Week-End

juin 26, 2016

Depuis 1990—soit huit ans après que l’Assemblée législative (devenue ensuite nationale) eut réinscrit l’archipel des Chagos dans la définition du territoire mauricien —, la Grande-Bretagne et son complice, les États-Unis, n’ont cessé de menacer d’une détérioration de leurs relations bilatérales avec Maurice afin de décourager toute démarche tendant à saisir le Comité de la décolonisation et l’assemblée générale des Nations unies du contentieux autour de la souveraineté sur l’archipel. Mais de quoi le superpuissant axe anglo-américain, qui a détaché et qui occupe l’archipel, a-t-il peur devant ces instances internationales ?

Depuis 1990—soit huit ans après que l’Assemblée législative (devenue ensuite nationale) eut réinscrit l’archipel des Chagos dans la définition du territoire mauricien —, la Grande-Bretagne et son complice, les États-Unis, n’ont cessé de menacer d’une détérioration de leurs relations bilatérales avec Maurice afin de décourager toute démarche tendant à saisir le Comité de la décolonisation et l’assemblée générale des Nations un

juin 26, 2016
  •  Des spécialistes contactés en Afrique du Sud et aux États-Unis pour l’exécution de cette opération délicate sans mettre en péril le bateau
  •  À hier après-midi, 107 m3 de fioul sur les 126 m3 déclarés déjà pompés par la Five Ocean Salvage avec la collaboration de la Police Helicopter Squadron
  •  Le décodage du Voyage Data Recorder récupéré du cargo au cœur de l’enquête pour faire la lumière sur les circonstances du naufrage dans la nuit du 16 au 17 juin au sud-est de Maurice

À peine la délicate opération de pompage de la cargaison de carburant à bord du MV Benita, drossé sur les récifs au large de Mahébourg il y a une dizaine de jours, amorcée, un autre grave problème a surgi. Jeudi, à la lumière d’une plongée d’inspection d’un des spécialistes de la Swire Salvage Team dans les cales inondées du cargo en détresse, un trou faisant environ 1,50 mètre de diamètre a été identifié dans la coque au niveau de la cale N°5. La situation se complique davantage pour le refloating plan car ce trou a été causé par un énorme rocher sur les récifs, avec pour résultat que cette partie du cargo est inondée d’au moins cinq mètres d’eau. Entre-temps, le pompage de fioul a passé le cap des 107 mètres cubes sur les 126 déclarés officiellement. L’enquête confiée au CID de Plaine-Magnien se poursuit avec des versions contradictoires au sujet des graves incidents à bord dans la soirée du jeudi 16, avec le chef ingénieur, Alvin Maderses, qui avait été grièvement blessé, soutenant que c’était lui qui avait stoppé les moteurs du MV Benita à 17 milles nautiques au large de Mahébourg. Toutefois, le Voice Data Recorder, qui devait être décodé dans la journée d’hier, devra fournir des pistes pour réorienter l’enquête que ce soit sur les circonstances du naufrage ou encore les alertes de détresse lancées par le capitaine Ferreras.

À peine la délicate opération de pompage de la cargaison de carburant à bord du MV Benita, drossé sur les récifs au large de Mahébourg il y a une dizaine de jours, amorcée, un autre grave problème a surgi.

juin 27, 2016

Traverser Curepipe ces jours-ci, c’est un peu comme avoir à emprunter les ruines d’Alep, ville syrienne ravagée par les bombardements. Dans l’agglomération, jadis connue comme la Ville lumière, c’est le chaos généralisé. Avec la CWA, c’est fouilles, refouilles et re-re-fouilles depuis plus d’une année sur les principales artères avec ces crevasses qui apparaissent à la moindre averse, ce qui, reconnaissons-le, est loin d’être une exception dans cette région, avec ce que cela représente comme inconvénients pour tous les usagers, automobilistes, motocyclistes et piétons. Les riverains de la route principale, des avenues Brown-Sequard, Gabriel-Froppier, Frédéric-Bonnefin et Célicourt-Antelme, qui sont des artères très empruntées, en ont vraiment marre de ces travaux d’excavation à n’en plus finir.

