Sylvia Wright

March 28, 2015

Ce lundi 30 mars, aucun Mauricien ne pourra s’empêcher d’avoir une petite pensée pour Keshav Ramdharri, Sylvia et Jeffrey Wright, Amrish et Trishul Tewary, Vikesh Khoosye, Simon Henriette, Christelle Moorghen, Retnon Navin Sithanen, Rabindranath Bhobany et Vincent Lai, les 11 compatriotes qui ont laissé leur vie dans les inondations meurtrières de 2013.

Ce lundi 30 mars, aucun Mauricien ne pourra s’empêcher d’avoir une petite pensée pour Keshav Ramdharri, Sylvia et Jeffrey Wright, Amrish et Trishul Tewary, Vikesh Khoosye, Simon Henriette, Christelle Moorghen, Retnon Navin Sithanen, Rabindranath Bhobany et Vincent Lai, les 11 compatriotes qui ont laissé leur vie dans les inondations meurtrières de 2013.

March 28, 2015

Le samedi 30 mars 2013, Maurice vit l’une des pages les plus tristes de son histoire. En quelques heures, quand s’abat un « flash flood » sur la capitale, 11 Mauriciens trouvnt la mort dans des conditions tragiques. Emportés par les flots alors que le niveau d’eau montait dans les artères principales de Port-Louis, ainsi qu’à Canal Dayot, sis à la sortie de la ville, Keshav Ramdharri, Sylvia et Jeffrey Wright, Amrish et Trishul Tewary, Vikesh Khoosye, Simon Henriette, Christelle Moorghen, Retnon Navin Sithanen, Rabindranath Bhobany et Vincent Lai ont laissé leurs familles inconsolables et à jamais meurtries. Deux ans se sont écoulés, mais les blessures ne se cicatriseront peut-être jamais…

Le samedi 30 mars 2013, Maurice vit l’une des pages les plus tristes de son histoire. En quelques heures, quand s’abat un « flash flood » sur la capitale, 11 Mauriciens trouvnt la mort dans des conditions tragiques.

January 18, 2015

C'est 29 le décembre dernier, soit après vingt et un mois d'enquête menée au niveau judiciaire, que la Senior magistrate de la Cour de district de Port-Louis, Mme I. Dookhy-Rambarun, a déposé son rapport sur les circonstances entourant les inondations meurtrières du 30 mars 2013 qui avaient causé la mort de dix personnes à Port-Louis. La Senior magistrate affirme dans le document n'avoir, sur la base complète des témoignages qu'elle a recueillis, "trouvé aucune preuve de foul play, ni non plus pouvoir entretenir quelque soupçon qu'il y ait eu foul play", dans la mort de ces personnes.

(1re partie)

juillet 19, 2014

Les témoignages dans l’enquête judiciaire instituée par le Directeur des Poursuites publiques (DPP) pour faire la lumière sur les inondations du 30 mars 2013, qui ont fait 11 victimes, sont terminés. Après l’audition de plus de 130 témoins, sur une durée d’une cinquantaine de jours, la magistrate Ida Dookhy-Rambarun, qui a présidé cette enquête judiciaire, va maintenant faire savoir ses conclusions. En attendant, retour sur les témoignages majeurs et les faits saillants qui ont marqué cette enquête judiciaire.

  • Jason Wright : « J’ai aidé à repêcher le corps de ma mère qui flottait hors du tunnel »
  • Le vigile Brodick Calea : « J’ai été le dernier à sortir du tunnel du Caudan lors des inondations »
  • Le directeur de GIBB (Mauritius) Ltd : « Les constructions illégales et les drains mal conçus ont contribué aux inondations »
mai 10, 2014

L’enquête judiciaire pour faire la lumière sur les inondations meurtrières du 30 mars 2013 a été marquée hier par le témoignage des proches des victimes qui ont perdu la vie lors de ce tragique événement. Les familles de victimes appelées comme témoin dans cette enquête judiciaire, ont relaté cette expérience traumatisante, certains les larmes aux yeux, d’autres répondant avec amertume aux questions sur ce drame qui restera gravé dans leur mémoire.

