Turf

juillet 14, 2017

Il redescend au trot des nuages. Quelques jours après la toute première réussite de sa jeune carrière, Beelaal Deenath savoure encore la victoire acquise avec Brave Leader dans la course d’ouverture lors de la 16e journée. « C’est une certaine euphorie et un brin de fierté, bref le bonheur total, que j’ai ressenti quand Brave Leader a traversé le but en vainqueur », nous déclare l’apprenti Muhammad Beelaal Deenath.

Il redescend au trot des nuages. Quelques jours après la toute première réussite de sa jeune carrière, Beelaal Deenath savoure encore la victoire acquise avec Brave Leader dans la course d’ouverture lors de la 16e journée. « C’est une certaine euphorie et un brin de fierté, bref le bonheur total, que j’ai ressenti quand Brave Leader a traversé le but en vainqueur », nous déclare l’apprenti Muhammad Beelaal Deenath.

juillet 14, 2017

Il a fallu attendre la 16e journée, soit lors de sa 43e monte de la présente saison, pour voir Dinesh Sooful débloquer son compteur. Ce fils du sol a du coup ramené le 71e gagnant de sa carrière, tout en devenant le premier lauréat d’une épreuve de 950m.

Il a fallu attendre la 16e journée, soit lors de sa 43e monte de la présente saison, pour voir Dinesh Sooful débloquer son compteur. Ce fils du sol a du coup ramené le 71e gagnant de sa carrière, tout en devenant le premier lauréat d’une épreuve de 950m. Il a fait triompher l’alezan Megamuhti dans la 2e course. La dernière victoire de Dinesh Sooful remontait à la 31e journée 2016, quand il s’était imposé avec Answeringenesis.

juillet 14, 2017

Arrivé chez nous jeudi dernier en remplacement de son compatriote Brandon Lerena, le Sud-Africain Donovan Dillon a fait connaissance avec les chevaux de son entraîneur Gilbert Rousset le lendemain, avant de faire son baptême du feu au Champ de Mars samedi dernier.

Arrivé chez nous jeudi dernier en remplacement de son compatriote Brandon Lerena, le Sud-Africain Donovan Dillon a fait connaissance avec les chevaux de son entraîneur Gilbert Rousset le lendemain, avant de faire son baptême du feu au Champ de Mars samedi dernier. Performance mi-figue mi-raison pour le jockey sud-africain qui, sur cinq montes, a obtenu deux 2es places, alors que dans le Barbé, il est passé complètement à côté de la plaque en terminant à la 9e place sur Prince Of Thieves.

juillet 14, 2017

Confirmé au poste chez Merven depuis la semaine dernière, Imran Chisty a remporté sa troisième victoire de la saison à l’occasion de ce 16e acte sur le généreux Triad Of Fortune dans The Casey’s Flight Cup.

Confirmé au poste chez Merven depuis la semaine dernière, Imran Chisty a remporté sa troisième victoire de la saison à l’occasion de ce 16e acte sur le généreux Triad Of Fortune dans The Casey’s Flight Cup. Le jockey indien était également associé à Enaad dans le Barbé, où il prit une encourageante 3e place.

juillet 14, 2017

Le groupe Shirish Narang carbure au super. Après 16 journées, le compteur de cet établissement affiche déjà 15 gagnants, sans compter 43 placés.

Le groupe Shirish Narang carbure au super. Après 16 journées, le compteur de cet établissement affiche déjà 15 gagnants, sans compter 43 placés. Curieusement, s’il a perdu un rang au classement, passant de la troisième à la quatrième place — la casaque bleu électrique ayant fait le plein dans le Barbé 2017 avec une victoire et un accessit —, il n’a pas à se plaindre de cette journée classique sanctionnée par un doublé.

juillet 14, 2017

Pour deux fautes d’interférence dans une même épreuve, Jameer Allyhosain manquera à l’appel de trois journées. L’apprenti a accepté ses torts et a préféré une mise à pied à une amende.

Pour deux fautes d’interférence dans une même épreuve, Jameer Allyhosain manquera à l’appel de trois journées. L’apprenti a accepté ses torts et a préféré une mise à pied à une amende. En fait, il a été pénalisé d’une journée pour l’une d’elles et de trois journées pour l’autre.

juillet 14, 2017

Lors de la 16e journée de 2016, Jameer Allyhosain avait ramené le premier gagnant de sa carrière au Champ de Mars. Il s’agissait de Van Der Scaler, pour le compte de l’entraîneur Ramapatee Gujadhur. Bis repetita pour sa première victoire parmi les professionnels.

