Sattar Hajee Abdoula

« Je dois dire qu’après ces six semaines, l’option de liquidation d’Air Mauritius devient plus visible », a affirmé Sattar Hajee Abdoula, administrateur de la compagnie d’aviation nationale, placée sous administration volontaire depuis avril.

Lors d’une conférence de presse ce lundi 1er juin, au sein des locaux de Grand Thorton, à Ebène, l’administrateur a souligné que la possibilité de liquidation serait soumise aux créanciers si les développements n’interviennent pas comme souhaité.

« Nous avons très peu de temps pour sauver la compagnie », a répété Sattar Hajee Abdoula, revenant notamment sur les dépenses hebdomadaires de « Rs 90 M » dans le paiement des salaires des employés.

A cet effet, il a donné la garantie de pouvoir verser les salaires de juin.

Il devait toutefois indiquer qu’Air Mauritius engendrera Rs 9,5 milliards de pertes d’ici mars 2021.

Les démarches auprès du Redundancy Board ont déjà été entamées, a souligné l’administrateur. Ajoutant toutefois que les employés peuvent venir de l’avant avec des propositions raisonnables.