Le Premier ministre Pravind Jugnauth a annoncé lors de son discours dans le cadre du coup d’envoi des célébrations de la fête de Divali 2020, à la Hindu House, que le gouvernement indien a accordé une ligne de crédit de Rs 12 milliards à Maurice en vue de faire face aux défis économiques dans la conjoncture.

Selon lui, ce financement de USD 300 millions vise à aider le pays. Le chef du gouvernement a avancé qu’il faut joindre les efforts afin de faire face à la pandémie COVID-19. « Nous ferons de notre mieux afin de protéger l’emploi. Le gouvernement a jusqu’ici déboursé plus de Rs 12 milliards pour soutenir les entreprises locales », a-t-il laissé entendre. Et de rappeler qu’en 2017, le gouvernement indien avait accordé une ligne de crédit d’un montant de 853 millions de dollars américains. Cela avait permis de financer des projets tels que le Metro Express, la construction du nouvel hôpital ENT de Vacoas et la nouvelle Cour suprême de Port-Louis. « Malgré les difficultés auxquelles l’Inde doit faire face, une ligne de crédit à hauteur de USD 300 millions a été accordée par l’Inde afin d’aider le pays. Ce ne sont pas les critiques, les mensonges et les attaques qui vont créer des emplois pour nos enfants », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le PM a préconisé la vigilance quant à l’ordre et la paix dans le pays. « Nous savons faire la différence entre la paix et le désordre, l’harmonie et la haine. Malheureusement, des têtes brûlées ne réfléchissent pas et tentent de déstabiliser le pays. C’est pourquoi je demande à toute la population de faire preuve de vigilance. Il faut rejeter les propagandes, les mensonges et faussetés. Je ne tolérerai aucun dérapage et aucune action antipatriotique, car il ne faut pas jouer avec la paix sociale. Faites attention, kan zot rod tap koud pwin lor beton, kapav gagn dimal. Beton la se zot sa », a affirmé Pravind Jugnauth.