Turf

juillet 2, 2015

Après Silver Bluff dans la Duchesse, Ramapatee Gujadhur s’est offert le doublé classique avec Bulsara, qui complétait un fabuleux quadruple de l’entraîneur et son jockey Jeanot Bardottier. Cette performance permet au cavalier mauricien de totaliser 17 victoires et de ravir le maillot de leader au Sud-Africain Brandon Lerena, tandis que Ramapatee Gujadhur a accentué son avance en haut du tableau avec Rs 4 969 500 en terme de gains. Le classement des chevaux est désormais mené par Bulsara devant One Cool Dude et Kremlin Captain.

Après Silver Bluff dans la Duchesse, Ramapatee Gujadhur s’est offert le doublé classique avec Bulsara, qui complétait un fabuleux quadruple de l’entraîneur et son jockey Jeanot Bardottier. Cette performance permet au cavalier mauricien de totaliser 17 victoires et de ravir le maillot de leader au Sud-Africain Brandon Lerena, tandis que Ramapatee Gujadhur a accentué son avance en haut du tableau avec Rs 4 969 500 en terme de gains.

juin 28, 2015

Les favoris ont répondu présent à l’occasion de cette journée classique qui s’est déroulée devant une bonne foule et dans la bonne ambiance. Jeanot Bardottier a été le grand héros de ce rendez-vous, s’offrant quatre des six épreuves dans lesquelles il était engagé, dont la Barbé Cup avec Bulsara. Cette performance exceptionnelle lui permet de prendre la tête du classement avec 17 victoires, soit deux de plus que Brandon Lerena, bredouille hier. Rye Joorawon et Swapneel Rama sont les deux autres locaux à inscrire leur nom au tableau des vainqueurs, tandis que Darryl Holland et Dereck David ont sauvé les meubles parmi les étrangers. Grâce à ce nouveau tour de force, Ramapatee Gujadhur a accentué son avance chez les entraîneurs. Il totalise déjà Rs 4 972 500 en terme de gains, soit Rs 1.1M de plus que son plus proche poursuivant, Patrick Merven, qui a gagné un rang au détriment de Gilbert Rousset.

Les favoris ont répondu présent à l’occasion de cette journée classique qui s’est déroulée devant une bonne foule et dans la bonne ambiance. Jeanot Bardottier a été le grand héros de ce rendez-vous, s’offrant quatre des six épreuves dans lesquelles il était engagé, dont la Barbé Cup avec Bulsara. Cette performance exceptionnelle lui permet de prendre la tête du classement avec 17 victoires, soit deux de plus que Brandon Lerena, bredouille hier.

juillet 3, 2015

La journée promettait d’être belle pour le tandem Rousset-David. En effet, ils possédaient, sur papier, des chances de premier ordre avec plusieurs partants susceptibles de jouer la gagne dans leurs épreuves respectives, mais ils ont subi la loi de l’entraînement Gujadhur qui a dominé de la tête et des épaules ce 13e acte. Ils ont cependant pu sauver leur journée grâce à The Real Hero qui a réussi le pillar to post dans l’épreuve de clôture.

La journée promettait d’être belle pour le tandem Rousset-David. En effet, ils possédaient, sur papier, des chances de premier ordre avec plusieurs partants susceptibles de jouer la gagne dans leurs épreuves respectives, mais ils ont subi la loi de l’entraînement Gujadhur qui a dominé de la tête et des épaules ce 13e acte. Ils ont cependant pu sauver leur journée grâce à The Real Hero qui a réussi le pillar to post dans l’épreuve de clôture.

juillet 3, 2015

Les commissaires n’ont pas chômé mardi matin. Plusieurs jockeys avaient été appelés à s’expliquer sur certaines montes lors de cette journée classique. Jean Roland Boutanive a été le plus sollicité et a été sanctionné en trois occasions, deux fois pour interférence alors qu'il pilotait sur Roving Consort et Rainstone, et une fois ne pas avoir monté Reim à la satisfaction des Racing Stewards. Il était aussi appelé comme témoin dans l’enquête concernant un incident à l’issue de l’épreuve de clôture. Marco van Rensburg qui avait été accusé d’avoir tenu des propos racistes à l’encontre de Jeanot Bardottier, a finalement écopé d’une amende de Rs 30 000 pour injure envers le jockey de Ramapatee Gujadhur, vu que le témoignage de Boutanive était approximatif et hésitant.

