artiste internationale à avoir été censurée à Maurice. Samedi dernier, en effet, au milieu du concert qu'elle donnait devant une salle comble, au MGI, l'artiste avait annoncé que des représentants d'une association socioculturelle lui avait interdite d'interpréter deux chansons de son répertoire. Censure qui avait été acceptée par l'organisatrice du concert à Maurice, l'agence Immedia.

juin 2, 2012

Le concert de Susheela Raman samedi dernier aurait bien pu, malgré la grande popularité de l’artiste, passer inaperçu pour la majorité des Mauriciens. Personne, même pas les organisateurs du concert, n’avait prévu qu’elle aurait administré une claque aussi sonore à tous ceux qui se sont auto-érigés en censeur pour imposer une interdiction sur l’interprétation de la chanson, Paal.

Le concert de Susheela Raman samedi dernier aurait bien pu, malgré la grande popularité de l’artiste, passer inaperçu pour la majorité des Mauriciens. Personne, même pas les organisateurs du concert, n’avait prévu qu’elle aurait administré une claque aussi sonore à tous ceux qui se sont auto-érigés en censeur pour imposer une interdiction sur l’interprétation de la chanson, Paal.

juin 2, 2012

Révoltant ! L'on ne peut trouver d'autres mots pour qualifier la posture adoptée par le ministre des Arts et de la Culture – et incidemment le gouvernement – dans l'affaire de censure pratiquée envers l'artiste de calibre international qu'est Susheela Raman !

Révoltant ! L'on ne peut trouver d'autres mots pour qualifier la posture adoptée par le ministre des Arts et de la Culture – et incidemment le gouvernement – dans l'affaire de censure pratiquée envers l'artiste de calibre international qu'est Susheela Raman ! Mukhesswur Choonee a finalement pris position.

juin 1, 2012

Une plateforme collective, comprenant des membres de la société civile, s’est constituée « pour dénoncer des agissements de certains membres d’associations socioculturelles, qui bafouent les droits humains. Le plus récent étant la censure de deux chansons du concert de l’artiste de renommée mondiale, Susheela Raman samedi dernier ».

Une plateforme collective, comprenant des membres de la société civile, s’est constituée « pour dénoncer des agissements de certains membres d’associations socioculturelles, qui bafouent les droits humains. Le plus récent étant la censure de deux chansons du concert de l’artiste de renommée mondiale, Susheela Raman samedi dernier ».

mai 31, 2012

Il ne faut pas s'étonner de l'émoi et de l'indignation populaires causés par la censure imposée à la chanteuse Susheela Raman.

Il ne faut pas s'étonner de l'émoi et de l'indignation populaires causés par la censure imposée à la chanteuse Susheela Raman. Ce dont on devrait s'interroger, toutefois, c'est l'autocensure que s'imposent les responsables institutionnels et le silence de ceux qui ont la responsabilité de veiller au strict respect des garanties constitutionnelles.

mai 31, 2012

Rama Poonoosamy a été le premier, et le plus jeune, ministre de la Culture, en 1982. Son mandat fut cependant de courte durée, neuf mois seulement, pour les raisons désormais connues. Mais imbu de culture, l’homme n’abdiqua pas et créa Immedia, une agence dont on peut dire qu’elle a pratiquement opéré comme un (vrai) ministère de la Culture.

Rama Poonoosamy a été le premier, et le plus jeune, ministre de la Culture, en 1982. Son mandat fut cependant de courte durée, neuf mois seulement, pour les raisons désormais connues. Mais imbu de culture, l’homme n’abdiqua pas et créa Immedia, une agence dont on peut dire qu’elle a pratiquement opéré comme un (vrai) ministère de la Culture.

mai 29, 2012

Un groupe socioculturel vient de gagner quelques places sur la très convoitée liste des groupuscules de la préhistoire ayant survécu à l'âge de glace et exerçant aujourd'hui encore, en 2012, une influence sur la vie des citoyens mauriciens. Je vous l'accorde, l'intitulé de la liste est assez long et laborieux mais ils le valent bien.

Un groupe socioculturel vient de gagner quelques places sur la très convoitée liste des groupuscules de la préhistoire ayant survécu à l'âge de glace et exerçant aujourd'hui encore, en 2012, une influence sur la vie des citoyens mauriciens. Je vous l'accorde, l'intitulé de la liste est assez long et laborieux mais ils le valent bien.

mai 29, 2012

I was all excited about going to the Susheela Raman concert, finally a proven international star comes to Mauritius! Then I came to this post on her official facebook page:http://www.facebook.com/susheelaramanofficial

I was all excited about going to the Susheela Raman concert, finally a proven international star comes to Mauritius! Then I came to this post on her official facebook page:
http://www.facebook.com/susheelaramanofficial

mai 28, 2012

« Bann Zako Moris bizin OU ! ». À la sortie du Mahatma Gandhi Institute samedi dernier, un jeune homme distribuait des dépliants et je me suis attendrie sur le sort des quelque 10,000 singes que Maurice exporterait aux laboratoires à travers le monde notamment aux États-Unis et en Europe.  La campagne « Sov Nou Zako », un projet de la BUAV (The Campaign to End all Animal Experiments) m'a en fait inspirée pour cet article.

« Bann Zako Moris bizin OU ! ». À la sortie du Mahatma Gandhi Institute samedi dernier, un jeune homme distribuait des dépliants et je me suis attendrie sur le sort des quelque 10,000 singes que Maurice exporterait aux laboratoires à travers le monde notamment aux États-Unis et en Europe.  La campagne « Sov Nou Zako », un projet de la BUAV (The Campaign to End all Animal Experiments) m'a en fait inspirée pour cet article.

mai 28, 2012

Rarement a-t-on vu un concert se dérouler davantage dans la salle que sur scène ! Et il ne fallait point en douter de la part de Susheela Raman, artiste remarquable, forte d’un irrésistible charisme et servie par un talent inégalable !

Rarement a-t-on vu un concert se dérouler davantage dans la salle que sur scène ! Et il ne fallait point en douter de la part de Susheela Raman, artiste remarquable, forte d’un irrésistible charisme et servie par un talent inégalable ! Devant un auditorium plein à craquer samedi soir, le concert – “sold out” un mois avant la venue de la reine de la World Music – a surtout marqué au fer rouge le palmarès des 25 ans d’organisation de l’agence Immedia.