Traverser Curepipe ces jours-ci, c’est un peu comme avoir à emprunter les ruines d’Alep, ville syrienne ravagée par les bombardements. Dans l’agglomération, jadis connue comme la Ville lumière, c’est le chaos généralisé.

juin 26, 2016

L'attraction phare de ce rendez-vous demeurait la première manche du championnat des 3-ans. Si King's Knight était le favori, la victoire est revenue au Maingard Speed Limit qui surclassa le champ à l'issue d'un « pillar to post ». Ce qui permet à Rye Joorawon de conserver l'avantage sur Donovan Mansour, victorieux peu plus tôt sur Captain Magpie, qui enregistrait sa troisième victoire consécutive. La belle opération est venue de Gilbert Rousset qui s'est offert un triplé avec trois jockeys différents, Swapneal Rama, Kevin Ghunowa et Rakesh Bhaugeerothee. Les deux premiers nommés se signalèrent également pour le compte de Patrick Merven et Shirish Narang respectivement, tandis que Girish Goomany ouvrit son compteur 2016 sur l'extrême outsider Awesome Power à l'issue d'une sage course d'attente.

L'attraction phare de ce rendez-vous demeurait la première manche du championnat des 3-ans. Si King's Knight était le favori, la victoire est revenue au Maingard Speed Limit qui surclassa le champ à l'issue d'un « pillar to post ». Ce qui permet à Rye Joorawon de conserver l'avantage sur Donovan Mansour, victorieux peu plus tôt sur Captain Magpie, qui enregistrait sa troisième victoire consécutive.

juin 26, 2016

Avec une croissance de 22% en 2015 et une progression d’environ 12% sur les trois premiers mois de l’année par rapport aux revenus selon la Banque centrale, les indicateurs sont favorables pour l’industrie touristique qui s’attend à une croissance assez forte pour 2016. Si bien que les autorités annoncent la fin du moratoire à partir du 30 juin pour ce qui est de l’ouverture de nouveaux hôtels gelés il y a un an et demi. L’annonce a été faite par le vice-Premier ministre et ministre du Tourisme lors d’une réception à l’issue de la 43e assemblée générale de l’AHRIM (Association des Hôteliers et Restaurateurs de l’Ile Maurice) la semaine dernière au Long Beach. Une occasion pour les hôteliers de définir leurs stratégies futures et dynamiser davantage le secteur, en misant, outre sur la qualité des produits et services, sur les nouvelles technologies.

Avec une croissance de 22% en 2015 et une progression d’environ 12% sur les trois premiers mois de l’année par rapport aux revenus selon la Banque centrale, les indicateurs sont favorables pour l’industrie touristique qui s’attend à une croissance assez forte pour 2016. Si bien que les autorités annoncent la fin du moratoire à partir du 30 juin pour ce qui est de l’ouverture de nouveaux hôtels gelés il y a un an et demi.

juin 26, 2016

Les élèves de différents établissements secondaires et leurs professeurs sont ressortis enthousiastes, certains même prêts à agir localement après la projection du film “Demain” à l’Auditorium Octave Wiehé à Réduit, jeudi. Ce film, sorti en 2015, a été tourné dans le but de faire prendre conscience au spectateur des problèmes écologiques et économiques rencontrés sur la planète et montre que partout des solutions existent dans tous les domaines. À la fin du film, un débat a été organisé autour de chaque thématique abordé dans le film et auxquels intervenaient cinq experts, dans le domaine de l’agriculture, de l’énergie, de la démocratie, de l’éducation et de l’économie afin de déployer des solutions pour Maurice.

Les élèves de différents établissements secondaires et leurs professeurs sont ressortis enthousiastes, certains même prêts à agir localement après la projection du film “Demain” à l’Auditorium Octave Wiehé à Réduit, jeudi.

juin 26, 2016

Après un parcours dans les plus prestigieux établissements à Maurice et ailleurs (10 ans au Shandrani et différents séjours culinaires aux Seychelles, en Italie, en Allemagne), il est arrivé aux commandes des cuisines du Big Willy’s, Tamarin. Rencontre gourmande. Jean Claude Michel a beaucoup voyagé, donc ses influences viennent de partout. Dans la nouvelle carte de restaurant du Big Willy’s figurent le « Big Souris » (la partie basse du gigot) et autre spécialité catalane à base de pâtes. Et des fruits de mer, mais aussi une variété de bœuf. Une cuisine moderne, un brin régionale quand on sait que les partenaires en cuisine sont La Fleur de Sel de Tamarin, le palmiste de Yémen, ou encore le marlin fumé de Rivière-Noire. Tout le monde adore ça parce que cette cuisine valorise le travail des artisans, pêcheurs, producteurs de la région ouest. Le chef Jean Claude Michel est très attaché et attentif aux produits qu’il sélectionne avec minutie :
 

