Bhye Shehzad Ellahebux (35 ans), impliqué dans un accident survenu à Morcellement St-André dimanche, a continué de rouler sur environ 300 mètres avec, coincé sur son capot, un vieil homme qu’il venait de percuter. « Monn panike. Monn zet li dan bwa », a-t-il fini par avouer à la police lors de son interrogatoire lundi.

Revenant sur les circonstances de l’accident, ce Helper de profession dit avoir quitté sa maison, à Plaine-des-Papayes, et avoir percuté un piéton vers 5h20 près du collège DAV. Poospanan Ramessur (78 ans), victime de ce cas de Hit and Run, souffrant d’Alzheimer, était porté manquant depuis vendredi dernier, date à laquelle il avait pour la dernière fois été vu quittant sa maison, à Dagotière.

Après l’impact, le septuagénaire serait resté accroché au véhicule. Mais au lieu de s’arrêter et d’alerter les secours, Shehzad Ellahebux est entré dans une ruelle, sur sa droite. « Monn roule ek misie-la lor loto ziska monn trouv enn karo kann », dit-il. Après quoi il a coupé le moteur et est sorti pour constater l’état de la victime. « Li pa ti pe bouze ou respire », dira-t-il.

Le conducteur ajoute l’avoir tiré par le pantalon pour le descendre du véhicule. Ce qui explique que le septuagénaire était à moitié nu lorsque la police a retrouvé son corps. Après cela, poursuit le trentenaire, il a jeté la victime dans un buisson. « Mo pa ti anvi gagn problem ek lapolis », ajoute-t-il.

À la suite de cela, il est rentré chez lui, à Plaine-des-Papayes, avec son véhicule endommagé. C’est alors qu’il aurait pris conscience de son acte et qu’il aurait décidé de tout avouer à la police. Dans un premier temps, le suspect a préféré ne pas donner de détails, cachant une partie des faits. Shehzad Ellahebux a ainsi raconté avoir percuté un piéton, qui serait blessé. La police l’a alors emmené sur les lieux, où personne n’a été retrouvé dans le périmètre. Ce n’est que plus tard qu’un habitant de Morcellement St-André a découvert le corps du septuagénaire dans un buisson et a alerté la police.

La dépouille a ensuite été transférée à la morgue, où l’autopsie a attribué le décès à de multiples blessures.

La police a saisi la voiture du suspect, sérieusement endommagée, qui a été examinée par une équipe du Scene of Crime Office hier. Le trentenaire a été provisoirement inculpé en justice.