Lors de la 16e journée de 2016, Jameer Allyhosain avait ramené le premier gagnant de sa carrière au Champ de Mars. Il s’agissait de Van Der Scaler, pour le compte de l’entraîneur Ramapatee Gujadhur. Bis repetita pour sa première victoire parmi les professionnels. Le jeune apprenti s’est une nouvelle fois signalé avec un cheval entraîné par Ramapatee Gujadhur, soit Silver Snaffles. Ce qui lui fait dire que, « décidément, la 16e journée me porte chance.

juillet 14, 2017

Profitant de la suspension de la licence de Raymond Danielson, Kersley Ramsamy a renoué avec le succès — qui le fuit depuis la 5e journée, soit le 22 avril — avec Trackmaster, mais cette victoire a eu un goût amer avec la défaite plus tard de Parachute Man dans la Barbé Cup.

Profitant de la suspension de la licence de Raymond Danielson, Kersley Ramsamy a renoué avec le succès — qui le fuit depuis la 5e journée, soit le 22 avril — avec Trackmaster, mais cette victoire a eu un goût amer avec la défaite plus tard de Parachute Man dans la Barbé Cup. Une défaite qui n’a pas été au goût de l’entraîneur Ricky Maingard, qui a rapporté le jockey aux commissaires et une enquête a eu lieu mardi dernier.

juillet 14, 2017

La Gambling Regulatory Authority (GRA) contrôle tout au Mauritius Turf Club (MTC). C’est le cas de le dire après que cette instance a opposé son veto au transfert de quelques chevaux de la famille Foo Kune vers l’établissement dirigé par Patrick Merven.

La Gambling Regulatory Authority (GRA) contrôle tout au Mauritius Turf Club (MTC). C’est le cas de le dire après que cette instance a opposé son veto au transfert de quelques chevaux de la famille Foo Kune vers l’établissement dirigé par Patrick Merven. Le MTC a reçu une lettre en ce sens hier (mercredi) et une réunion des administrateurs du club était prévue ce matin (jeudi).

juillet 14, 2017

Marsan porte-monnaie ki roul dan BMW
— Éta Ti-Louis, ki position my good friend ? Kot to pé allé sa kout la ? Ankor lors catamaran ?
— Assez ar sa zistoir catamaran-la. To pas pé trouvé kouma sa pé fini la ? Mo pas finn assez gagne l’emmerdement ar sa ?

Marsan porte-monnaie ki roul dan BMW
— Éta Ti-Louis, ki position my good friend ? Kot to pé allé sa kout la ? Ankor lors catamaran ?
— Assez ar sa zistoir catamaran-la. To pas pé trouvé kouma sa pé fini la ? Mo pas finn assez gagne l’emmerdement ar sa ?
— Ti-Louis, toi tu es un champion, un crack, comme on dit. To pou fini par tire to lipié dans sa zétrillé-la. Mais kot to pé allé koumsa ?

juillet 14, 2017

Hard Day’s Night est déjà sacré champion des 4-ans. Cette dernière étape comptera surtout pour l’honneur. Rien n’est gagné, même s’il est largement avantagé au handicap vu que l’épreuve se court à poids d’âge. Paladin, en net regain de forme dernièrement, se pose comme son plus sérieux adversaire. Mais attention au numéro 2 de Rameshwar Gujadhur, Orange Tractor !

Hard Day’s Night est déjà sacré champion des 4-ans. Cette dernière étape comptera surtout pour l’honneur. Rien n’est gagné, même s’il est largement avantagé au handicap vu que l’épreuve se court à poids d’âge. Paladin, en net regain de forme dernièrement, se pose comme son plus sérieux adversaire. Mais attention au numéro 2 de Rameshwar Gujadhur, Orange Tractor !

juillet 14, 2017

Après le Barbé la semaine dernière, c’est la troisième et dernière manche du championnat des 4-ans qui constituera l’attraction principale de ce 17e rendez-vous. Frappée d’un label de Groupe 1, elle se disputera sur 1850m. À poids d’âge, c’est Hard Day’s Night qui se voit avantagé, mais son manque de tenue incite à la prudence.

