L’accident fatal dont a été victime le jeune Loïc Annibal, 23 ans vendredi à moto en route pour Bel-Air vient grandir le nombre d’accidents fatals à motocyclette à ce stade de l’année. Ils sont désormais 54 motocyclistes, motocycliste et passagers confondus, à avoir perdu la vie à bord du véhicule de leur passion, mais aussi en pilote ou passager de leur moyen de transport ou outil de travail. Ils représentent presque un tué sur deux sur nos routes avec 47, 7 % des victimes jusqu’au 7 novembre 2017.

Parmi les autres catégories de victimes de la route, on note les 31 morts dans les voitures (27,4%). Ainsi, si à motocyclette le pilote est celui qui est le plus largement touché (47) que son passager en croupe (7), dans les voitures, les passagers (14 victimes) sont presque autant touchés, puisque 16 conducteurs ont perdu la vie au volant de leur véhicule.

Dans la troisième catégorie, on compte 20 piétons, ce qui représente 17,7 % des victimes du réseau routier du pays.

11,5 % de femmes tuées

Pour ce qui est des deux sexes, ce sont les hommes qui semblent être les plus imprudents, car ils représentent 88,5 % des victimes. Les hommes meurent plus que les femmes dans toutes les catégories d’usagers de la route, excepté en tant que passagère en croupe de motos où elles sont quatre à avoir trouvé la mort contre trois hommes. Là où elles sont nombreuses aussi à succomber, c’est comme piéton (38,4 %), où jusqu’ici 5 d’entre elles ont été mortellement heurtées par d’autres véhicules.

Ainsi, 47,7 % des morts jusqu’au 7 novembre 2020 sont directement liés au véhicule motocyclette (48) ou autocycle (9). Ils sont 57 à avoir été impliqués dans des accidents mortels, alors que pour toute l’année 2019, 63 motocyclettes ont été impliquées dans les accidents ayant causé la mort, soit du pilote, soit du passager en croupe.

Une comparaison du pourcentage de motocyclettes impliquées dans le total des véhicules recensés dans les accidents fatals pour toute l’année 2019 et en 2020 jusqu’ici, démontre une croissance du nombre des deux-roues, 33,5 % en 2019, contre 34,8 % à ce stade de l’année 2020. En comparaison, les voitures de maître et les taxis, 29,2 % en 2019 a augmenté de 32,9 % à novembre 2020.

4 morts sur les vélos électriques

A titre d’information, il est intéressant de noter que les accidents liés aux bicyclettes, qui sont très vulnérables, affichaient un taux de 4,7 % en 2019 et qu’à ce stade de l’année, l’on note un accroissement de 15, 6 % dont 4 morts, étaient au guidon de vélos électriques.

Les autobus ont vu leur part d’implication dans les accidents prendre l’ascenseur depuis l’accident de jeudi dernier à Pailles qui a fait quatre morts, passant de 4,7 % en 2019 à 6,7 % à novembre 2020.