L’enquête judiciaire pour faire la lumière sur les inondations meurtrières du 30 mars 2013 a été marquée hier par le témoignage des proches des victimes qui ont perdu la vie lors de ce tragique événement. Les familles de victimes appelées comme témoin dans cette enquête judiciaire, ont relaté cette expérience traumatisante, certains les larmes aux yeux, d’autres répondant avec amertume aux questions sur ce drame qui restera gravé dans leur mémoire.

March 29, 2014

Aucun des 11 Mauriciens qui ont péri dans le “flash-flood” du 30 mars 2013 ne méritait de mourir. Pourtant, et pour des raisons diverses, allant de la catastrophe naturelle au cruel manque de vision, en passant par l'incompétence, la négligence, l'imprudence et les autres irresponsabilités, des uns et des autres, de l'état comme de ces compagnies privées concernées, ces 11 personnes ne sont plus.

Aucun des 11 Mauriciens qui ont péri dans le “flash-flood” du 30 mars 2013 ne méritait de mourir. Pourtant, et pour des raisons diverses, allant de la catastrophe naturelle au cruel manque de vision, en passant par l'incompétence, la négligence, l'imprudence et les autres irresponsabilités, des uns et des autres, de l'état comme de ces compagnies privées concernées, ces 11 personnes ne sont plus.

January 1, 2014

Les inondations du samedi 30 mars dernier sont la catastrophe naturelle la plus meurtrière enregistrée par le pays depuis plus de 50 ans. Après plus de 24 heures d’intenses recherches le bilan des pluies diluviennes se montait à 11 morts. À l’exception de Christabel Moorghen, toutes ont été piégées par la furie des eaux dans un périmètre de moins de 100 mètres du tunnel reliant Rogers House au Caudan. Pour ceux se trouvant à Port-Louis en ce jour où l’on effectuait les achats pour la Pâques, pour ceux ayant vu leurs proches emportés par les torrents d’eau et pour ceux engagés dans des opérations de secours, ce samedi est un cauchemar qui laissera des marques indélébiles.

Les inondations du samedi 30 mars dernier sont la catastrophe naturelle la plus meurtrière enregistrée par le pays depuis plus de 50 ans. Après plus de 24 heures d’intenses recherches le bilan des pluies diluviennes se montait à 11 morts. À l’exception de Christabel Moorghen, toutes ont été piégées par la furie des eaux dans un périmètre de moins de 100 mètres du tunnel reliant Rogers House au Caudan.

January 1, 2014

Une année qui s’achève. Avant d’entamer 2014, certains d’entre vous ont accepté de livrer sans langue de bois leur rétrospective des douze mois écoulés. Une année avec ces points positifs et négatifs, plus un petit regard sur le plan personnel. Pour la plupart, ce sont les inondations et l’accident de Sorèze qui ont marqué cette année.

Une année qui s’achève. Avant d’entamer 2014, certains d’entre vous ont accepté de livrer sans langue de bois leur rétrospective des douze mois écoulés. Une année avec ces points positifs et négatifs, plus un petit regard sur le plan personnel. Pour la plupart, ce sont les inondations et l’accident de Sorèze qui ont marqué cette année.
 
Arielle Estazar-Melisse

décembre 29, 2013

Beaucoup d’eau ont coulé sous le pont traversant La Nationale, à hauteur du Caudan. Et cela dans le sens propre en cette journée fatidique du samedi 30 mars avec l’Establishment, mené par le vice-Premier ministre et ministre de l’Infrastructure publique, Anil Bachoo, défendant bec et ongles la thèse des Flashfloods face au lourd bilan de 11 victimes dans les limites de la capitale, dont six dans le Tunnel de la Mort du Caudan. Egalement dans le sens figuré, compte tenu des dithyrambiques explications savantes formulées de part et d’autre pour tenter de justifier la montée catastrophique du niveau d’eau sur le front de mer.

Beaucoup d’eau ont coulé sous le pont traversant La Nationale, à hauteur du Caudan. Et cela dans le sens propre en cette journée fatidique du samedi 30 mars avec l’Establishment, mené par le vice-Premier ministre et ministre de l’Infrastructure publique, Anil Bachoo, défendant bec et ongles la thèse des Flashfloods face au lourd bilan de 11 victimes dans les limites de la capitale, dont six dans le Tunnel de la Mort du Caudan.

April 6, 2013

Keshav Ramdharri, 29 ans, est le second fils d’une famille de quatre enfants, deux fils et deux filles, qui habitent la région de Solférino, à Vacoas.