Les commissaires n’ont pas chômé mardi matin. Plusieurs jockeys avaient été appelés à s’expliquer sur certaines montes lors de cette journée classique. Jean Roland Boutanive a été le plus sollicité et a été sanctionné en trois occasions, deux fois pour interférence alors qu'il pilotait sur Roving Consort et Rainstone, et une fois ne pas avoir monté Reim à la satisfaction des Racing Stewards.

juillet 3, 2015

Sauf Shanghai Kid seulement septième au rang — victime de traffic problems selon le jockey — dans le sprint de la troisième épreuve, toutes les montures de Swapneel Rama ont soit gagné ou se sont placées samedi dernier. Promu jockey titulaire de l’entraînement Patrick Merven au cours de cette 13e journée avec une rarissime full card (huit montes), Rama s’est offert un gagnant mais dit avoir pu prétendre à un quadruple si Dame Chance était de son côté.

Sauf Shanghai Kid seulement septième au rang — victime de traffic problems selon le jockey — dans le sprint de la troisième épreuve, toutes les montures de Swapneel Rama ont soit gagné ou se sont placées samedi dernier. Promu jockey titulaire de l’entraînement Patrick Merven au cours de cette 13e journée avec une rarissime full card (huit montes), Rama s’est offert un gagnant mais dit avoir pu prétendre à un quadruple si Dame Chance était de son côté.

juillet 3, 2015

Depuis le 1er juillet 2015, les nouvelles réglementations liées aux paris sur les courses hippiques entrent en vigueur. Si le betting tax est maintenu à 10%, en revanche, la licence des bookmakers pour le «on course betting» est passée de Rs 350 000 à Rs 1M. Pour le «off course betting», la licence est passée de Rs 350 000 à Rs 3,5M que ce soit pour les bookmakers ou pour le Totalisator.

Depuis le 1er juillet 2015, les nouvelles réglementations liées aux paris sur les courses hippiques entrent en vigueur. Si le betting tax est maintenu à 10%, en revanche, la licence des bookmakers pour le «on course betting» est passée de Rs 350 000 à Rs 1M. Pour le «off course betting», la licence est passée de Rs 350 000 à Rs 3,5M que ce soit pour les bookmakers ou pour le Totalisator.

juillet 3, 2015

Fantom ki zwé sa ?
— Éta Ti-Louis, ki position my good friend ?
— Ala li la, position dan to lamé. Twa ki tann tou, twa ki konn tou.

Fantom ki zwé sa ?
— Éta Ti-Louis, ki position my good friend ?
— Ala li la, position dan to lamé. Twa ki tann tou, twa ki konn tou.
— Ti-Louis, mo trouv twa foutan enn kou la. Ki finn ariv twa ? To pa finn gayn litière pou manzé sa semenn-la ?
— Litière, sa zis ceux qui sont dans le secret des dieux ki gayn sa. Mé dir mwa enn kou, twa ki konn tou, sa zafer ki apel Win Accumulateur la…

juillet 3, 2015

Les clameurs autour de la victoire de Bulsara ne se pas encore tues qu’une autre épreuve de groupe est au menu de la présente journée. Le champ ne comporte que sept engagés, mais la qualité y est et on espère vivre une belle course.

Les clameurs autour de la victoire de Bulsara ne se pas encore tues qu’une autre épreuve de groupe est au menu de la présente journée. Le champ ne comporte que sept engagés, mais la qualité y est et on espère vivre une belle course.

juillet 3, 2015

Seven Fountains, Princeton, Hot Rocket, Diamond Light, Tembot et Roventas sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Seven Fountains avait démontré un bon pas, mais s’était montré ardent durant la majeure partie du parcours. Arrivé à la dernière courbe, il s’était retrouvé complètement à l’extérieur et avait donné l’impression de pouvoir mieux conclure s’il avait été piloté avec plus de confiance.

Seven Fountains, Princeton, Hot Rocket, Diamond Light, Tembot et Roventas sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Seven Fountains avait démontré un bon pas, mais s’était montré ardent durant la majeure partie du parcours. Arrivé à la dernière courbe, il s’était retrouvé complètement à l’extérieur et avait donné l’impression de pouvoir mieux conclure s’il avait été piloté avec plus de confiance.

juillet 3, 2015

Il faut remonter à la septième journée pour retrouver une victoire de Darryl Holland au Champ de Mars avec Kapiti Coast, monte qui avait d’ailleurs enflammé la toile et déchaîné les passions pour les raisons que l’on connaît. Alors que son entraînement avait renoué avec le succès la semaine dernière par l’entremise de la grande première d’Alvinio Roy sur Isipho, le cavalier britannique s’est aussi mis au diapason en mettant fin à une série de 26 montes infructueuses pour retrouver le box des vainqueurs avec Win A Million dans The Sir Donald Mackenzie Kennedy Cup.  

Il faut remonter à la septième journée pour retrouver une victoire de Darryl Holland au Champ de Mars avec Kapiti Coast, monte qui avait d’ailleurs enflammé la toile et déchaîné les passions pour les raisons que l’on connaît.

juillet 2, 2015

Renouant avec le succès lors de la 12e journée, Rye Joorawon a remis ça samedi dernier avec le favori Castle qui a confirmé les bonnes dispositions démontrées lors de sa première sortie, le 6 juin dernier derrière Phiri E Kwatile.

