Week-End

juillet 26, 2015
  • Confirmation d’une porte de sortie du directeur général de l’ICAC au DPP sous forme de “his version by way of letter” lors de l’appel téléphonique du vendredi 10 juillet
  • L’ICAC : “Aucun des droits fondamentaux du DPP n’a été lésé à ce jour au point de justifier une intervention de la juge siégeant en référé”
  • Veda Balooomoody : “L’ICAC n’a aucune crédibilité aux yeux du public ”

L’affidavit juré en cours de semaine par le directeur de l’Investigation Division de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC), Chimunlall Ghoorah, a levé un bout de voile sur les dessous de la Sun Tan Saga Hotels Pty Ltd avec le Directeur des Poursuites Publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, convoqué à un interrogatoire sous les dispositions du Prevention of Corruption Act (PoCA). Dans la conjoncture, la confirmation est que l’ICAC et le DPP, à couteaux tirés depuis bientôt trois semaines avec l’éclatement de la Sun Tan Hotels Saga, jouent à quitte ou double, surtout en prévision de la reprise de la demande d’injonction devant la juge Ah Foon Chui Yew Cheong, siégeant en référé le 3 août prochain. Entre-temps, le DPP est sous le coup de trois offenses potentielles, définies par le directeur de l’Investigation Division dans son affidavit, même si lors de l’appel téléphonique du vendredi 10 juillet, le directeur général de l’ICAC, Lutchmyparsad Aujayeb, avait laissé ouverte une porte de sortie au DPP pour fournir ses explications à l’ICAC dans une tentative de contourner la convocation formelle au Réduit Triangle. Au sein du comité parlementaire de l’ICAC, l’impatience monte crescendo devant les tactiques adoptées par l’ICAC, présentée comme n’ayant “aucune crédibilité dans les yeux du public” par le député de l’opposition Veda Baloomoody.

L’affidavit juré en cours de semaine par le directeur de l’Investigation Division de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC), Chimunlall Ghoorah, a levé un bout de voile sur les dessous de la Sun Tan Saga Hotels Pty Ltd avec le Directeur des Poursuites Publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, convoqué à un interrogatoire sous les dispositions du Prevention of Corruption Act (PoCA).

juillet 19, 2015

La route a été encore une fois meurtrière. Une collision d'une rare violence entre deux voitures sur la route principale à Piton a fait deux victimes avec une autre passagère de la voiture dans un état très critique dans la nuit d'hier à ce matin.

La route a été encore une fois meurtrière. Une collision d'une rare violence entre deux voitures sur la route principale à Piton a fait deux victimes avec une autre passagère de la voiture dans un état très critique dans la nuit d'hier à ce matin. Grièvement blessée, elle a été transportée d'urgence au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital par les soins du SAMU et admise à l'Intensive Care Unit.

juillet 19, 2015

La décision de l'Independent Commission against Corruption (ICAC) d'initier une further investigation dans la Sun Tan Hotels Saga, avec le Directeur des Poursuites Publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, dans le collimateur, a eu l'effet d'une bombe dans le judiciaire.

  • Le DPP : "The inescapable inference that the decision to refer, and the decision to open an enquiry were made for improper and oblique motives and not because there is a proper basis for them"
  • L'ICAC sur la piste de "potential offences in breach of sections 9 and 13 (2) of the POCA" contre Satyajit Boolell, DPP et directeur de Sun Tan Hotels Pty Ltd
juillet 19, 2015

Même si elle n’est pas frappée d’un label de Groupe, l’épreuve phare de la 17e journée du calendrier hippique s’annonce très palpitante avec les meilleurs coursiers de la C1&2 qui en découdront sur 1500m. Précédé uniquement de Bulsara et One Cool Dude dans le Barbé, Polar Royale se voit ici offrir une belle occasion d’ajouter une nouvelle victoire à son tableau de chasse déjà bien garni.