Après un parcours dans les plus prestigieux établissements à Maurice et ailleurs (10 ans au Shandrani et différents séjours culinaires aux Seychelles, en Italie, en Allemagne), il est arrivé aux commandes des cuisines du Big Willy’s, Tamarin. Rencontre gourmande. Jean Claude Michel a beaucoup voyagé, donc ses influences viennent de partout.

juin 26, 2016

Isswaree Dookee est la 71e victime de la route, percutée violemment par un autobus individuel sur la gare routière de Qurartier-Militaire jeudi. Cette habitante de la rue Nicolière, St-Pierre, qui aurait eue 74 ans mercredi, a été conduite d’urgence à l’hôpital de Flacq. Les médecins n’avaient pu que constater son décès. Son corps a été ensuite transféré à la morgue où une autopsie a été pratiquée. Quant au conducteur de l’autobus impliqué, un quinquagénaire, il a été soumis à un alcotest qui s’est révélé négatif. Il a été placé en détention policière.

Isswaree Dookee est la 71e victime de la route, percutée violemment par un autobus individuel sur la gare routière de Qurartier-Militaire jeudi. Cette habitante de la rue Nicolière, St-Pierre, qui aurait eue 74 ans mercredi, a été conduite d’urgence à l’hôpital de Flacq. Les médecins n’avaient pu que constater son décès. Son corps a été ensuite transféré à la morgue où une autopsie a été pratiquée.

juin 26, 2016

Les amateurs d’objets déco ou de l’antiquité égyptienne seront ravis. Une nouvelle enseigne à la rue Volcey Pougnet à Port-Louis — Egyptian crafts — est complètement dédiée à l’artisanat égyptien et propose un éventail de produits provenant du Caire. On y trouve des fioles de parfum, de la vaisselle colorée, des papyrus, des objets culturels historiques tels que les pyramides, des boîtes à bijoux, des statuettes égyptiennes représentant Nefertiti, Isis et bien d’autres.

juin 26, 2016

Les athlètes mauriciens présents aux 20es Championnats d'Afrique seniors  d'athlétisme, qui prennent aujourd'hui fin à Durban en Afrique du Sud, n'ont pas réalisé de grosses performances. Contrairement à 2014 à Marrakech (Maroc), où Guillaume Thierry et Jessika Rosun avait décroché l'argent et le bronze au décathlon et javelot respectivement, les Mauriciens rentreront cette fois au pays les mains vides. Car les derniers espoirs de médaille se sont envolés hier après-midi après que Jonathan Drack ait pris la quatrième place au triple saut.

Les athlètes mauriciens présents aux 20es Championnats d'Afrique seniors  d'athlétisme, qui prennent aujourd'hui fin à Durban en Afrique du Sud, n'ont pas réalisé de grosses performances. Contrairement à 2014 à Marrakech (Maroc), où Guillaume Thierry et Jessika Rosun avait décroché l'argent et le bronze au décathlon et javelot respectivement, les Mauriciens rentreront cette fois au pays les mains vides.

juin 26, 2016

Les anciens athlètes ayant fait honneur au pays dans le passé, se retrouveront aujourd'hui à partir de 08h30 au stade Maryse Justin à Réduit à l'occasion du championnat national d'athlétisme vétéran. Une compétition organisée par l'Athletics Masters Association sous l'égide de l'Association mauricienne d'Athlétisme. Selon son président Anil Custnea, la compétition bénéficiera du soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports et du sponsorship de partenaires financiers.

Les anciens athlètes ayant fait honneur au pays dans le passé, se retrouveront aujourd'hui à partir de 08h30 au stade Maryse Justin à Réduit à l'occasion du championnat national d'athlétisme vétéran. Une compétition organisée par l'Athletics Masters Association sous l'égide de l'Association mauricienne d'Athlétisme.

juin 26, 2016

Entre électro, pop et des influences subtiles du jazz, le Goodluck band, trio sud-africain, a livré mercredi soir sur la plage du Lux Grand-Gaube Hotel un concert intimiste. “Takin’ it easy”, “Stars in my eyes”, “Creatures of the Night” mais aussi des reprises des chansons des années 1990 comme “I’ve been thinking about you” de Londonbeat, leurs sonorités uniques, ont ravi les spectateurs mauriciens et étrangers.
 