Renouant avec le succès lors de la 12e journée, Rye Joorawon a remis ça samedi dernier avec le favori Castle qui a confirmé les bonnes dispositions démontrées lors de sa première sortie, le 6 juin dernier derrière Phiri E Kwatile.

juillet 2, 2015

Il faisait beau vendredi dernier mais une petite brise fraîche soufflait sur le centre Guy Desmarais. Fidèles à leurs habitudes, ils étaient plus d’une centaine de coursiers à se succéder en piste. S’ils se sont pour la plupart dégourdis les jambes, certains en ont tout de même profité pour parfaire leur condition physique à l’instar de Wonder Kid qui semble avoir repris du poil de la bête.

Il faisait beau vendredi dernier mais une petite brise fraîche soufflait sur le centre Guy Desmarais. Fidèles à leurs habitudes, ils étaient plus d’une centaine de coursiers à se succéder en piste. S’ils se sont pour la plupart dégourdis les jambes, certains en ont tout de même profité pour parfaire leur condition physique à l’instar de Wonder Kid qui semble avoir repris du poil de la bête.

juillet 2, 2015

On ne fut pas surpris de le voir évoluer plus en retrait cette fois vu qu’il avait été raccourci. Profita que Question Time quitta la corde pour se rapprocher dans le dos du favori.

On ne fut pas surpris de le voir évoluer plus en retrait cette fois vu qu’il avait été raccourci. Profita que Question Time quitta la corde pour se rapprocher dans le dos du favori. Dans la dernière courbe, son cavalier ne fit rien pour l’empêcher de se faire prendre de vitesse au démarrage avant de le piloter de façon peu convaincante dans la ligne d’arrivée.

juillet 2, 2015

Jeanot Bardottier n’oubliera pas de sitôt ce samedi 27 juin 2015. En douze années de carrière — il a commencé son apprentissage sur les pistes anglaises de Newmarket et York un matin de 2003 — et avec 82 gagnants dans l’escarcelle, ce natif de Tranquebar s’est offert son premier quadruple assorti d’un premier succès classique au Champ de Mars. Le "vieux" Bulsara (neuf ans le mois prochain) l'aura mis sur orbite à la veille de ses 30 ans !

Jeanot Bardottier n’oubliera pas de sitôt ce samedi 27 juin 2015. En douze années de carrière — il a commencé son apprentissage sur les pistes anglaises de Newmarket et York un matin de 2003 — et avec 82 gagnants dans l’escarcelle, ce natif de Tranquebar s’est offert son premier quadruple assorti d’un premier succès classique au Champ de Mars. Le "vieux" Bulsara (neuf ans le mois prochain) l'aura mis sur orbite à la veille de ses 30 ans !

juillet 2, 2015

Ramapatee Gujadhur est le deuxième entraîneur à s’adjuger quatre victoires au cours d’une même journée de compétition après Ricky Maingard lors du neuvième acte.

Ramapatee Gujadhur est le deuxième entraîneur à s’adjuger quatre victoires au cours d’une même journée de compétition après Ricky Maingard lors du neuvième acte. La journée faste de l’entraîneur à la casaque bleu électrique s’est dessinée dès l’épreuve d’ouverture avec Fidelis qui vint souffler la victoire au favori Roving Consort.

juillet 2, 2015

Les épreuves classiques semblent fuir Ricky Maingard ces derniers temps. C’est le cas de le dire car l’entraîneur n’en a remporté aucune depuis 2013. Sa dernière victoire fut acquise quand Tales Of Bravery s’était imposé dans la Coupe d’or sous la selle d’Andrew Fortune. Ce même Tales Of Bravery s’était aussi imposé dans le Barbé au cours de la même saison. Mais depuis rien, sauf qu’on pourrait avancer que ce non résultat est surtout dû à une certaine malchance.

Les épreuves classiques semblent fuir Ricky Maingard ces derniers temps. C’est le cas de le dire car l’entraîneur n’en a remporté aucune depuis 2013. Sa dernière victoire fut acquise quand Tales Of Bravery s’était imposé dans la Coupe d’or sous la selle d’Andrew Fortune. Ce même Tales Of Bravery s’était aussi imposé dans le Barbé au cours de la même saison.

juillet 2, 2015

« Dan vie caraye ki ena bon lasauce ». Ce vieil adage typiquement mauricien pourrait s’adapter à merveille à Bulsara tant le vieux briscard de Ramapatee Gujadhur a éclaboussé de toute sa classe la dernière édition de la Barbé Cup après avoir remporté la Duchesse l’an dernier. Du haut de ses huit ans, ce fils de Silvano continue à démontrer, preuve s’il en faut, qu’il sait répondre présent dans les grands rendez-vous. Il bénéficiera maintenant du repos du guerrier avant de tenter de s’attaquer à un triplé classique, sa prochaine grande échéance n’étant autre que le Ruban Bleu en septembre prochain.