Cette journée dominicale accueillera comme épreuve phare la troisième et dernière manche du championnat des 4-ans, The Prestigious Reunion Island – Mauritius Derby Cup. Disputée à poids d’âge, la victoire devrait revenir à Top Jet, nettement avantagé au handicap, qui semble mieux armé cette fois pour s’offrir ses premiers lauriers sur notre turf.

juillet 12, 2015
  • L’offre la plus élevée de Rs 1,2 milliard pour la reprise de la clinique de Dawood Rawat jugée insuffisante par rapport à la fourchette initiale de Rs 1,7 milliard à Rs 2,1 milliards
  • Appel d’offres pour l’octroi d’un Management Contract en vue de la gestion des activités de la clinique rachetée par l’Etat à Rs 1,2 milliard + Re 1
  • Courts Retail : le choix de Courts Asia aux dépens du Consortium Isaacs se précise avec un minimum de 75% des emplois sauvegardés
  • Iframac : le casse-tête de la franchise de Mercedes-Benz probablement octroyée à CFAO Automative Group (IMC Pailles)
  • Le clan Dawood Rawat fait l’objet d’un exercice d’Asset Stripping complet avec en premier les appartements luxueux de Diplomat Garden de Floréal pour non remboursement des hypothèques

L’exercice d’expression of interest lancé par les Special Administrators de BAI Co. (Mtius) Ltd and Related Entities, Mushtaq Oosman et Yogesh Basgeet, pour la reprise de Courts, Iframac et Apollo-Bramwell n’aura pas donné les résultats escomptés. La conséquence directe sera qu’après la ligne de crédits accordée par la Banque de Maurice de Rs 3,5 milliards à des taux d’intérêts de 3,75% annuellement pour le remboursement de la seconde tranche du Super Cash Back Gold de BAI, le gouvernement devra puiser des fonds publics la somme de Rs 1,2 milliard + Re 1 pour le rachat de la clinique Apollo-Bramwell. L’offre la plus élevée de Rs 1,2 milliard est considérée comme étant nettement inférieure à la fourchette initiale de Rs 1,7 milliards à Rs 2,1 milliards. La clinique de Dawood Rawat pourra être transformée en centre hospitalier universitaire (CHU) avec l’aide sollicitée de la France. Les perspectives se présentent sous de meilleurs auspices pour la reprise de Courts Retail avec Courts Asia en meilleure posture que le consortium Isaacs et 75% des emplois préservés au minimum. Par contre, l’équation paraît plus délicate pour Iframac vu que CFAO Automative Group (IMC Pailles) semble bénéficier des faveurs de Daimler pour la représentation de la franchise Mercedes-Benz.

  • L’offre la plus élevée de Rs 1,2 milliard pour la reprise de la clinique de Dawood Rawat jugée insuffisante par rapport à la fourchette initiale de Rs 1,7 milliard à Rs 2,1 milliards
  • Appel d’offres pour l’octroi d’un Management Contract en vue de la gestion des activités de la clinique rachetée par l’Etat à Rs 1,2 milliard + Re 1
juillet 12, 2015

Cette journée fut équilibrée dans l’ensemble, car à l’exception de Rameshwar Gujadhur victorieux avec Scorecard (van Rensburg) et Posse Comitatus (Bussunt), personne ne fut capable d’inscrire son nom au tableau des vainqueurs en plus d’une occasion.

Cette journée fut équilibrée dans l’ensemble, car à l’exception de Rameshwar Gujadhur victorieux avec Scorecard (van Rensburg) et Posse Comitatus (Bussunt), personne ne fut capable d’inscrire son nom au tableau des vainqueurs en plus d’une occasion.

juillet 27, 2015

La 60ème session de la Conférence générale des adventistes du 7e jour s’est tenue à San Antonio au Texas du 2 au 11 juillet. Le président en exercice (soit le No. 1 de l’Eglise adventiste mondiale), le pasteur Ted Wilson, a été reconduit à son poste pour un nouveau mandat de cinq ans. La communauté adventiste mauricienne a déjà eu une visite éclair de ce dignitaire en mai 2011. En effet, cette visite aura duré moins de 24 heures, étant arrivé dans l’île tard dans la matinée du lundi 9 mai et repris l’avion pour La Réunion dans la matinée du 10 mai.

La 60ème session de la Conférence générale des adventistes du 7e jour s’est tenue à San Antonio au Texas du 2 au 11 juillet. Le président en exercice (soit le No. 1 de l’Eglise adventiste mondiale), le pasteur Ted Wilson, a été reconduit à son poste pour un nouveau mandat de cinq ans. La communauté adventiste mauricienne a déjà eu une visite éclair de ce dignitaire en mai 2011.

juillet 26, 2015

Il y a quatre ans avant le grand départ pour les Seychelles, le mouvement sportif mauricien avait pris des engagements pour ramener 50 médailles d'or au pays. Il n'en fut rien puisque après la course, seulement 38 de ce précieux métal étaient tombés dans l'escarcelle mauricienne, couplées d'une déroute totale dans une discipline jadis notre fierté, l'haltérophilie. L'humiliation est venue aussi du fait que pour la toute première fois dans l'histoire des JIOI, les Seychelles avaient ravi la deuxième place à Maurice. A l'heure du bilan, il y a quatre ans, les qualificatifs comme « échec ou cuisante défaite » avaient été évoqués et quatre ans après, l'heure de vérité a donc sonné pour le sport mauricien qui, dès ce samedi, sera face à son destin avec les débuts des 9es Jeux des Iles en terre réunionnaise.