Entre électro, pop et des influences subtiles du jazz, le Goodluck band, trio sud-africain, a livré mercredi soir sur la plage du Lux Grand-Gaube Hotel un concert intimiste. “Takin’ it easy”, “Stars in my eyes”, “Creatures of the Night” mais aussi des reprises des chansons des années 1990 comme “I’ve been thinking about you” de Londonbeat, leurs sonorités uniques, ont ravi les spectateurs mauriciens et étrangers.

juin 26, 2016

Commentant hier, d’une part, l’issue du référendum britannique sur le Brexit et, d’autre part, les derniers développements sur le dossier des Chagos, Paul Bérenger, leader de l’opposition et du MMM, a accusé le gouvernement de sir Anerood Jugnauth d’avoir “péché par imprévoyance” depuis les élections générales. “Gouverner c’est prévoir et c’est prévoir le pire”, devait-il soutenir. Le leader des mauves n’a pas manqué l’occasion de rappeler comment certains au gouvernement ont cru nécessaire de le ridiculiser quand il a choisi d’évoquer l’éventualité d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne (UE) dans sa dernière PNQ adressée au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth. Citant, entre autres, la chute conséquente du cours de la livre sterling de même que le grand affolement sur les grandes places boursières, le leader de l’opposition soutient que l’impact du Brexit se fait déjà sentir sur l’économie mondiale. Sur cette question de même que sur les Chagos, il s’étonne du mutisme à ce jour du ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Commentant hier, d’une part, l’issue du référendum britannique sur le Brexit et, d’autre part, les derniers développements sur le dossier des Chagos, Paul Bérenger, leader de l’opposition et du MMM, a accusé le gouvernement de sir Anerood Jugnauth d’avoir “péché par imprévoyance” depuis les élections générales. “Gouverner c’est prévoir et c’est prévoir le pire”, devait-il soutenir.

juin 26, 2016

Il faut le reconnaître : pour une fois Paul Bérenger avait raison. Maurice aurait dû se préparer à l’éventualité qu’une majorité de citoyens britanniques décident de demander à leur pays de se retirer de l’Union européenne. Ce n’est pas le jour du résultat des élections qu’il fallait nommer un comité interministériel pour se pencher sur la question et envisager les conséquences pour Maurice, mais bien avant. La PNQ du leader de l’opposition sur les mesures prises par le gouvernement en cas de retrait du Royaume Uni était tout à fait appropriée. Pas la réponse du Premier ministre, ni les sarcasmes faciles des bancs de la majorité. Effectivement, gouverner c’est prévoir, et le gouvernement Lepep vient de nous donner encore une preuve que c’est un concept qui semble le dépasser. Le courrier que le Premier ministre a fait parvenir à Londres et à Washington sur le dossier Chagos est une autre preuve que la prévision des éventuelles répercussions d’une prise de position n’est pas une priorité du gouvernement Lepep. Et, surtout, qu’il confond entre le langage utilisé sur une estrade de meeting et les termes d’une missive diplomatique. Non seulement sir Anerood Jugnauth a donné un ultimatum à la Grande-Bretagne et aux États-Unis sur la question de Chagos, mais en plus il l’a fait en utilisant des termes menaçants. Il est évident qu’il faut être ferme sur le dossier Chagos, mais sans confondre fermeté et menaces gratuites. Le coup d’éclat de sir Anerood Jugnauth lui vaudra certes des applaudissements des foules MSM, mais le pays le paiera bien cher lors des prochaines négociations pour un accord, une convention ou une ligne de crédit avec les représentants des pays menacés. La diplomatie ne repose pas sur les menaces, mais des déclarations et des prises de position mûrement réfléchies dans l’intérêt du pays. En parlant de diplomatie, où se trouve donc Vishnu Lutchmeenaraidoo ? Jusqu’au prochain remaniement — mini ou maxi —, il est le responsable des Affaires étrangères et, à ce titre, il aurait dû s’être exprimé, au nom du gouvernement, sur les deux événements de politique majeure des derniers jours. Après la signature du double traité de non-double imposition avec l’Inde et la lettre à Londres et Washington, on dirait que le gouvernement Lepep a inventé une très étrange et nouvelle manière de faire de la diplomatie. Qui, en plus, se pratique en dehors du ministère principalement concerné.

