La mort d’Imran Badul (49 ans), renversé par un automobiliste ivre, est traitée comme un « alleged murder » par la Major Crime Investigation Team. Muhammad Riyad Owarish (50 ans), le conducteur de la BMW qui a renversé le motocycliste et sa compagne Naseera D. (46 ans) à Camp Chapelon jeudi, demeure en détention après son inculpation pour homicide involontaire à la Bail and Remand Court samedi.

Les enquêteurs s’attendent que la passagère en croupe se remette de ses blessures pour apporter un éclairage sur ce cas troublant. Les limiers ont appris que Riyad Owarish et Naseera D. étaient mariés dans le passé. La quadragénaire a quitté le suspect à cause de son penchant pour l’alcool. Elle a refait sa vie avec Imran Badul.Soumis à un interrogatoire dans les locaux de la MCIT, le suspect a maintenu qu’il aurait fait un accident et ignorait que c’était son ex-épouse qui se trouvait sur la moto. Sauf que ses explications ont été jugées peu convaincantes, la MCIT n’avalant pas la thèse de la coïncidence. D’autant qu’en 2019, il s’était rendu chez son ex-épouse pour l’injurier, car il ne digérait pas sa séparation. Dans sa version, Riyad Owarish n’a pas été en mesure d’expliquer d’où il sortait alors qu’un couvre-feu est en vigueur.

La version de l’ex-épouse déterminante

Les enquêteurs ont sollicité le Main Command Centre d’Ébène pour tenter de retracer l’itinéraire du présumé meurtrier jeudi soir par l’entremise des caméras Safe City. La version de Naseera D. demeure donc cruciale, car elle pourrait confirmer si son ex-époux les suivait ou non. Par ailleurs, les limiers ont émis de sérieux doutes quant aux dires de Riyad Owarish à l’effet qu’il serait médecin. Ils ont appris qu’un responsable d’une clinique porte un patronyme qui serait proche phonétiquement de celui du suspect et n’écartent pas la possibilité que le suspect ait usé du nom du vrai médecin dans une tentative d’impressionner et d’exercer quelconque subtile pression sur la police à la suite de son arrestation.

D’autre part, l’autopsie pratiquée sur Imran Badul a attribué son décès à de multiples blessures. Le Scene of Crime Office a effectué des prélèvements des traces de sang sur ses vêtements pour confirmer s’il s’agit bien du sien. Pour rappel, cet accident a eu lieu sur l’autoroute menant vers Pailles, où la victime et sa compagne Naseera D. se trouvaient sur une moto Honda rouge. Une BMW grise a renversé ces derniers, sans s’arrêter. Cependant, la police a pu retracer l’automobile et a procédé à l’arrestation du chauffeur à Coromandel. Il a été testé positif à alcootest et dit avoir pris peur après l’impact. L’enquête se poursuit.