  • Depuis samedi dernier, la mère de Keshav s’est emmurée dans le silence et s’est enfermée chez elle
  • « Nous allons vendre le snack… Pena leker pou retourne laba, dan sa tinel-la, kot inn ariv sa zafer la »
April 6, 2013

Ce samedi 30 mars restera à jamais gravé comme le samedi le plus noir de l’histoire de notre île. Onze personnes ont trouvé la mort, ce jour-là dans des circonstances terribles et dramatiques.

Ce samedi 30 mars restera à jamais gravé comme le samedi le plus noir de l’histoire de notre île. Onze personnes ont trouvé la mort, ce jour-là dans des circonstances terribles et dramatiques.
Six d’entre eux, nommément Sylvia et Jeffrey Wright, mère et fils, Keshav Ramdharri, ses cousins Amrish et Trishul Tewary, et leur cousin germain Vikesh Khoosye, ont tous péri dans le tunnel sud reliant Port-Louis au Caudan Waterfront.

April 3, 2013

30  mars 2013 - Samedi noir pour un peuple qui, à la veille d'un dimanche de Pâques tant attendu, se plaisait à faire ses derniers achats avant de « kas Karem » et à se rendre au Champ de Mars, pour le premier Classique hippique de la saison. Rien ne présageait l'horreur d'un Port-Louis qui allait se transformer en piège à rats pour plus d'une dizaine de mauriciens. Et si comme en 2012, le 30 mars tombait un vendredi ?

30  mars 2013 - Samedi noir pour un peuple qui, à la veille d'un dimanche de Pâques tant attendu, se plaisait à faire ses derniers achats avant de « kas Karem » et à se rendre au Champ de Mars, pour le premier Classique hippique de la saison. Rien ne présageait l'horreur d'un Port-Louis qui allait se transformer en piège à rats pour plus d'une dizaine de mauriciens. Et si comme en 2012, le 30 mars tombait un vendredi ?

April 2, 2013
  • Le tunnel nord (près de la poste centrale et du marché de Port-Louis) déjà praticable et celui du sud ouvert « dès que les conditions seront réunies »
April 1, 2013

C’est dans une église bondée que se sont déroulées hier après-midi les funérailles de Maria Wright (46 ans) et de son fils Jeff (19 ans), décédés samedi dans les tunnels du Caudan suite aux pluies diluviennes. Les deux cercueils de couleur blanche, arrivés à l’église Ste Thérèse à Curepipe à 15 heures après avoir quitté le domicile des Fokeer, parents de Maria, à rue Kestrel, Camp Caval, Curepipe, ont été installés dans le chœur devant l’autel où les prêtres célèbrent la messe. Les deux funérailles ont eu lieu simultanément à Curepipe.

C’est dans une église bondée que se sont déroulées hier après-midi les funérailles de Maria Wright (46 ans) et de son fils Jeff (19 ans), décédés samedi dans les tunnels du Caudan suite aux pluies diluviennes.

March 31, 2013

Le passage piéton souterrain du Caudan reliant le Harbour Front et le Caudan Waterfront a été complètement submergé à la suite des pluies diluviennes d'hier. Une situation sans précédent qui a malheureusement fait six victimes – à l'heure où nous mettions sous presse –, dont trois travaillant au Friendly Shop et à l'Allana's Boutik.

Le passage piéton souterrain du Caudan reliant le Harbour Front et le Caudan Waterfront a été complètement submergé à la suite des pluies diluviennes d'hier. Une situation sans précédent qui a malheureusement fait six victimes – à l'heure où nous mettions sous presse –, dont trois travaillant au Friendly Shop et à l'Allana's Boutik.

March 31, 2013

Le bilan de la répétition de l'avertissement de la matinée du Mercredi des Cendres du 13 février dernier, avec des débordements des plus spectaculaires et dramatiques sur le Port-Louis Waterfront, est des plus lourds et avec de graves conséquences.

  • Les corps de six victimes, Sylvia Wright, Jeff Wright (19 ans), Keshav Ramdharry (29 ans), Vikesh Khoosye (26 ans) et les frères Trishul et Amrish Tiwari de Mahebourg, retirés du passage piéton complètement inondé entre Rogers House et le Caudan
  • A 23 h 00, hier, les recherches toujours en cours pour déterminer s'il n'y aurait pas d'autres victimes