Il y a quatre ans avant le grand départ pour les Seychelles, le mouvement sportif mauricien avait pris des engagements pour ramener 50 médailles d'or au pays. Il n'en fut rien puisque après la course, seulement 38 de ce précieux métal étaient tombés dans l'escarcelle mauricienne, couplées d'une déroute totale dans une discipline jadis notre fierté, l'haltérophilie.

juillet 26, 2015

A Madagascar en 2007, l'Association mauricienne d'Athlétisme (AMA) avait récolté 13 médailles d'or, alors qu'en 2011 aux Seychelles, elle n'avait pu en faire autant en ne décrochant que 11 médailles d'or. Une performance qui lui avait valu de terminer à une troisième place au classement final en athlétisme, derrière La Réunion (14 médailles d'or), alors que Madagascar avait remporté la compétition haut la main avec un total de 22 médailles d'or. Dans une semaine à La Réunion, les Mauriciens tenteront de faire mieux cette fois avec l'objectif de ramener 12 médailles d'or.

A Madagascar en 2007, l'Association mauricienne d'Athlétisme (AMA) avait récolté 13 médailles d'or, alors qu'en 2011 aux Seychelles, elle n'avait pu en faire autant en ne décrochant que 11 médailles d'or. Une performance qui lui avait valu de terminer à une troisième place au classement final en athlétisme, derrière La Réunion (14 médailles d'or), alors que Madagascar avait remporté la compétition haut la main avec un total de 22 médailles d'or.

juillet 26, 2015

Le badminton mauricien demeure l'une des plus belles chances de médailles lors de cette 9e édition des Jeux des Îles de l'Océan Indien (JIOI) à la Réunion. Emmenés par le Directeur Technique National (DTN) indonésien, Annas Jauhari, les badistes mauriciens devront se surpasser pour faire oublier le fiasco de 2011.

Le badminton mauricien demeure l'une des plus belles chances de médailles lors de cette 9e édition des Jeux des Îles de l'Océan Indien (JIOI) à la Réunion. Emmenés par le Directeur Technique National (DTN) indonésien, Annas Jauhari, les badistes mauriciens devront se surpasser pour faire oublier le fiasco de 2011.

juillet 26, 2015

Quatre ans de cela, aux 8es Jeux des Îles de l'océan Indien (JIOI) aux Seychelles, la sélection féminine avait créé la surprise en remportant la médaille de bronze en battant les Seychelloises 74-46. Pour ces 9es jeux, les Mauriciennes comptent être sur le podium encore une fois.

Quatre ans de cela, aux 8es Jeux des Îles de l'océan Indien (JIOI) aux Seychelles, la sélection féminine avait créé la surprise en remportant la médaille de bronze en battant les Seychelloises 74-46. Pour ces 9es jeux, les Mauriciennes comptent être sur le podium encore une fois.

juillet 26, 2015

Maurice à un palmarès vierge aux Jeux des Îles de l'océan Indien (JIOI) depuis sa création en 1979 où fut organisée la première édition à La Réunion. Considérés comme le petit poucet de cette compétition, les Mauriciens comptent bien se transformer en tueurs de géant pour remporter leur première médaille de l'histoire de ces jeux indianocéaniques.

Maurice à un palmarès vierge aux Jeux des Îles de l'océan Indien (JIOI) depuis sa création en 1979 où fut organisée la première édition à La Réunion. Considérés comme le petit poucet de cette compétition, les Mauriciens comptent bien se transformer en tueurs de géant pour remporter leur première médaille de l'histoire de ces jeux indianocéaniques.

juillet 26, 2015

L'Association mauricienne de Boxe avait réalisé une grosse performance aux Jeux de 2011 aux Seychelles en qualifiant sept de ses boxeurs en finale.

L'Association mauricienne de Boxe avait réalisé une grosse performance aux Jeux de 2011 aux Seychelles en qualifiant sept de ses boxeurs en finale. Toutefois, seuls Ludovic Bactora (-51 kg) et Richarno Colin (-64 kg) étaient montés sur la plus haut marche du podium. Cinq médailles d'argent avaient été récoltées et deux de bronze, alors que Maurice avait le potentiel pour aller chercher d'autres médailles d'or avec les Bruno Julie et autres James Kennedy St Pierre.

juillet 26, 2015

Les cyclistes mauriciens tenteront de faire mieux qu'en 2011 aux Jeux en essayant de réaliser le sans-faute. Il faudra pour cela, contrecarrer les coureurs du pays hôte (Réunion) qui seront très difficiles à battre sur leurs terres. Challenge compliqué mais pas insurmontable.