Après le Barbé la semaine dernière, c’est la troisième et dernière manche du championnat des 4-ans qui constituera l’attraction principale de ce 17e rendez-vous. Frappée d’un label de Groupe 1, elle se disputera sur 1850m. À poids d’âge, c’est Hard Day’s Night qui se voit avantagé, mais son manque de tenue incite à la prudence.

juillet 14, 2017

Caracal, Son Of Sardar, Gimme Green, Psycho Syd et Paladin sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Caracal effectuait ses débuts après une année loin de la compétition.

Caracal, Son Of Sardar, Gimme Green, Psycho Syd et Paladin sont les chevaux que nous avions repérés la dernière fois. Caracal effectuait ses débuts après une année loin de la compétition. Parti prudemment, il avait tranquillement suivi parmi les derniers avant de faire son effort en épaisseur dans la dernière courbe. Bien qu’accompagné timidement, il avait conclu honorablement pour gagner quelques rangs. Son Of Sardar en était à sa toute première course.

juillet 13, 2017

S’il y a un coursier qui a retenu l’attention lors de cette séance du vendredi 7 juillet, c’est bien Gameloft. Cet élève de Shirish Narang a profité de sa dernière course qui l’avait vu réaliser les meilleurs 600 derniers mètres pour n’échouer qu’à 1,10L de Var’s Dream.

S’il y a un coursier qui a retenu l’attention lors de cette séance du vendredi 7 juillet, c’est bien Gameloft. Cet élève de Shirish Narang a profité de sa dernière course qui l’avait vu réaliser les meilleurs 600 derniers mètres pour n’échouer qu’à 1,10L de Var’s Dream. Il nous a paru sur la montante et à la faveur d’un engagement bien choisi, on le voit capable de renouer avec le succès.

juillet 13, 2017

Effectuait son retour après 11 semaines. Misa sur sa fraîcheur pour s’emparer du commandement, mais fut gêné une première fois dans la descente lorsque Strum se rabattit devant lui, puis à 150m du but où il perdit sa position.

Effectuait son retour après 11 semaines. Misa sur sa fraîcheur pour s’emparer du commandement, mais fut gêné une première fois dans la descente lorsque Strum se rabattit devant lui, puis à 150m du but où il perdit sa position. N’était cet incident, il aurait pu prétendre à un podium.

juillet 13, 2017

La seizième journée a été celle des grandes premières pour quatre chevaux et un jockey au Champ de Mars. Les propriétaires de Brave Leader ont dû patienter longtemps avant de sortir en piste pour accueillir leur protégé.

La seizième journée a été celle des grandes premières pour quatre chevaux et un jockey au Champ de Mars. Les propriétaires de Brave Leader ont dû patienter longtemps avant de sortir en piste pour accueillir leur protégé. En effet, cet alezan a attendu sa dix-huitième sortie chez nous pour visiter la winner’s enclosure. À l’occasion, il était confié à l’apprenti Belall Deenath, qui en profitait pour enregistrer sa toute première victoire sur notre turf.

juillet 13, 2017

Il est souvent présenté comme un jockey des grandes occasions. Samedi dernier, Steven Arnold n’a pas failli à sa réputation en menant Tandragee à la victoire dans la Barbé Cup.

Il est souvent présenté comme un jockey des grandes occasions. Samedi dernier, Steven Arnold n’a pas failli à sa réputation en menant Tandragee à la victoire dans la Barbé Cup. L’Australien, qui a remporté une quinzaine de Groupe 1 au cours de sa carrière, dont le Cox Plate et les Mackinnon Stakes avec un certain So You Think (Bart Cummings, Aidan O’Brien) en 2010, a ajouté une autre prestigieuse épreuve à son tableau de chasse.

juillet 13, 2017

Ramapatee Gujadhur a raison quand il dit qu’il est chanceux dans les classiques. S’il avait fait un et trois avec Ready To Attack et Silver Snaffles dans la Duchesse en début de saison, l’histoire s’est répétée samedi dernier dans le Barbé avec Tandragee et Enaad. Si ce dernier n’est pas passé inaperçu — on se frotte déjà les mains quant à ses confrontations face à Parachute Man dans les courses de distance —, c’est bien Tandragee qui a volé la vedette en remportant son deuxième Groupe 1 à Maurice.

