photo illustration

Si dans l’ensemble, la population adhère aux mesures sanitaires en vue d’endiguer toute résurgence de COVID-19, la police se montre intraitable contre toute infraction au port obligatoire de masques dans des lieux publics. Ainsi, à hier matin, 170 contraventions, dont 22 pour la journée de dimanche, ont été dressées pour ce délit passible d’une peine de Rs 50 000 d’amende ou d’une peine d’emprisonnement de deux ans au maximum.

Par ailleurs, les autorités ont été catégoriques contre se déplaçant sans le Work Access Permit digital doté du QR Code. Les personnes qui se font sanctionner sous ce délit sont principalement celles qui conduisent des voitures sans WAP pour assurer le déplacement d’un proche détenteur de WAP et devant se rendre à son travail.

Des chauffeurs, qui se sont fait épingler dans ces circonstances, s’interrogent sur la mise en application inflexible de cette clause de la loi avec des contraventions servies sans aucune autre forme de procès.