Il faut le reconnaître : pour une fois Paul Bérenger avait raison. Maurice aurait dû se préparer à l’éventualité qu’une majorité de citoyens britanniques décident de demander à leur pays de se retirer de l’Union européenne. Ce n’est pas le jour du résultat des élections qu’il fallait nommer un comité interministériel pour se pencher sur la question et envisager les conséquences pour Maurice, mais bien avant.

juin 26, 2016

La décente des experts de fin mai dernier à Mayotte a permis aux pays membres de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l'océan Indien d'avoir une idée beaucoup plus précise de l'organisation des 10es Jeux, prévus du 30 juillet au 5 août prochain, à Antananarivo à Madagascar.

La décente des experts de fin mai dernier à Mayotte a permis aux pays membres de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l'océan Indien d'avoir une idée beaucoup plus précise de l'organisation des 10es Jeux, prévus du 30 juillet au 5 août prochain, à Antananarivo à Madagascar.

juin 26, 2016

Après l’Uruguay en 2013, Maurice est le deuxième État non européen à avoir ratifié la « Convention 108 ». Il s’agit du seul traité international existant qui confère aux individus le droit à la protection de leurs données personnelles, l›objectif étant également de lutter contre les abus qui peuvent accompagner le traitement de ces données.

Après l’Uruguay en 2013, Maurice est le deuxième État non européen à avoir ratifié la « Convention 108 ». Il s’agit du seul traité international existant qui confère aux individus le droit à la protection de leurs données personnelles, l›objectif étant également de lutter contre les abus qui peuvent accompagner le traitement de ces données.

juin 26, 2016

Les Championnats nationaux de cyclisme se poursuivent aujourd'hui avec la catégorie phare qui s'annonce très relevée. Le jeune Yoan Pirogue (19 ans), coureur du Pereybère SC-Winner's, avait fait preuve de beaucoup d'intelligence et d'opportunisme pour s'adjuger le titre tant convoité de champion de Maurice cycliste (élite 2 et 3) l'année dernière, à La Vigie. En sera-t-il de même cette fois-ci ? Quoi qu'il en soit, ils sont nombreux à pouvoir lui succéder.

Les Championnats nationaux de cyclisme se poursuivent aujourd'hui avec la catégorie phare qui s'annonce très relevée. Le jeune Yoan Pirogue (19 ans), coureur du Pereybère SC-Winner's, avait fait preuve de beaucoup d'intelligence et d'opportunisme pour s'adjuger le titre tant convoité de champion de Maurice cycliste (élite 2 et 3) l'année dernière, à La Vigie. En sera-t-il de même cette fois-ci ? Quoi qu'il en soit, ils sont nombreux à pouvoir lui succéder.

juin 26, 2016

Quel rapport entre le Brexit, le documentaire Demain projeté chez nous cette semaine à l’initiative de l’association Porteurs d’images, les épisodes de saisons déréglées en Europe et ici, et la rocambolesque histoire du pétrolier libérien échoué sur les récifs du Bouchon, dans le sud de l’île? Beaucoup de choses. Car tout, il faut encore le rappeler, est quelque part lié dans notre monde globalisé.

Quel rapport entre le Brexit, le documentaire Demain projeté chez nous cette semaine à l’initiative de l’association Porteurs d’images, les épisodes de saisons déréglées en Europe et ici, et la rocambolesque histoire du pétrolier libérien échoué sur les récifs du Bouchon, dans le sud de l’île? Beaucoup de choses. Car tout, il faut encore le rappeler, est quelque part lié dans notre monde globalisé.

juin 26, 2016

Dans un affidavit juré devant la Cour commerciale le 20 mai dernier, Ibrahim Meetooa réclame une somme de Rs 1 371 288 à la compagnie Blue Sky Management (ex Appavoo) actuellement en liquidation. L’auteur de l’affidavit était un employé considéré comme un modèle au sein du HLB Appavou & Associates où il a fait son entrée en 1995, selon un premier addidavit qu’il avait juré le 19 septembre 2014 après l’éclatement de l’affaire Appavoo-Butié.

Dans un affidavit juré devant la Cour commerciale le 20 mai dernier, Ibrahim Meetooa réclame une somme de Rs 1 371 288 à la compagnie Blue Sky Management (ex Appavoo) actuellement en liquidation. L’auteur de l’affidavit était un employé considéré comme un modèle au sein du HLB Appavou & Associates où il a fait son entrée en 1995, selon un premier addidavit qu’il avait juré le 19 septembre 2014 après l’éclatement de l’affaire Appavoo-Butié.

juin 26, 2016

Une salle comble. Un public majoritairement féminin. Une star simple, remplie d’énergie et de générosité, Louane, jeune chanteuse de 19 ans, révélée par l’émission “The Voice”, puis par le film “La famille Bélier”, a enchanté ses fans au Trianon Convention Centre dimanche dernier avec les tubes issus de son premier album “Chambre 12”. Un premier concert inoubliable sur notre scène.