Les cyclistes mauriciens tenteront de faire mieux qu'en 2011 aux Jeux en essayant de réaliser le sans-faute. Il faudra pour cela, contrecarrer les coureurs du pays hôte (Réunion) qui seront très difficiles à battre sur leurs terres. Challenge compliqué mais pas insurmontable.

juillet 26, 2015

7 cavaliers mauriciens mettront le cap sur la Réunion pour prendre part à des épreuves de Concours de sauts d'obstacles (CSO) les 7 et 8 août à Saint-Pierre. Les sports équestres ont été retenus en tant que discipline de démonstration, comme c'était le cas en 2007 lors des 7es Jeux des Îles de l'Océan Indien (JIOI) à Madagascar. Cette compétitionn est organisée par le Comité Régional d'Équitation de La Réunion, en partenariat avec les Écuries de Mon Repos (Saint-Pierre).

7 cavaliers mauriciens mettront le cap sur la Réunion pour prendre part à des épreuves de Concours de sauts d'obstacles (CSO) les 7 et 8 août à Saint-Pierre. Les sports équestres ont été retenus en tant que discipline de démonstration, comme c'était le cas en 2007 lors des 7es Jeux des Îles de l'Océan Indien (JIOI) à Madagascar.

juillet 26, 2015

C'est la première fois que le football féminin sera à l'épreuve lors de ces 9es Jeux des Îles de l'Océan Indien (JIOI) à la Réunion. Autant dire que les filles d'Alain Happe rêvent d'exploit et c'est tout à fait normal. Étant un groupe qui vit bien ensemble, les coéquipières de Martine Kelly pourraient bien créer la surprise....

C'est la première fois que le football féminin sera à l'épreuve lors de ces 9es Jeux des Îles de l'Océan Indien (JIOI) à la Réunion. Autant dire que les filles d'Alain Happe rêvent d'exploit et c'est tout à fait normal. Étant un groupe qui vit bien ensemble, les coéquipières de Martine Kelly pourraient bien créer la surprise....

juillet 26, 2015

La sélection nationale masculine peut-elle aller chercher l'exploit à La Réunion ? C'est la grosse interrogation des mordus du ballon rond surtout après une première saison locale disputée sous le signe du professionnalisme. A notre niveau, nous estimons que ce sera très difficile pour le Club M d'aller contester les Réunionnais chez eux. A moins d'un miracle…

La sélection nationale masculine peut-elle aller chercher l'exploit à La Réunion ? C'est la grosse interrogation des mordus du ballon rond surtout après une première saison locale disputée sous le signe du professionnalisme. A notre niveau, nous estimons que ce sera très difficile pour le Club M d'aller contester les Réunionnais chez eux. A moins d'un miracle…

juillet 26, 2015

L'haltérophilie peut à elle seule ramené 45 médailles à la délégation mauricienne à ces Jeux, ce qui constitue un poid considérable au classement pour l'attribution de la meilleure nation. Mais nous n'en sommes pas encore là et les leveurs de fonte mauriciens devront absolument laver l'affront de 2011 aux Seychelles en étant à la hauteur des attentes placées en eux.

L'haltérophilie peut à elle seule ramené 45 médailles à la délégation mauricienne à ces Jeux, ce qui constitue un poid considérable au classement pour l'attribution de la meilleure nation. Mais nous n'en sommes pas encore là et les leveurs de fonte mauriciens devront absolument laver l'affront de 2011 aux Seychelles en étant à la hauteur des attentes placées en eux.

juillet 26, 2015

Les Mauriciennes comptent monter sur le podium, dans cette discipline qui est inscrit pour la première fois  au programme des Jeux des Îles de l'océan Indien (JIOI) pour les équipes féminines et la deuxième fois depuis les Jeux de 1998. Conscientes de la supériorité des Réunionnaises dans cette discipline, Maurice ira pour la médaille de bronze.