« Dan vie caraye ki ena bon lasauce ». Ce vieil adage typiquement mauricien pourrait s’adapter à merveille à Bulsara tant le vieux briscard de Ramapatee Gujadhur a éclaboussé de toute sa classe la dernière édition de la Barbé Cup après avoir remporté la Duchesse l’an dernier. Du haut de ses huit ans, ce fils de Silvano continue à démontrer, preuve s’il en faut, qu’il sait répondre présent dans les grands rendez-vous.

juillet 2, 2015

Les sourires et la joie de la tribu des Gujadhur, superbement fl eurie de dames et d’enfants autour de leurs multiples trophées à leurs pieds, rappellent les plus grands moments du sport hippique mauricien. Ceux où la foule ravie applaudit et acclame les vainqueurs, ceux où les meilleurs l’emportent sur leurs adversaires valeureux et enfi n ceux où le Champ de Mars communie dans un même élan pour une même passion : des courses propres et limpides.

Les sourires et la joie de la tribu des Gujadhur, superbement fl eurie de dames et d’enfants autour de leurs multiples trophées à leurs pieds, rappellent les plus grands moments du sport hippique mauricien. Ceux où la foule ravie applaudit et acclame les vainqueurs, ceux où les meilleurs l’emportent sur leurs adversaires valeureux et enfi n ceux où le Champ de Mars communie dans un même élan pour une même passion : des courses propres et limpides.

juillet 1, 2015

Racism has a long history and a long life and is kept alive by being transmitted from generation to generation. The most pernicious form is meted out to the blacks in the US whose whites have thrived through genocide of the Native Red Indians, legalizing slavery and considering blacks as being equal to 2/3 of a white.

Racism has a long history and a long life and is kept alive by being transmitted from generation to generation. The most pernicious form is meted out to the blacks in the US whose whites have thrived through genocide of the Native Red Indians, legalizing slavery and considering blacks as being equal to 2/3 of a white.

juin 29, 2015

On savait que Bulsara était le meilleur finisseur présent sur l’île, mais on croyait One Cool Dude capable de le mater dans cet exercice, surtout vu son jeune âge. Mais il faut toujours respecter ses aînés et la toque rouge de Ramapatee Gujadhur se montra trop forte dans l’emballage final.

On savait que Bulsara était le meilleur finisseur présent sur l’île, mais on croyait One Cool Dude capable de le mater dans cet exercice, surtout vu son jeune âge. Mais il faut toujours respecter ses aînés et la toque rouge de Ramapatee Gujadhur se montra trop forte dans l’emballage final.

juin 26, 2015

Pas moins de six appels attendent d’être entendus. Ce retard vient du fait que certains membres du panel choisi pour faire partie du board d’appel n’étaient pas au pays.

Pas moins de six appels attendent d’être entendus. Ce retard vient du fait que certains membres du panel choisi pour faire partie du board d’appel n’étaient pas au pays. Il nous revient que les appels de Vincent Allet (Rs 25 000 d’amende) et Darryl Holland (2 semaines et Rs 25 000 d’amende) pourraient être entendus le même jour, la semaine prochaine.

juin 26, 2015

L’inégibilité d’Eastward Bound dans la première course de samedi dernier sera discutée au niveau du management du Mauritius Turf Club qui prévoit même l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités.

L’inégibilité d’Eastward Bound dans la première course de samedi dernier sera discutée au niveau du management du Mauritius Turf Club qui prévoit même l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités. Le cheval de Rameshwar Gujadhur ne répondait pas aux conditions requises pour l’épreuve, mais avait néanmoins été accepté comme partant. Il nous revient que personne n’avait remarqué qu’il n’avait couru que quatre fois avant 2015.

juin 26, 2015

Les Racing Stewards ont sévi à l’encontre de Derreck David et Niven Marday pour n’avoir pas monté à leur satisfaction Sole Mio et Leo’s Rush respectivement. Le premier nommé a écopé d’une mise à pied de quatre journées et d’une amende de Rs 50 000. L’apprenti mauricien, lui, devra observer une suspension de trois journées. Derreck David, qui avait plaidé non-coupable, a fait appel contre sa sanction.

Les Racing Stewards ont sévi à l’encontre de Derreck David et Niven Marday pour n’avoir pas monté à leur satisfaction Sole Mio et Leo’s Rush respectivement. Le premier nommé a écopé d’une mise à pied de quatre journées et d’une amende de Rs 50 000. L’apprenti mauricien, lui, devra observer une suspension de trois journées. Derreck David, qui avait plaidé non-coupable, a fait appel contre sa sanction.