Une salle comble. Un public majoritairement féminin. Une star simple, remplie d’énergie et de générosité, Louane, jeune chanteuse de 19 ans, révélée par l’émission “The Voice”, puis par le film “La famille Bélier”, a enchanté ses fans au Trianon Convention Centre dimanche dernier avec les tubes issus de son premier album “Chambre 12”. Un premier concert inoubliable sur notre scène.

juin 26, 2016

Placé sous le thème: “Dans sa miséricorde, Dieu m’a choisi”, la 34e édition de la marche des vocations se tiendra ce dimanche. Le but de cette manifestation est de “sensibiliser les chrétiens et plus largement les Mauriciens sur la question des vocations.” Dans une vidéo postée sur Youtube, l’évêque de Port-Louis, Mgr Maurice E. Piat invite les jeunes et les familles à se mobiliser et à marcher pour les vocations.

Placé sous le thème: “Dans sa miséricorde, Dieu m’a choisi”, la 34e édition de la marche des vocations se tiendra ce dimanche. Le but de cette manifestation est de “sensibiliser les chrétiens et plus largement les Mauriciens sur la question des vocations.” Dans une vidéo postée sur Youtube, l’évêque de Port-Louis, Mgr Maurice E. Piat invite les jeunes et les familles à se mobiliser et à marcher pour les vocations.

juin 26, 2016

Officiellement raccordée au réseau du CEB depuis le 15 mars 2016, Eole Plaine-des-Roches Ltd a obtenu l’aval de la station nationale cette semaine. Cela, après avoir satisfait tous les tests démontrant que la qualité de l’énergie injectée sur le réseau est conforme aux normes du CEB, notamment avec la production d’un courant stabilisé. Après ce premier succès, les promoteurs songent à d’autres projets du genre à Maurice, dont l’installation d’un second parc éolien dans la région de Roches-Noires, et un autre dans le sud-est du pays. Ils envisagent également les possibilités d’exploitation de panneaux photovoltaïques.

Officiellement raccordée au réseau du CEB depuis le 15 mars 2016, Eole Plaine-des-Roches Ltd a obtenu l’aval de la station nationale cette semaine. Cela, après avoir satisfait tous les tests démontrant que la qualité de l’énergie injectée sur le réseau est conforme aux normes du CEB, notamment avec la production d’un courant stabilisé.

juin 26, 2016

Dakar-Martigny, c’est cette exposition (du 10 juin au 18 septembre 2016) réunissant les œuvres de plus de 30 artistes de renommée internationale, qu’on vous a présentée récemment à travers les œuvres de notre compatriote, la plasticienne Nirveda Alleck. Elle revient de Martigny chargée d’émotions, d’idées. Elle raconte, d’abord, comment le vernissage de l’exposition s’est déroulé de manière originale par une balade dans les rues de Martigny, Suisse, en petit train de ville alors que les artistes parlaient de leurs œuvres. Il faut rappeler que Dakar-Martigny est composée d’un IN et d’un OFF. L’Expo IN a lieu dans trois grandes institutions culturelles — le Manoir de la Ville de Martigny, Barryland, musée du St-Bernard, et le Musée des Sciences de la Terre. L’occasion d’interroger Nirveda Alleck sur cet événement.

Dakar-Martigny, c’est cette exposition (du 10 juin au 18 septembre 2016) réunissant les œuvres de plus de 30 artistes de renommée internationale, qu’on vous a présentée récemment à travers les œuvres de notre compatriote, la plasticienne Nirveda Alleck. Elle revient de Martigny chargée d’émotions, d’idées.

juin 26, 2016

Port-Louis a vibré au son de la musique mardi à l’occasion de la Fête de la Musique. Plusieurs artistes ont eu l’occasion de démontrer leurs talents avec des chants populaires et des danses bien synchronisées qui ont fait la joie des mélomanes à l’heure du déjeuner.

Port-Louis a vibré au son de la musique mardi à l’occasion de la Fête de la Musique. Plusieurs artistes ont eu l’occasion de démontrer leurs talents avec des chants populaires et des danses bien synchronisées qui ont fait la joie des mélomanes à l’heure du déjeuner.