Les Mauriciennes comptent monter sur le podium, dans cette discipline qui est inscrit pour la première fois  au programme des Jeux des Îles de l'océan Indien (JIOI) pour les équipes féminines et la deuxième fois depuis les Jeux de 1998. Conscientes de la supériorité des Réunionnaises dans cette discipline, Maurice ira pour la médaille de bronze.

juillet 26, 2015

Absent depuis 17 ans sur la scène des Jeux des Îles de l'océan Indien (JIOI), le handball sera présent pour la deuxième fois à ces jeux. La première c'était lors des 5es JIOI qui s'étaient tenus à La Réunion en 1998. La sélection mauricienne aura à cœur de déjouer les pronostiques étant donné que l'île sœur est donnée favorite pour le métal précieux.

Absent depuis 17 ans sur la scène des Jeux des Îles de l'océan Indien (JIOI), le handball sera présent pour la deuxième fois à ces jeux. La première c'était lors des 5es JIOI qui s'étaient tenus à La Réunion en 1998. La sélection mauricienne aura à cœur de déjouer les pronostiques étant donné que l'île sœur est donnée favorite pour le métal précieux.

juillet 26, 2015

Le handisport a fait du chemin depuis son entrée en compétition en 2003, plus précisément lors des sixièmes Jeux des Iles organisés, à Maurice.

Le handisport a fait du chemin depuis son entrée en compétition en 2003, plus précisément lors des sixièmes Jeux des Iles organisés, à Maurice. Cette année, le handisport mauricien vise encore plus haut et d'ailleurs, les différents intervenants l'avaient clairement fait ressortir lors du premier rassemblement des athlètes, tenu en mars dernier au complexe sportif de Beau-Bassin. Ils iront tous pour la médaille d'or dans leurs catégories respectives.

juillet 26, 2015

La Fédération mauricienne de Judo et des Disciplines Assimilées (FMJDA) a été une des disciplines la plus transcendante, l'année dernière, tant sur le plan local qu'international. C'est d'ailleurs sans surprise aucune qu'elle a terminé en tête du Week-End Hit Parade des Fédérations. Il n'empêche que 2015 ne lui a pas porté chance, puisque cette fédération a perdu son porte-drapeau, à savoir la Rodriguaise Christiane Legentil, blessée au genou et qui a dû se faire opérer en Allemagne.

La Fédération mauricienne de Judo et des Disciplines Assimilées (FMJDA) a été une des disciplines la plus transcendante, l'année dernière, tant sur le plan local qu'international. C'est d'ailleurs sans surprise aucune qu'elle a terminé en tête du Week-End Hit Parade des Fédérations.

juillet 26, 2015

C'est une équipe de natation quasiment renouvelée qui ira défendre les couleurs de Maurice dans une semaine à La Réunion. Dans la liste 2011 du directeur technique national, Philippe Pascal, on retrouvera à nouveau en action dans le bassin   de 50m de Michel Debré,  les Darren Chan Chin Wah, Olivia de Maroussem, Heather Arseth, Emily Chan Chee, Mélodie Naidoo, Mathieu Marquet et Elodie Poo Cheong entre autres. Ce qui nous pousse à dire que la sélection des 19 nageurs pour ces Jeux est une vraie composition entre la génération qui pourrait bien prendre une « retraite » après ces Jeux et ceux qui seront appelés à prendre le pouvoir dans les bassins de Mauricien avant 2019.

C'est une équipe de natation quasiment renouvelée qui ira défendre les couleurs de Maurice dans une semaine à La Réunion. Dans la liste 2011 du directeur technique national, Philippe Pascal, on retrouvera à nouveau en action dans le bassin   de 50m de Michel Debré,  les Darren Chan Chin Wah, Olivia de Maroussem, Heather Arseth, Emily Chan Chee, Mélodie Naidoo, Mathieu Marquet et Elodie Poo Cheong entre autres.

juillet 26, 2015

Une médaille d'argent en windsurf (Fabrice Leclézio) et une de bronze en Laser Standard (Robert Rault) alors que les filles étaient rentrées bredouilles. Les Mauriciens avaient ratés leur rendez-vous sur le plan d'eau d'Eden Island en 2011 aux 8es jeux de l'océan Indien (JIOI) aux Seychelles. Mais Maurice compte rectifier le tir cette fois-ci, avec une équipe rajeunie.

Une médaille d'argent en windsurf (Fabrice Leclézio) et une de bronze en Laser Standard (Robert Rault) alors que les filles étaient rentrées bredouilles. Les Mauriciens avaient ratés leur rendez-vous sur le plan d'eau d'Eden Island en 2011 aux 8es jeux de l'océan Indien (JIOI) aux Seychelles. Mais Maurice compte rectifier le tir cette fois-ci, avec une équipe rajeunie.