Ramapatee Gujadhur a raison quand il dit qu’il est chanceux dans les classiques. S’il avait fait un et trois avec Ready To Attack et Silver Snaffles dans la Duchesse en début de saison, l’histoire s’est répétée samedi dernier dans le Barbé avec Tandragee et Enaad.

juillet 10, 2017

Remporter une course classique, la deuxième de sa carrière, à l’aube de ses neuf ans, et ce, à sa sixième saison. C’est l’exploit qu’a réalisé Tandragee, qui compte plus de Rs 5M en termes de prix. La tactique a été payante dans le sens où les conditions de course ont été en sa faveur. Oui, il peut avoir eu la chance de son côté, mais il fallait néanmoins le faire. Ramapatee Gujadhur peut être fier de ce cheval qui lui a ramené une deuxième victoire classique cette saison. Trois Barbé Cup de suite, c’est aussi l’exploit de l’entraîneur après Bulsara et Kremlin Captain en 2014 et 2015. Ricky Maingard, lui, devra repasser pour y voir ses couleurs briller, même s’il peut arguer que Parachute Man n’a pas été bien monté.

Remporter une course classique, la deuxième de sa carrière, à l’aube de ses neuf ans, et ce, à sa sixième saison. C’est l’exploit qu’a réalisé Tandragee, qui compte plus de Rs 5M en termes de prix. La tactique a été payante dans le sens où les conditions de course ont été en sa faveur. Oui, il peut avoir eu la chance de son côté, mais il fallait néanmoins le faire.

juillet 9, 2017

Le scandale autour de la participation de trois jockeys, nommément Brando Lerena, Raymond Danielson et Muzi Yuni, en présence du bookmaker Ashley Jankee, tous présents à une fête sur un catamaran dans le nord de l'île, prendra une autre tournure cette semaine. Le Mauritius Turf Club a décidé de convoquer le bookmaker devant le board des commissaires des courses, qui retrouvera sans doute le Chief Stipendiary, Stéphane de Chalain, pour une enquête.

Le scandale autour de la participation de trois jockeys, nommément Brando Lerena, Raymond Danielson et Muzi Yuni, en présence du bookmaker Ashley Jankee, tous présents à une fête sur un catamaran dans le nord de l'île, prendra une autre tournure cette semaine. Le Mauritius Turf Club a décidé de convoquer le bookmaker devant le board des commissaires des courses, qui retrouvera sans doute le Chief Stipendiary, Stéphane de Chalain, pour une enquête.

juillet 9, 2017

La grande foule s’était réunie au Champ de Mars à l’occasion de cette seizième journée qui accueillait la deuxième épreuve classique de notre calendrier. The Blue Label Barbé Cup restera finalement dans les vitrines de la famille Gujadhur grâce à la victoire de Tandragee, piloté de main de maître par Steven Arnold, qui succède à Kremlin Captain et Bulsara au palmarès de cette épreuve. Les autres épreuves étaient également disputées dans l’ensemble, la part du lion revenant aux cavaliers locaux.

La grande foule s’était réunie au Champ de Mars à l’occasion de cette seizième journée qui accueillait la deuxième épreuve classique de notre calendrier. The Blue Label Barbé Cup restera finalement dans les vitrines de la famille Gujadhur grâce à la victoire de Tandragee, piloté de main de maître par Steven Arnold, qui succède à Kremlin Captain et Bulsara au palmarès de cette épreuve.

juillet 8, 2017

C’est ce samedi que se tiendra la Barbé Cup, deuxième classique du calendrier local. Comme le Maiden en 2016, elle a lieu sur fond de fortes secousses qui touchent de plein fouet le monde hippique mauricien. L’indisponibilité de plusieurs cravaches n’a également pas arrangé les choses.

C’est ce samedi que se tiendra la Barbé Cup, deuxième classique du calendrier local. Comme le Maiden en 2016, elle a lieu sur fond de fortes secousses qui touchent de plein fouet le monde hippique mauricien. L’indisponibilité de plusieurs cravaches n’a également pas arrangé les choses.

juillet 7, 2017

L’entraîneur Alain Perdrau, malgré qu’il soit toujours en convalescence mais qui se déplace maintenant sans l’aide de béquilles, continue son petit bonhomme de chemin et a signé sa 11e victoire de la saison avec Golden Ball dans la course de clôture lors de la 15e journée.

L’entraîneur Alain Perdrau, malgré qu’il soit toujours en convalescence mais qui se déplace maintenant sans l’aide de béquilles, continue son petit bonhomme de chemin et a signé sa 11e victoire de la saison avec Golden Ball dans la course de clôture lors de la 15e journée.